Rhône-Alpes | Guides des aides financières 2015

3 549 vues

Publié le

Les aides financières à la rénovations énergétiques et aux énergies renouvelables en Rhône-Alpes

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 549
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 879
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rhône-Alpes | Guides des aides financières 2015

  1. 1. LES AIDES FINANCIERES A LA RENOVATION ENERGETIQUE ET AUX ENERGIES RENOUVELABLES EN RHONE-ALPES Mise à jour 21 septembre 2015 Fiche réalisée par l’ADIL Information Énergie Guide des aides financières 2015
  2. 2. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 1 TABLE DES MATIERES î   Bâtiments neufs ...................................................................................................3   y   Région  Rhône-­‐Alpes  ...........................................................................................................................  3   y   Appel  à  projets  Bâtiments  positifs  2015-­‐2016  –  Volet  BEPOS  ....................................................................................  3   y   Région  Rhône-­‐Alpes  ...........................................................................................................................  4   y   Appel  à  Manifestation  d’Intérêt  :  Bâtiments  collectifs  à  faible  impact  environnemental  ..........................................  4   y   Caisse  Des  Dépôts  ..............................................................................................................................  5   y   Prêt  «  Croissance  Verte  »  pour  la  construction  de  bâtiments  publics  ........................................................................  5   î   Réhabilitation de bâtiments existants................................................................ 6   y   Région  Rhône-­‐Alpes  ...........................................................................................................................  6   y   Dispositif  «  Eco-­‐rénovation  dans  le  logement  social  public  »  .....................................................................................  6   y   Région  Rhône-­‐Alpes  (Cofinancement  ADEME)  ....................................................................................  7   y   Appel  à  projets  Bâtiments  positifs  2015-­‐2016  –  Volet  DEFFIBAT  ...............................................................................  7   y   Caisse  des  Dépôts  ..............................................................................................................................  8   y   Prêt  «  Croissance  Verte  »  pour  la  rénovation  énergétique  de  bâtiments  publics  ......................................................  8   y   Caisse  des  Dépôts  ..............................................................................................................................  9   y   Eco-­‐prêt  Logement  social  ...........................................................................................................................................  9   y   Fournisseurs  d’énergie  .....................................................................................................................  10   y   Certificats  d’Economies  d’Energie  ............................................................................................................................  10   î   Solaire Thermique..............................................................................................11   y   Région  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  11   y   Appel  à  projets  régional  Energies  renouvelables  et  Innovations  2015-­‐2016  –  Volet  Solaire  Thermique  .................  11   y   ADEME  .............................................................................................................................................  13   y   RASTC2015  -­‐  Solaire  Thermique  Collectif  2015  Rhône-­‐Alpes  -­‐  Installations  supérieures  à  25m²  ............................  13   y   ADEME  .............................................................................................................................................  14   y   AAPST  2015  –  Appel  à  projets  national  «  Grandes  installations  solaires  thermiques  de  production  d’eau  chaude  »   14   y   Certificats  d’économies  d’énergie  ....................................................................................................  15   y   Secteur  tertiaire  ........................................................................................................................................................  15   y   Secteur  résidentiel  ....................................................................................................................................................  15   y   Secteur  agricole  ........................................................................................................................................................  15   î   Bois énergie........................................................................................................16   y   Département  de  la  Drôme  ............................................................................  Erreur  !  Signet  non  défini.   y   Règlement  d’aide  2014-­‐2015  –  Volet  bois  énergie  .............................................................  Erreur  !  Signet  non  défini.   y   Region  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  16   y   Appel  à  projets  régional  Energies  renouvelables  et  Innovations  2015-­‐2016  –  Volet  Bois  Energie  ..........................  16   y   ADEME  .............................................................................................................................................  17   y   AAP  Création  d'une  chaufferie  biomasse  supérieure  à  100  tep  avec  ou  sans  réseau  de  chaleur  ............................  17   y   ADEME  .............................................................................................................................................  19   y   Biomasse  Chaleur  Industrie,  Agriculture  et  Tertiaire  -­‐  Edition  2015  ........................................................................  19   y   Certificats  d’économies  d’énergie  ....................................................................................................  20   y   Secteur  tertiaire  ........................................................................................................................................................  20   y   Secteur  résidentiel  ....................................................................................................................................................  20   y   Secteur  agricole  ........................................................................................................................................................  20  
  3. 3. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 2 î   Géothermie .........................................................................................................21   y   ADEME  .............................................................................................................................................  21   y   RAGEOTH015  -­‐  Géothermie  Très  basse  Température  en  Rhône-­‐Alpes  ....................................................................  21   î   Méthanisation .....................................................................................................22   y   ADEME  .............................................................................................................................................  22   y   RAMETHA015  -­‐  Appel  à  projets  «  méthanisation  2015  »  .........................................................................................  22   y   Région  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  23   y   Appel  à  projets  régional  Energies  renouvelables  et  Innovations  2015-­‐2016  –  Volet  Méthanisation  .......................  23   î   Production d’électricité renouvelable ..............................................................24   y   Région  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  24   y   Appel  à  projets  régional  Energies  renouvelables  et  Innovations  2015-­‐2016  –  Volet  Energies  renouvelables   électriques  .........................................................................................................................................................................  24   î   Innovations rhônalpines pour le développement des énergies renouvelables et la maitrise de l’énergie........................................................................................25   y   Région  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  25   y   Appel  à  projets  régional  Energies  renouvelables  et  Innovations  2015-­‐2016  –  Volet  Pilote  .....................................  25   y   Région  Rhône-­‐Alpes  .........................................................................................................................  26   y   Réhabilitation  du  parc  bâti  public  par  tiers  investissement  avec  la  Société  Publique  Locale  OSER  .........................  26   y   Le  fonds  d’investissement  OSER  pour  financer  la  production  d’énergies  renouvelables  en  Région  Rhône-­‐Alpes  ..  26        
  4. 4. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 3 î Bâtiments neufs y Région Rhône-Alpes y Appel à projets Bâtiments positifs 2015-2016 – Volet BEPOS Projets éligibles Projets de construction de logements collectifs privés ou des bâtiments tertiaires (publics ou privés) répondant aux exigences des labels Effinergie + et BEPOS Effinergie. Les logements sociaux sont exclus du dispositif, mais les bailleurs restent éligibles pour leurs sièges et les EHPAD dont ils peuvent assurer la maîtrise d’ouvrage. Les projets de logements individuels sont exclus, ainsi que les lycées et collèges, hôpitaux. Bénéficiaires éligibles Tous les maîtres d’ouvrages publics ou privés à l’exception des particuliers, des opérations sous maîtrise d’ouvrage d’Etat, des conseils généraux et de leurs établissements publics (ou de ses administrations). Critères d’éligibilité Exigences énergétiques Les projets se placent dans la perspective de pouvoir répondre aux exigences des labels Effinergie + et BEPOS Effinergie. A cette fin, les projets devront respecter les critères détaillés dans les règles techniques élaborées par le collectif Effinergie et détaillées sur le site www.effinergie.org. Le Label BEPOS Effinergie délivré par un certificateur est exigée. Les projets seront évalués seront un certain nombre de critères relatifs : • à l'énergie et aux fluides, • à la gestion de projet, • au bâtiment dans son environnement, • aux matériaux et produits de construction, • au confort et à la santé, • à l'approche socio-économique. Le projet pourra faire l'objet d'une évaluation de la consommation d'énergie liée au cycle de vie des matériaux (énergie grise) et d'une évaluation de la consommation d'énergie engendrée par les déplacements des utilisateurs du bâtiment (potentiel d'éco-mobilité). Dépenses éligibles Investissements au titre de la performance énergétique et environnementale considérés comme du surinvestissement (estimation des surcoûts de l'enveloppe : isolation, traitement des ponts thermiques, des systèmes de ventilation, d'énergies renouvelables et des coûts liés à d'autres postes liés à la qualité environnementale : récupération d'eau de pluie, éco-matériaux, toiture végétalisée...) Détail de l’aide Taux d’aide : 40 % des surinvestissements pour projets hors TEPOS. 50 % des surinvestissements pour projets en TEPOS. L’aide est plafonnée à 140 €/m² SHON RT et plafonnée à 200 000 € par opération. Bonus de 20 €/m² aux opérations mettant en œuvre une utilisation massive d’éco-matériaux. Le surinvestissement est calculé par le candidat à partir d’une solution de référence basée sur un niveau réglementaire auquel sont soustraits les bénéfices énergétiques d’exploitation sur 4ans. Par principe, le taux de subvention est appliqué sur un montant de dépenses hors taxes, sauf si le porteur de projet peut justifier de la non-récupération de la TVA. Dates limites de dépôts des dossiers Dossiers à déposer avant le 10 juin 2016, sous réserve du vote par les élus de la Région Rhône- Alpes/Auvergne (début 2016).    
