PLénière d'ouverture- Les grandes tendances et révolutions tourisme

1 687 vues

Publié le

Plénière faire durant les #RTB10 le 25/11/2015 à Brive

Publié dans : Voyages
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 687
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
444
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bienvenue à la 10eme édition des R Evolutions Touristiques de Brive #RTB10

    Le concept ?
    « chaque année, nous aimons aborder dans le cadre de ces journées, les évolutions qui ont impacté au cours des derniers mois, le secteur touristique mais aussi, les phénomènes et les tendances auxquels nous devrons peut etre ou probablement répondre, nous adapter, sur lesquelles nous pourrions capitaliser dans les prochains mois, les prochaines années.
  • Il y a 5 ans de cela, Joël Gayet était venu nous parler de l’importance que prendrait les Marques dans la promotion et le marketing touristique. Il y a deux ans, Marc Arthur était venu nous expliquer que le Collaboratif impacterait de façon profonde nos modes de consommation… j’avais du mal à tout comprendre à l’époque et puis, il y a eu Uber, Air bnb … et j’ai compris.

    L’année passée, c’était le show Marcel Saucet qui était venu nous parler de marketing alternatif et street marketing… alors cette année de quoi allons nous parler ?
    Toujours pareil me direz vous, des évolutions dans le secteur de l’activité touristique

    On pourrait presque ré-inventer la théorie de l’évolution quand on parle de l’industrie touristique tant elle a été impactée au cours de ces 10 dernières années?
  • Si bien que nous avons d’ailleurs choisi de faire évoluer le nom de ces rencontres, qui auparavant s’appelaient les Rencontres du tourisme et du développement local.
    C’est Jean Luc Boulin, si je ne m’abuse qui a proposé ce nom lors d’un lab que nous avions organisé pour parler de l’évolution des besoins et de la façon dont ses rencontres pouvaient tenter d’y répondre.
  • Qu’est ce qui a changé donc ?
  • Claude Brasseur, 25 ans qu’il occupe le même numéro d’emplacement au camping les flots bleus. Ça c’est fini ou presque
    le touriste n’est plus fidèle aux destinations … c’est tout simplement un consommateur, qui doit faire des choix, un consommateur de plus en plus exigeant et complexe, difficile à capter et fidéliser
  • Il s interroge sur ces futures vacances, sur les ou les produits qu’il va acheter.. Finalement un peu comme lorsque nous faisons nos courses, alors, je vais acheter quoi ?
  • Les destinations sont donc devenus des espaces de consommation, où l’on va tenter de capter l’attention du consommateur, le séduire, pour le faire venir, puis consommer dans nos rayons, avec de beaux produits en tête de gondole, des produits phare (le golf, des séjours gastronomie, un musée, pourquoi pas Lascaux IV, une maison Denoix, et si je prenais des pans de Travassac ou du gouffre de Padirac…) , avec des prix attractifs, des services, un sourire, en souhaitant le fidéliser afin qu’il revienne….
  • Finalement, c’est ce que font toutes ces enseignes ?
  • Et ce que tentent de faire celle-ci ?
    Le tourisme a cette particularité contrairement à d’autres compétences gérées par les collectivités.
    Le tourisme inscrit les territoires dans une logique de mise en marché et de concurrence…
    Ces marques évoquent des sujets que nous avons traité au ces dernières années lorsque nous parlions de marketing territorial.
    Mais focalisons nous sur le client
  • Il veut quoi ?
  • Et surtout, l’acheteur de vacances, le consommateur touristique est devenu mature …
  • Il achète en dernière minute, à la dernière seconde… il veut partir plus souvent …
  • Partir plus souvent, payez moins, voyagez plus
  • Il est malheureusement devenu intelligent …
  • Quand on parle tourisme on est plus dans Minority report, le touriste hyper connecté …
  • Il est juste devenu intelligent
  • L’envers de la médaille, c’est que trop d’infos tue l’info…. Il est sur-informé et soufre d’infobésité,
    alors il fait quoi ?
  • De façon consciente ou inconsciente il reçoit :
    220 messages pub / jour
    80 000 messages publicitaires/an
    En 48h, 90% de ces messages sont oubliés
    72% des 15-20 ans estiment que la publicité est « lassante » et « énervante »
  • Il sait que nous mentons …. Que les marques mentent
  • Mais il est aussi exigeant… il ne nous fait plus confiance
    Exigeant avec tout… les destinations, les hôteliers, les restaurateurs, … mais aussi ….

