Le e-book dans les Hautes Ecoles

1 211 vues

Publié le

Vortrag gehalten am 3. Oktober an der BCU Lausanne (französisch).

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 211
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le e-book dans les Hautes Ecoles

  1. 1. Mitglied der FHO Fachhochschule Ostschweiz 1 Le e-book dans les Hautes Écoles Prof. Dr. Rudolf Mumenthaler (avec des contributions du Prof. Bruno Wenk) Lausanne, 3 octobre 2013
  2. 2. 2 Contenu • Formes d‘e-books • Utilisation des e-books • Offres des éditeurs • Aspects concernant l‘usage et la technique • Défis pour les bibliothèques • Production de livres électroniques • L‘e–book idéal
  3. 3. FORMES D‘E-BOOKS 3
  4. 4. Formes d‘e-books: 1 4 • Un texte - éventuellement complété par des photos, graphiques, tableaux, équations • Peut être lu avec un PC / liseuse / tablette / smartphone • Un fichier, qui est situé sur un serveur Web, peut être copié dans un format spécial sur le lecteur • Format EPUB2, Mobipocket, PDF, entre autres
  5. 5. Formes d‘e-books: 2 5 • Un texte avec des images, des graphiques , des tableaux, etc. • Complété avec audio, vidéo, interaction (Enhanced eBook) • Peut être utilisé avec un PC/ tablette / Smartphone / (liseuse) • Un fichier, qui est situé sur un serveur Web, peut être copié dans un format spécial sur le lecteur • Format EPUB3 , EPUB2 , notamment AZW (KF8)
  6. 6. 7
  7. 7. „Onleihe“: offre de prêt électronique en ligne 8
  8. 8. Formes d‘e-books: 3 9 • • Une application avec des contenus multimédia et interactifs • Souvent complétée par des fonctions liées au hardware (par exemple le positionnement ) • Utilisé sur une tablette ou un smartphone (Herold(Innere(Medizin(.(Das(multeBook(von( DocCheck(Medical(Services(GmbH)
  9. 9. Formes d‘e-books: 4 • Contenu accessible en ligne • Pour la lecture, un navigateur Web est suffisant (par exemple, Google Books, Kindle Cloud Reader, www.paperc.de ) 10
  10. 10. Formes d‘e-books 5: Blog comme e-book: Pressbooks 11
  11. 11. Formes d‘e-books: 6 • E-books scientifiques: accès contrôlé, téléchargeable en format PDF 12
  12. 12. Manifestations d‘e-books: 6 • Toutes les formes ont en commun le fait que pour l'utilisation un dispositif numérique est nécessaire ( liseuse, PC, ordinateur portable, tablette, smartphone) ! • L'équipement utilisé détermine le „plaisir de lecture“ • Sans énergie, rien ne fonctionne • Si rien ne fonctionne, pas de “plaisir de lecture » • Tous les appareils ne prennent pas en charge tous les formats • Tous les appareils ne prennent pas en charge toutes les fonctions • Tout le contenu n’est pas librement disponible: • Restriction via DRM > utilisation sur certains appareils • Restriction via un accès (IP range) -> n'utiliser que sur certains réseaux 13
  13. 13. Manifestations d‘e-books: 7 • Toutes les formes ont en commun le fait que ce sont les dispositifs (matériel et logiciel) qui offrent des fonctionnalités supplémentaires! Par exemple: • Dictionnaire, glossaire • Marquages ​​et annotations • personnages du livre • fonction de la parole 14
  14. 14. Définition de e-book, pardon: livre numérique Un livre numérique (...), aussi appelé par métonymie livre électronique, est un livre édité et diffusé en version numérique, disponible sous forme de fichier, qui peut être téléchargé, stocké et lu sur un écran tel que celui d'un ordinateur personnel, d'une liseuse ou d'une tablette tactile. http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_numérique „Ein E-Book ist ein Informationssystem, das digitale Inhalte und Funktionen für deren Nutzung auf Geräten bereitstellt.“ (Eigene Definition Bruno Wenk) 15
  15. 15. FUNDAMENTALS 16
