Apprendre à changer…   changer pour apprendre…
Le département du commercedes É.-U. a évalué l’utilisationdes TIC dans 55 organismesmajeurs. Le département del’Éducation ...
Depuis un siècle, le systèmed’éducation a adopté le modèleindustriel basé surtout surl’uniformité et le contrôle.
Les jeunes d’aujourd’hui ontun environnement bien plusriche et bien plus stimulant àl’extérieur de l’école que dansl’école.
Les jeunes sont à même derecevoir et de produire del’information massivement àtravers les TIC. Mais cestechnologies sont, ...
Éteindre un appareil, c’estpotentiellement éteindre unélève.
L’évolution des TIC, c’estplus que de nouveaux moyenspour apprendre des notionstraditionnelles, c’est un nouvelenvironneme...
Les enjeux sont les relations, lacommunauté, la connectivité,l’accès…
Les jeunes vivent dans une èreoù les possibilités d’apprendreet de réfléchir sont innombrables.C’est un monde très propice...
Si j’avais à redessiner la classed’aujourd’hui, elle ne serait pasfaite de brique et de mortier.
Au-delà de l’école, les jeunesapprennent aussi dans lacommunauté, dans les musées, àla maison et bien sûr « en ligne ».
L’enjeu, c’est de fournir lesmeilleurs enseignants à tous lesjeunes, peu importe où ilsvivent. Il faut créer ces ponts.
Les jeunes peuvent apprendreen parcourant la ville et encolligeant des données avecleurs outils technologiques.
L’école servira surtout à permettrela collaboration, la mise en communet l’enrichissement.
Le système est basé sur laclasse, alors qu’il pourraitêtre basé sur la communauté.
Permettre aux élèves de sebrancher sur la NASA ou sur leMIT, c’est non seulement lespréparer à l’université, maisc’est aus...
Si on veut que les jeunes soienten communauté d’apprentissage,il faut d’abord que les enseignantsaient aussi les moyens d’...
Un enjeu, c’est de permettreaux enseignants d’échanger demanière authentique sur leurspratiques efficaces. Des projetsen c...
L’utilisation des tests standardisésest rassurante, mais cette utilisationà outrance peut mener à oublier queles compétenc...
?
Les emplois de demain ont besoinde compétences de niveau supérieurcomme la créativité, la synthèse,la coopération, le mult...
Au 21e siècle, il ne suffit plus deretenir de l’information, mais ilfaut plutôt, la valider, la synthétiser,la communiquer...
L’école peut produire des génies,des jeunes ouverts, collaboratifs,sensibles et braves. C’est l’aubed’une ère très stimula...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Apprendre a changer

467 vues

Publié le

Traduction libre de la vidéo

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
467
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Apprendre a changer

  1. 1. Apprendre à changer… changer pour apprendre…
  2. 2. Le département du commercedes É.-U. a évalué l’utilisationdes TIC dans 55 organismesmajeurs. Le département del’Éducation est arrivé bondernier, derrière l’industrie ducharbon.
  3. 3. Depuis un siècle, le systèmed’éducation a adopté le modèleindustriel basé surtout surl’uniformité et le contrôle.
  4. 4. Les jeunes d’aujourd’hui ontun environnement bien plusriche et bien plus stimulant àl’extérieur de l’école que dansl’école.
  5. 5. Les jeunes sont à même derecevoir et de produire del’information massivement àtravers les TIC. Mais cestechnologies sont, pour laplupart, interdites à l’école.
  6. 6. Éteindre un appareil, c’estpotentiellement éteindre unélève.
  7. 7. L’évolution des TIC, c’estplus que de nouveaux moyenspour apprendre des notionstraditionnelles, c’est un nouvelenvironnement pour faire denouveaux apprentissages.
  8. 8. Les enjeux sont les relations, lacommunauté, la connectivité,l’accès…
  9. 9. Les jeunes vivent dans une èreoù les possibilités d’apprendreet de réfléchir sont innombrables.C’est un monde très propice auxapprentissages.
  10. 10. Si j’avais à redessiner la classed’aujourd’hui, elle ne serait pasfaite de brique et de mortier.
  11. 11. Au-delà de l’école, les jeunesapprennent aussi dans lacommunauté, dans les musées, àla maison et bien sûr « en ligne ».
  12. 12. L’enjeu, c’est de fournir lesmeilleurs enseignants à tous lesjeunes, peu importe où ilsvivent. Il faut créer ces ponts.
  13. 13. Les jeunes peuvent apprendreen parcourant la ville et encolligeant des données avecleurs outils technologiques.
  14. 14. L’école servira surtout à permettrela collaboration, la mise en communet l’enrichissement.
  15. 15. Le système est basé sur laclasse, alors qu’il pourraitêtre basé sur la communauté.
  16. 16. Permettre aux élèves de sebrancher sur la NASA ou sur leMIT, c’est non seulement lespréparer à l’université, maisc’est aussi les préparer à la vie.
  17. 17. Si on veut que les jeunes soienten communauté d’apprentissage,il faut d’abord que les enseignantsaient aussi les moyens d’être encommunauté avec des collèguesau pays et dans le monde.
  18. 18. Un enjeu, c’est de permettreaux enseignants d’échanger demanière authentique sur leurspratiques efficaces. Des projetsen ce sens commencent àprendre forme.
  19. 19. L’utilisation des tests standardisésest rassurante, mais cette utilisationà outrance peut mener à oublier queles compétences dont auront besoinles jeunes sur le marché du travailne sont pas celles transmises par uneapproche pédagogique de « l’uniquebonne réponse ».
  20. 20. ?
  21. 21. Les emplois de demain ont besoinde compétences de niveau supérieurcomme la créativité, la synthèse,la coopération, le multidisciplinaire,le multilinguisme…
  22. 22. Au 21e siècle, il ne suffit plus deretenir de l’information, mais ilfaut plutôt, la valider, la synthétiser,la communiquer et l’utiliser pourrésoudre des problèmes. C’est biendifférent du modèle dans lequel laplupart de nous avons évolué.
  23. 23. L’école peut produire des génies,des jeunes ouverts, collaboratifs,sensibles et braves. C’est l’aubed’une ère très stimulante pourl’éducation.

×