Quelques repères sur la
voie professionnelle
Voie professionnelle, alternance, apprentissage :
quelles articulations ?
Rém...
Historique de la formation
professionnelle
• Tensions et luttes patronat  monde ouvrier
• Qui finance ? Du patronat à l’É...
Une affaire d’État
• 1911 : création du CCP (puis CAP). Début de
l’institutionnalisation de l’enseignement professionnel
•...
Recrutement et diplômes en évolution
• Après le certificat d’études primaires (=> 1963)
• Après la 5è (=> années 1980)
• A...
Quelques chiffres
• 700 000 jeunes ; 1 100 000 avec les CFA
• Diplômes niveau V & IV
• Niveau IV = 1/3 des élèves
• 165 CA...
La place du LP dans le système scolaire
• EFP mal considérée
• LP = labo d’innovation éducative
• Permet la qualification ...
Effets de la réforme
• Image du LP
• Recomposition socio-démographique
• Poursuite d’étude
• BEP marginalisé
• Complexific...
Une image en évolution
• Dévalorisation dans les années 1980
• Passage à 3 ans de la formation au bac pro
• Image plus pos...
Évolution des enseignants
• Profonde évolution depuis 30 ans
• 1985 : année charnière
• Issus du monde de l’entreprise…
• ...
Poursuite d’étude
• Recommandation OCDE (2010)
• Qui réussit en STS ?
• Échec à l’université
Scolarisation vs Professionnalisation
• Importance accrue de la certification
• Professionnalisation de tous les diplômes ...
Le CAP
• Diplôme de référence de la qualification ouvrière
• Histoire très chaotique
• A failli disparaître : 1965 ; 1985
...
Le BEP
• Création en 1959 ; seule certification scolaire des
qualifications professionnelles
• 1985 : diplôme qui permet u...
Le Bac Pro
• Création en 1985
• Diplôme hautement symbolique
• Poursuite d’études légitimée
• Réussite en hausse
• « techn...
La Bac Pro
Article du café pédagogique
17 mars 2015
Les diplômes « de base » en Europe
• Double objectif européen :
• 1ère société de la connaissance
• Flexibilité de la main...
L’apprentissage
• Plébiscité par les politiques
• Souhaité par les jeunes
• Et par la société (besoin économique et social...
L’apprentissage dans l’EN
• Existe depuis 40 ans.
• Institutionnalisation dans les années 1990
• 2005 : CFA hors les murs ...
L’enseignement agricole
• Synergie formation initiale / apprentissage par
alternance
• Rapprochements forme scolaire / app...
Nouveaux modes d’évaluation
• 2005 : généralisation du CCF
• 1985 : ens. agricole adopte le CCF et le généralise
• Modifie...
Une poursuite d’étude problématique
• Une poursuite plus fréquente
• 17% en 2000
• 48% en 2014
• Mobilité moindre
• Appéte...
Employabilité
• Moindre pour les élèves de Bac Pro
• Perte de compétences des élèves en STS ?
• Déport des formations supé...
Défis de la voie professionnelle
• Lutte contre l’absentéisme, le décrochage, les sorties
sans qualification
• Renouvellem...
Merci de votre attention
Thibert Rémi (2015). Voie professionnelle, alternance, apprentissage
: quelles articulations ? Do...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)

578 vues

Publié le

Présentation du Dossier de veille n°99 de l'IFE

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
578
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Présentation : PLP, détachement
    Service V&A : fonctionnement
    Réalisation d’un Dossier

    Autres dossiers : neuroscience (mettre en garde p/r aux discours entendus hier) ; discrimination ; décrochage scolaire
  • Auto-formation des ouvrier de Paris au début du XIXè
    Auto-instruction populaire // empowerment

    Financement : patronat et bourgeoisie au départ. Mais dépense importante => ils se tournent vers l’État éducateur
    // dvpt d’une culture de dépolitisation et désolidarisation => individualisme (citation p. 4&5)

    Formation techno développée plus tôt : formation des ingénieurs, intégrée au système scolaire dès le départ
  • EP en lien étroit avec marché du travail et besoins économiques
    Logique économique (patronat)  logique scolaire
    Instabilité institutionnelle : Centre d’apprentissage (>1944) ; CET (1959) ; LEP (1976) ; LP (1985)
  • Population : quelle évolution ?
    Diplomes, établissements, BEP, CAP, Bac Pro
  • Mal considéré : cf rapport OCDE 2010 (vs ens. Techno)
    Innovation : socle commun, compétences, LPC, pédagogie de projet, etc.

