LES FILARIOSES
IntroductionHelminthiases transmissibles150 Millions touchésTableaux cliniques variésNématodes filiformes,viviparesEm...
Les filarioseslymphatiques
DéfinitionPrésence dans les ganglions et lescanaux lymphatiques de deuxespèces: Wechereria bancrofti Brugia malayi
Agents pathogènesFilaires adultes    Microfilairesnématodes blancsFiliforme          300 / 8 µm4 – 10 cm          une g...
CYCLE EVOLUTIFHD = homme      B.malayi:réservoir animalAdultes:système lymphatique en amont des ganglions,Femelles:pont...
VECTEUR =* Culex femelle +++* Aedes,* Anopheles            CULEX FEMELLE* Mansonia* Activité : la nuit* Seule la femelle  ...
microfilaires                         Culex sur la peauCONTAMINATION:piqûrepénétration activetranscutanée desmicrofilaires...
Répartition géographique W.bancrofti
Répartition géographique B. malayi
CliniqueForme asymptomatiqueManifestations précoces  Signes généraux  Manifestations lymphatiques aiguës :         Membr...
Manifestations chroniques   Adénites chroniques   Orchi-épididymite   Varices lymphatiques   Chylolymphurie   Eléphan...
DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Eléments d’orientationHyperéosinophilie sanguineDiagnostic de certitude : Détection du parasite Mic...
Wuchereria bancrofti : microfilaire Brugia malayi : microfilaire
TRAITEMENT Stade précoce :Diéthylcarbamazine : notézineDose : 400 mg/j (dose progressive )Durée : 21 jCorticoïdeIvérmecti...
PROPHYLAXIE Lutte contre les vecteurs Traitements des sujets malades Traitement de masse:1àfois/an  association:zentel ...
LOASE  àLoa loa
Définition   Helminthiase africaine   Cutanéo-dermique   Spécifique de l’homme   Loa-loa
Agent pathogène: Loa loa* Filaire adulteVer rond blanchâtre2 – 7 cm* habitat: tissu           cellulaire           sous cu...
Microfilaires : 300 / 8µm
Répartition géographiqueAfrique centrale de l’ouestNombre de sujets infestés : relativement faible
VecteurChrysops:*Diptère forestier*Seule la femellehématophage +++*Piqûre diurne +++
Cycle évolutif : Loa loa
CLINIQUESymptômes classiques   Œdème fugace de calabar    Migration sous conjonctivale du ver    adulte.   Migration so...
CLINIQUEComplications :   Neurologiques : encéphalite   Liées à un traitement (DEC) mal conduit   Rénales et cardiaques
Diagnostic biologiqueEléments d’orientation           Détection du                                 parasite               ...
Microfilaires : 300 / 8µm
leucocencentration
Traitement Prudence : risque d’accidents graves lors de la prise                de NotézineLyse brutale           encéphal...
Onchocercose     à  Onchocerca  volvulus          
Définition*Parasitose due àOnchocerca volvulus*25 millions touchés*Complication majeure :cécité
Agent pathogène :  O. Volvulus*Femelle mesure    jusqu’à 50 cm*Mâle : 2 – 3 cm      seulement*Microfilaire:300/8µm
Vecteur :Simulie Seule la femelle est hématophage                                     larves   Œufs de simulie
Simulie : gîtes aquatiques courants d’eau                   aérés et rapides
Répartition géographiqueFoyer africain (Malie et côte d’ivoire…)Foyer américain (Amérique centrale et de sud) Foyer asiati...
Cycle évolutif d’Onchocerca volvulus
CLINIQUE                Manifestations cutanées Prurit : gale filarienne              Hypopigmentation
CLINIQUEPachydermie
Nodules à onchocerque  Peu nombreux : 1 – 5 Siège : gril costal,   région céphalique Ne s’infectent pas  Ne se fistuli...
Les atteintes oculairesgraves, tardives:   Kératite   Choriorétinite   Cécité: +++
Diagnostic de l’onchocercoseEléments d’orientation   Eléments de certitude Hyperéosinophilie                           R...
Diagnostic sérologique: technique      d’immunoprécipitation
Recherche de microfilaires dans  une biopsie cutanée exsangue
Nodules onchocerquiensCoupe anatomopathologique d’un nodule onchocerquien : (adultes)
Traitement Ivermectine (Mectizan) :     150 à 200 µg/kg : une seule prise Nodulectomie
Prophylaxie• Lutte antivectorielle: destruction des  simulies• ttt des onchocerquiens: compagne de  masse : Ivermectine (1...
Dracunculose        àDracunculus medininsis     (filariose de Médine)
Définition   Affection parasitaire des régions    tropicales chaudes et sèches   Filariose à Dracunculus medininsis   S...
