Gestion des inondations. Cas de Martil

1 714 vues

Publié le

Ezzine Abdallah - Gestion des inondations. Cas de Martil

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 714
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
197
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gestion des inondations. Cas de Martil

  1. 1. Seminario Hispano-Marroquí sobre gestión del riesgo de inundaciones (Castellar de la Frontera-Cádiz) GESTION DES INONDATIONS DANS LE NORD DU MAROC : CAS DE MARTIL Ezzine Abdallah Agence du Bassin Hydraulique du Loukkos
  2. 2. Plan de l’exposé 1. Caractéristiques de la zone d’action de l’ABHL 2. Le régime hydrologique 3. Stratégie de protection et de gestion du risque 4. Prévention contre les inondations: Cas du Bassin versant du Martil 5. Système d’information et de prévision hydrologique au niveau BV du Martil
  3. 3. Caractéristiques de la zone Chaîne rifaine : 1000 à 1800 mm (Tétouan à Ketama); Zone des plaines : 500 à 1000 mm (Hachef –Tangérois) Zone Est : 600 mm (Jebha-Al Hoceima). Pluie moyenne annuelle: 730 mm Température moyenne: 14 à 20 °C Formation à prédominance imperméables flysch, grés, schistes, argiles, calcaires); Relief à prédominance montagneux (fortes pentes).
  4. 4. Le régime hydrologique Concentration des précipitations dans le temps Relief à prédominance montagneux (fortes pentes) Formation géologiques à prédominance imperméables Régime hydrologique: irrégularités, fortes crue Inondation: Principale contrainte dans la zone Occupations des zones inondables Construction dans les zones inondables Empiétement sur les lits des oueds Déversement des gravats
  5. 5. Le régime hydrologique Station hydrologique Bab Taza entre 19 et 28 Décembre 2000 Concentration des pluie dans le temps Pluie en mm 120 • Pluie observée entre 19 et 28/12/2000: 421 mm 100 80 60 40 20 • Total des précipitation en 2000-2001: 1380 mm 0 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 Jour Oued Martil: Crue du 26/12/2000 4000 Crues fortes et rapides Débit en m3/s 3 50 0 3000 2 50 0 2000 150 0 10 0 0 50 0 0 1 5 9 13 17 21 25 ‫ا‬ Heure 29 33 37 41 45 49 53
  6. 6. Photos d’inondations
  7. 7. Stratégie de protection et de gestion du risque Protection et prévention contre les inondations Mesures de prévention Mesures structurelles Délimitation du DPH. Contrôle de l’occupation du sol dans les zones inondables; Développement des d’annonces des crues systèmes Réalisation des travaux de protection (Endiguement, canalisation, curage des cours d’eau, …etc). Lourds investissements qui nécessitent la participation des parties concernées (partenariat). Un important programme de protection est en cours de réalisation dans la zone: Tanger (Mghogha, Souani et Lihoud), Al Hoceima (Sidi Mansour, El Malleh, …etc.). Type de mesures Mesures structurelles de protection Mesures non structurelles Délimitation du DPH Développement de l’alerte hydro-climatologique Coût (MDH) 3 000 Total 3 060 20 40
  8. 8. Etudes de protection contre les inondations 85 sites vulnérables ; Cout des travaux estimé: 3Milliards DH; Degré d’urgence Très élevé Élevé Moyen Faible Total 70% des sites sont étudiés ou en cours d’exécution; Coût des études réalisés: 24 MDH. Tétouan 2000 Al Hoceima 2008 Nombre de sites 24 16 39 06 85
  9. 9. Travaux de protection contre les inondations Budget alloué aux travaux de protection au niveau de la zone Budget total 2006-2012: 958 Budget de l’ABHL en MDH MDH; Budget des travaux (MDH) Contribution de l’ABHL: 68 MDH (7% du budget global mobilisé); Contribution des partenaires: 890 MDH; autres
  10. 10. Prévention contre les inondations: Bassin versant du Martil Un fort aléa naturel Limite ouest du domaine rifain ; Ville de Tétouan Zone très arrosée : 647 mm/an ; Type côtier méditerranéen allongé : - Superficie : 1170 km² ; - Périmètre : 197 km ; - Longueur : 53 km . Ville de Martil Profil en long de l’oued Martil Crue du 26 Décembre 2000 45 Niveau de la mer 40 3000 2500 2000 20 15 Pont Coelma 25 Pont Torréta Pont Tamouda 30 1500 1000 500 10 5 0 0 0 Longueur en Km 30,5 29,3 27,4 25,7 23,1 22,6 22,0 20,4 20,3 19,8 18,2 17,3 17,3 16,8 16,2 15,0 14,2 13,2 11,8 11,8 9,3 10,4 8,5 7,9 6,9 6,0 4,7 4,0 3,2 2,3 1,0 -5 0,1 Altitude en m 35 4 8 12 16 20 0 Heure 10