  5. 5. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 4 y Région Rhône-Alpes y Appel à Manifestation d’Intérêt : Bâtiments collectifs à faible impact environnemental Projets éligibles Projets de construction de logements collectifs privés ou des bâtiments tertiaires (publics ou privés) éco-conçus à faible impact environnemental. Bénéficiaires éligibles Maîtres d’ouvrages publics ou privés souhaitant mettre en œuvre un projet de construction d’un bâtiment de logements collectifs ou d’établissement recevant du public (ERP) : collectivités et structures associées (sociétés mixtes, syndicats, EPCI…), bailleurs sociaux, promoteurs. Ce dispositif ne s’adresse pas aux particuliers : les personnes physiques ou sociétés civiles immobilières ne sont pas éligibles. Critères d’éligibilité Etat d’avancement du projet Pour être éligible, le projet présenté doit être en phase initiale, c’est-à-dire que le maître d’ouvrage aura fait valider la décision de réaliser l’opération par son instance décisionnaire et mobilisé le budget correspondant. Performance du bâtiment La performance du bâtiment en termes d’efficacité énergétique ne constitue pas un critère d’éligibilité: il n’est pas demandé de respecter une consommation visée maximum. Néanmoins, une instrumentation du bâtiment sera prévue dans le cahier des charges du maître d’ouvrage afin de mesurer la performance réelle du bâtiment livré et le résultat des mesures sera fourni à la Région après la première année d’exploitation du bâtiment. Nature des matériaux utilisés dans le projet Hors fondations, le bâtiment devra faire appel à une structure bois ou terre crue. Le remplissage des murs (en cas d’ossature bois) pourra faire appel à tout type de matériaux à faible impact environnemental (bois, chanvre, paille, terre crue,…). Les isolants utilisés seront nécessairement des isolants dont la composition sera très majoritairement biosourcée (paille, chanvre, laine de bois, autres fibres végétales…) ou recyclée (à base de textile, d’ouate de cellulose…). Les parements de façade seront également biosourcés (bardage bois) ou à base de terre ou de chaux (enduits). Intégration de l’assistance à maîtrise d’ouvrage dans le projet du maître d’ouvrage L’assistance à maîtrise d’ouvrage spécialisée offerte par la Région dans le cadre cet AMI devra être totalement intégrée dans le projet du maître d’ouvrage. Modalités d’accompagne- ment Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) La mise à disposition d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), sous maîtrise d’ouvrage de la Région Rhône-Alpes, est prévue afin d’accompagner le maître d’ouvrage lauréat dans la définition et la réalisation de son projet. Accès aux aides pour la réalisation du projet Afin de mettre concrètement en œuvre son projet, le lauréat aura un accès privilégié aux aides FEDER ainsi qu’aux aides de l’ADEME et de la Région Rhône-Alpes dans le respect des procédures d’aides propres à chaque organisme. De plus, l’AMO pourra favoriser la mobilisation d’autres sources de financement potentielles (FEDER, ANAH, aides au logement, CEE, CDC…).    
  6. 6. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 5 y Caisse Des Dépôts y Prêt « Croissance Verte » pour la construction de bâtiments publics Projets éligibles Projets de constructions de bâtiments publics Subvention accordée par une collectivité pour la rénovation énergétique de logements publics ou privés visant des performances équivalentes ou supérieures à la Réglementation Thermique Existant Globale Bénéficiaires éligibles • Les collectivités territoriales et leurs groupements ; • Les établissements publics rattachés à une collectivité territoriale (régie, CCAS/CIAS, SDIS, GIP) ; • Les sociétés privées dans le cadre de Partenariats Publics-Privés (hors concession) ; • Les établissements publics de santé et leurs groupements ; • Les établissements publics universitaires ; • Tout emprunteur, quelle que soit sa forme juridique, portant un projet de construction ou rénovation d’un ESPIC (Etablissement de Santé Privé d'Intérêt Collectif). Critères d’éligibilité Les projets de construction doivent faire l’objet d’une démarche de labellisation Bepos Effinergie. Détail du prêt Quotité de financement Entre 1 et 5 M€ : 100 % du besoin d’emprunt sur l’opération. Plus de 5 M€ : 50 % du besoin d’emprunt sur l’opération. Durée du prêt 20 à 40 ans maximum Taux Livret A + 0,75 pb (1 point de base = un centième de pourcent (0,01%))
  7. 7. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 6 î Réhabilitation de bâtiments existants y Région Rhône-Alpes y Dispositif « Eco-rénovation dans le logement social public » Projets éligibles Rénovation du parc public de logements sociaux situé sur des territoires couverts par un PLH et qui ont signé une convention de partenariat avec la Région, et hors logements ANRU. Démarche de certification impérative BBC ou BBC+ pour les opérations de plus de 30 logements. Bénéficiaires éligibles Bailleurs sociaux publics Critères d’éligibilité Economie d’énergie Obtenir une économie de la consommation énergétique de 35 % par rapport à la situation initiale (méthode THCEx). Approche de performance énergétique Approche A : BBC Compatible Elle correspond à l’application d’’un bouquet de 2 postes de travaux minimum sur l’enveloppe, respectant des exigences techniques minimales (annexe E du référentiel). Cep après travaux <150 kWh/m²shonRT/an (a+b) avec méthode THCex. Intervention sur ventilation si travaux d’isolation ou changement de menuiseries. Approche B : BBC ou BBC+ Niveau BBC : Cep ≤ 80 kWh/m²shonRT/an x (a+b) avec inscription de l’opération dans une démarche de labellisation BBC-Effinergie rénovation. Niveau BBC + : Cep ≤ 60kWh/m²shonRT/an (a+b) avec inscription de l’opération dans une démarche de labellisation BBC-Effinergie rénovation. Approche C : opérations en chauffage électrique Pas d’intervention sur le système de chauffage, Réalisation d’une isolation de l’enveloppe renforcée en vue d’obtenir une performance BBC+ (calcul THCex simulé avec système technique sans effet joule), Cep après travaux <150 kWh/m²shonRT/an (modulo zones climatiques et altitude. Choix des produits et matériaux de construction Prise en compte de l’énergie grise et de l’impact sanitaire et environnemental des produits et matériaux de construction. Réduction des consommations d’eau Dans le cas où la rénovation concerne la plomberie à l’intérieur des logements, il est exigé la mise en place de dispositifs de limitation de pression adaptés pour ne pas dépasser 3 bars à l’origine de chaque logement, de dispositifs de limitation de débit sur les douchettes et mitigeurs de cuisine et salle de bains, de chasses double débit 3/6 litres, l’absence de dispositif d’arrosage en dehors des 2 premières années de croissance des végétaux. Détail de l’aide Approche BBC compatible BBC BBC + Autre (cas de chauffage électrique) Aide aux travaux Forfait 2 000 €/logt Plafonné à 250 000 € par opération Forfait 3 000 €/logt Plafonné à 350 000 € par opération Forfait 4 000 €/logt Plafonné à 350 000 € par opération Forfait 2 500 €/logt Plafonné à 300 000 € par opération Diagnostic technique, thermique et social 40 % maximum du coût TTC du diagnostic plafonné à 2 500 €/opération de réhabilitation