Agent pathogène*Dracunculus medinensis     =ver de Guinée =Filaire de Médine*Taille :  Femelle : 70 - 120 cm  Mâle : 2 - 3...
Cycle évolutif
Vecteur : CyclopsCrustacé d’eau douce
Répartition géographiqueFoyers de dracunculose : Les régions rurales chaudes     et sèches de l’ancien monde    Afrique :...
CliniquePhase d’invasion et de maturation : Longtemps silencieuse Calcification : découverte radiologique
Emergence du ver à la peauLieux d’émergence : membres inférieurs(90% ) cheville (malléole externe )                       ...
Complications Surinfections Arthrites filariennes Tétanos
Diagnostic•   Visualisation de l’extériorisation de    la filaire adulte.•   Radiologique : images linaires    calcifiées....
TraitementExtraction de ver adulte par enroulement    sur un morceau d’allumette.
Traitement
Prophylaxie• Eviter de boire l’eau contenant cyclops.• Protection des points d’eau.
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Filarioses
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Filarioses

2 682 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 682
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
170
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Filarioses

  1. 1. LES FILARIOSES
  2. 2. IntroductionHelminthiases transmissibles150 Millions touchésTableaux cliniques variésNématodes filiformes,viviparesEmbryons:(microfilaires)Impact socio-économique
  3. 3. Les filarioseslymphatiques
  4. 4. DéfinitionPrésence dans les ganglions et lescanaux lymphatiques de deuxespèces: Wechereria bancrofti Brugia malayi
  5. 5. Agents pathogènesFilaires adultes Microfilairesnématodes blancsFiliforme 300 / 8 µm4 – 10 cm une gaineviviparelongévité +++
  6. 6. CYCLE EVOLUTIFHD = homme B.malayi:réservoir animalAdultes:système lymphatique en amont des ganglions,Femelles:ponte de microfilaires: le système vasculaire capillaire périphériqueW. bancrofti = périodicité nocturne
  7. 7. VECTEUR =* Culex femelle +++* Aedes,* Anopheles CULEX FEMELLE* Mansonia* Activité : la nuit* Seule la femelle est hématophage AEDES
  8. 8. microfilaires Culex sur la peauCONTAMINATION:piqûrepénétration activetranscutanée desmicrofilaires Culex gorgé de sang
  9. 9. Répartition géographique W.bancrofti
  10. 10. Répartition géographique B. malayi
  11. 11. CliniqueForme asymptomatiqueManifestations précoces  Signes généraux  Manifestations lymphatiques aiguës : Membres Troncs lymphatiques profonds  Episodes génitaux Funiculite Lymphangites de scrotum Epididymite, orchite.
  12. 12. Manifestations chroniques Adénites chroniques Orchi-épididymite Varices lymphatiques Chylolymphurie Eléphantiasis : membres, verges, seins Stérilité chez la femme
  13. 13. DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Eléments d’orientationHyperéosinophilie sanguineDiagnostic de certitude : Détection du parasite Microfilaires : périodicité *Sang : frottis + goutte épaisse leucocentration,filtration sur membrane *Liquide chyleux Sérodiagnostic
  14. 14. Wuchereria bancrofti : microfilaire Brugia malayi : microfilaire
  15. 15. TRAITEMENT Stade précoce :Diéthylcarbamazine : notézineDose : 400 mg/j (dose progressive )Durée : 21 jCorticoïdeIvérmectine +++: 200µg/kg 1seule prise/mois 4-6 mois Stade tardif : Chirurgie
  16. 16. PROPHYLAXIE Lutte contre les vecteurs Traitements des sujets malades Traitement de masse:1àfois/an association:zentel notézine ivermectine
  17. 17. LOASE àLoa loa
  18. 18. Définition Helminthiase africaine Cutanéo-dermique Spécifique de l’homme Loa-loa
  19. 19. Agent pathogène: Loa loa* Filaire adulteVer rond blanchâtre2 – 7 cm* habitat: tissu cellulaire sous cutané* Longévité: > 15 ans
  20. 20. Microfilaires : 300 / 8µm
  21. 21. Répartition géographiqueAfrique centrale de l’ouestNombre de sujets infestés : relativement faible
  22. 22. VecteurChrysops:*Diptère forestier*Seule la femellehématophage +++*Piqûre diurne +++
  23. 23. Cycle évolutif : Loa loa
  24. 24. CLINIQUESymptômes classiques Œdème fugace de calabar Migration sous conjonctivale du ver adulte. Migration sous cutanée d’une filaire Phénomènes allergiques
  25. 25. CLINIQUEComplications :  Neurologiques : encéphalite  Liées à un traitement (DEC) mal conduit  Rénales et cardiaques
  26. 26. Diagnostic biologiqueEléments d’orientation Détection du parasite  Microfilaires - Frottis, Hyperéosinophilie - goutte épaisse: MGG sanguine - leucocencentration Prélèvement diurne  Filaires adultes Sérodiagnostic Extraction lors de son passage sous conjonctival
  27. 27. Microfilaires : 300 / 8µm
  28. 28. leucocencentration
  29. 29. Traitement Prudence : risque d’accidents graves lors de la prise            de NotézineLyse brutale           encéphalite fataleDEC :  NotézineDébuter par une dose faible puis 4 cp/j pendant 21 jIverméctine:200µg pd plusieurs mois Prophylaxie   Lutte contre le vecteur Traitement des porteurs de filaires.
