Programme 2000 Infocom

216 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
216
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme 2000 Infocom

  1. 1. IMPLANTATION EXPRESS Service d’aide au développement et à l’implantation d’entreprises 3 rue de Marivaux – 75002 Paris Tél : +33 (0)1 42 60 33 43 – Fax : +33 (0)1 42 60 33 23 Prospection et implantation d’entreprises PROGRAMME «INFOCOM» Projets visés : traitement de données, réalisation de logiciels, SSII, Centres d’Appels, télécommunications, laboratoires de R&D, Imagerie numérique, bureaux d’études …. DATE LIMITE DE SOUSCRIPTION : 20 DECEMBRE 2000
  2. 2. PROGRAMME «INFOCOM» Détection de projets d’implantation d’entreprises tertiaires informatique, Télécoms, Multimédia, Centres d’Appels SOMMAIRE DESCRIPTION DU PROGRAMME PAGE 3 Objectif du programme Pertinence du programme Définition des cibles CONVENTION DE PARTENARIAT PAGE 5 Obligations du prestataire Obligations du souscripteur Dispositions diverses IMPLANTATION EXPRESS – Programme de prospection « INFOCOM » Page 2
  3. 3. Objectif du programme Le programme « INFOCOM » vise à prospecter les entreprises de services caractérisées par une forte croissance en terme d’activités, de marchés, ou à potentiel technologique. Le but de la prospection vise à identifier les projets de développement et d’implantation de ces entreprises en France. L’objectif final est d’inciter ces entreprises à étudier les opportunités de localisation et d’accompagnement offertes par les souscripteurs au programme. Pertinence du programme En 1999, ce sont les activités tertiaires, et plus particulièrement les services marchands qui ont tiré la croissance de l’économie. La production des services marchands a très fortement augmenté : +5,1% en volume annuel, après +4,5% EN 1998. L’année 1999 marque donc pour les services une accélération par rapport à la tendance antérieure et confirme un dynamisme supérieur à celui des autres activités. Services aux entreprises : télécommunications. la poussée des services informatiques et de Après une excellente année 1998 (+6,2%), les services aux entreprises ont encore accéléré le rythme : leur production a augmenté en volume de 7,6% en 1999. Les productions les plus fortes concernent les services informatiques et les télécommunications avec respectivement 13,5% et 10% de hausse. Les effets de l’ouverture du marché des télécommunications à la concurrence en 1998 se sont prolongées en 1999, avec une baisse des tarifs, un accroissement du trafic et la création d’entreprises. L’année 1999 est aussi celle de l’expansion de la téléphonie mobile, d’Internet et des activités internationales. Au total, les services aux entreprises emploient 2.616.000 salariés en 1999.1 Le très fort développement des activités de Centres d’Appels. Il existe environ 2400 Centres d’Appels en France, soit 30% de plus qu’en 1998. Ceux-ci emploient 180.000 à 200.000 salariés en France. 60% des Centres d’Appels ont entre 30 et 100 positions. D’après l’Observatoire des Télécommunications dans la Ville, le nombre d’emplois concernés par ces activités devrait doubler en Europe d’ici 2003. 1 Source : « Les services marchands en 1999, dynamisme des jeunes pousses …et des autres » - INSEE – Juil. 2000 IMPLANTATION EXPRESS – Programme de prospection « INFOCOM » Page 3
  4. 4. Définition des cibles Les entreprises ciblées appartiennent au secteur tertiaire et des services à l’industrie, une prospection massive et répétitive est mise en œuvre auprès de trois cibles principales : 1 – Le secteur des services aux entreprises : Les activités de bureaux d’études et d’ingénierie, de laboratoires d’essais et d’analyses, de services aux industries sont prospectées directement. Par ailleurs, des opérations de prospection sont mises en œuvre auprès de dirigeants de holding, afin de détecter des projets de groupes importants ou d’entreprises développant des activités dans différents secteurs. 2 – Les entreprises de haute technologie et à forte valeur ajoutée : La totalité des activités de télécommunications, des laboratoires de Recherche et Développement et des activités liées à l’informatique, au logiciel, au multimédia sont ainsi prospectées. 3 – Les activités liées aux Centres d’Appels : Suite au constat du développement rapide de cette activité et du nombre très important de projets d’implantations réalisés par les entreprises de ce secteur, deux actions massives seront mises en œuvre auprès de 2.000 entreprises, afin de détecter leurs nouveaux projets de localisation. Au total, le potentiel ciblé par les opérations de prospection sur ce programme concerne plus de 9.000 entreprises. Détection et traitement des projets Sur l’ensemble de la cible une prospection large et répétitive : 3 opérations de marketing direct seront mises en oeuvre. Elles seront relayées par un suivi téléphonique des contacts qui en résulteront. Après qualification des projets détectés par les Chargés de Mission d’IMPLANTATION EXPRESS, ceux-ci seront adressés sous forme de cahier des charges aux partenaires du programme pouvant répondre aux besoins de l’entreprise. Les organismes de développement économique ou les Collectivités Locales concernés pourront alors prendre directement contact avec l’entreprise (sauf en cas de projet confidentiel2), afin de lui faire part de leurs possibilités d’accueil. Les souscripteurs du programme «INFOCOM» bénéficieront d’une exclusivité territoriale. Si plusieurs partenaires locaux souhaitent s’associer sur un même territoire, des modalités particulières de participation pourront être aménagées. 2 Les dossiers confidentiels représentent moins de 10% des projets traités par IMPLANTATION EXPRESS IMPLANTATION EXPRESS – Programme de prospection « INFOCOM » Page 4

×