    Contrastes : cf p2
  • Élèves plus jeunes qui souhaitent une poursuite d’études

    Contenus plus théoriques

    Passerelles : CAP Bac Pro = OK ; voie pro / voie techno ou générale = flop

    Abandons : plus nombreux, mais sur 3 ans => ça ne change pas gd chose
  • Dévalorisation : avec nouvelles offres de la voie techno dans les années 1980
    Orientation de ceux qui auraient quitté l’école sinon

    Compromis : entre l’inapétence scolaire des enfants et l’ambition scolaire des parents
  • Recrutement à Bac + 3 depuis 1985 (création des LP)

    Arrivée par défaut de certains enseignants (échec au CAPES)
  • Réussite en STS : les bons élèves de LP
    À condition de ne pas changer de section
    Mais concurrence
  • Cf Europe pour la certification

    CAP : 1er diplôme professionnalisant ; puis remédiation scolaire ; diplôme de métier (récemment)
    BEP : double finalité au départ, puis propédeutique du Bac Pro ; certification intermédiaire sans lien avec l’emploi
    Bac Pro : peut être transversal ou orienté métier ; possibilité de poursuite d’études

    Gdes entps : formations plus transversales, niveau bac pro
    PME : savoir-faire de métiers, niveau V préféré
  • Effectifs : 100 000 en 1953 ; 300 000 en 1986
    15,4% d’une classe d’âge en 1981 ; 1,5 en 1991

    Évolution du recrutement : scolaires, CFA, apprentis, salariés de la formation continue, candidats libres, etc.
    Diplôme qui regroupe le plus grand nombre de candidats

    Public :
    3° générale ou techno : CAP = image positive
    3° SEGPA ou insertion : CAP = insertion et efficacité professionnelle incertaine

    CAP outil de lutte contre le décrochage scolaire !!!
  • Le CAP était alors réservé aux apprentis (pour les relégués du système)

    Réforme de 2009 : marginalisation du BEP. Pas de lien avec l’emploi ; diplôme sans formation

    Réussite : 76% en 2011 (83% pour le CAP)

    Moindre reconnaissance des milieux professionnels
  • Poursuite d’étude de plus en plus légitime // évolution recrutement PLP
    Regard plus scolaire sur l’avenir des élèves

    Réussite :

    « prépondérance aux apprentissages par le geste au détriment d’une approche plus conceptuelle »

    Exclusion : ceux qui ont le bac vs ceux qui ne l’ont pas ?

    L’écart entre les bacs s’accroient. Le bac pro permet à 77,4% d’une classe d’age d’avoir son bac, mais tous les bacs n’ont pas la mm valeur.
    Massification rime avec hiérarchisation
  • Certificats : CQP (certif. de qualification pro) ; NVQ (National vocation qualifications)

    Non diplômés en France : 16% d’une génération

    CEC : cadre européen des certifications, adopté en 2008 => correspondances inter nationales
    ECVT : European credits in vocational education and training => enregistrer les acquis de la formation, formelle ou informelle ou non formelle

    Paler du CFC en Suisse : 60% l’ont ; outil d’inclusion / exclusion
  • 2014 : 1er séminaire de l’encadrement de l’EN dédié à l’apprentissage

    Jeunes : apprendre les codes de l’entps ; confronter aux réalités de l’entps ; autonomisation ; accès à l’emploi

    Apprentissage plébiscité dans l’ens. supérieur.
    En baisse dans le secondaire
    25% des jeunes connaissent des ruptures de contrat

    Accompagnement : ne fait pas baisser les ruptures, mais permet une réorientation plus efficace

    Apprentissage dans l’EN = 1/10 des effectifs globaux (doublé depuis 2002)
  • Réforme réussie :
    réforme péda gogique (programmes et diplômes),
    Réforme structurelle (établissements autonomes)
    réforme institutionnelle (service public souple et diversifié associant secteur public et secteur privé)

