Enjeux energetique regionaux

5 070 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 070
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 115
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enjeux energetique regionaux

  1. 1. Les enjeux énergétiques de la région Rhône Alpes Journée PCI – Réseaux de chaleur Christophe DEBLANC DREAL Rhône-Alpes/REMIPP Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l’Energie1
  2. 2. Rhône-Alpes : Une région productrice 2
  3. 3. Rhône-Alpes : une région consommatrice d’énergie 3
  4. 4. Focus sur la consommation énergétique des bâtiments – Secteur résidentiel  Deuxième secteur le plus consommateur d’énergie en Rhône-Alpes en 2010  27 % des consommations d’énergie finale.  Consommations du secteur résidentiel en baisse depuis 2009 (-6,7%).  Energie principale utilisée : gaz, puis électricité et les produits pétroliers 4
  5. 5. Focus sur la consommation énergétique des bâtiments – Secteur tertiaire  14% des consommations régionales. 5
  6. 6. Rhône-Alpes : des enjeux importants de qualité de l’air  Rhône-Alpes est concernée par les procédures d’infraction à la réglementation européenne (directive 2008/50/CE)  Les particules : l’un des polluants atmosphériques les plus préoccupants en Rhône-Alpes :   Contentieux européen Les oxydes d’azote : objectif de qualité non atteint sur la plupart des stations à proximité du trafic  Contentieux européen en cours 6
  7. 7. Rhône-Alpes : des enjeux importants de qualité de l’air  4 Plans de Protection de l’atmosphère (PPA) :    Vallée de l’Arve (2012), révision des PPA existants en cours pour les agglomérations de Lyon, Saint Etienne, Grenoble Comporte des actions visant à limiter/réduire les émissions de polluants notamment les poussières fines (PM 10). Cartographie des zones sensibles à la qualité de l’air  Zone où les actions en faveur de la qualité de l’air sont à privilégier. 7
  8. 8. Le SRCAE en Rhône Alpes 8
  9. 9. Le projet de SRCAE Rhône-Alpes  Encadrement réglementaire : Loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 article 68 et Décret n° 2011-678 du 16 juin 2011 relatifs aux SRCAE  Un document stratégique pour la région portant sur :  Atténuation du changement climatique  Economies d’énergie, sobriété, efficacité,  Adaptation au changement climatique,  Développement  Amélioration des énergies renouvelables, de la qualité de l’air Le SRCAE fixe : - des objectifs aux horizons 2020 et 2050 - des orientations par thématiques définissant la stratégie régionale à suivre pour atteindre les objectifs chiffrés 9
  10. 10. Projet de SRCAE – Des objectifs ambitieux RHÔNE ALPES OBJECTIFS NATIONAUX Conso d’énergie primaire en 2020/tendanciel -19,5% -20% GES en 2020/1990 -27% -17% GES en 2050/1990 -75% -75% PM10 en 2015/2007 -25% -30% NOx en 2015/2007 -38% -40% % d’EnR dans la conso d’énergie finale en 2020 29% 23% Climat et Energie: Atteinte voire dépassement des objectifs nationaux à 2020 Qualité de l’air: Atteinte des objectifs avec quelques années de retard 10
  11. 11. Les objectifs – Consommation d’énergie 18 17  Projet 16 …... 15  U......... p e t M 14 13 -29,8% -20,2% Transport 24% 12 11 10 9  .......  8 1990 2000 Déchets 18% Scénario tendanciel Scénario cible 2010 Répartition des 3 MTEP d'économie d'énergie finale en 2020 par rapport au tendanciel Agriculture 1% 2020 2030 2040 2050 Industrie 9% Résidentiel 37% Tertiaire 11%  Réduction de 20%/tendanciel en 2020, soit 3 Mtep d’économie d’énergie  Effort porté principalement par le secteur du bâtiment (50%) …... 11
  12. 12. Les objectifs – Emissions de GES Part de chaque secteur dans les émissions de GES en 2050 50 -13% 45 40 -27% 35 -57% 30 2 O C q e t M 25 20 Scénario tendanciel Scénario modélisé Scénario cible -75% Transport 13% Déchets Agriculture 7% 27% Tertiaire 10% Résidentiel Industrie 27% 16% 15 10 1990 2000 2010 2020 2030 2040 2050  Réduction de 27% en 2020/1990, soit 12 MteCO 2 évitées  Effort de réduction porté par les secteurs du bâtiment, de l’industrie et des transports  Efforts supplémentaires indispensables pour atteindre le facteur 4 en 2050 12
  13. 13. Les objectifs – Emissions de polluants OBJECTIFS DE REDUCTION /2007 2015 2020 PM10 -25% -39% NOx -38% -54% Répartition des 8 kt de PM10 évitées en 2015 par rapport à 2007 Transport 34% Agriculture 2% Bâtiment 55% Industrie 9% Répartition des 47 kt de NOx évitées en 2015 par rapport à 2007 Bâtiment 2% Industrie 14% Agriculture 1% Transport 83%  PM10: Atteinte de l’objectif national de -30% en 2015/2007 seulement après 2015, principalement via le secteur du bâtiment  NOx: Atteinte de l’objectif national de -40% en 2015/2007 dès 2015, principalement via le secteur des transport 13
  14. 14. Les objectifs retenus – Production EnR 3500 Géothermie Eolien 3000 Solaire PV Solaire thermique Bois énergie p e t k 2500 2000 Hydro hors pompage Biogaz Déchets 1500 1000 500 15% 16% 17% 18% 29% Part EnR dans la conso d'énergie finale 0 2005 2006 2007 2008 2020  Objectif régional de 29% d’EnR dans la consommation d’énergie finale en 2020  Objectif régional supérieur à l’objectif national de 23%  Augmentation de la production d’EnR de 36% en 2020/2005, portée principalement par l’éolien et le bois énergie 14
  15. 15. SRCAE - Les objectifs des réseaux de chaleur    Augmenter la production de chaleur en réseau Augmenter la part des EnR dans les consommations d’énergie des réseaux de Chaleur. Ce qui implique :  de passer de 2 750 GWh en 2008 à 3 190 GWh de chaleur produite en réseau en 2020  Une diminution des énergies fossiles dans le mix énergétique des réseaux au profit des UIOM et du bois énergie (la part du bois énergie est plus que triplée entre 2008 et 2020 pour atteindre 35% en 2020. 15
  16. 16. Les orientations (en lien avec le développement des réseaux de chaleur)  Les orientations SRCAE sectorielles et transversales :  E1 – Développer la planification des ENR au niveau des territoires.  E4 – Développer le bois énergie par l’exploitation durable des forets en préservant la qualité de l’air.  E5 – Limiter nos déchets et développer leur valorisation énergétique  E8 – Développer les réseaux de chaleur et privilégier le recours aux ENR.  A1 – Adapter les politiques énergie aux enjeux de la qualité de l’air. …... 16
  17. 17. En définitive : de nouvelles formes d’actions territoriales  La production décentralisée et la maîtrise de la consommation deviennent essentielles pour atteindre les objectifs du projet de SRCAE.  Basculement d’une vision centralisée (et stato-centrée) de la politique énergétique vers un partage des responsabilités énergétiques avec le local  Les modes de régulation locale conditionneront les progrès accomplis  Le développement des réseaux de chaleur est une de ces formes d’actions... 17
  18. 18. En synthèse...  En synthèse, le développement des réseaux de chaleur qu’il va être conditionné par le double objectif :  d’augmenter le taux de pénétration des énergies renouvelables et de récupération dans les réseaux existants dans des conditions économiques et de sécurité d’approvisionnement similaires.  de s’assurer d’une correcte maîtrise des émissions polluantes à un coût acceptable. 18
  19. 19. Merci pour votre attention 19

×