  8. 8. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 7 y Région Rhône-Alpes (Cofinancement ADEME) y Appel à projets Bâtiments positifs 2015-2016 – Volet DEFFIBAT Projets éligibles Le dispositif accompagnera en priorité les bâtiments tertiaires ou parties de bâtiments à usage de bureaux ou d’enseignement, les établissements ou parties d’établissements d’accueil de la petite enfance et les maisons de retraite. Les logements sociaux sont exclus du dispositif, mais les bailleurs restent éligibles pour leurs sièges sociaux et les EHPAD dont ils peuvent assurer la maîtrise d’ouvrage. Cet appel à projets ne s’adresse pas aux bâtiments ou parties de bâtiments relevant des exclusions citées aux articles 1ers des arrêtés de la réglementation thermique sur les bâtiments existants et aux cas suivants : - les constructions provisoires (durée d’utilisation de moins de deux ans), - les projets dont la température normale d’utilisation est inférieure ou égale à 12 °C, - les projets destinés à rester ouverts sur l’extérieur en fonctionnement habituel, - les projets qui en raison de contraintes spécifiques liées à leur usage, doivent garantir des conditions particulières de températures, d’hygrométrie ou de qualité de l’air, et nécessitant de ce fait des règles particulières, - les bâtiments agricoles ou d’élevage, - les lycées et collèges, hôpitaux, commerces. Bénéficiaires éligibles Tous maîtres d’ouvrages publics ou privés à l’exception des particuliers, de l’Etat et de ses établissements publics, des Conseils Départementaux. Critères d’éligibilité Performance énergétique (évaluée selon la méthode de calcul : TH-C-E-Ex) • Niveau 1 : BBC Rénovation ou Facteur 4 Cep (THC E Ex) < Créf. – 40 % ou Cep < 0.25 Cep initial (avant travaux). • Niveau 2 : Energie positive Cep ≤ Créf-40 % (sans prise en compte de la production locale d’électricité) et production locale d’électricité ≥Cep. Autres critères • Mesure obligatoire de la perméabilité à l’air à réception de l’ouvrage. Pas de valeur maximale imposée mais valeur mesurée inférieure ou égale à la valeur entrée pour le calcul des consommations. • Evaluation des consommations de tous les usages spécifiques de l’électricité, • Dispositifs de comptage et de suivi énergétique. • Evaluation de l’impact des travaux sur la ventilation, la qualité de l’air intérieur, l’acoustique et le confort d’été. Dépenses éligibles Coûts des travaux nécessaires pour parvenir au niveau supérieur de protection de l’environnement et permettant d’atteindre le niveau de performance énergétique et environnementale de l’appel à projet. Les dépenses sont prises en compte en TTC pour les maîtres d’ouvrages non assujettis à la TVA et en HT pour les maîtres d’ouvrages qui récupèrent la TVA. Détail de l’aide Projet hors TEPOS Taux d’aide maximum des dépenses admissibles de 40%. Aide plafonnée à 100 €/m2 pour les bâtiments <500 m2 et 80 €/m2 pour les bâtiments > 500 m2. Aide maximale de 200 000 € par projet, hors bonus. Projet en TEPOS ou de rénovation à énergie positive Taux d’aide maximum des dépenses admissibles de 50%. Aide plafonnée à 150 €/m2 pour les bâtiments <500 m2 et 120 €/m2 pour les bâtiments > 500 m2. Aide maximale de 250 000 € par projet, hors bonus. Bonus d’aide de la Région Rhône-Alpes 20 €/m² pour l’utilisation de matériaux à faible impact environnemental. Forfait de 6000 € aux candidats qui s’engagent dans une démarche de certification BBC Effinergie rénovation.    
  9. 9. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 8 y Caisse des Dépôts y Prêt « Croissance Verte » pour la rénovation énergétique de bâtiments publics Projets éligibles Projets de rénovation énergétique de bâtiments publics Subvention accordée par une collectivité pour la rénovation énergétique de logements publics ou privés visant des performances équivalentes ou supérieures à la Réglementation Thermique Existant Globale Bénéficiaires éligibles • Les collectivités territoriales et leurs groupements ; • Les établissements publics rattachés à une collectivité territoriale (régie, CCAS/CIAS, SDIS, GIP) ; • Les sociétés privées dans le cadre de Partenariats Publics-Privés (hors concession) ; • Les établissements publics de santé et leurs groupements ; • Les établissements publics universitaires ; • Tout emprunteur, quelle que soit sa forme juridique, portant un projet de construction ou rénovation d’un ESPIC (Etablissement de Santé Privé d'Intérêt Collectif). Critères d’éligibilité Les projets de rénovation doivent à minima répondre aux critères de la RT Existant Globale qui s’applique à la rénovation thermique globale d’un bâtiment de plus de 1000 M2 Détail du prêt Quotité de financement Entre 1 et 5 M€ : 100 % du besoin d’emprunt sur l’opération. Plus de 5 M€ : 50 % du besoin d’emprunt sur l’opération. Durée du prêt 20 à 40 ans maximum Taux Livret A + 0,75 pb (1 point de base = un centième de pourcent (0,01%))
  10. 10. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 9 y Caisse des Dépôts y Eco-prêt Logement social Projets éligibles Les opérations de réhabilitation thermique portant sur des logements sociaux ayant fait l’objet d’un audit énergétique selon la méthode TH-C-E ex, ou pour les immeubles achevés avant 1948, d’un DPE location basé sur le relevé des consommations réelles. La quotité de l’Eco-prêt étant limitée, un prêt à la réhabilitation (PAM) peut être mobilisé en complément. Les opérations doivent bénéficier d’une décision de subvention ou d’un agrément de l’Etat ou d’une collectivité locale délégatrice des aides à la pierre. Bénéficiaires éligibles Le périmètre de l’Eco-prêt est circonscrit aux bâtiments suivants : • les logements locatifs sociaux bénéficiant d’une convention APL conforme aux articles 2°, 3° et 5° du CCH ; • les logements-foyers pour personnes âgées ou handicapées ; • les foyers de jeunes travailleurs et foyers de travailleurs migrants ; • les résidences sociales ; • l’ouverture aux logements de la classe D dans la limite de 50 000 logements par an au plan national et d’un maximum de 70% des logements financés par l’écoprêt par organisme et par région. et détenus par des organismes mentionnés à l’article R 323-1 du CCH : • les organismes d’habitations à loyer modéré ; • les établissements publics à caractère administratif sous tutelle des collectivités locales et gestionnaires de logements ; • les communes ne disposant pas d’établissements publics administratifs placés sous leur tutelle et gestionnaires de logements ; • les houillères de bassin ; • les sociétés d’économie mixte ayant dans leur objet statutaire la réalisation de logements ; • la société immobilière du chemin de fer ; • les sociétés minières et immobilières gérant le patrimoine immobilier des mines de fer ; • les personnes morales propriétaires de cités familiales ; • les organismes à gestion désintéressée ayant obtenu l’agrément de maîtrise d’ouvrage délivré par le ministre du logement (art L 365-2 du CCH). ou par des personnes morales réhabilitant des logements conventionnés au sens des dispositions des articles L. 351-1 et suivants du CCH. Critères d’éligibilité Pour les logements dont la consommation conventionnelle en énergie primaire est supérieure à 230 Kwh/m2 par an : • performance énergétique inférieure ou égale à 150 kWh/an.m² (modulable selon les coefficients de climat et d’altitude) après travaux ; • gain énergétique au minimum de 80 kWh/an.m². Pour les logements attestant d’une consommation énergétique du logement comprise entre 151 et 230 kWh/m².an, il faut justifier : • soit gain minimal de consommation conventionnelle d’énergie primaire après travaux de 85 kWh/an.m²an modulé des coefficients de climat et d’altitude et consommation conventionnelle d’énergie primaire du bâtiment réhabilité pour les mêmes usages de l’énergie inférieure à 151 kWh/m².an ; • soit consommation conventionnelle d’énergie primaire du bâtiment réhabilité pour les mêmes usages de l’énergie inférieure ou égale à 80 kWh/m²/an d’énergie primaire modulée des coefficients de climat et d’altitude. Détail du prêt Durée du prêt 5 à 25 ans maximum Taux Livret A - 75 pb pour une durée de 5 à 15 ans Livret A - 45 pb pour une durée de 16 à 21 ans Livret A - 25 pb pour une durée de 21 à 25 ans (1 point de base = un centième de pourcent (0,01%))