    139 avis rédigés chaque minute sur TripAdvisor
    92,7% des Français utilisent Google comme moteur de recherche
    96% des internautes prêtent attention aux notes et avis
    89% les jugent comme utiles dans leur processus d’achat
  • La météo, même avec la météo il est devenu intransigeant …
  • Cette fameuse semaine météo … qui déclenchera réservations ou annulations …
    Et avec les modifications de comportement et la vente de dernières minutes… c’est malheureusement possible,
    Cf le week end du 7 novembre ou il faisait 27 deg et où nous avons tous connu une activité touristique « anormale » pour la saison …
  • Ou du moins, qu’est ce qui l’a fait changé …
  • L’arrivée du numérique et tout ce que cela a engendré …
    Et c’est en cela où l’on peut vraiment parlé de REVOLUTION et pas seulement ou simplement d’évolution
  • Les étoiles deS HÖTELS comptent moins que la note des avis lorsque vous recherchez un hébergements; ça ne veut pas dire que le classement n’est pas important. Mais aujourd’hui, il n’y a pas que la taille de la chmabre qui compte, le nombre de proses … mais c’est l’avis donné par les clients sur un établissement qui oriente le choix des consommateurs, ou CONSOM’ACTEUS
  • Plus de chiffres …
  • 6 milliards d’heures de vidéo sont visionnées tous les mois sur Youtube

    100 heures de vidéo sont mises en ligne chaque minute sur Youtube

    20 milliards de photos partagées sur Instagram depuis sa création
  • Ça ne vous donne pas envie d’y aller ?
  • Vous souvenez vous des RTB8 et d’Antonin et Marc Arthur qui il y a trois ans étaient venus nous expliquer que le collaboratif allait impacter le secteur de l’industrie touristique. Les aviez vous cru ?
  • Et ce n’est pas fini, Air bnb a testé le mois dernier des séjours tout compris
  • Il ne peut en rester qu’un … !
  • Globalement le soucis aujourd’hui, c’est qu’il faut faire plus avec moins
    Une masse salariale qui évolue pour intégrer des comptences capables de répondre aux enjeux que je vies d’évoquer, et uné évolution mécanique de la valeur du point … de l’autre coté des subventions qui fondent comme neige au soleil
    Les élus, les techniciens seront ils faire les bons choix ? Répondront ils à des logiques économiques ou politiques ?
  • Boutique or not boutique, comment générer de l’auto-financement à l’accueil, qui part définition est une charge … avec un personnel qui se qualifie, une MS qui augmente et des subventions qui baissent?
    En quoi les produits boutique constituent ils un autre axe de communication pour les OT et les marques de destination?
  • L’office de tourisme devient le garant de la e-reputation de la destination
  • Le community manager de la destination, l’animateur de la page FB, du compte twitter et instagram de la destination
  • Il est aussi celui qui anime le réseau des actyeurs locaux sur la toile, car la E réputation de la destination ne se construit pas qu’autour des outils numériques de l’office de tourisme. ce sont les avis et les contenus postés sur l’ensemble des acteurs du territoire qui définissent la réputation de la destination
  • Une légende du tourisme, le monde est son jardin… comment etre référencé dans un guide comme le routard, qu’attendent leurs lecteurs? Et surtout j’ai demandé à Pierre de nous parler de sa vision du tourisme français, à lui qui a fait le tour du monde. Quels sont nos points forts et nos points faibles
  • mais quand on veut vendre à des consommateurs, on doit avant tout s’interroger sur ce que veulent nos clients ?
  • 58 % des utilisateurs de Facebook déclarent que des photos de destinations postées sur le site les encouragent à visiter un endroit auquel ils n'avaient pas pensé. Richard Robinson, directeur EMEA de Turn, 10 novembre 2015
  • Parfois nous avons déjà ses produits mais sans le savoir …
  • Helene Huret chargée de comm de Bernardaud
    Myriam Van Debosch du CRT Limousin
  • Julie Hattu, nous expliquera comment on realise une belle vidéo
    Et Nicolas Delattre agence perceptio média … nous expliquera comment sicentifiquement on peut évaluer un bon support de comm ou plus exactement comment évaluer la pertinence d’un support de communication par rapport à des objectifs définis pour sortir du fameux « j’aime bien » ….
  • Chiffres sur les investissements
  • De vrais rencontres, tout sauf être considéré comme un touriste,
    Il ne veut plus ressembler au touriste de ce dessin
  • Blogeurs, stars, VIP …
    Ils l’ont fait, ils y sont allés, je veux aussi le faire, et y aller
  • Cette vidéo et celle sur la slide d’après sont des videos airbnb tu peux choisir entre les deux – celle là est en français et la seconde est plus courte
  • Franck et Richard One Day One Travel
  • Franck et Rochard
    Nicolas
    Jean Philippe et Guillaume
  • Le consommateur cherche des marques qui portent des valeurs fortes dans lesquelles il se reconnaitra, qui le rassureront … dans cette jungle de l’hyper consommation ou tout n’est que mensonge …
  • Il veulent des marques qui leur parle avec sincérité, qui aillent vers eux … surtout à l’heure du numérique … des marques qui revendiquesnt des valeurs dans lesquelles les consommateurs se retrouveront
  • Il veut aimé une marque mais il veut aussi et surtout que la marque l’aime
  • Et vous l’aurez compris au travers de toutes ces vidéos… le contenu et la façon de communiquer est vraiment l’élément de différenciation sur le web.
  • Un bon contenu viralisera plus et aura donc un coût contact moins élevé …
  • Du contenu et des actions différenciantes comme une caméra cachée à ;’occasion d’une opération de street marketing
  • Vous vous souvenez tous de Marcel …
  • Placement produit à la Marcel
  • En 2013, la France a accueilli 84 millions de touristes étrangers
  • En 2030, le nombre de touristes dans le monde devrait doubler pour atteindre 2M de touristes
    L’objectif en France serait d’accueillir plus de 100millions de touristes étrangers
  • Y viva la révolution
  • PLénière d'ouverture- Les grandes tendances et révolutions tourisme