  16. 16. Percée des e-books sur le marché des livres ? • Aux États-Unis : Oui ( mais ..) • Amazon vend plus de livres électroniques que de livres imprimés • Part des e-books sur le marché du livre est actuellement à 22,5 % • Dans le monde germanophone : non • Petite offre, mais tendance croissante (Amazon.de offrait au 04/2013 175.000 e-books) • Ventes / revenus : ratio de 2% • En France: 2 millions de fichiers téléchargés: ratio de 0.6 % en 2012 http://www.idboox.com/etudes/gfk-le-marche-du-livre-et-de-l-ebook-2012-en-france/
  17. 17. Comportement d'achat • Jeff Bezos ( Amazon ) : • «Dans les douze mois suivant l'acquisition d’une liseuse Kindle, les clients d’Amazon Allemagne ont acheté trois fois plus de livres Kindle chez Amazon qu’auparavant. Toutefois, ce public n‘achète pas seulement plus de livres électroniques, il achète aussi plus de livres imprimés. Il achète les deux. » http://www.welt.de/print/wams/wirtschaft/article109822043/Die-Leute-lesen-sogar-im-Supermarkt.html
  18. 18. Comportement d'achat • Étude de l'Université de Hambourg, Institut de marketing et médias ( 2012): • “Il n’y a guère de cannibalisation du livre imprimé" • 22 % des utilisateurs d'e-books achètent au moins trois livres imprimés par an - contre 15 % des répondants qui ne lisent pas de livres électroniques. http://www.welt.de/newsticker/dpa_nt/infoline_nt/computer_nt/article109745065/E-Book-Leser-kaufen-weiterhin-gedruckte-Buecher.html
  19. 19. Formats de livres électroniques • Les E-books sont disponibles dans différents formats ( formats de fichiers ) • Avec différentes fonctions et options • PDF, EPUB, Mobi, etc. • Les fichiers peuvent être ouverts ou l’usage limité • Protection au moyen de DRM, filigrane visible
  20. 20. Gestion des droits numériques (DRM) • Moyen technique permettant de prévenir la prolifération des copies de médias électroniques • Pour les e-books de l'offre commerciale : • DRM restreint l'utilisation à un acheteur individuel • Aucune prolifération, aucune copie , aucune impression • Systèmes : Adobe Adept , FairPlay d'Apple, Amazon AZW
  21. 21. E-books au format EPUB • Standard ouvert ( Version 2.01 ) • Sur la base de XHTML et XML (similaire au web) • Miroir et saut de page flexible, s'adapte dynamiquement à l'écran • Pas de numéro de page fixes, citation difficile • Pas de notes de bas de page • idéal pour les petits écrans ( smartphones, liseuses ) • Intégration de contenu multimédia possible, mais pas standard • Représentation problématique des formules, images et tableaux
  22. 22. EPUB 2 (source) 23
  23. 23. DRM: Adobe Adept • Peut être lu sur PC et Mac via le logiciel Adobe Digital Editions, sur iPad grâce à l'application de lecture Bluefire Reader • Plusieurs lecteurs le soutiennent : Sony , Nook , Kobo, Oyo, Cybook etc. • Nécessité de posséder une Adobe ID • Utilisé par de nombreuses librairies en ligne ( books.ch, libri.de, payot.ch, lelivre.ch Sony, Google Livres ) • Format à la base du prêt en ligne ( „Onleihe“ )
  24. 24. E-Books im Format EPUB
  25. 25. Standard ouvert : EPUB 3 • Base pour e-books interactifs et avec multimédia, dits « enhanced » e-Books • Graphiques interactifs • Multimédia intégré • Polices incorporées • Lisible sur iPad grâce aux applications iBooks, ou Kobo ( les tablettes Android devraient suivre ) et Readium ( Chrome)
  26. 26. EPUB3 dans le logiciel SIGIL 29
  27. 27. DRM: Apple FairPlay • E-books de l'iBookstore ne peuvent être lus que sur des appareils Apple (Mac , iPad, iPhone) connectés à l' identifiant Apple de l'acheteur • Le format est généralement EPUB • Cependant, il n'est pas lisible sur les liseuses (à cause de DRM) • Apple utilise des livres électroniques multimédias, appelés iBooks , qui peuvent être consulté sur l‘iPad ( format propriétaire .iba / .iBooks ) • Similaire à l‘EPUB3 , mais non standard • contenu produit avec iBooks Author ne peut pas être rendue disponible sur d'autres plates-formes (légalement)
