Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France

1 470 vues

Publié le


Diaporama présenté par la DRIEE lors de la formation du 13 juin 2014 au CVRH de Paris

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 470
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
486
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France

  1. 1. Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Énergie d'Île-de-France www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d’Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014
  2. 2. 216/06/14 Introduction  Le SRCAE d’Île-de-France  Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  L’étude sur les réseaux de chaleur en Île-de-France  Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les orientations du SRCAE en matière de réseaux de chaleur  La mise en œuvre du SRCAE, les messages à porter auprès des collectivités  Liens vers le SRCAE d’Île-de-France
  3. 3. 316/06/14 Le SRCAE d’Île-de-France  Les objectifs du Grenelle de l’Environnement  Engagement pris par la France de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050, avec une réduction de 20% d'ici 2020  Objectif d'amélioration de l'efficacité énergétique de 20% d'ici 2020  Porter la part des énergies renouvelables à, au moins, 23% de la consommation d'énergie finale d'ici 2020  Les lois Grenelle  Loi Grenelle 1 : loi 2009-967 du 03/08/2009  Pose les objectifs et les principes de l ’État  Loi Grenelle 2 : loi 2010-788 du 12/07/2010  Impose l’élaboration d’un Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) – art.65  Puis la mise en œuvre des Plans Climats Énergie Territoriaux (PCET) dans les collectivités et leurs groupements de plus de 50 000 habitants - art.75
  4. 4. 416/06/14 Le SRCAE d’Île-de-France  Le Schéma Régional Climat, Air, Énergie  Élaboré conjointement par l ’État et la Région : schéma approuvé par le Conseil régional le 23 novembre 2012 et arrêté par le Préfet de région le 14 décembre 2012  Le SRCAE fixe 17 objectifs et 58 orientations stratégiques pour la région en matière de :  réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre  amélioration de la qualité de l ’air  développement des énergies renouvelables  adaptation aux effets du changement climatique
  5. 5. 516/06/14 Le SRCAE d’Île-de-France  Articulation avec les démarches régionales existantes
  6. 6. 616/06/14 Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  Modélisation et territorialisation des consommations énergétiques des bâtiments  Réhabilitation énergétique de 5 bâtiments-types du parc résidentiel francilien  Réseaux de chaleur  Géothermie  Biomasse combustible  Éolien
  7. 7. 716/06/14 Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  Les consommations énergétiques  Consommation totale : 240 000 GWh/an (hors aérien) Année de référence : 2005
  8. 8. 816/06/14 Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  Les consommations énergétiques en Île-de-France  Avec 4,7 millions de logements (résidences principales) et près de 600 000 établissements tertiaires et industriels, le parc des bâtiments existants représente près de 600 millions de m2 de surface à chauffer  Ce secteur représente 60% des consommations énergétiques régionales (hors transport aérien)  Le chauffage des bâtiments est assuré à 15% par les réseaux de chaleur
  9. 9. 916/06/14 Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  L’étude sur le développement de la géothermie en Île-de-France  État des lieux de la filière géothermie en Île-de-France  Étude du potentiel de développement de la géothermie à l’horizon 2020  Propositions pour la définition d’un programme d’action à l’échelle régionale Données 2010 Nombre d’opérations Tep substituées annuellement Tonnes de CO2 évitées annuellement Géothermie superficielle 77 5 561 6 419 Géothermie intermédiaire 3 1 744 3 311 Géothermie profonde 30 98 253 229 631 Total 110 105 558 239 361
  10. 10. 1016/06/14 Les études préalables à l’élaboration du SRCAE  L’étude du volet combustion de la biomasse en filière collective  Etat des lieux de la demande et des ressources  Définition des objectifs à 2020, 2030 et 2050  Mise en place d’un plan d’actions 280 33 10 315 223 1 Les ressources biomasse disponibles en kt/an à l'horizon 2015/2020 Bois forestiers Bois d'élagage Connexes Bois fin de vie (classe A) Paille Cultures énergétiques
  11. 11. 1116/06/14 Présentation
  12. 12. 1216/06/14 L’étude sur les réseaux de chaleur en Île-de-France  État des lieux des réseaux existants  Réflexions prospectives sur :  le potentiel de développement des réseaux et d ’augmentation de la part des énergies renouvelables  les acteurs à impliquer sur le territoire  les facteurs d’équilibre économique des réseaux et les conditions de baisse des coûts de la chaleur livrée  des guides de bonnes pratiques  Pour définir les orientations « réseaux » du SRCAE  SIG des réseaux et des zones de potentiel
  13. 13. 1316/06/14 L’étude sur les réseaux de chaleur en Île-de-France  Les données analysées  Les données en chiffres (base : enquête SNCU 2009) : Les données analysées : - 99 réseaux de chaleur analysés, - 207 installations donc 90 sont soumises au PNAQ( > 20 MW), - 12,00 TWh de chaleur livrée - 1 025 641 équivalent-logements - 9 011 MW de puissance souscrite - 9 256 MW de puissance installée - 1 295 km de réseau - 10 760 sous-stations - 754 619 k€ HT de recette de chaleur totale -…. Les données globales sur la région Île de France : -125 réseaux de chaleur et de froid recensés pour 117 réseaux de chaleur, -252 installations, -13,6 TWh de chaleur livrée -1 162 393 équivalent-logements -9 376 MW de puissance installée -1 421 km de réseau -11 839 sous-stations -…. 84 % de l’effectif 88 % de la chaleur livrée Les données analysées correspondent à :
  14. 14. 1416/06/14 L’étude sur les réseaux de chaleur en Île-de-France
  15. 15. 1516/06/14 L’étude sur les réseaux de chaleur en Île-de-France
  16. 16. 1616/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les énergies renouvelables et de récupération à l’horizon 2020  20 700 GWh d’EnR&R d’ici 2020  Part des EnR&R dans le mix énergétique régional en 2020: 11 %  51 % de chaleur distribuée sur les réseaux produite à partir d’EnR&R en 2020  Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 730 00 teqCO2 /an Production ENR&R 0 5000 10000 15000 20000 25000 2020 2009 GWhef Part ENR&R réseau 0 10 20 30 40 50 60 2020 2009 % Objectif inférieur à l’objectif national (23%) mais ambitieux pour chaque filière francilienne
  17. 17. 1716/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les réseaux de chaleur à l’horizon 2020  Augmentation de 40 % des logements raccordés à un réseau de chaleur en 2020  Soit une augmentation de 450 000 équivalents logements  Dans le cadre d’une augmentation de la demande de chaleur des bâtiments de 11 %. Raccordements réseaux 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 1600000 1800000 2020 2009 Equivalentslogement
  18. 18. 1816/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R
  19. 19. 1916/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les énergies fatales à l’horizon 2020  Augmentation de la part de chaleur issue des UIOM de 20 %  Soit 4 100 GWh énergie primaire d’ici 2020  Amélioration du rendement des installations  Optimisation de la quantité de chaleur valorisée  Valorisation des installations non connectées à un réseau de chaleur à ce jour (8 installations) Production UIOM 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 4500 2020 2009 GWhep Intégration dans le mix énergétiques d’autres sources de chaleur fatale : datacenter, eaux grises, métro...
  20. 20. 2016/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les géothermies à l’horizon 2020  Doublement de la chaleur issue de la géothermie  Soit une production annuelle de 2 300 GWh  + 2 000 ktep pour géothermies superficielles  63 opérations potentielles au Dogger en Île-de-France (dont 10 de « géothermisation »)  9 projets de doublets au Dogger connus en 2013  2 projets à l’Albien connus en 2013 Production géothermies 0 500 1000 1500 2000 2500 2020 2009 GWhep
  21. 21. 2116/06/14 Présentation
  22. 22. 2216/06/14 Présentation
  23. 23. 2316/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour la biomasse énergie à l’horizon 2020  Mobilisation de 75 % du gisement de biomasse identifié (gisement total de 3 476 Gwhep)  Augmentation de 2 300 Gwhep d’ici 2020 (passage de 1 à 14 % dans le mix régional)  Développement fort de la filière qui doit s’accompagner d’une structuration  Doit aussi s’accompagner d’une amélioration du contrôle de l’origine de la ressource Production biomasse énergie 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 2020 2009 GWhep