  11. 11. Prévention contre les inondations: Bassin versant du Martil Un forte vulnérabilité – Zone d’intérêt économique dotée de fortes potentialités ; – Gestion spatiale subissant de fortes pressions anthropiques. Zone d’habitation Zone d’intérêt économique
  12. 12. Prévention contre les inondations: Bassin versant du Martil La plaine du Martil : une zone très exposée aux inondations Carte d’inondation – Crue centennale Hauteur d’eau max. Pont Tamouda Zone amont Pont Torreta Pont coelma
  13. 13. Prévention contre les inondations: Bassin versant du Martil La plaine du Martil : une zone très exposée aux inondations Carte d’inondation – Crue centennale Hauteur d’eau max. Zone Aval
  14. 14. Système d’information et de prévision hydrologique au niveau BVdu Martil Le système de télémesure est composé : 7 postes hydro-climatologiques au niveau des différents affluents : • Cinq stations hydrologiques, • Deux barrages. 1 poste directeur au siège de l’Agence. Un relais au niveau du Hafa Safa. Station Amzal Station Torreta Poste directeur à ABHL Les paramètres mesurés en temps réel : Hauteur d’eau, Pluviométrie.
  15. 15. Système d’information et de prévision hydrologique au niveau BVdu Martil Utilisation des prévisions météorologiques Modèle dynamique Pluie - Débit Système de télémesure Utilisation des mesures de pluies instantanées Modèle statistique Débit - Débit Utilisation des mesures de hauteurs d’eau 1. Le système de télémesure (Projet de coopération) : 3,5 MDH 2. Les modèles de prévision et de suivi + Entretien et maintenance (ABHL): 1 MDH.
  16. 16. Le système de télémesure: Efficacité du système ? L’efficacité de la gestion d’une situation d’inondation est tributaire du délais de prévision et d’annonce de crues Le délai de prévision La nature du régime hydrologique et la taille du bassin versant La qualité et de la précision de la prévision météorologique et hydrologique La densité et la qualité de l’information hydrologique disponible et le modèle en temps réel Au niveau du bassin du Martil, le temps de montée est de l’ordre de 6 heures et le temps de propagation entre la station la plus proche et la station témoin est de 3 heures. Le délai de prévision techniquement possible est de 3 à 6 heures.
  17. 17. Système de télémesure: Gestion des situations de crises Le système est un outil dans le plan de gestion des situations d’inondations au niveau de la plaine du Martil Veille hydrométéorologique (DMN, ABHL) Déclenchement du plan d’alerte Niveau de l’oued à la station de Torreta : 6m Niveau de l’oued à la station de Torreta : 7,5 m Niveau de l’oued à la station de Torreta 8,5 m Avantages Niveau d’eau à la station de Torreta : 5,5 m PLAN VERT Phase de Pré-alerte PLAN ORANGE Phase Alerte PLAN ROUGE Phase alerte maximale Réunion du Comité de suivi Renforcement de suivi et de l’information Premiers préparatifs et informations des intervenants Réunion du Comité de Vigilance Renforcement de la sécurité Contrôle de la circulation sur les axes menacés Mise en place des moyens de sauvetages et de secours Réunion du Cellule de Crise Renforcement de la sécurité Contrôle de la circulation Mobilisation des moyens de sauvetages et de secours Évacuation des populations menacés • Le partage des compétences plus clair; • La coordination entre les acteurs plus fiable; • La mobilisation des services par anticipation.
  18. 18. Conclusion Le système d’information hydrologique du bassin du Martil répond à un besoin réel de l’Agence en matière de prévention des inondations au niveau de la plaine Martil. Il permet de déclencher les alertes au moment opportun et d’assurer un suivi adéquat des situations hydroclimatologiques exceptionnelles. Ce besoin de prévention par la prévision hydrométéorologique va s’accroître dans l’avenir en raison du développement économique et urbanistique que connaît la plaine. Ceci impose une amélioration du système par le renouvellement des équipements, la densification des mesures, la recalibrage des modèles de prévision en tenant compte des nouveaux événements. L’exploitation du système a montré la nécessité d’un effort constant en matière d’entretien et de maintenance dont la mise en œuvre nécessite des mécanismes rénovateurs de partenariat.
  19. 19. Merci pour votre aimable attention www.juntadeandalucia.es/medioambiente/pravema www.juntadeandalucia.es/medioambiente/pravema .es/medioambiente/

×