Poésie à voix haute

Rien ne vaut la belle aventure
Tristan Derème
Présentation
Le Moulin à paroles est un jeu de lecture et
de mémorisation. Il consiste à
reconstituer à l’oral des textes ...
Consigne
Lisez à mi-voix, lentement, en vous servant
de vos yeux quand le texte est écrit,
de votre mémoire quand il est e...
Repérez les noms masculins et
les noms féminins
1

Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté
Les coteaux bleus dans la lumière,
Et l...
Restituez les noms masculins,
seulement eux et dans l’ordre.
1

Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté
Les coteaux bleus dans la ...
Restituez les noms féminins,
seulement eux et dans l’ordre.

1

Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté
Les coteaux bleus dans la ...
Points d'appuis
1

Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté
Les coteaux bleus dans la lumière,
Et le feuillage de l’été
Qui remuaie...
Les coteaux bleus dans la lumière
Repérez les verbes à l’infinitif
2

Rêver une si douce vie :
Laisser mûrir mes abricots,
Apprivoiser des escargots ;
Bourr...
Restituez les verbes à l’infinitif,
seulement eux et dans l’ordre.
2

Rêver une si douce vie :
Laisser mûrir mes abricots,...
Seuls les verbes restent
2

Rêver une si douce vie :
Laisser mûrir mes abricots,
Apprivoiser des escargots ;
Bourrer ma pi...
En regardant les ânes paître
Repérez les verbes à l’infinitif
3

Mener mes vaches à la foire ;
À l’auberge, chanter et boire ;
Cueillir les œufs au pou...
Restituez les verbes à l’infinitif,
seulement eux et dans l’ordre.
3

Mener mes vaches à la foire ;
À l’auberge, chanter e...
De l’un
3

à

l’autre

Mener mes vaches à la foire ;
À l’auberge, chanter et boire ;
Cueillir les œufs au poulailler,
Lire...
Et sous mes troènes de Tarbe
Repérez les noms
4

Allons, tais-toi, cœur à sanglots…
Marin, répare ta mâture,
La mer fait cabrer ses chevaux ;
Rien ne v...
Restituez les noms
4

Allons, tais-toi, cœur à sanglots…
Marin, répare ta mâture,
La mer fait cabrer ses chevaux ;
Rien ne...
Visée
4

Allons, tais-toi, cœur à sanglots…
Allons
Marin, répare ta mâture,
La mer fait cabrer ses chevaux ;
Rien ne vaut ...
Tristan Derème (1889 – 1941),
est un poète fantaisite.

Ses poèmes abordent souvent
des sujets légers, traités avec un
bri...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rien ne vaut la belle aventure dereme

185 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
185
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rien ne vaut la belle aventure dereme

  1. 1. Poésie à voix haute Rien ne vaut la belle aventure Tristan Derème
  2. 2. Présentation Le Moulin à paroles est un jeu de lecture et de mémorisation. Il consiste à reconstituer à l’oral des textes proposés à l’écrit. Les objectifs: - exercer sa mémoire; - Entretenir et améliorer la maîtrise du français; - Enrichir sa culture littéraire.
  3. 3. Consigne Lisez à mi-voix, lentement, en vous servant de vos yeux quand le texte est écrit, de votre mémoire quand il est effacé. N’hésitez pas à revenir en arrière.
  4. 4. Repérez les noms masculins et les noms féminins 1 Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté Les coteaux bleus dans la lumière, Et le feuillage de l’été Qui remuaient dans la clairière ? Mes yeux sont las, mon arc rompu, Couché dans l’herbe, j’aurais pu Rêver une si douce vie :
  5. 5. Restituez les noms masculins, seulement eux et dans l’ordre. 1 Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté Les coteaux bleus dans la lumière, Et le feuillage de l’été Qui remuaient dans la clairière ? Mes yeux sont las, mon arc rompu, Couché dans l’herbe, j’aurais pu Rêver une si douce vie :
  6. 6. Restituez les noms féminins, seulement eux et dans l’ordre. 1 Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté Les coteaux bleus dans la lumière, Et le feuillage de l’été Qui remuaient dans la clairière ? Mes yeux sont las, mon arc rompu, Couché dans l’herbe, j’aurais pu Rêver une si douce vie :
  7. 7. Points d'appuis 1 Ah ! Pourquoi donc ai-je quitté Les coteaux bleus dans la lumière, Et le feuillage de l’été Qui remuaient dans la clairière ? Mes yeux sont las, mon arc rompu, Couché dans l’herbe, j’aurais pu Rêver une si douce vie :
  8. 8. Les coteaux bleus dans la lumière
  9. 9. Repérez les verbes à l’infinitif 2 Rêver une si douce vie : Laisser mûrir mes abricots, Apprivoiser des escargots ; Bourrer ma pipe au frais champêtre En regardant les ânes paître ; Au torrent pêcher les goujons Et les grenouilles dans les joncs ;
  10. 10. Restituez les verbes à l’infinitif, seulement eux et dans l’ordre. 2 Rêver une si douce vie : Laisser mûrir mes abricots, Apprivoiser des escargots ; Bourrer ma pipe au frais champêtre En regardant les ânes paître ; Au torrent pêcher les goujons Et les grenouilles dans les joncs ;
  11. 11. Seuls les verbes restent 2 Rêver une si douce vie : Laisser mûrir mes abricots, Apprivoiser des escargots ; Bourrer ma pipe au frais champêtre En regardant les ânes paître ; Au torrent pêcher les goujons Et les grenouilles dans les joncs ;
  12. 12. En regardant les ânes paître
  13. 13. Repérez les verbes à l’infinitif 3 Mener mes vaches à la foire ; À l’auberge, chanter et boire ; Cueillir les œufs au poulailler, Lire les stances et bâiller ; Et sous mes troènes de Tarbe , Loin des déserts et loin des flots, Piquer des roses dans ma barbe…
  14. 14. Restituez les verbes à l’infinitif, seulement eux et dans l’ordre. 3 Mener mes vaches à la foire ; À l’auberge, chanter et boire ; Cueillir les œufs au poulailler, Lire les stances et bâiller ; Et sous mes troènes de Tarbe , Loin des déserts et loin des flots, Piquer des roses dans ma barbe…
  15. 15. De l’un 3 à l’autre Mener mes vaches à la foire ; À l’auberge, chanter et boire ; Cueillir les œufs au poulailler, Lire les stances et bâiller ; Et sous mes troènes de Tarbe ; Loin des déserts et loin des flots, Piquer des roses dans ma barbe…
  16. 16. Et sous mes troènes de Tarbe
  17. 17. Repérez les noms 4 Allons, tais-toi, cœur à sanglots… Marin, répare ta mâture, La mer fait cabrer ses chevaux ; Rien ne vaut la belle aventure Et les espoirs toujours nouveaux.
  18. 18. Restituez les noms 4 Allons, tais-toi, cœur à sanglots… Marin, répare ta mâture, La mer fait cabrer ses chevaux ; Rien ne vaut la belle aventure Et les espoirs toujours nouveaux.
  19. 19. Visée 4 Allons, tais-toi, cœur à sanglots… Allons Marin, répare ta mâture, La mer fait cabrer ses chevaux ; Rien ne vaut la belle aventure Et les espoirs toujours nouveaux. nouveaux
  20. 20. Tristan Derème (1889 – 1941), est un poète fantaisite. Ses poèmes abordent souvent des sujets légers, traités avec un brin d’humour.

×