The Pursuit of Happiness II:                 Find a Mentor    Le Bourgeois Gentilhomme and My Fair Lady              Prese...
Setting the Tableau We are all fated to live in a world where our betters look down    on us.   We all seek to find our ...
Dramatis    Personae3
THE PURSUERS OF HAPPINESS    Monsieur Jourdain           Miss Eliza Doolittle4
LES MENTORS    Maitre de             Professor Henry    Philosophie           Higgins5
LES AUTEURSJean-Baptiste Poquelin,             George BernardMOLIERE                             Shaw6
LES ENAMOUREESMonsieur Jourdain                               FRANCAIS                    et La Belle Marquise Dorimene (m...
Les Enamoures Englais    Miss Eliza Doolitle          Professor Henry                                 Higgins8
de la prose…MAITRE DE PHILOSOPHIE Venons a notre lecon. Quevoulez-vous apprendre?MONSIEUR JOURDAIN Tout ce que je pourrai,...
MAITRE DE PHILOSOPHIE Fort bien.MONSIEUR JOURDAIN Cela sera galant, oui.MAITRE DE PHILOSOPHIE Sans doute. Sont-ce des vers...
MAITRE DE PHILOSOPHIE De la prose.     MONSIEUR JOURDAIN Quoi! Quand je dis: “Nicole,     apportez-moi mes pantouffles, et...
MONSIEUR JOURDAIN. Non, vous dis-je, je ne veux queces seules paroles-la dans le billet, mais tournees a lamode, bien arra...
13
My Fair Lady is the Greatest Musical of them all. Bernard Shaw is second only to shakespeare. Yet I invite you to explore ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le bourgeois gentilhomme s

872 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
872
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Art and music will thrive without you. Somehow Keats will survive without you. And there still will be rain on that plain down in Spain, even that will remain without you. I can do without you!Mrs. Higgins: However did you learn good manners with my son around? Eliza Doolittle: It was very difficult. I should never have known how ladies and gentlemen really behaved, if it hadn't been for Colonel Pickering. He always showed what he thought and felt about me as if I were something better than a common flower girl. You see, Mrs. Higgins, apart from the things one can pick up, the difference between a lady and a flower girl is not how she behaves, but how she is treated. I shall always be a common flower girl to Professor Higgins, because he always treats me like a common flower girl, and always will. But I know that I shall always be a lady to Colonel Pickering, because he always treats me like a lady, and always will.
  • Le bourgeois gentilhomme s

