LARVA MIGRANS VISCERALE     TOXOCAROSE
DEFINITIONAffection provoquée par laprésence dans l’organisme humainde larves de divers nématodes dugenre Toxocara
AGENTS PATHOGENESToxocara canisToxocara cati*Proches desascaris humains*Femelle: 9-18cm*Mâle: 5-10cm
Forme infestante   Oeuf de Toxocara canis
Contact avec les chiots facilite lacontamination
Risque de toxocarose: le sable peut êtresouillé par les déjections canines et félines
Migration larvaire dans                  circulation            différents organes   Larve (intestin)                     ...
CLINIQUESymptômes:( nombre des larves,           localisation,susceptibilité)AsymptômatiqueToxocarose viscérale:   Fièvre...
CLINIQUEToxocarose neurologiques * Épilepsie, * paralysie, * encéphaliteComplications oculaires,Complications cardiaques
Granulome (hypodense) hépatiqueà Toxocara canis
Toxocarose oculaire
Toxocarose oculaire: granulome du pôle postérieure
Toxocarose oculaire: lésions rétiniennes
DIAGNOSTICHyperéosinophilie sanguine: ++++   20 000 à 70 000 éosino/mm3Sérodiagnostic: extrême importance:ELISA, Western-b...
Western-blot positif: présence des bandes spécifiques
Coupe hépatique: granulome avec au centre une larve   entourée de nombreux éosinophiles sanguins
TRAITEMENTAlbendazole (ZentelR): 1 cp à 400mg/7jDiéthylcarmabazine (Notézine®) pendant 21 jours endeux cures parfoisMébend...
PROPHYLAXIEbien faire laver les mains des enfants,interdire aux chiens les aires de jeux pour enfantsvermifuger les chiens...
LARVA MIGRANS CUTANEE       LARBISH
DEFINITIONAffection due à la pénétrationtranscutanée chez l’homme, delarves d’ankylostomes parasitantl’animal: Ancylostoma...
COTAMINATION HUMAINELes larves se trouvent dans les sols souillés par lesexcréments du chien ou de chatContamination: péné...
CLINIQUE   Papule   Trajet serpigineux inflammatoire   Progression:3 cm/j   Prurit   surinfection
Larbish ankylostomienne: la migration larvaire trace       un cordon inflammatoire serpigineux
Larbish ankylostomienne au niveau des fesses
DIAGNOSTIC Hyperéosinophilie sanguine: possible Séjour en zone d’endémie Diagnostic clinique Diagnostic différentiel: ...
TRAITEMENTIvermectine: 2cp soit 200µg/kg enune prise unique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Toxocarose trichinellose

1 531 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 531
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Toxocarose trichinellose

  1. 1. LARVA MIGRANS VISCERALE TOXOCAROSE
  2. 2. DEFINITIONAffection provoquée par laprésence dans l’organisme humainde larves de divers nématodes dugenre Toxocara
  3. 3. AGENTS PATHOGENESToxocara canisToxocara cati*Proches desascaris humains*Femelle: 9-18cm*Mâle: 5-10cm
  4. 4. Forme infestante Oeuf de Toxocara canis
  5. 5. Contact avec les chiots facilite lacontamination
  6. 6. Risque de toxocarose: le sable peut êtresouillé par les déjections canines et félines
  7. 7. Migration larvaire dans circulation différents organes Larve (intestin) Passage des larves Lait chienne transplacentaire Chien adulte Larve Circulation Poumon (intestin) Bronche Trachée œsophageHomme Adultes (intestin) chiots ingestion(œuf) œufs dans les fécès Milieu extérieur Œuf mature oeuf Forme infestante
  8. 8. CLINIQUESymptômes:( nombre des larves, localisation,susceptibilité)AsymptômatiqueToxocarose viscérale: Fièvre; asthénie Symptômes pulmonaires Troubles digestifs Urticaire Hépato-splénomégalie
  9. 9. CLINIQUEToxocarose neurologiques * Épilepsie, * paralysie, * encéphaliteComplications oculaires,Complications cardiaques
  10. 10. Granulome (hypodense) hépatiqueà Toxocara canis
  11. 11. Toxocarose oculaire
  12. 12. Toxocarose oculaire: granulome du pôle postérieure
  13. 13. Toxocarose oculaire: lésions rétiniennes
  14. 14. DIAGNOSTICHyperéosinophilie sanguine: ++++ 20 000 à 70 000 éosino/mm3Sérodiagnostic: extrême importance:ELISA, Western-blot, Eléctrosynérèse….Biopsie hépatique:granulome larvaire
  15. 15. Western-blot positif: présence des bandes spécifiques
  16. 16. Coupe hépatique: granulome avec au centre une larve entourée de nombreux éosinophiles sanguins
  17. 17. TRAITEMENTAlbendazole (ZentelR): 1 cp à 400mg/7jDiéthylcarmabazine (Notézine®) pendant 21 jours endeux cures parfoisMébendazole (Vermox®).Ajouter un corticoïde quand une inflammationimportante est présente.
  18. 18. PROPHYLAXIEbien faire laver les mains des enfants,interdire aux chiens les aires de jeux pour enfantsvermifuger les chiens trois fois par an (vermifugelarge spectre) et les chiots dès 15 jours dâge, puistous les mois jusquà six moisLéducation des maîtres est importante et lespropriétaires doivent éviter que leur animal nedissémine des déjections dans les jardins publics oules squares.
  19. 19. LARVA MIGRANS CUTANEE LARBISH
  20. 20. DEFINITIONAffection due à la pénétrationtranscutanée chez l’homme, delarves d’ankylostomes parasitantl’animal: Ancylostoma caninum Ancylostoma brazilensis
  21. 21. COTAMINATION HUMAINELes larves se trouvent dans les sols souillés par lesexcréments du chien ou de chatContamination: pénétration transcutanée des larvesMigration larvaire sous la peauLes larves ne peuvent pas évoluer: impasse parasitaire
  22. 22. CLINIQUE Papule Trajet serpigineux inflammatoire Progression:3 cm/j Prurit surinfection
  23. 23. Larbish ankylostomienne: la migration larvaire trace un cordon inflammatoire serpigineux
  24. 24. Larbish ankylostomienne au niveau des fesses
  25. 25. DIAGNOSTIC Hyperéosinophilie sanguine: possible Séjour en zone d’endémie Diagnostic clinique Diagnostic différentiel: Larva currens
  26. 26. TRAITEMENTIvermectine: 2cp soit 200µg/kg enune prise unique

×