  11. 11. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 10 y Fournisseurs d’énergie y Certificats d’Economies d’Energie Projets éligibles Les opérations éligibles aux CEE concernent en priorité le chauffage, l’isolation, les procédés industriels Bénéficiaires éligibles Collectivités, bailleurs sociaux, entreprises, agriculteurs… Critères d’éligibilité Suivant la nature des travaux, se reporter à la fiche standardisée correspondante. Opérations standardisées Résidentiel Tertiaire BAR-EN-101 Isolation de combles ou de toiture BAR-EN-102 Isolation des murs BAR-EN-103 Isolation d'un plancher BAR-EN-104 Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant BAR-EN-105 Isolation des toitures terrasses BAR-EN-107 Fermeture isolante BAR-TH-104 Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau BAR-TH-106 Chaudière individuelle à haute performance énergétique BAR-TH-107 Chaudière collective à haute performance énergétique BAR-TH-107-SE Chaudière collective à haute performance énergétique avec contrat assurant la conduite de l'installation BAR-TH-110 Radiateur basse température pour un chauffage central BAR-TH-111 Régulation par sonde de température extérieure BAR-TH-115 Isolation d’un réseau hydraulique de chauffage BAR-TH-116 Plancher chauffant hydraulique à basse température BAR-TH-117 Robinet thermostatique BAR-TH-118 Système de régulation par programmation d'intermittence BAR-TH-121 Système de comptage individuel d’énergie de chauffage BAR-TH-122 Récupérateur de chaleur à condensation BAR-TH-123 Optimiseur de relance en chauffage collectif BAR-TH-125 Système de ventilation double flux auto- réglable ou modulé à haute performance BAR-TH-129 Pompe à chaleur de type air/air BAR-TH-131 Isolation d’un réseau hydraulique d’eau chaude sanitaire BAR-TH-127 Ventilation Mécanique Contrôlée simple flux hygro-réglable BAR-TH-137 Raccordement d’un bâtiment résidentiel à un réseau de chaleur BAR-TH-139 Système de variation électronique de vitesse sur une pompe BAR-TH-148 Chauffe-eau thermodynamique à accumulation BAR-TH-150 Pompe à chaleur collective à absorption de typer
  12. 12. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 11 î Solaire Thermique y Région Rhône-Alpes y Appel à projets régional Energies renouvelables et Innovations 2015-2016 – Volet Solaire Thermique Projets éligibles Sur bâtiments neufs ou existants prioritairement à usage d’habitation ou tertiaires ayant une utilisation de l’eau chaude continue dans l’année et les campings • Installations de production d’eau chaude solaire collective ; • Chauffage solaire collectif (systèmes solaires combinés) ; • Chauffage de bassins de piscines collectives (capteurs souples non exclus) ; • Séchage solaire des fourrages ou des boues d’épuration. Bénéficiaires éligibles Le bénéficiaire doit avoir un numéro de SIRET : • Bailleurs sociaux et privés en conventionnement avec l’ANAH ; • Collectivités territoriales ; • Syndicats d’énergies ; • Parcs naturels régionaux ; • Entreprises ; • SCI ; • Copropriétés ou syndics ; • Associations ; • Entrepreneurs en nom propre pour le secteur du tourisme ou agricole. Sont exclus les maîtres d’ouvrage suivants : conseils généraux, entreprises publiques d’Etat, administrations d’Etat. Critères d’éligibilité • Bâtiments existants : consommation du bâtiment comprise entre la classe A et la classe D du DPE après travaux. • Bâtiments neufs : consommation correspondant au minimum aux exigences réglementaires y compris les projets de logements sociaux entrant dans le cadre du dispositif QEB logement social neuf. Dépenses éligibles L’assiette éligible est composée des éléments suivants : Composants de l'installation solaire, régulation et suivi, main-d’œuvre. Détail de l’aide Le montant de l’aide sera évalué au regard de l’analyse économique du projet et pourra atteindre au maximum de 12 000 €/Tep) solaire utile produite annuellement sous réserve du respect des taux d’intervention maximums cités ci-dessous. Bonus de 1000 €/Tep solaire utile produite annuellement pour les installations implantées sur les communes engagées dans une démarche Territoire à énergie positive (TEPOS). Installations sur territoires TEPOS Installations hors territoires TEPOS Plafond technique Taux maximum Plafond Technique Taux maximum Non concurrentiel et petites entreprises 13 000 €/Tep 60% 12 000 €/Tep 50% Moyennes entreprises 13 000 €/Tep 50% 12 000 €/Tep 40% Grandes entreprises 13 000 €/Tep 40% 12 000 €/Tep 30% Ces taux maximums sont définis aides Région et FEDER confondues. Le calcul des subventions s’effectue sur des montants de dépenses HORS TAXES. Dates limites de dépôts des Le présent dispositif est ouvert jusqu’au 10 juin 2016 inclus. - Pour l’exercice budgétaire 2015, les dossiers seront déposés au plus tard le 12 juin 2015 inclus. - Pour l’exercice budgétaire 2016, les dossiers seront déposés au plus tard le 10 juin 2016 inclus.
  13. 13. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 12     dossiers
  14. 14. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 13 y ADEME y RASTC2015 - Solaire Thermique Collectif 2015 Rhône-Alpes - Installations supérieures à 25m² Projets éligibles Installations solaires thermiques pour la production d’eau chaude (et de chauffage de bassins pour les piscines collectives) d’une surface utile supérieure à 25 m² sur des bâtiments neufs (sauf si l'installation solaire est nécessaire au respect de la RT 2012) ou existants. Réhabilitation d'installations existantes dont la mise en service est antérieure à 1992 et présentant de graves dysfonctionnements en terme de production solaire. Bénéficiaires éligibles Logement collectif (copropriétés et logement social) et par extension, tout hébergement permanent ou de longue durée avec des besoins similaires en eau chaude sanitaire (secteur hospitalier et sanitaire, structure d’accueil, maison de retraite,…). Secteur tertiaire comprenant les hôtels et hôtels de plein air à usage non saisonnier (campings utilisés au-delà des seuls mois de juillet et août), les piscines collectives, les restaurants et les cantines d’entreprises. Critères d’éligibilité Equipe de conception de l’installation Certification OPQIBI Qualification 2010 ou équivalente dans le domaine du solaire thermique collectif et conception d’au moins cinq installations solaires collectives. Installateur Qualification dans le domaine Solaire Thermique Collectif et réalisation d’au moins trois installations solaires thermiques collectives de plus de 7m². Matériel Capteurs solaires certifiés CSTBat ou Solar Keymark ou par toute autre procédure équivalente dans l’Union Européenne. Surface de l'installation solaire Pour les projets dont la surface totale utile des capteurs est supérieure ou égale à 25 m² et qu’il y a plusieurs bâtiments, chaque installation du projet doit être supérieure ou égale à 15 m². Productivité Productivité supérieure à 500 kWh/m²/an. Campagne de mesure préalable Cette campagne de mesure servira à l’étude de faisabilité et devra être réalisée sur une durée représentative de l’usage (au minimum 30 jours). Il s’agira de mesurer le volume d’eau froide préchauffée. Performance énergétique des bâtiments Bâtiments existants : consommation inférieure ou égale à l'étiquette D du DPE après travaux. Bâtiments neufs : soumis à la RT 2012 doivent justifier d’un Cep (projet) < Cep (max) - 15% ou le BE devra montrer par un double calcul que le solaire ne permet pas d’atteindre les objectifs de la RT (projet sans solaire et projet avec solaire). Surcoût de l’installation solaire Inférieur à 1 200 € HT/m² utile de capteur Suivi de l’installation Le projet doit obligatoirement faire l’objet d’une instrumentation mise en place par le Maître d’Ouvrage pour le suivi de fonctionnement de chaque installation. Maintenance de l’installation Elle est obligatoire. Le bénéficiaire devra fournir, pour le paiement du solde, la copie du carnet d'entretien précisant le détail des opérations réalisées la 1ère année ainsi que le nom et la fonction de l'intervenant (interne ou exploitant extérieur) et une copie du contrat d’exploitation si existant. Dépenses éligibles Composants de l'installation solaire, matériels de régulation et de suivi, main d’œuvre liée à l'installation solaire, ingénierie. Détail de l’aide Aide ADEME maximale de 12 000 €/Tep (Tonne équivalent pétrole) solaire utile produite annuellement. Aide maximale sous réserve du respect des plafonds de l’encadrement communautaire. Pour les projets ayant une surface supérieure à 100 m² l’aide pourra être diminuée au regard de l’analyse économique du projet. Dates limites de dépôts des dossiers • 1 re session : 27 Mars 2015 à 12 h • 2 e session : 15 septembre 2015    