    1. 1. The Pursuit of Happiness II: Find a Mentor Le Bourgeois Gentilhomme and My Fair Lady Presented by Richard Junker Toastmasters 101 Waterloo, IA May 27, 20101
    2. 2. Setting the Tableau We are all fated to live in a world where our betters look down on us. We all seek to find our Daemon, the spirit that lofts us through life. Contrast two ways to better oneself--The English way; the French way: Shaw’s Elisa Doolitle is the Archetype of the born princess, though her royalty be buried by eighteen years of ignorance and poverty. Moliere’s Monsieur Jourdan is the Archetype of the arriviste: new money, bourgeois, impulsive, a social climber. Eliza: hardworking, pure of heart: “I’m a good girl, I am!” Monsieur Jourdain: dissipated, lazy: “Gimme it now cause, I want it right now!” 2 Both have had the good fortune of meeting a mentor, a life
    3. 3. Dramatis Personae3
    4. 4. THE PURSUERS OF HAPPINESS Monsieur Jourdain Miss Eliza Doolittle4
    5. 5. LES MENTORS Maitre de Professor Henry Philosophie Higgins5
    6. 6. LES AUTEURSJean-Baptiste Poquelin, George BernardMOLIERE Shaw6
    7. 7. LES ENAMOUREESMonsieur Jourdain FRANCAIS et La Belle Marquise Dorimene (mais pas samarie!)7
    8. 8. Les Enamoures Englais Miss Eliza Doolitle Professor Henry Higgins8
    9. 9. de la prose…MAITRE DE PHILOSOPHIE Venons a notre lecon. Quevoulez-vous apprendre?MONSIEUR JOURDAIN Tout ce que je pourrai, car j’ai toutesles envies du monde d’etre savant, et j’enrage que mon pereet ma mere ne m’aient pas fait bien etudier dans toutes lessciences, quand j’etais jeune.MAITRE DE PHILOSOPHIE N’avez vous point quelquesprincipes, quelques commencements des sciences?MONSIEUR JOURDAIN Oh! Oui, je sais lire et ecrir.….MAITRE DE PHILOSOPHIE Je vous expliquerai toutes cescuriosites.MONSIEUR JOURDAIN Je vous en prie. Au reste, il faut queje vous fasse une confidence. Je suis amoureux d’unepersonne de grande qualite, et je souhaiterais que vousm’aidassiez a lui ecrire quelque chose dans un petit billet 9que je veux laisser tomber a ses pieds.
    10. 10. MAITRE DE PHILOSOPHIE Fort bien.MONSIEUR JOURDAIN Cela sera galant, oui.MAITRE DE PHILOSOPHIE Sans doute. Sont-ce des vers quevous lui voulez ecrire? MONSIEUR JOURDAIN Non, non,point de vers.MAITRE DE PHILOSOPHIE Vous ne voulez que de la prose?MONSIEUR JOURDAIN Non, je ne veux ni prose ni vers.MAITRE DE PHILOSOPHIE Il faut bien que ce soit l’un oul’autre.MONSIEUR JOURDAIN Pourquoi?MAITRE DE PHILOSOPHIE Par la raison, Monsieur, qu’il n’y apour s’exprimer que la prose ou les vers.MONSIEUR JOURDAIN Il n’y a que la prose ou les vers?MAITRE DE PHILOSOPHIE Non, Monsieur: tout ce qui n’estpoint prose est vers; et tout ce qui n’est point vers est prose.MONSIEUR JOURDAIN Et comme l’on parle, qu’est-ce quec’est donc que cela? 10
    11. 11. MAITRE DE PHILOSOPHIE De la prose. MONSIEUR JOURDAIN Quoi! Quand je dis: “Nicole, apportez-moi mes pantouffles, et me donnez mon bonnet de nuit”, cest de la prose? MAITRE DE PHILOSOPHIE Oui, Monsieur. MONSIEUR JOURDAIN Par ma foi! Il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien; et Je vous suis le plus oblige du monde d’m’avoir appris cela. Je voudrais donc lui mettre dans un billet: Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour; mais je voudrais que cela fut mis d’une maniere galante, que ce fut tourne gentiment. MAITRE DE PHILOSOPHIE Mettre que les feux de ses yeux reduisent votre coeur en cendres; qu vous souffrez nuit et jour pour elle les violences d’un… MONSIEUR JOURDAIN Non, non, non, je ne veux point tout cela; je ne veux que ce que je vous ai dit: Belle11 Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour.
    12. 12. MONSIEUR JOURDAIN. Non, vous dis-je, je ne veux queces seules paroles-la dans le billet, mais tournees a lamode, bien arrangees comme il faut. Je vous prie de medire un peu, pour voir, les diverses manieres d’ont on lesput mettre.MAITRE DE PHILOSOPHIE On les peut mettrepremierement comme vous avez dit: Belle Marquise, vosbeaux yeux me font mourir d’amour.Ou bien: D’amour mourir me font, belle Marquise, vosbeaux yeux.Ou bien: Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d’amourme font.Ou bien: Me font vos yeux beaux mourir, belle Marquise,d’amour.MONSIEUR JOURDAIN Mais de toutes ces facons-la,laquelle est la meilleure?MAITRE DE PHILOSOPHIE Celle que vous avez dite: Belle12Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour.
    13. 13. 13
    14. 14. My Fair Lady is the Greatest Musical of them all. Bernard Shaw is second only to shakespeare. Yet I invite you to explore the plays of Moliere, the French Shakespeare. They are all at the library.14

    ×