De l’innovation technologique 
à la pratique médicale 
Vers de nouveaux algorithmes 
Symposium Given Imaging Covidien 
(GI...
De l’innovation technologique 
à la pratique médicale 
Vers de nouveaux algorithmes 
Présentation du livre éponyme édité p...
Sommaire 
Introduction 
L’Ancien et le Nouveau 1 
Jean-Paul Galmiche, Bruno Richard-Molard 
Pathologie oesophagienne et mo...
Données récentes et nouvelles indications dans l’exploration 67 
de l’intestin grêle 
Xavier Dray 
Vidéocapsule colique 
C...
Contents 
Introduction 
The Old and the New 1 
Jean-Paul Galmiche, Bruno Richard-Molard 
Esophageal disorders and GI motil...
Novel frontiers in the exploration of small bowel: 
Recent data and new potential indications of capsule endoscopy 67 
Xav...
Introduction 
1 
L’Ancien et le Nouveau 
« Le Nouveau ne sort pas de l’Ancien, mais à côté 
de l’Ancien, lui fait concurre...
De l’innovation technologique à la pratique médicale 
rition de certaines maladies (comme l’ulcère gastroduodénal), le 
re...
Introduction 
plusieurs algorithmes de ce livre. Nous espérons que cet ouvrage 
répondra à vos attentes, tant d’un point d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation livre given covidien

430 vues

Publié le

Présentation du livre édité par Le Grand Métier et distribué gracieusement aux participants du symposium Given Imaging (Covidien GI Solutions) du 6 décembre 2014.

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
430
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation livre given covidien

