CHU TIZI OUZOU
SERVICE DE CHIRURGIE GÉNÉRALE
PR.BELHOCINE
DR.S.AIT HAMADOUCHE DR.KADEM
1
2
I. Définition:
 Le cancer primitif du foie ou Carcinome
Hépato Cellulaire CHC est une tumeur
maligne développée au dépens...
II. Épidémiologie
 8ème rang mondiale. Fréquente.
 Incidence variable:
-régions a haut risque 80/100000hbt (Asie,
chine)...
III. Facteurs étiologiques
A. La cirrhose:
 Le CHC se développe dans plus de 90% des cas sur une
cirrhose( qlq soit l’ori...
IV. Anatomopathologie:
 Plusieurs étapes: Cirrhose, Macro-nodule,
Macronodule dysplasique, CHC
 Tumeurs:
-uniques ou moi...
V. Diagnostic positif:
 TDD: Forme typique du sujet de la cinquantaine
ayant une cirrhose:
A. Circonstances du diagnostic...
B.Examen clinique
-hépatomégalie: évoquent l’existence d’une cirrhose,
-signes d’IHC et HTP
8
C.Examen complémentaire:
1. Examens biologiques
-bilan hépatique: anomalie en rapport avec la cirrhose
-l’alphafoetoprotei...
-TDM hépatique: nodule hypodense +/- hétérogène,
prise de contraste au temps artériel, avec ou sans
envahissement des bran...
VI. Formes cliniques
A. Sd paranéoplasiques: polyglobulie,
hypercalcémie, hypoglycémie
B.Forme associées a un hem péritoin...
VII. Diagnostic différentiel
 Un cancer secondaire (métastase):
 Autres tumeurs primitives hépatiques
-cholangiocarcinom...
VII. Traitement
1.Les moyens thérapeutiques curatifs
A. Chirurgicaux:
1.la résection hépatique:
-segmentectomie(unique ou ...
2.Les moyens thérapeutiques palliatifs
a. médicaux
inhibiteur de protéine kinase
b.radiologiques: la chimio-embolisation i...
3.Les indications:
Deux critères font poser l’indication thérapeutiques
a.CHC respectable, radiofréquence possible: 10à 20...
4. Traitement préventif:
 Le trt des hepatopathies virales chronique B et C
avant d’arriver au stade de cirrhose
 La vac...
B.Tumeurs hépatiques
bénignes
Les tumeurs H B les plus fréquente sont,
par ordre décroissant: Angiome,
Hyperplasie nodulai...
A. Angiome
 Est de découverte fortuite lors d’une écho pratiquée
pour d’autres raisons
 Dc:
l’écho suffit dans la majori...
B.Hyperplasie nodulaire focale
 Cdd: asymptomatique dans 90% des cas, fortuite
par écho
 Dc:
-écho doppler: hypo ou iso ...
C.Adenome
 Cdd: l’adénome est symptomatique dans 50%des
cas: dlrs et/ou pesanteurs abdominales
 Dc est évoqué a l’imager...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tumeurs primitives du foie

1 263 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 263
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tumeurs primitives du foie

