Séance plénière du 22 novembre

290 vues

Publié le

CONTRATS D'AVENIR : La Région entend aller plus loin !

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
290
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Séance plénière du 22 novembre

  1. 1. Fort - de - France, le 22 novembre 2012 SEANCE PLENIEREDES INITIATIVES EN FAVEUR DE LA JEUNESSECONTRATS DAVENIR : La Région entend aller plus loin !Dans le cadre de la politique à lemploi en faveur de la jeunesse, la loi du 26 octobre2012 met en place le dispositif "emplois davenir ». La Région Martinique ayantcompétence en matière de formation professionnelle, entend favoriser laccès àlemploi des jeunes en situation dexclusion professionnelle et a ainsi fait le choixdintervenir sur 4 axes : • Négociations pour une augmentation de lenveloppe proposée par lEtat à hauteur de 2500 postes au lieu de 1500, • Partenariat avec le secteur marchand avec 100 emplois dédiés à ce secteur, • Accompagnement financier des employeurs pour alléger la part restante à leur charge, • Mise en place dune ingénierie de formation adaptée au dispositif "emplois davenir"Ce dispositif concernera tout jeune âgé de 16 à 25 ans, sans qualification ou peuqualifié, rencontrant des difficultés daccès à lemploi, ainsi que les jeunes travailleurshandicapés âgés de 16 ans à 30 ans. Il sagira essentiellement de contrat de travail àtemps plein, CDI ou CDD de 3 ans (ou 1 an renouvelable jusquà 3 ans).La participation financière de la collectivité variera entre 5 à 15 % en fonction dusecteur concerné (marchand ou non-marchand) et du statut des bénéficiaires.L’investissement financier de la Région pourrait ainsi s’élever à 3, 5 millions d’eurospar an. Un budget conséquent qui marque le volontarisme de la collectivité à luttercontre le chômage touchant les jeunes en Martinique. Il s’agit également d’engagercette démarche et de l’accompagner par un volet formation, accompagnement quipourrait permettre une pérennisation de ces emplois.Enfin, la collectivité souhaite également motiver le secteur privé ainsi que lescommunes à s’inscrire dans cette démarche..De nombreuses initiatives ont déjà été prises par la Région pour collaborer avec lEtat,les collectivités, les associations et le secteur privé dans loptique de soutenir laformation et de favoriser laccès à lemploi (signature avec lEtat du Contrat dObjectif,soutien renforcé à lapprentissage, 21 chantiers dinsertions déclenchés en 2 anspermettant à 300 bénéficiaires de retrouver une activité...).Les sommes dégagées par la Région marquent un volontarisme de la collectivité afindobtenir le plus grand nombre demplois possible pour la jeunesse de la Martinique.Engager et accompagner la démarche par un volet formation, d’accompagnement pourune pérennisation de ces emplois.
  2. 2. DISPOSITIF DAIDES AUX LYCEENSLa Région Martinique souhaitant venir en aide à des lycéens désireux de poursuivre uncursus professionnel nexistant pas en Martinique, met en place un nouveau dispositifdaide renouvelable deux fois, à hauteur de 2000 €/ an, dans des filières telles quelhippisme, la pêche et laquaculture, la photographie...DISPOSITIF "IMMERSION JEUNE 2012"Le dispositif "Immersion Emploi Jeune" a connu un grand succès pour cette année2012. Il a permis, au cours des mois de Juillet et Août à 1468 jeunes de sinsérer dans lemilieu professionnel. Fort de ce succès, il est proposé de le reconduire pendant lesvacances de Noël, et pourrait être profitable à environ 1700 jeunes.FONCTIONNEMENT DES LYCEES - ANNEE 2013Les dépenses de fonctionnement des lycées, relèvent de la compétence de la RégionMartinique. Elle sélève pour lannée 2012 - 2013 à un montant de 8 218 991 €. Elle serépartit aussi bien sur les charges liées à lenseignement pédagogique, lenseignementtechnique, que lentretien, la consommation de lélectricité, leau et les chargesgénérales.Au delà de ces traditionnelles dépenses de fonctionnement, la nouvelle équipe a depuismars 2010, œuvré afin de mettre en conformité lintégralité des lycées de laMartinique. Ainsi, sur les 15 lycées de lîle, 12 ont reçu un avis favorable de lacommission de sécurité : • Lycée Joseph Lagrosilière de SAINTE MARIE – Année 2011 • Lycée Pierre Aliker - Cluny de FORT DE FRANCE. - Année 2011 • Lycée Lumina Sophie – Batelière de SCHOELCHER - Année 2012 • Lycée de la Jetée du FRANCOIS - Année 2011 • Lycée Dillon de FORT DE FRANCE. - Année 2010 • Lycée Général et Technologique Agricole de Croix Rivail de DUCOS - Année 2011 • Lycée Saint-James de SAINT-PIERRE - 2012 • Internat - Lycée Centre Sud de DUCOS - 2009 • Lycée Polyvalent Acajou 2 du LAMENTIN - 2012 • Lycée Polyvalent Joseph Zobel de RIVIERE SALEE - 2012 • Lycée Polyvalent Joseph Pernock - LORRAIN - 2012 • Lycée Professionnel Agricole – ROBERT - 2012ainsi que 5 centres de formation AFPA ET CFA : • AFPA Pointe de JAHAM de SCHOELCHER - 2012 • AFPA École Hôtelière de SCHOELCHER - 2012 • AFPA TRINITE - 2012 • CFA DE RIVIERE SALEE - 2012 • CFA DE DUCOS - 2011Bientôt lensemble des lycées seront enfin, en conformité. Le travail se poursuit.
  3. 3. LA REGION OCTROIE DES MOYENS PLUS IMPORTANTS AUX OFFICES DETOURISME ET AUX SYNDICATS D’INITIATIVE, STRUCTURES INCONTOURNABLESD’ACCUEIL ET D’ANIMATION TOURISTIQUESLe Conseil régional souhaite dynamiser laction des offices de tourisme et syndicatsdinitiative, véritables opérateurs stratégiques touristiques de proximité, en leurproposant de contractualiser une convention visant à : • Soutenir plus efficacement et plus durablement les actions de ces structures, • Induire cohérence, partenariat et synergie avec les offices, • Mettre en œuvre, ensemble, le Plan d’Excellence Tourisme de la Région et du Comité Martiniquais du TourismeUn travail collaboratif a abouti à une réforme qui vise à : • Inciter à la performance • Dynamiser la prise de conscience des communes en matière d’animations • Mutualiser les efforts des Offices du Tourisme et Syndicats dInitiative, le travail entre communes. Il sagit dencourager la fédération des actions intercommunales • Aider à l’équipement des Offices du Tourisme et Syndicats dInitiativeCette réforme a pour ambition de rendre cohérent limportant effort déployé pour rendre plusdynamique et plus offensive une politique touristique au travers dacteurs de proximité.ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISESPour faire suite à lappel à projets "Booster la maturité de votre entreprise", qui a misau jour 44 lauréats, la Région Martinique continue son suivi à travers différents typesde prestations, qui concerne: • Laccompagnement du potentiel humain, • Laccompagnement à la gestion dentreprise, • Le diagnostic spécifiqueCe dispositif sera financé à près de 2 500 000 €, à travers des consultations.

×