  1. 1. De l’innovation technologique à la pratique médicale Vers de nouveaux algorithmes Symposium Given Imaging Covidien (GI Solutions) , Paris, 2014 LGM Sciences 1
  2. 2. De l’innovation technologique à la pratique médicale Vers de nouveaux algorithmes Présentation du livre éponyme édité par Les éditions du Grand Métier et appelé à être distribué lors du symposium Given Imaging Covidien (GI Solutions) du 6 décembre 2014. Cette présentation est un texte sous Creative Commons.
  3. 3. Sommaire Introduction L’Ancien et le Nouveau 1 Jean-Paul Galmiche, Bruno Richard-Molard Pathologie oesophagienne et motricité digestive Manométrie haute résolution et capsule Bravo ®. 5 De réelles améliorations par rapport aux techniques de référence ? Frank Zerbib La SmartPill ®: une nouvelle méthode d’étude 19 de la motricité digestive Philippe Ducrotté Capsule endoscopique et pathologie oesophagienne : 30 que faut-il en attendre ? Sylvie Sacher-Huvelin Traitement endoscopique de l’endobrachyoesophage 40 par radiofréquence 41 Christophe Cellier, Gabriel Rahmi Nouveautés dans l’exploration du grêle par vidéocapsule endoscopique Vidéocapsule du grêle : un nouveau dispositif 51 pour de nouvelles performances ? Gabriel Rahmi Capsule du grêle et prise en charge des patients atteints 58 de maladies inflammatoires chroniques intestinales Arnaud Bourreille
  4. 4. Données récentes et nouvelles indications dans l’exploration 67 de l’intestin grêle Xavier Dray Vidéocapsule colique Capsule colique Pill Cam Colon 2 versus coloscopie standard : 77 résultats des études en Europe et aux États-Unis Michel Delvaux, Gérard Gay Colon Capsule endoscopy in incomplete colonoscopy 87 Cesare Hassan Observatoire national de l’endoscopie par capsule colique 97 (ONECC). Bilan et premiers enseignements. Jean-Christophe Saurin Quels sont les enjeux actuels du dépistage du cancer colorectal 104 en France ? Robert Benamouzig Online E-Learning Course. An innovative, new training tool 113 for reading Colon Capsule Endoscopy Videos Raphael Rabinovitz, Iddo Ambor, Kai Watanabe Pour citer ce livre, merci d’employer la mention suivante : De l’innovation technologique à la pratique médicale. Vers de nouveaux algorithmes. Galmiche JP. et Richard-Molard B., eds. Rouen : Le Grand Métier (LGM), 2014.
  5. 5. Contents Introduction The Old and the New 1 Jean-Paul Galmiche, Bruno Richard-Molard Esophageal disorders and GI motility High resolution manometry and Bravo capsule: 5 do they perform better than reference techniques ? Frank Zerbib Smartpill: A novel approach 19 in the exploration of GI motility disorders Philippe Ducrotté EsoCapsule endoscopy and esophageal disorders. 30 What should we expect in clinical practice ? Sylvie Sacher-Huvelin Radiofrequency ablation (Bârrx): An indispensable tool 40 for the management of Barrett’s Esophagus 41 Christophe Cellier, Gabriel Rahmi Small bowel capsule endoscopy: What is really new ? Small bowel capsule: A new disposal 51 for improved diagnostic performance Gabriel Rahmi The role of small bowel capsule endoscopy 58 in the management of IBD: The ECCO recommandations Arnaud Bourreille
  6. 6. Novel frontiers in the exploration of small bowel: Recent data and new potential indications of capsule endoscopy 67 Xavier Dray Colon capsule endoscopy Colon PILL Cam 2 versus standard optical colonoscopy: 77 Results of clinical studies performed in Europe and US Michel Delvaux, Gérard Gay Colon Capsule endoscopy in incomplete colonoscopy 87 Cesare Hassan Current status and first lessons from the French 97 "Observatoire national de l’endoscopie par capsule colique" (ONECC) Jean-Christophe Saurin The role of endoscopic investigations and capsule endoscopy 104 in the prevention of Colorectal Cancer in France Robert Benamouzig Online E-Learning Course. An innovative, new training tool 113 for reading Colon Capsule Endoscopy Videos Raphael Rabinovitz, Iddo Ambor, Kai Watanabe For any reference, Please use the following Quotation : De l’innovation technologique à la pratique médicale. Vers de nouveaux algorithmes. Galmiche JP. and Richard-Molard B., eds. Rouen : Le Grand Métier (LGM), 2014.
  7. 7. Introduction 1 L’Ancien et le Nouveau « Le Nouveau ne sort pas de l’Ancien, mais à côté de l’Ancien, lui fait concurrence jusqu’à lui nuire. » Joseph Schumpeter (1883-1950), économiste et penseur de la « destruction créatrice » L’innovation constitue, en médecine, comme d’ailleurs dans de nombreux domaines scientifiques, industriels et même artistiques, un enjeu majeur. Elle conditionne, en effet, pour une très large part le progrès médical, progrès que l’on peut lui même évaluer à l’aide de différents indicateurs comme l’espérance de vie, la morbidité, les coûts induits (directs et indirects), la qualité de vie, voire la satisfaction des patients. De ce point de vue il n’est pas incorrect de mesurer le dyna-misme d’une discipline au nombre et à