  1. 1. CHU TIZI OUZOU SERVICE DE CHIRURGIE GÉNÉRALE PR.BELHOCINE DR.S.AIT HAMADOUCHE DR.KADEM 1
  2. 2. 2
  3. 3. I. Définition:  Le cancer primitif du foie ou Carcinome Hépato Cellulaire CHC est une tumeur maligne développée au dépens des hépatocytes.  Survient presque tjrs sur foie cirrhotique. 3
  4. 4. II. Épidémiologie  8ème rang mondiale. Fréquente.  Incidence variable: -régions a haut risque 80/100000hbt (Asie, chine) -faible risque 3/100000hbt (Europe Amérique du nord)  L’augmentation est due prolongation de l’espérance de vie des cirrhotique. 4
  5. 5. III. Facteurs étiologiques A. La cirrhose:  Le CHC se développe dans plus de 90% des cas sur une cirrhose( qlq soit l’origine de la cirrhose)  Le risque est de: 30% cirrhose post hépatite B, 20% post hépatite C, 15% cirrhose alcoolique, faible en cas de maladie de Wilson ou hépatite auto-immune B. Le virus B: peut être carcinogène par des mécanismes direct. Risque multiplié par 200 avec un délai de 20 ans en moyenne C. Le virus C: rôle carcinogène activation des oncogènes. D. Autres facteurs: certaines maladies métaboliques, stéroïdes anabolisants 5
  6. 6. IV. Anatomopathologie:  Plusieurs étapes: Cirrhose, Macro-nodule, Macronodule dysplasique, CHC  Tumeurs: -uniques ou moins svt multiples - hyper vascularisées -habituellement limitées par une capsule. -qui peuvent se nécroser ou se rompre dans la cavité abdominale.  Extension: hépatique, gg et organe de voisinage, tronc porte (htp), métastatique( poumon, os cerveau) 6
  7. 7. V. Diagnostic positif:  TDD: Forme typique du sujet de la cinquantaine ayant une cirrhose: A. Circonstances du diagnostic 1.décompensation de la cirrhose: oedemato ascitique hémorragies digestive par rupture de RVO, ictère 2.plus rarement lors de signe fonctionnels: asthénie, amaigrissement, fièvre prolongée, choc hémorragique 3.surveillance systématique d’une cirrhose 7
  8. 8. B.Examen clinique -hépatomégalie: évoquent l’existence d’une cirrhose, -signes d’IHC et HTP 8
  9. 9. C.Examen complémentaire: 1. Examens biologiques -bilan hépatique: anomalie en rapport avec la cirrhose -l’alphafoetoproteine: normale (< 20 ug/l) dans 25 % des cas élevée a plus de 500 ug/l dans 50% des cas (presque pathognomonique) 2.Examens morphologiques:  De 1ère intention: - échographie hépatique: nodules intra hépatiques hétérogènes uniques ou multiples hypo/hyper echogene. 9
  10. 10. -TDM hépatique: nodule hypodense +/- hétérogène, prise de contraste au temps artériel, avec ou sans envahissement des branches de a veine porte permet le bilan d’extension -IRM hépatique: plus sensible que la TDM.  Examen de 2ème intention: -Artériographie du tronc cœliaque: uniquement dans un but thérapeutique -La PBF n’est indiquée que lorsque le diagnostic de CHC n’est pas évident 10
  11. 11. VI. Formes cliniques A. Sd paranéoplasiques: polyglobulie, hypercalcémie, hypoglycémie B.Forme associées a un hem péritoine: rupture d’un nodule tumorale dans le péritoine C.Formes évolutives: Les formes opérables sont rare svt découverts lors de la surveillance d’une cirrhose L’évolution est rapide, fatale en qlq mois 11
  12. 12. VII. Diagnostic différentiel  Un cancer secondaire (métastase):  Autres tumeurs primitives hépatiques -cholangiocarcinome intra hépatique. -carcinome fibro lamellaire -angiosarcome  Tumeurs bénignes 12
  13. 13. VII. Traitement 1.Les moyens thérapeutiques curatifs A. Chirurgicaux: 1.la résection hépatique: -segmentectomie(unique ou multiple) -hépatectomie droite ou gauche 2.la transplantation hépatique B.Radiologique: destruction percutanée 1.la thermo-ablation par radiofréquence 2.l’alcoolisation 13
  14. 14. 2.Les moyens thérapeutiques palliatifs a. médicaux inhibiteur de protéine kinase b.radiologiques: la chimio-embolisation intra artérielle 14
  15. 15. 3.Les indications: Deux critères font poser l’indication thérapeutiques a.CHC respectable, radiofréquence possible: 10à 20% des cas -stade A et B Child: TH, si récusé résection chirurgicale ou radiofréquence. -stade C Child: l’unique trt envisageable est TH b.CHC non transplantable, non resecable, radiofréquence impossible 80% des cas: trt palliatifs , trt symptomatique 15
  16. 16. 4. Traitement préventif:  Le trt des hepatopathies virales chronique B et C avant d’arriver au stade de cirrhose  La vaccination contre l’hépatite B.  Le dépistage périodique (tout les 6 mois) du CHC (uniquement chez les cirrhotiques pouvant bénéficier d’un trt si un CHC est découvert) par AFP et échographie hépatique 16
  17. 17. B.Tumeurs hépatiques bénignes Les tumeurs H B les plus fréquente sont, par ordre décroissant: Angiome, Hyperplasie nodulaire focale et l’adénome 17
  18. 18. A. Angiome  Est de découverte fortuite lors d’une écho pratiquée pour d’autres raisons  Dc: l’écho suffit dans la majorité des cas, IRM(doute) -Écho: lésion hyperechogene < 3cm - IRM: hypo intense en T1 et hyper intense en T2  Trt : n’est à envisager qu’en ces de complications 18
  19. 19. B.Hyperplasie nodulaire focale  Cdd: asymptomatique dans 90% des cas, fortuite par écho  Dc: -écho doppler: hypo ou iso echgene - IRM, TDM -histologie: nodules d’hépatocytes, prolifération cholangiolaire, infiltrat inflammatoire  Trt est réservé au rares formes compliqués 19
  20. 20. C.Adenome  Cdd: l’adénome est symptomatique dans 50%des cas: dlrs et/ou pesanteurs abdominales  Dc est évoqué a l’imagerie et confirmé par l’histologie  Les contraceptifs oraux fortement dosées en œstrogènes et la grossesse favorisent la croissance de l’adénome  Trt : -est base sur l’arrêt des contraceptifs oraux - la résection chirurgicale si adénome >cm et/ou symptomatique. 20

×