Mais que faire de ce bâtiment ?

260 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mais que faire de ce bâtiment ?

  1. 1. Actualité strasbourgeoise #1MERCREDI 9 JANVIER 2013
  2. 2. Mais que faire de ce bâtiment ?En plein coeur de Strasbourg, face à la place Kléber, se trouve unimmeuble en attente de reconversion depuis plus de 6 ans. Queva-t-il devenir ? Va-t-il enfin trouver repreneur ?À l’origine ce bâtiment était un restau- Royale» et devint ainsi le fournisseur of-rant - bar, celui de la brasserie alsa- ficiel de la cour de Louis XV et de Louiscienne Schutzenberger. XVI. Puis au moment de la révolution française elle fut baptisée «Grande Bras-Pourtant cette entreprise familiale de serie de la Patrie».Schiltigheim a connu son heure degloire. En 1740, année de sa fondation, Toujours à la pointe de l’innovation, elleelle obtient le titre de «Brasserie commercialisa en 1976 la première bière 1
  3. 3. sans alcool. Mais c’est à partir de l’année faire». La présidente du directoire de la2005 que sa chute débuta. Le 31 octobre brasserie, Marie-Lorraine Muller, af-2005 l’entreprise est déclarée en redres- firme sa volonté de changement notam-sement judiciaire, puis, moins d’un an ment en ayant des perspectives de venteaprès, elle est mise en liquidation judi- ou de location. Mais «on marche un peuciaire pour finalement fermer ses portes sur des oeufs parce qu’on est quasimentle 12 juin 2006. Depuis cette date le bâti- sur des enjeux d’urbanisme» nous con-ment n’a plus retrouvé repreneur le lais- fie-t-elle.sant ainsi à l’abandon. Sa reconversion n’est donc pas encore à l’ordre du jour. K.RLe restaurant - bar Schutzenberger au temps de sa belle époqueAujourd’hui sa terrasse prédominantesert d’abri aux SDF et aux strasbourgeoisen temps de pluie. Ses vitrines, quant àelles, sont utilisées en guise de supportde communication. De nombreuses affi-ches de spectacles, de concerts et de soi-rées dans la ville y sont collées. Selonl’adjoint du quartier centre, Robert Herr-mann (PS) «Le bâtiment est dégradé àlintérieur mais il ne menace pas de tom-ber en ruine et la ville ne peut donc rien 2

×