la qualité des innovations qu’elle est susceptible de développer et de porter à leur terme – c’est-à-dire, en pratique, à la mise sur le marché et au remboursement par la sécurité sociale. Cette approche est, en France, comme dans la plupart des pays développés, très encadrée par un ensemble de procédures méthodo-logiques, juridiques et administratives dont la lourdeur n’est plus à souligner, mais qui semblent constituer un prérequis nécessaire pour garantir, au nom du sacro-saint principe de précaution, la sécurité du « consommateur », en l’occurrence ici le patient (ce terme étant pris au sens large et incluant, par exemple, la personne dépistée). En dehors des agences chargées de cette évaluation qui se veut, a priori, objec-tive, il est de plus en plus évident que de nombreux acteurs inter-fèrent dans le processus de reconnaissance de l’innovation comme, par exemple, les associations de malades ou différents groupes de pression (« lobbies »), politiques ou économiques. À ces acteurs il faut enfin ajouter l’influence grandissante des média, toujours à l’affût du dernier « scandale » sanitaire ou moral, d’où les appels répétés à la transpa-rence et à la dénonciation des conflits d’intérêt. Il en résulte un climat général de défiance à l’égard du corps médical et surtout de ses relations avec l’industrie biomédicale. Qu’en est-il en hépato-gastroentérologie ? La seconde moitié du xxe siècle a été le témoin de progrès majeurs qui se sont traduits par un allongement jusqu’ici inédit de l’espérance de vie, la dispa-
  8. 8. De l’innovation technologique à la pratique médicale rition de certaines maladies (comme l’ulcère gastroduodénal), le recours à des techniques d’imagerie de plus en plus performantes et de moins en moins invasives : échographie, scanner, IRM... Il est juste de reconnaître la contribution importante de l’industrie dans ces progrès, même si la recherche académique, notamment biologique, a joué éga-lement 2 un rôle crucial. En réalité, il est vain et même stupide d’opposer Recherche académique et Recherche et développement industriels, tant il est vrai que nous, médecins et patients, avons besoin de leur collaboration et de leur partenariat si nous voulons aborder, avec quelques chances de réussite, les nombreux défis qui nous attendent en ce début de siècle. Nous devons donc, n’en déplaise à quelques esprits chagrins, développer et même revendiquer les collaborations de notre discipline avec le monde industriel, et ce au-delà même d’ailleurs des contours habituels de l’industrie biomédicale. L’endoscopie, diagnostique et interventionnelle, représente l’un des aspects les plus exemplaires de ce que la médecine et, en particulier, l’hépato-gastroentérologie peuvent attendre des avancées technolo-giques. L’avènement de la capsule endoscopique dans les années 2000 a représenté un saut technologique majeur rendant (enfin !) le grêle accessible à une exploration fiable. Il est clair que l’aventure continue avec de nouveaux champs d’investigation prometteurs, côlon en particulier. Dans le domaine thérapeutique, le traitement de l’endobrachy-oesophage en dysplasie de haut grade a bénéficié durant la dernière décennie des traitements endoscopiques modernes et notamment de la radiofréquence (malheureusement non disponible en France actuelle-ment), reléguant quasiment dans l’Histoire de la médecine les exérèses chirurgicales invasives et mutilantes. L’exploration fonctionnelle digestive enfin, est trop souvent assimilée à un ensemble de gadgets coûteux et inutiles ; cette opinion ne saurait résister à un examen sérieux et objectif des faits lorsque l’on songe, par exemple, au coût du reflux gastro-oesophagien (prescriptions justifiées ou non d’IPP, absen-téisme professionnel, troubles du sommeil) ou à l’impact sur la qualité de vie des douleurs thoraciques d’origine extracardiaque... C’est donc avec ces quelques réflexions présentes à l’esprit que nous avons construit, avec nos collègues de Given Imaging Covidien, le programme de ce symposium et le contenu de cet ouvrage. Ils se veulent une illustration convaincante de l’impact, présent et futur, des inno-vations technologiques sur la pratique médicale, comme le montrent
  9. 9. Introduction plusieurs algorithmes de ce livre. Nous espérons que cet ouvrage répondra à vos attentes, tant d’un point de vue scientifique que didac-tique et éditorial. Nous souhaitons remercier vivement les auteurs, qui ont accepté de nous fournir avec ponctualité des textes d’une grande qualité, ainsi que les modérateurs et relecteurs de l’ouvrage. Nos remerciements vont enfin à Given Imaging Covidien et plus particuliè-rement à Luis-Miguel Deretz et à Philippe Pommier sans lesquels ce 3 symposium et ce livre n’auraient pu voir le jour. Jean Paul Galmiche Coordonnateur scientifique Chairman Bruno Richard-Molard Président de la Société française d’endoscopie digestive Chairman

×