  15. 15. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 14 y ADEME y AAPST 2015 – Appel à projets national « Grandes installations solaires thermiques de production d’eau chaude » Projets éligibles Installations solaires thermiques : • De production d’eau chaude sanitaire et de production d’eau chaude pour des process industriels (T°< 100°C) à partir de 300 m² de surface de capteurs ; • Couplées à un réseau de chaleur à partir de 500 m² de surface de capteurs. Les installations devront être de type centralisé et l’énergie solaire ne devra pas contribuer à plus de 20% de l’énergie totale du réseau (Tc < 20%). Les programmes de solarisation d’un ensemble de sites seront éligibles si le total des m² installés dépasse 300 m² cumulés ou à défaut pourront l’être dans le cadre habituel du fonds chaleur. Bénéficiaires éligibles Sont éligibles à cet appel à projets, l’ensemble des maîtres d’ouvrages publics et privés hormis les particuliers et les maîtres d’ouvrages pouvant bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Bénéficiaires potentiels : présentant des consommations journalières régulières sur toute l’année, typiquement, • Les foyers de type EHPAD, MAS, IME, MARPA, … • Les établissements hospitaliers • Les piscines (vestiaire et/ou bassin) et centres sportifs ouverts toute l’année • Les logements collectifs • Les établissements d'hébergement touristique (hôtel, camping, village vacances) • Les restaurants et cantines • Les industries utilisant de l’eau chaude dans le process • Les exploitations agricoles • Etc… Critères d’éligibilité Matériel Capteurs solaires certifiés CSTBat ou Solar Keymark ou par toute autre procédure équivalente dans l’Union Européenne. Surcoût de l’installation solaire Inférieur à 1 200 € HT/m² utile de capteur Productivité Productivité supérieure à 400 kWh/m²/an (en Rhône-Alpes). Performance énergétique des bâtiments Le projet doit respecter la réglementation thermique en vigueur sur les bâtiments. Suivi de l’installation Le projet doit obligatoirement faire l’objet d’une instrumentation mise en place par le Maître d’Ouvrage pour le suivi de fonctionnement de chaque installation. Maintenance de l’installation Elle est obligatoire. Le bénéficiaire devra fournir, pour le paiement du solde, la copie du carnet d'entretien précisant le détail des opérations réalisées la 1ère année ainsi que le nom et la fonction de l'intervenant (interne ou exploitant extérieur) et une copie du contrat d’exploitation si existant. Dépenses éligibles Composants de l'installation solaire, matériels de régulation et de suivi, main d’œuvre liée à l'installation solaire, ingénierie. Détail de l’aide Aide ADEME maximale de 12 000 €/Tep (Tonne équivalent pétrole) solaire utile produite annuellement. Aide maximale sous réserve du respect des plafonds de l’encadrement communautaire. Cette aide pourra être diminuée au regard de l’analyse économique du projet. Dates limites de dépôts des dossiers 15 septembre 2015    
  16. 16. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 15 y Certificats d’économies d’énergie y Secteur tertiaire Projets éligibles Chauffe-eau solaire sur des locaux du secteur tertiaire existants, réservés à une utilisation professionnelle, de surface totale chauffée inférieure à 5000 m² Bénéficiaires éligibles Tout maître d’ouvrage du secteur tertiaire Critères d’éligibilité Les capteurs solaires bénéficient d’une certification CSTBat ou Solar Keymark ou des caractéristiques de performance et de qualité équivalentes basées sur les normes EN 12975 ou EN 12976. Installation par un professionnel. Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : 14,134 X PES (kWh/an) PES est la production d’énergie solaire annuelle. y Secteur résidentiel Projets éligibles Chauffe-eau solaire collectif pour des appartements existants Bénéficiaires éligibles Copropriétés Critères d’éligibilité Les capteurs solaires bénéficient d’une certification CSTBat ou Solar Keymark ou des caractéristiques de performance et de qualité équivalentes basées sur les normes EN 12975 ou EN 12976. Installation par un professionnel titulaire de l’appellation Qualisol ou d’une appellation équivalente dans le domaine des chauffe-eau solaires ou disposer d’une qualification délivrée par un organisme respectant les conditions de délivrance définies par la norme NF X50-091. Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : 14,134 X PES (kWh/an) PES est la production d’énergie solaire annuelle. y Secteur agricole Projets éligibles Chauffe-eau solaire collectif dans un bâtiment d’élevage Bénéficiaires éligibles Propriétaires de bâtiments d’élevage neufs ou existants Critères d’éligibilité Les capteurs solaires bénéficient d’une certification CSTBat ou Solar Keymark ou des caractéristiques de performance et de qualité équivalentes basées sur les normes EN 12975 ou EN 12976. Installation par un professionnel titulaire de l’appellation Qualisol ou d’une appellation équivalente dans le domaine des chauffe-eau solaires ou disposer d’une qualification délivrée par un organisme respectant les conditions de délivrance définies par la norme NF X50-091. Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : Pour les installations d’une surface inférieure à 20 m² • Zone climatique H1 : 6 400 X N • Zone climatique H2 : 7 600 X N • Zone climatique H3 : 10 200 X N N étant le nombre de capteurs Pour les installations d’une surface supérieure à 20 m² 14,134 X PES (kWh/an) PES est la production d’énergie solaire annuelle.  
  17. 17. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 16 î Bois énergie y Region Rhône-Alpes y Appel à projets régional Energies renouvelables et Innovations 2015-2016 – Volet Bois Energie Projets éligibles Investissements liés à l'énergie bois pour l'eau chaude, le chauffage. Les extensions de réseaux bois existant sont également éligibles dans les conditions prévues au régime cadre exempté SA.40405. Sont exclus les équipements suivants : broyeurs, hangars et plateformes et projets de mise aux normes d’installations existantes. Bénéficiaires éligibles Le bénéficiaire doit avoir un n° de SIRET : • Bailleurs sociaux et privés en conventionnement avec l’ANAH ; • collectivités territoriales ; • syndicats d’énergies ; • parcs naturels régionaux ; • entreprises ; • SCI (répondant à la définition européenne d’une PME) ; • copropriétés ou syndics ; • associations ; • entrepreneurs en nom propre pour le secteur du tourisme ou agricole. Sont exclus les maîtres d'ouvrages suivants : les conseils généraux, les entreprises publiques d’Etat, les administrations d'Etat, les projets en autoconsommation (scieries…) A titre exceptionnel, les particuliers pourront présenter un dossier dans ce volet, au titre de la production d’électricité par cogénération. Critères d’éligibilité Performance énergétique des bâtiments • Bâtiments existants : consommation du bâtiment comprise entre la classe A et la classe D du DPE après travaux. • Bâtiments neufs : consommation correspondant au minimum aux exigences réglementaires (RT en vigueur), y compris les projets de logements sociaux entrant dans le cadre du dispositif QEB logement social neuf. Dans le cas d’un réseau de chaleur raccordant des bâtiments moins performants que les exigences ci-dessus, l’aide sera proratisée à la surface chauffée répondant aux critères. Performance des chaudières en émission de poussières Dans les communes concernées par un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA), un critère d’éligibilité supplémentaire est imposé sur les chaudières qui doivent respecter un seuil d’émission de poussières de 20mg/Nm3 à 11% d’O2. La liste des Plans de Protection de l’Atmosphère de la région, ainsi que leurs contenus et dispositions, sont disponibles sur le site Internet de la DREAL Rhône-Alpes accessible à l’adresse http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/plans-de-protection-de-l-atmosphere-ppa-r893.html Dépenses éligibles Ingénierie et surcoûts de la maîtrise d’œuvre, travaux liés à l'installation de chauffage, incluant l’installation primaire, le génie civil nécessaire à la chaufferie et l’appoint par rapport à une solution de référence. La solution de référence peut soit être indiquée dans l’étude de faisabilité, soit calculée avec la formule proposée ci-dessous : Coût de référence = 1500 + 40 X Puissance en kW de la chaudière de référence nécessaire. Détail de l’aide Installations sur territoires TEPOS Installations hors territoires TEPOS Plafond d’aide Taux maximum Plafond d’aide Taux maximum <500 kW 400 000 € 40% 350 000 € 30% >500kW 400 000 € 30% 350 000 € 20% Ces taux maximums sont définis aides Région et FEDER confondues. Le calcul des subventions s’effectue sur des montants de dépenses HORS TAXES. Dates limites de Le présent dispositif est ouvert jusqu’au 10 juin 2016 inclus.