    1. 1. Stéphane Canarias Directeur Brive Tourisme @SCanarias
    2. 2. Bienvenue aux R-Evolutions Touristiques de Brive
    3. 3. Avons-nous connu une évolution ?
    4. 4. Qu’est ce qui a changé ?
    5. 5. LE CONSOMMATEUR A CHANGÉ
    6. 6. Destinations = espace de consommation
    7. 7. C’est qui le touriste d’aujourd’hui ?
    8. 8. … ECONOME
    9. 9. … ECONOME
    10. 10. … ECONOME
    11. 11. IL veut des prix …
    12. 12. IL COMPARE …
    13. 13. Et …. Il est devenu « intelligent » …
    14. 14. IL EST… hyper-connecté
    15. 15. Il est hyper informé
    16. 16. … même SUR INFORMÉ
    17. 17. … HERMÉTIQUE À LA PUBLICITÉ De façon consciente ou inconsciente il reçoit : - 80 000 messages publicitaires/an - En 48h, 90% de ces messages sont oubliés - 72% des 15-20 ans estiment que la publicité est « lassante » et « énervante » Chiffres de Marcel Saucet – LCA Conseil
    18. 18. … HERMÉTIQUE À LA PUBLICITÉ
    19. 19. Le poids des avis d’internautes ne cesse de croître : 92,7% des Français utilisent Google comme moteur de recherche 96% des internautes prêtent attention aux notes et avis 89% les jugent comme utiles dans leur processus d’achat … EXIGEANT, il recherche l’avis de ses pairs http://www.reputationvip.com/fr/blog/linfluence-des-avis-dinternautes-sur-le-reputation-des-entreprises
    20. 20. Il est aussi devenu météo-dépendant
    21. 21. … METÉO DÉPENDANT
    22. 22. Qu’est ce qui a vraiment changé chez lui?
    23. 23. ARRIVEE DU NUMERIQUE
    24. 24. L’information touristique est maintenant à portée de clic Baromètre Raffour Interractif 2015
    25. 25. 45% des français partis en 2014 ont réservé en ligne Baromètre Raffour Interractif 2015
    26. 26. Les M-Touristes représentent 32% des français partis en 2014 Baromètre Raffour Interractif 2015
    27. 27. 160 avis rédigés chaque minute sur TripAdvisor + de 250 millions d’avis et opinions de voyageurs du monde 84 millions de membres à travers le monde + de 85% des questions posées sur les forums de TripAdvisor ont une réponse dans les 24h qui suivent pas d’autres voyageurs http://www.tripadvisor.fr/
    28. 28. VS
    29. 29. Tourisme en ligne = 45% du marché du voyage en France Il pèse + de 12,4 milliards € en 2014 Chiffres de la DGCCRF n°27 – mai 2014
    30. 30. LES RESEAUX SOCIAUX Baromètre Raffour Interractif 2015
    31. 31. 25% des français partis utilisent les réseaux sociaux pour préparer leur séjour Consultation : - Blogueur : 50% - Prestataires privés : 62% - Amis/collègues : 55% - Destination : 52% - Membres de la famille : 35% Baromètre Raffour Interractif 2015
    32. 32. Les évolutions à venir dans les RS dans les prochains mois FACEBOOK : - France un des pays les plus dynamiques - 30 millions d’utilisateurs/mois - Audience potentielle dépasse celle de la TV - La suite du like. 6 nouvelles réactions disponibles - Le carrousel de photos INSTAGRAM : - 400 millions d’utilisateurs - Le réseau a gagné 250 millions utilisateurs en 3 ans - Ouverture de la publicité - Bientôt un algorithme d’affichage ? TWITTER : - La vidéo (30 secondes) - Les sondages
    33. 33. Les évolutions à venir dans les RS dans les prochains mois SNAPCHAT : - Application mobile préférée des moins de 25 ans - Potentiel touristique de l’application important INTERNET MOBILE : - L’utilisation des réseaux sociaux se fait à 80% sur mobile - L’internet mobile n’est plus une exception mais la norme LES DEFIS DU MARKETING VIA L’IMAGE : - Pinterest - Instagram - Importance accrue du travail de la photo et de l’image dans la communication touristique
    34. 34. LE COLLABORATIF
    35. 35. Le chiffre d’affaire de Airbnb a plus que triplé en 2 ans : passe de 250 millions à 850 millions 3 milliards de $ de bénéfice à l’horizon 2020 Veille info tourisme – 12 mars 2015
    36. 36. EVOLUTION DE AIRBNB A PARIS INTRA MUROS Août 2008 : 2 offres Mai 2015 : 81 535 offres
    37. 37. ET NOUS DANS TOUT ÇA, L’ORGANISATION TOURISTIQUE FRANÇAISE ? ?
    38. 38. ATELIER N°5 : Mon Office de Tourisme, il sert à quoi ?
    39. 39. IMPACT SUR LES OFFICES DE TOURISME? DES MISSIONS QUI EVOLUENT…
    40. 40. L’exemple de l’office de tourisme de Lyon Les évolutions de l’accueil
    41. 41. DU FRONT AU BACK
    42. 42. LES POINTS D’ACCUEIL FRANCHISES ONLYLYON
    43. 43. L’accueil Hors Les Murs
    44. 44. FINI LES STANDS ET LES SALONS
    45. 45. COMMUNITY MANAGER
    46. 46. L’ANT …
    47. 47. ATELIER N°3 : Je facebook, tu facebookes, nous facebookons. L’intérêt pour moi professionnel du tourisme
    48. 48. Mais il n’y a pas que le numérique …
    49. 49. Boutiques OT DES BOUTIQUES
    50. 50. ATELIER N°7 : De la marque à la boutique, quelles logiques pour autofinancer son Office
    51. 51. ILS VEULENT QUOI CES TOURISTES ?!
    52. 52. Du « vrai » beau, du joli … mais ça ne suffit plus
    53. 53. DE l’IMAGE, de L’EMOTION, DU SENSORIEL
    54. 54. Il veut … De l’expérience
    55. 55. La Distillerie Denoix à Brive
    56. 56. DE L’EXPERIENCE
    57. 57. ATELIER N°2 : ça te dit une visite ? Non, je veux vivre une expérience !
    58. 58. ATELIER N°12 : Le neuromarketing ; non, ça ne fait pas mal… Nouvelle arme de séduction massive ATELIER N°11 : La communication touristique fait son cinéma
    59. 59. VISITER DES SITES OÙ ON RETROUVE TOUT CELA..
    60. 60. DU VRAI DE L’AUTHENTIQUE..
    61. 61. DE LA RENCONTRE..
    62. 62. S’IDENTIFIER A DES AMBASSADEURS..
    63. 63. FAIRE PARTIE D’UNE COMMUNAUTE..
    64. 64. Alex s’excuse …
    65. 65. DES ACCUEILS BLOGUEUR ATELIER N°8 : Blogueurs, youtubeurs, instagrameurs, pourquoi et comment travailler avec ces e-infleuceurs de voyageurs et de clients ?
    66. 66. LE ¼ D’HEURE DES REVOLUTIONNAIRES
    67. 67. ETRE RASSURE PAR LES MARQUES
    68. 68. DONNER DE LA VALEUR AUX MARQUES
    69. 69. Vidéo michel et augustin
    70. 70. UNE MEILLEURE RELATION CLIENT
    71. 71. LE CONTENU EST ROI, POURQUOI ?
    72. 72. POUR UNE QUESTION DE COÛT
    73. 73. Surprenez vos clients
    74. 74. ATELIER N°10 : Street marketing, un an après on a testé pour vous
    75. 75. SOYONS OPTIMISTES !!
    76. 76. LA FRANCE RESTE L’UNE DES PREMIERES DESTINATIONS MONDIALES
    77. 77. LE TOURISME A UN POIDS ECONOMIQUE COLOSSAL Amine Hamouche – « industrie du tourisme, le mythe du laquais » Le tourisme en France c’est : Production : 85 Md€ Valeur ajoutée : 42 Md€ Solde extérieur : +10 Md€ L’industrie automobile c’est: Production : 69Md€ Valeur ajoutée : 11 Md€ Solde extérieur : - 4Md€
    78. 78. SOYONS FIERS, SOYONS GAILLARDS
    79. 79. Vous avez déjà changé
    80. 80. ET… VIVA les REVOLUTIONS de BRIVE

    ×