    Modernité du statut juridique de l’établissement : réunion dans une seule structure de la formation initiale, l’apprentissage et la formation continue
    & forte implication dans le tissus économique

    Effectifs
    131000 en 1985 ; 175000 en 2005
    6712 classes agricoles en 1985 ; 8153 en 2003
    Pourtant 17% des actifs (contre 55% en 1975)
  • CCF existait déjà en EPS et ens. pro

    Il n’y a plus de formalisation des épreuves
    => Ambiguite : évaluation et validation ont lieu dans des situations d’enseignement ordinaire

    Travail d’équipe : pour la mise en œuvre du CCF
    !!! Cf article de ToutEduc sur « l’approche du socle favorisée par la mise en œuvre d’évaluations communes interdisciplinaires!!!

    CEREQ : évaluation plus équitable (intègre d’autres critères que le résultat)
    Reproches : chronophage ; diplomes maison ; couteux ; gestion des absences ; lourdeur
  • Raccrocher ici les pb d’évaluation dans le supérieur

    Une « Brevet professionnel supérieur » en alternance est à l’étude
    Risque de discrimination accrue

  • Cf députée Doucet. Prépondérance aux apprentissages par le geste vs approche plus conceptuelle

    On constate un déport des formations bac+2 => +3. Plus difficile de trouver des techniciens
  • Repris de Jellab, 2014

    Alternance au sein des LP à développer
    Partenariats avec les CFA
    Apprentissage au sein des lycées
  • Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)