  18. 18. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 17 y ADEME y AAP Création d'une chaufferie biomasse supérieure à 100 tep avec ou sans réseau de chaleur dépôt de dossier - Pour l’exercice budgétaire 2015, les dossiers seront déposés au plus tard le 12 juin 2015 inclus. - Pour l’exercice budgétaire 2016, les dossiers seront déposés au plus tard le 10 juin Projets éligibles Chaufferies biomasse de Rhône Alpes produisant plus de 100 tep en sortie chaudière biomasse Bénéficiaires éligibles Collectivités territoriales, secteur industriel, agricole et tertiaire privé, copropriétés, entreprises. Critères d’éligibilité Production de l'installation bois Au minimum de 100 tep/an (11 630 MWh/an) et au maximum de 1000 tep/an. Ressources biomasse admissibles • Les connexes et sous-produits de l’industrie du bois (écorces, plaquettes non • forestières, sciures, ...) ; • Les produits en fin de vie notamment issus de centres de tri de déchets industriels ; • La biomasse issue de forêt, de haies, bosquets et arbres d’alignement obtenue • notamment sous forme de plaquettes forestières ; • Les produits bois adjuvantés, sous réserve de respecter la réglementation des ICPE Approvisionnement Pour les approvisionnements internes, le candidat précisera l’utilisation actuelle et devra montrer l’intérêt économique et environnemental de cette nouvelle voie de valorisation. Tout approvisionnement externe au site d’implantation de l’installation, partiel ou global en biomasse d’origine sylvicole, doit comporter pour la part correspondante à l’approvisionnement : • 40 % (en PCI des intrants dans l’installation de production de chaleur) pour les projets de 500 à 1 000 tep/an ; • 30 % (en PCI des intrants dans l’installation de production de chaleur) pour les projets de 100 à 500 tep/an. Remarque : ce point ne concerne pas les installations utilisant le granulé bois comme combustible. Valeurs limites d'émission L’ADEME exige le respect d’un seuil maximum d’émission de poussières de 50 mg/Nm3 à 11% O2 (soit 75 mg/Nm3 à 6% O2). Pour les NOx, l’ADEME recommande de respecter un niveau de performance inférieur à 400 mg/Nm3 à 6% O2. Performance énergétique Les projets soumis à la RT2012 pour lesquels l'installation de "chaleur renouvelable" est nécessaire au respect de celle-ci ne sont pas éligibles au Fonds Chaleur. Les bâtiments existants ou rénovés devront justifier d'une consommation inférieure à l'étiquette D du DPE. A noter que dans le cas d'un projet avec réseau de chaleur, la moyenne énergétique des bâtiments desservis devra justifier d'une consommation inférieure à l'étiquette D du DPE. Nombre d'heures de fonctionnement à régime nominal Il est déterminé de la manière suivante : kWh bois sortie chaudière/kW puissance bois. Il devra être au minimum de 2000 h. Rendement thermique Le rendement thermique sur PCI de l’installation à puissance nominale > 85%. Dépenses éligibles Production thermique : Bâtiment chaufferie et silo de stockage, générateur de chaleur biomasse et système d’alimentation automatique, générateur d'appoint, traitement des fumées, installation électrique et hydraulique associée au générateur, ingénierie production thermique en sous-traitance. Réseaux : Terrassement, tranchées, remblais, réfection des voiries, chaussées, distribution hydraulique (tubes pré isolés), sous-stations, maitrise d’œuvre travaux, AMO, bureau contrôle, SPS, OPC en sous-traitance Détail de l’aide Production annuelle (tep/an) Plafond d’aide Maxi en €/tep (20 ans) pour le collectif/tertiaire Plafond d’aide Maxi en €/tep (20 ans) pour l’industrie (hors autoconsommation) Plafond d’ide Maxi en €/tep (20 ans) pour l’industrie utilisant comme ressource ses sous- produits (autoconsommation) Jusqu’à 250 87,5 55 32,5
  19. 19. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 18   251 à 500 62,5 501 à 1000 30 30 17,5
  20. 20. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 19 y ADEME y Biomasse Chaleur Industrie, Agriculture et Tertiaire - Edition 2015 Projets éligibles Installations de production de chaleur à partir de biomasse. La production thermique annuelle sortie chaudière à partir de biomasse doit être supérieure à 1000 tep. Bénéficiaires éligibles Entreprises du secteur industriel, agricole, et tertiaire privé Critères d’éligibilité Ressources biomasse éligibles • Les connexes et sous-produits de l’industrie du bois (écorces, plaquettes non • forestières, sciures, ...) ; • Les produits en fin de vie notamment issus de centres de tri de déchets industriels ; • La biomasse issue de forêt, de haies, bosquets et arbres d’alignement obtenue • notamment sous forme de plaquettes forestières ; • Les produits bois adjuvantés, sous réserve de respecter la réglementation des ICPE Sont exclus : • céréales alimentaires ; • ordures ménagères résiduelles ; • huiles végétales ; • effluents d’élevage ; • rafles de maïs. Si utilisation de biomasse en mélange avec d’autres déchets, besoins thermiques couverts au minimum à 80% par la biomasse. Traitements de fumées performants Le recours à des systèmes performants de dépoussiérage des fumées devra permettre de respecter les contraintes réglementaires nationales et/ou locales. Dans tous les cas, l’ADEME exige le respect d’un seuil maximum d’émission de poussières de 50 mg/Nm3 à 11% O2 (soit 75 mg/Nm3 à 6% O2). Pour les NOx, l’ADEME recommande de respecter un niveau de performance inférieur à 400 mg/Nm3 à 6% O2. Démarche d’économies d’énergie Plan d’actions d’économie d’énergie. Diagnostic énergétique de moins de 3 ans portant sur le périmètre du projet de chaufferie. Réseaux de chaleur Créations ou extensions de réseaux de chaleur : • alimentés à plus de 50% à partir d’énergies renouvelables ou de récupération ; • dont la densité thermique ≥ 1,5 MWh (livrés en sous-stations) /an.ml Ne sont pas éligibles : • les renouvellements de réseaux, changement de diamètre, passage en basse • température ; • la distribution de chaleur à l’intérieur des bâtiments ou dans les process. Performance de l’installation Rendement de la chaudière à puissance nominale de 85% minimum. Mode de comptage de l’énergie produite à partir de biomasse Le candidat aura à sa charge l’investissement et l’exploitation d’un compteur d’énergie. Dépenses éligibles Seuls les équipements associés à la production d’énergie thermique, sont éligibles : générateur de chaleur biomasse, système d’alimentation automatique, stockage des combustibles biomasse, bâtiment chaufferie, installation électrique et hydraulique associée au générateur, système d’hydro- accumulation, équipements pour le comptage d’énergie, traitement des fumées, réseau de chaleur (tubes enterrés génie civil inclus) et sous stations. Les dépenses d’ingénierie sont éligibles à hauteur de 10% maximum des dépenses éligibles. Détail de l’aide -
  21. 21. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 20 y Certificats d’économies d’énergie y Secteur tertiaire Projets éligibles Chaufferie biomasse pour des locaux du secteur tertiaire existants, réservés à une utilisation professionnelle, de surface totale chauffée inférieure à 10 000 m² Bénéficiaires éligibles Tout maître d’ouvrage du secteur tertiaire Critères d’éligibilité La production thermique annuelle nette de la chaudière due à la biomasse (Pth) est évaluée par une étude de faisabilité selon le cahier des charges défini par l’ADEME ou toute norme équivalente. Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : 11,563 X Pth (kWh/an) Pth est la production thermique annuelle due à la biomasse. y Secteur résidentiel Projets éligibles Chaufferie biomasse pour des appartements existants Bénéficiaires éligibles Copropriétés Critères d’éligibilité Cf. fiche standardisée BAR-TH-14 Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : 11,563 X Pth (kWh/an) Pth est la production thermique annuelle due à la biomasse. Projets éligibles Chaufferie biomasse pour des appartements existants avec contrat assurant le maintien du rendement énergétique de la chaudière Bénéficiaires éligibles Copropriétés Critères d’éligibilité Cf. fiche standardisée BAR-TH-14-SE Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : 11,563 X Pth (kWh/an) Pth est la production thermique annuelle due à la biomasse. Le montant des certificats est augmenté en appliquant un facteur correctif allant de 1,04 à 1,22 suivant la durée du contrat de maintenance (de 1 à 8 ans) y Secteur agricole Projets éligibles Chaufferie biomasse Bénéficiaires éligibles Propriétaires de serres maraîchères et horticoles neuves ou existantes Critères d’éligibilité La production thermique annuelle de la chaudière due à la biomasse (Pth) sera évaluée par une étude de faisabilité selon le cahier des charges défini par l’ADEME. Détail de l’aide Montant des certificats en kWh Cumac : Pth (kWh/an) X 11,563 Pth est la production thermique annuelle due à la biomasse  