  30. 30. Onchocercose à  Onchocerca volvulus  
  31. 31. Définition*Parasitose due àOnchocerca volvulus*25 millions touchés*Complication majeure :cécité
  32. 32. Agent pathogène : O. Volvulus*Femelle mesure  jusqu’à 50 cm*Mâle : 2 – 3 cm   seulement*Microfilaire:300/8µm
  33. 33. Vecteur :Simulie Seule la femelle est hématophage  larves Œufs de simulie
  34. 34. Simulie : gîtes aquatiques courants d’eau              aérés et rapides
  35. 35. Répartition géographiqueFoyer africain (Malie et côte d’ivoire…)Foyer américain (Amérique centrale et de sud) Foyer asiatique (yemen)
  36. 36. Cycle évolutif d’Onchocerca volvulus
  37. 37. CLINIQUE Manifestations cutanées Prurit : gale filarienne Hypopigmentation
  38. 38. CLINIQUEPachydermie
  39. 39. Nodules à onchocerque  Peu nombreux : 1 – 5 Siège : gril costal,  région céphalique Ne s’infectent pas  Ne se fistulisent jamais Non douloureux 
  40. 40. Les atteintes oculairesgraves, tardives:   Kératite Choriorétinite Cécité: +++
  41. 41. Diagnostic de l’onchocercoseEléments d’orientation Eléments de certitude Hyperéosinophilie   Recherche de sanguine microfilaires Test de mazotti ++     (peau, sang, urines) Tests    Recherche de filairesimmunologiques Adultes (nodules)
  42. 42. Diagnostic sérologique: technique  d’immunoprécipitation
  43. 43. Recherche de microfilaires dans  une biopsie cutanée exsangue
  44. 44. Nodules onchocerquiensCoupe anatomopathologique d’un nodule onchocerquien : (adultes)
  45. 45. Traitement Ivermectine (Mectizan) : 150 à 200 µg/kg : une seule prise Nodulectomie
  46. 46. Prophylaxie• Lutte antivectorielle: destruction des simulies• ttt des onchocerquiens: compagne de masse : Ivermectine (150µg/kg )tous les 6 mois
  47. 47. Dracunculose àDracunculus medininsis (filariose de Médine)
  48. 48. Définition Affection parasitaire des régions tropicales chaudes et sèches Filariose à Dracunculus medininsis Source d’incapacité fonctionnelle et d’immobilisation
  49. 49. Agent pathogène*Dracunculus medinensis =ver de Guinée =Filaire de Médine*Taille : Femelle : 70 - 120 cm Mâle : 2 - 3 cm microfilaire:600/20µm
  50. 50. Cycle évolutif
  51. 51. Vecteur : CyclopsCrustacé d’eau douce
  52. 52. Répartition géographiqueFoyers de dracunculose : Les régions rurales chaudes et sèches de l’ancien monde Afrique : Sénégal Mer rouge Proche et Moyen orient : Yemen, Syrie, Iran, région de Médine… Europe : cas importés
  53. 53. CliniquePhase d’invasion et de maturation : Longtemps silencieuse Calcification : découverte radiologique
  54. 54. Emergence du ver à la peauLieux d’émergence : membres inférieurs(90% ) cheville (malléole externe ) Phlyctène Ulcération Sortie du ver( cordon sérpigineux )
  55. 55. Complications Surinfections Arthrites filariennes Tétanos
  56. 56. Diagnostic• Visualisation de l’extériorisation de la filaire adulte.• Radiologique : images linaires calcifiées.• Eosinophilie : discrète.
  57. 57. TraitementExtraction de ver adulte par enroulement sur un morceau d’allumette.
  58. 58. Traitement
  59. 59. Prophylaxie• Eviter de boire l’eau contenant cyclops.• Protection des points d’eau.

×