    1. 1. Quelques repères sur la voie professionnelle Voie professionnelle, alternance, apprentissage : quelles articulations ? Rémi Thibert IFE – 19 mars 2015
    2. 2. Historique de la formation professionnelle • Tensions et luttes patronat  monde ouvrier • Qui finance ? Du patronat à l’État • Formation professionnelle // développement industriel • Formation professionnelle vs formation technologique • 1911 : création du CCP (puis CAP). Début de l’institutionnalisation de l’enseignement professionnel
    3. 3. Une affaire d’État • 1911 : création du CCP (puis CAP). Début de l’institutionnalisation de l’enseignement professionnel • Années 50 : 2 types d’enseignement technique • Centres d’apprentissage (voie pro) • Écoles nationales professionnelles et collèges techniques (ens. Techno) • => années 1970 : innovations pédagogiques ; éducation populaire • Instabilité institutionnelle
    4. 4. Recrutement et diplômes en évolution • Après le certificat d’études primaires (=> 1963) • Après la 5è (=> années 1980) • Après la 3ème (après 1966) • CAP (=> 1966) • CAP et BEP (=>1985) • CAP, BEP et Baccalauréat professionnel (1985=>)
    5. 5. Quelques chiffres • 700 000 jeunes ; 1 100 000 avec les CFA • Diplômes niveau V & IV • Niveau IV = 1/3 des élèves • 165 CAP • 80 bacs pros • 960 LP publics ; 1630 avec le privé
    6. 6. La place du LP dans le système scolaire • EFP mal considérée • LP = labo d’innovation éducative • Permet la qualification d’un plus grand nombre • Participe à la lutte contre le décrochage scolaire • 2 objectifs • Qualifier et faire acquérir des compétences • Socialiser à des savoirs et savoir-être • LP = « institution de tous les contrastes »
    7. 7. Effets de la réforme • Image du LP • Recomposition socio-démographique • Poursuite d’étude • BEP marginalisé • Complexification des contenus d’enseignement • Reconnaissance accrue du CAP • Reconfiguration des passerelles • abandons
    8. 8. Une image en évolution • Dévalorisation dans les années 1980 • Passage à 3 ans de la formation au bac pro • Image plus positive • Orientation : choisie ou subie ? • Nouvelles stratégies scolaires • compromis
    9. 9. Évolution des enseignants • Profonde évolution depuis 30 ans • 1985 : année charnière • Issus du monde de l’entreprise… • … ou de l’enseignement supérieur • Cassure dans la culture professionnelle • Proximité de culture => proximité de condition
    10. 10. Poursuite d’étude • Recommandation OCDE (2010) • Qui réussit en STS ? • Échec à l’université
    11. 11. Scolarisation vs Professionnalisation • Importance accrue de la certification • Professionnalisation de tous les diplômes (EU) • Ambition scolaire de toutes les réformes (Fr) • Évolution des diplômes (CAP, BEP, Bac Pro) • Attentes diverses des milieux patronaux
    12. 12. Le CAP • Diplôme de référence de la qualification ouvrière • Histoire très chaotique • A failli disparaître : 1965 ; 1985 • De 3 à 2 ans • 1970s : du LP aux CFA • Hausse des effectifs jusqu’au milieu des années 80 • Déclin ensuite • Évolution de recrutement • 2 types de publics • Référence dans les accords collectifs
    13. 13. Le BEP • Création en 1959 ; seule certification scolaire des qualifications professionnelles • 1985 : diplôme qui permet une poursuite d’études • 2009 : certification intermédiaire • Moindre réussite qu’en CAP • Moindre reconnaissance
    14. 14. Le Bac Pro • Création en 1985 • Diplôme hautement symbolique • Poursuite d’études légitimée • Réussite en hausse • « technologisation » du diplôme ? • Ou dévalorisation des STS ? • Nouvelle forme d’exclusion ? • Massification des bacs vs démocratisation
    15. 15. La Bac Pro Article du café pédagogique 17 mars 2015
    16. 16. Les diplômes « de base » en Europe • Double objectif européen : • 1ère société de la connaissance • Flexibilité de la main d’œuvre • Développement des certificats à vocation professionnelle • Unités capitalisables • Sur plusieurs années • CAP ou Bac Pro ? • Harmonisation européenne : • CEC ; ECVT ; 8 compétences clés • Reconnaissance inégale ; inadéquation diplôme / emploi
    17. 17. L’apprentissage • Plébiscité par les politiques • Souhaité par les jeunes • Et par la société (besoin économique et social) • CFA et UFA surtout • Effectifs en hausse, mais… • Qui en profite ? • Ruptures de contrat • Accompagnement nécessaire • Repenser l’articulation LP / Apprentissage en alternance
    18. 18. L’apprentissage dans l’EN • Existe depuis 40 ans. • Institutionnalisation dans les années 1990 • 2005 : CFA hors les murs (coordination des UFA) • 40 000 apprentis en 2013 (22 000 en 2004) • Objectif 2017 : 60 000 Brochier & Romani (2015). 40 ans d’apprentissage à l’Éducation nationale, Bref n°333, mars http://www.cereq.fr/index.php/publications/Bref/40-ans-d-apprentissage-a-l-Education- nationale
    19. 19. L’enseignement agricole • Synergie formation initiale / apprentissage par alternance • Rapprochements forme scolaire / apprentissage / formation continue • 1984 : réforme importante • Réforme pédagogique • Réforme structurelle • Réforme institutionnelle • Déclin du monde agricole // augmentation des effectifs et de l’offre de formation
    20. 20. Nouveaux modes d’évaluation • 2005 : généralisation du CCF • 1985 : ens. agricole adopte le CCF et le généralise • Modifie la culture de l’évaluation • Ambiguité de la relation pédagogique • Favorise le travail d’équipe • Nouvelles perspectives pédagogiques…. • … à condition de s’en saisir • Évaluation plus équitable ? Ou moins efficace ?
    21. 21. Une poursuite d’étude problématique • Une poursuite plus fréquente • 17% en 2000 • 48% en 2014 • Mobilité moindre • Appétence moindre (ens. général) • Taux de réussite en licence : 3,1% • En BTS : 50% (73% bac techno ; 85% bac général) • Une filière supérieure particulière ?
    22. 22. Employabilité • Moindre pour les élèves de Bac Pro • Perte de compétences des élèves en STS ? • Déport des formations supérieures => difficulté à trouver des techniciens pour les PME
    23. 23. Défis de la voie professionnelle • Lutte contre l’absentéisme, le décrochage, les sorties sans qualification • Renouvellement des pratiques pédagogiques (repenser la professionnalité enseignante) • Articulation LP / apprentissage à clarifier
    24. 24. Merci de votre attention Thibert Rémi (2015). Voie professionnelle, alternance, apprentissage : quelles articulations ? Dossier de veille de l'IFÉ, n°99, février. Lyon : ENS de Lyon. Rémi Thibert : http://www.remithibert.net Twitter : @rthibert

    ×