  22. 22. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 21 î Géothermie y ADEME y RAGEOTH015 - Géothermie Très basse Température en Rhône-Alpes Projets éligibles Installations nouvelles dont la puissance thermique délivrée par la PAC est supérieure à 50 kW (aquifères et eaux) ou supérieure à 30 kW (champs de SGV). Bénéficiaires éligibles Collectivités, gestionnaires de logement social, copropriétés, entreprises, hôpitaux, agriculteurs… Sont exclus du bénéfice des aides de l’ADEME : Les services de l’Etat La production de chaleur à usage de procédés ou utilités industriels, Les opérations relevant de l'application de la RT 2012 avec obligation de recours aux EnR, lorsque la géothermie est la seule EnR du projet, Les bénéficiaires de CEE et/ou de crédits d'impôt. Critères d’éligibilité Performance énergétique des bâtiments Bâtiments neufs Les projets soumis à la Réglementation Thermique 2012 pour lesquels l'installation de "chaleur renouvelable" est nécessaire au respect de celle-ci ne sont pas éligibles au Fonds Chaleur. Bâtiments existants Consommation conventionnelle inférieure à une valeur de 230 kWhep/m2.an (équivalent de l'étiquette D du DPE). A noter que dans le cas d'un projet avec réseau de chaleur, la moyenne énergétique des bâtiments desservis devra attester d'une consommation inférieure à 230 kWhep/m2.an. Performance des équipements Production de l'installation (comptabilisées à l’entrée de la pompe à chaleur) : 3 tep EnR/an pour les opérations de PAC sur champs de sonde, 6 tep EnR/an pour les opérations de PAC sur eau de nappe, 10 tep/an pour les opérations de PAC sur réseaux d’eaux usées. Performance des installations : COP pour les PAC à compression électrique égal ou supérieur à : 4.0 pour la géothermie sur aquifères, sur eaux usées, d’exhaure ou de surface ; 3,7 pour la géothermie sur champ de sondes. COP pour les PAC Gaz égal ou supérieur à : 1,55 pour la géothermie sur aquifères, sur eaux usées, d’exhaure ou de surface ; 1,43 pour la géothermie sur champ de sondes. Détail de l’aide PAC sur eau de nappe ou eau de mer : aide comprise entre 50 000 € et 120 €/Tep ENR (20 ans), Pompe à chaleur sur champ de sondes : aide comprise en 78 000 € et 415 €/Tep ENR (20 ans), Pompe à chaleur sur eaux usées : aide comprise entre 105 000 € et 250 €/Tep ENR (20 ans). Exemple d’application (sous réserve du respect du plafond de l’encadrement européen) : une PAC sur Champ de sondes produisant 30 tep EnR/an aura une aide minimum de 78 000 € et une aide Maxi de 249 000 € (30*415*20). Dates limites de dépôt de dossier 1 re session : 27 Mars 2015 à 12 h 2 e session : Envisageable sous réserve de disponibilité budgétaire    
  23. 23. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 22 î Méthanisation y ADEME y RAMETHA015 - Appel à projets « méthanisation 2015 » Projets éligibles Installations de valorisation du méthane (électricité, chaleur, biogaz injecté dans le réseau GRDF ou utilisé comme carburant) Bénéficiaires éligibles Exploitations agricoles, coopératives agricoles, industries agro-alimentaires, lycées agricoles, collectivités locales, établissements publics, sociétés privées, porteuses de projets de méthanisation, structures dédiées associant pour plus de 50% du capital des co-investisseurs non agricoles privés ou publics, Coopératives d’Exploitation du Matériel Agricole. Critères d’éligibilité Le projet doit s’appuyer sur une étude de faisabilité complète et conforme au cahier des charges de l’ADEME. Puissance des installations Pas de puissance maximale ou minimale fixée pour les installations. En revanche, les projets doivent rechercher le plus haut niveau global de valorisation énergétique du méthane produit. Rentabilité économique des projets La limite de rentabilité est la suivante : Projets avec tarif d’achat : temps de retour sans subvention inférieur à 15 ans, Projet innovant ou sans tarif d’achat : au cas par cas. Approvisionnement Matières organiques admises : effluents d’élevage, déchets solides, autres déchets organiques issus d’entreprises agro-alimentaires, déchets verts, biomasse agricole hors cultures énergétiques, cultures dérobées, bio-déchets triés à la source… Performance énergétique des bâtiments L’ensemble des bâtiments et installations concernés par le projet devra avoir fait l’objet d’un diagnostic énergétique avec préconisations d’amélioration (à minima préciser l’étiquette énergétique des bâtiments raccordés). Garantie de fonctionnement et garantie de résultat/ commissionnement L’installation est fournie et installée par un prestataire assurant de façon contractuelle un accompagnement dans la montée en charge et le paramétrage de l’installation jusqu’à obtention du niveau de performance théorique. Respect des obligations réglementaires Respect des réglementations nationales et européennes relatives aux décrets ICPE 27 81 (notamment l’obligation de formation), au traitement des matières organiques végétales et animales, au stockage des matières organiques, à la production et au stockage de biogaz… Suivi technique de l’opération Suivi et évaluation de l’opération dans sa phase de démarrage et pendant 3 ans, et à mettre au fur et à mesure ces informations à disposition de l’ADEME et de tout autre financeur public, éventuellement appuyés par un bureau d’études. Détail de l’aide Les investissements éligibles sont plafonnés par tranche de puissance électrique installée comme suit : <50kWe = plafond 9.000€/kWe <100 kWe = plafond 7.000 €/kWe <500 kWe = plafond 5.000 €/kWe >500 kWe = plafond 4.000 €/kWe Une bonification de 1000 €/kWe peut être prise en compte si (et/ou) : la valorisation énergétique est supérieure à 65% ; la proportion d’effluent d’élevage (en tonnage) est supérieure à 70 %. Ces 2 bonifications sont cumulables.
  24. 24. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 23 y Région Rhône-Alpes y Appel à projets régional Energies renouvelables et Innovations 2015-2016 – Volet Méthanisation Projets éligibles Nouvelles installations de valorisation du méthane (électricité, chaleur, biogaz injecté dans le réseau GRDF ou utilisé comme carburant) Mises aux normes d’installations existantes exclues. Bénéficiaires éligibles Tous types de bénéficiaires, sauf l’Etat, les conseils généraux et leurs établissements publics. Les particuliers sont également exclus du dispositif. Critères d’éligibilité Les projets doivent être en conformité avec la réglementation nationale ou européenne en vigueur, en particulier avec le régime cadre exempté SA.40405 relatif aux aides à la protection de l’environnement pour la période 2014-2020. Conditions techniques Interdiction de recourir aux cultures énergétique, Interdiction des substrats issus de tri mécano-biologique ; Conditions administratives Avis du CODERST pour les projets soumis à autorisation. Conditions financières pour les projets de méthanisation TRB avant subvention < 15 ans (hors projets sur boues de STEP et projets innovants autorisés à candidater). Seules les procédures de concertation qui intègreront l’ensemble des éléments suivants pourront être aidées : Enjeux économiques pour le développement et pour le territoire, Impacts du projet en phase chantier et en phase exploitation, Mesures compensatoires, Opportunité d’une ouverture du projet à l’investissement citoyen. Dépenses éligibles Equipements de méthanisation directement concernés par la production d’énergie et à leur installation (sont en particulier exclus : l’acquisition de terrains, les installations de séchage de digestats, les coûts d’accompagnement notamment liés à la constitution du dossier « ICPE » ou au plan d’épandage…). Les coûts de réseaux de chaleur ou ceux nécessaires à l’injection sont intégrés à l’assiette éligible. Détail de l’aide Puissance installée P<75 kWé 75<P<250 kWé P> 250 kWé Plafonnement des dépenses subventionnables 10 000 €/kW 9 000 €/kW 7 500 €/kW Pourcentage maximum d’aide sur le projet toutes aides confondues 30% 22% 13% Innovation : Pourcentage maximum d’aide toutes aides confondues 30% 30% 22% Plafonds de subvention régionale : Si P<75 kWé : 200 000 € hors TEPOS - 220 000 € en TEPOS ; Si P> 75 kWé: 500 000 € hors TEPOS - 550 000 € en TEPOS. Cas particuliers des stations d’épuration : Taux maximum d’aide (toutes aides confondues) : 50 % des dépenses subventionnables Plafond de subvention : 500 000 € hors TEPOS - 550 000 € en TEPOS La valorisation du bio-méthane en carburant réalisée par les collectivités pour alimenter leurs bus ou véhicules de service est soutenue spécifiquement : la subvention porte sur les surcoûts liés à la création des stations d’avitaillement et de maintenance. - taux maximum d’aide (toutes aides confondues) : 50 % - plafond de subvention : 200 000 € hors TEPOS, 220 000 € en TEPOS L’aide à la concertation pour les coûts d’animation qui s’établit ainsi : - taux maximum d’aide : 50 %, portés à 60 % en TEPOS. - plafond de subvention : 20 000 € Le calcul des subventions s’effectue sur des montants de dépenses hors taxes.