  24. 24. 2416/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les géothermies à l’horizon 2020
  25. 25. 2516/06/14 Les enjeux franciliens liés aux réseaux de chaleur et aux EnR&R  Les objectifs du SRCAE pour les énergies renouvelables et de récupération à l’horizon 2020 et 2050 2050 : atteindre le « facteur 4 »
  26. 26. 2616/06/14 Les orientations du SRCAE en matière de réseaux de chaleur  Objectif ENR 1 : Densifier, étendre et créer des réseaux de chaleur et de froid en privilégiant le recours aux énergies renouvelables et de récupération  Orientation ENR 1.1 : Déployer des outils en région et sur les territoires pour planifier et assurer le développement du chauffage urbain  Orientation ENR 1.2 : Optimiser la valorisation des énergies de récupération et favoriser la cogénération sur le territoire  Orientation ENR 1.3 : Encourager le développement et l’exploitation durable des géothermies  Orientation ENR 1.4 : Assurer une mobilisation et une utilisation cohérentes de la biomasse sur le territoire avec des systèmes de dépollution performants
  27. 27. 2716/06/14 Les orientations du SRCAE en matière de réseaux de chaleur  Densification : la densification consiste à réaliser de nouveaux raccordements pour alimenter des bâtiments situés à proximité immédiate des réseaux existants. Cela permet de supprimer les consommations d’énergies fossiles des chaufferies collectives en pied d’immeuble (en particulier au moment de leur renouvellement).  Extension : Dans un rayon de 1000 mètres autour des réseaux existants, l’extension des réseaux est rapidement rentabilisée dès lors qu’un nombre suffisant de bâtiments est raccordable le long de cette extension.  Création : la création de réseaux neufs nécessite de plus lourds investissements et doit être étudiée au cas par cas pour répondre à des besoins de chaleur importants ou pour valoriser une ressource EnR&R disponible localement.  Interconnexion : l’interconnexion de plusieurs réseaux est à envisager en vue d’une meilleure optimisation globale des systèmes de production énergétique.
  28. 28. 2816/06/14 La mise en œuvre du SRCAE, les messages à porter auprès des collectivités  Les PCET (bientôt PCAET)  Les collectivités territoriales devront fixer des objectifs de développement des énergies renouvelables tenant compte des particularités du territoire tout en permettant de tendre vers le scénario “ 3x20 ” du SRCAE en 2020  Il est conseillé aux collectivités d’élaborer un « schéma directeur » de développement (ou création) d’un réseau de chaleur, maximisant l’usage des énergies renouvelables  Les collectivités sont encouragées à procéder à l’identification des potentiels de développement de la filière géothermique
  29. 29. 2916/06/14 La mise en œuvre du SRCAE, les messages à porter auprès des collectivités  Les Assises des énergies renouvelables en milieu urbain  Organisées annuellement par la DRIEE/ADEME régionale  Mobilisation des élus et des professionnels de la filière  Tables rondes autour de sujets d’actualité concernant les réseaux de chaleur franciliens et la géothermie  Retours d’expérience et présentations de projets en cours
  30. 30. 3016/06/14 La mise en œuvre du SRCAE, les messages à porter auprès des collectivités  Les Agences Locales de l’Énergie et du Climat (ALEC)  Permettent de structurer la compétence énergie/climat des collectivités : les ALEC fédèrent et accompagnent les acteurs du territoire dans leurs démarches d’économies d’énergie et plus largement de transition énergétique  Structures associatives issues du PCET regroupées autour de la Fédération des Agences locales de maîtrise de l’énergie et du climat (FLAME)  Toutes les intercommunalités franciliennes sont encouragées à mettre en place une ALEC d’ici 2015 alec-plaineco.org
  31. 31. 3116/06/14 La mise en œuvre du SRCAE, les messages à porter auprès des collectivités  Par la DRIEA
  32. 32. 3216/06/14 Liens vers le SRCAE d’Île-de-France  Site du SRCAE d’Île-de-France : SRCAE  Lien direct vers les études du SRCAE : Études préalables  Synthèse du SRCAE : Synthèse
  33. 33. Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Énergie d'Île-de-France www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr FIN

×