  28. 28. E-books au format Mobipocket • Standard ouvert Open eBook • Initialement développé pour les textes électroniques destinés à être lus sur les ordinateurs de poche (handhelds, organizer) • Utilisé par le iRex (†) et Kindle • Kindle avec sa propre version AZW (y compris son propre DRM) • Format KF8: développement analogue à EPUB 3
  29. 29. DRM: Amazon AZW • Amazon utilise pour le Kindle des e-books au format Mobipocket, munis de son propre DRM • Les Kindle e-books peuvent être lus sur Kindle ou une tablette munie du logiciel de lecture Kindle, relié au compte individuel • Applications pour PC , Mac , iPad , iPhone, Android ... • Pour cela, Amazon propose une synchronisation entre les unités • Nouveauté: Possibilité de prêts à des amis
  30. 30. E-books au format PDF • PDF établi pour les revues électroniques et scientifiques • Avantage: mise en page fixe • Saut de ligne et de page fixes • Affichage des graphiques, formules, etc. • Est soutenu par tous les ordinateurs et liseuses • Avec ou sans DRM ( Adobe ADEPT )
  31. 31. E-books scientifiques • Fichier ouvert PDF (sans DRM) est la norme • Licence / achat par la bibliothèque de l‘université • Accès limité aux membres identifiés sur le réseau de l’université • Les membres de l’université peuvent accéder de l'extérieur (VPN, EZ proxy) • Les chapitres peuvent être téléchargées (depuis septembre 2013, le e-book peut aussi être chargé comme fichier complet depuis la plateforme SpringerLink)
  32. 32. LECTEURS LISEUSES
  33. 33. Liseuses vs tablettes • Liseuses de 2e génération: • Sony touch • Kindle 3 • Nook couleur • Cool-ER • Kobo • ...
  34. 34. Liseuses de 3e génération • Kindle Touch • Kindle Paperwhite • Nook Simple Touch • Tolino shine • Cybook Odyssey • Sony Reader PRS-T2 • Kobo Touch • avec écran tactile • prix intéressants
  35. 35. Technologie: E Ink • Principe de l'électrophorèse • Inventé au MIT en 1990 , la société E Ink • Les particules sont chargées par un courant électrique qui attire vers le haut resp. le bas une cellule l'huile de couleur blanche et noire
  36. 36. Avantages et inconvénients des liseuses e Ink avantages • visuellement semblable au papier • image stable, sans scintillement • grand angle de visualisation • réfléchit la lumière ambiante • contraste élevé • économie d'énergie inconvénients • cadences plus lentes ( flicker ) • Structure de support d'image • pas d'animation possible • niveaux de gris seulement • écran tactile limité • Choix limité de fournisseurs d'e-books • Soit Kindle ou EPUB • Pas d'Apple iBooks
  37. 37. Tablettes à fonctionnalités multiples • Tablette iPad d’Apple est une percée sur le marché • Pas de lecteurs de livres électroniques dédiés • Dispositifs à fonctions multiples • Parmi beaucoup d'autres fonctions, c’est aussi une liseuse pour e-books • Applications disponibles pour différentes plateformes ( Kindle , iBooks books.ch , etc. ) • Contenu multimédia • Accès Web intégré (WiFi ou 3G ) • Très rapide, très mobile
  38. 38. Les concurrents de l'iPad • Android • avec écran de 9/10 pouces (inch): • Samsung Galaxy Tab 10.2 • ASUS Eee Pad Transformer • Lenovo Thinkpad • avec écran de 7 pouces: • Kindle Fire • Google Nexus • windows 8: • Microsoft Surface
  39. 39. Avantages et inconvénients des tablettes ( par rapport aux lecteurs d' E Ink ) avantages • dispositifs à multiples fonctionnalités • le contenu multimédia • applications pour diverses plates-formes d'e-books • Amazon Kindle App • