Atelier 3 Comment être présents sur les réseaux sociaux ?

649 vues

Publié le

Intervention de JP Gold sur le Management des communautés lors des Rencontres du Tourisme de Brive 2011 - 23/11/2011

Publié dans : Business
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
649
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier 3 Comment être présents sur les réseaux sociaux ?

  1. 1. Bienvenus aux 6èmes Rencontres du Tourisme et du Développement Local
  2. 2. Bienvenus aux 6èmes Rencontres du Tourisme et du Développement Local
  3. 3. Atelier 3Manager vos communautés
  4. 4. Comment être présent sur les réseaux sociaux ? Rencontres du Tourisme et du Développement Local de Brives. Atelier : Manager vos communautés
  5. 5. Avant tout, pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?• Pour propulser des preuves,• Pour rassembler des personnes qui partagent des centres d’intérêt communs,• Pour proposer des expériences à vivre, créatrices d’affinité,• Pour anticiper un nouveau business modèle ?
  6. 6. Comment propulser des preuves ?
  7. 7. Découvrez chaque semaine les bons plans de Clémence, Rémi et Construire ensemble Frédéric, vos « Carnetiers d’Esprit de Picardie » sur www.lescarnets.espritdepicardie.comRémi > Campagne web 2.0 partagée
  8. 8. Rappel des données d’entrée : capitaliser sur la dynamique émotionnelle Emotion Motivation Comportement
  9. 9. Rappel des données d’entrée : la logique du carré de sable Anticipation de la diffusion Expérience (cibles) émotionnelle immersive Introduction Les infos « planter le Pratiques décor » pour rassurer Démontrer La création les d’affinité à travers croyances l’humain pour convaincre
  10. 10. Données d’entrée 2012 La stratégie du point de bascule Public déjà Propulser les preuves vers un public plus large et non sensibilisé sensibilisé à toucher Carnetiers qui enrichissent et 60 000 attestent des abonnés enrichissement croyances conversation Envoi de signaux de preuve du discours des Carnetiers avec vidéos et photos Sur les réseaux sociaux Carnetiers qui expriment les croyances Stratégie éditoriale« Au titre de la pollinisation, "la distribution, cest les gens", ne peut évidemment pas passerinaperçue. Et lanalyse qui consiste à se dire que les marques doivent méditer sur le fait que leurfans attendent du bon grain à donner à manger à leur avatar est dune acuité qui se vérifie chezchacun de mes clients ». Alexis Mons
  11. 11. Comment rassembler des personnesqui partagent de mêmes centresd’intérêt ?
  12. 12. En choisissant et en animant des territoires d’usages et de problématiquesÀ titre d’exemples :• Le territoire du jardin• Le territoire de l’accessibilité• Le territoire « Esprit de Picardie »
  13. 13. L’enjeu de l’incarnation géographique des territoires de motivations
  14. 14. L’enjeu de la synchronisation des média Sites transactionnels Sites portails Organisation d’évènementsPlateforme Magazines Printcollaborative et Ipad Animation de communautés Blog émotionnel Relations presse
  15. 15. Magazine Off line Blog des Bannière Carnets T&H
  16. 16. L’enjeu de la synchronisation du dispositif web social relationnel Communauté Facebook des amis de Caro Communauté Page Facebook des amis Facebook des de Vincent CarnetsPlateforme Communautécollaborative Facebook des amis de Jean-Luc Twitter Blog des Carnets d’Esprit de Picardie Foursquare
  17. 17. Jean-Luc relai lecontenu de Rémi Auprès de sa communauté
  18. 18. Caroline relai lecontenu de Rémi auprès de sa communauté
  19. 19. Comment animer nos communautés ?proposer des expériences à vivre, créatrice de capital relationnel. « Les Rencontres Esprit de Picardie » Parfois, « Esprit de Picardie » c’est aussi un gros gâteau à partager !
  20. 20. Pourquoi développer une approche communautaire ? Pour anticiper un nouveau business modèle ?
  21. 21. Pour conclure
  22. 22. « Léconomie est fondée sur léchange, qui est fondésur la rareté. Vous avez deux francs et jen ai zéro. Sivous me les donnez, jaurai deux francs et vous zéro.Cest un jeu à somme nulle. Le savoir a exactement lastructure inverse.Vous ignorez le théorème de Pythagore et je le sais. Sije vous en donne connaissance, vous allez le recevoiret, pourtant je le garderai. Ce nest pas un jeu àsomme nulle. En fait, il va naître une nouvelle manière dappréhender le savoir dont nous navons pas idée. Car cest la tête humaine qui change fondamentalement, comme elle a changé à la Renaissance ». Michel Serres

×