  25. 25. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 24 î Production d’électricité renouvelable y Région Rhône-Alpes y Appel à projets régional Energies renouvelables et Innovations 2015-2016 – Volet Energies renouvelables électriques Projets éligibles Nouvelles installations de production d’électricité d’origine hydraulique, éolienne et photovoltaïque. Mises aux normes d’installations existantes et projets en autoconsommation exclus. Bénéficiaires éligibles Tous types de bénéficiaires, sauf l’Etat, les conseils généraux et leurs établissements publics. Les particuliers sont également exclus du dispositif. Critères d’éligibilité Conditions techniques Hydraulique Puissance « projet » < 4,5 MW ; Pas de création de seuils ou de barrages sur les cours d’eau. Eolien Puissance par machine < 1 MW ; Hauteur au moyeu > 12 m ; Les éoliennes fixées sur des bâtiments sont exclues du bénéfice des aides. Photovoltaïque Puissance « projet » (plusieurs points d’injection possibles) > 9 kWc. La concertation a pour objet de présenter les vraies alternatives à débattre. Seules les procédures de concertation qui intègreront l’ensemble des éléments suivants pourront être aidées : Enjeux économiques pour le développement et pour le territoire ; Impacts du projet en phase chantier et en phase exploitation ; Mesures compensatoires ; Opportunité d’une ouverture du projet à l’investissement citoyen. Le montage juridique et financier des projets faisant appel à un financement collectif citoyen pourra être accompagné. Dépenses éligibles Equipements directement concernés par la production d’énergie et à leur installation (sont en particulier exclus : l’acquisition de terrains, les études…). Coûts d’animations liés aux procédures de concertation. Détail de l’aide Aide à l’investissement Taux maximum d’aide (toutes aides confondues hors tarif d’achat) : 30 % pouvant être porté à 50 % pour les projets innovants ou de configuration atypique. Plafond de subvention régional : 500 000 € - 550 000 € pour les territoires TEPOS. Pour le photovoltaïque, les dépenses subventionnables sont plafonnées à 3€/Wc. Aide à la concertation Taux maximum d’aide régional : 50 %, portés à 60 % pour les TEPOS. Plafond de subvention régional : 20 000 €. Le calcul des subventions s’effectue sur des montants de dépenses hors taxes. Dates limites de dépôts des dossiers Pour l’exercice budgétaire 2015, les dossiers seront déposés au plus tard le 12 juin 2015 inclus. Pour l’exercice budgétaire 2016, les dossiers seront déposés au plus tard le 10 juin 2016 inclus.      
  26. 26. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 25 î Innovations rhônalpines pour le développement des énergies renouvelables et la maitrise de l’énergie y Région Rhône-Alpes y Appel à projets régional Energies renouvelables et Innovations 2015-2016 – Volet Pilote Projets éligibles Projets à forte valeur démonstrative pouvant être reproductibles sur le territoire rhônalpin, précurseurs et structurants sur des filières économiques émergeantes, permettant d’appliquer des sauts technologiques. Approches innovantes Opérations de chaleur ou d’électricité performante Valorisation de débouchés énergétiques pour combustibles innovants ; Production d’électricité solaire type dishstirling ; Photovoltaïque à concentration ou organique ; Support à des opérations de MDE d’envergure… Mise en œuvre de techniques à gains énergétiques importants dans le cadre de construction ou de rénovation de bâtiments Projets de R&D technique portés par des PME non éligibles (cf AAP Innov’R). Systèmes de stockage d’énergie innovants Développement de filières spécifiques Installation de centrales de cogénération d’une puissance inférieure à 1 MW ; Installation de systèmes de récupération de chaleur sur eau usée. Bénéficiaires éligibles Collectivités territoriales, syndicats d’énergie, associations, copropriétés juridiquement organisées, PME et à titre exceptionnel entreprises non PME, particuliers, collectivités de plus de 50 000 habitants. Critères d’éligibilité A titre indicatif, les projets seront évalués selon les critères suivants : - caractère innovant : première régionale ou nationale, efficience du dispositif ; - caractère reproductible et démarche globale menée autour du projet ; - caractère incitatif de l’aide régionale ; - localisation sur territoire TEPOS ; - la qualité de présentation du dossier. Dépenses éligibles L’assiette éligible est composée : Pour les opérations d’investissement : de l’ingénierie et de la maîtrise d’œuvre, des travaux liés à l'installation et les coûts annexes ; Pour les opérations de fonctionnement (animation, étude) : des coûts de la prestation. Les coûts internes, de personnel notamment, ne sont pas éligibles. Détail de l’aide Projets sur territoires TEPOS Projets hors territoires TEPOS Taux Plafond d’aide Taux Plafond d’aide Projets de cogénération 30% 250 000 € 20% 200 000 € Projets hors cogénération 50% 550 000 € 40% 400 000 € Ces projets sont compatibles avec les fonds FEDER. Le calcul des subventions s’effectue sur des montants de dépenses HORS TAXES. Dates limites de dépôts des dossiers Pour l’exercice budgétaire 2015, les dossiers seront déposés au plus tard le 12 juin 2015 inclus. Pour l’exercice budgétaire 2016, les dossiers seront déposés au plus tard le 10 juin 2016 inclus.
  27. 27. GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2015   Page 26 y Région Rhône-Alpes y Réhabilitation du parc bâti public par tiers investissement avec la Société Publique Locale OSER Projets éligibles Projets de réhabilitation de bâtiments publics au niveau BBC Rénovation Bénéficiaires éligibles Collectivités locales de Rhône-Alpes Critères d’éligibilité La collectivité candidate, doit devenir actionnaire de la SPL et s’acquitter doit s’acquitter d’un capital d’entrée (1€/hab) et d’un capital de projet (environ 10 % du coût estimé des travaux. Objectif de performance énergétique Niveau BBC rénovation calculé selon la méthode réglementaire: Moins 40% par rapport à une rénovation classique Modalités d’intervention Plusieurs cadres d’interventions possibles sans mise en concurrence : Missions d’expertise et d’AMO ; Mandat de maîtrise d’ouvrage ; Tiers-investissement. Détail de l’aide La SPL intervient comme tiers pour financer les études, les travaux et l’exploitation de l’opération. En contrepartie, la collectivité verse un loyer à la SPL durant le temps d’amortissement de l’ouvrage rénové. L’opération est financée pour tout ou partie grâce aux économies énergies générées par les travaux d’investissements et pouvant être garanties. y Le fonds d’investissement OSER pour financer la production d’énergies renouvelables en Région Rhône-Alpes Projets éligibles Les initiatives soutenues concernent les filières émergentes en Rhône-Alpes : unités de méthanisation ; fermes éoliennes ; générateurs photovoltaïques ; petites centrales hydrauliques. Bénéficiaires éligibles Collectivités locales de Rhône-Alpes Critères d’éligibilité Le fonds d’investissements (public/privé) privilégie les projets à caractère décentralisé et à ancrage local, dont le développement arrive à maturité, avec un taux de rentabilité interne à long terme. Modalités d’intervention Le fonds d’investissement intervient en fonds propres ou quasi fonds propres (compte courant d’associé...) et en investisseur patient (sur une durée pouvant aller jusqu’à 20 ans). Grâce à la diversité de ses actionnaires (Région, CDC, établissements financiers, producteurs d’énergies), il apporte également une « caution qualitative » qui facilite notamment le développement et le financement bancaire des projets qu’il soutient. Détail de l’aide Prise de participation entre 100 K€ et 1 500 k€ en fonds propres et/ou quasi fonds propres au capital de la société de projet.  

×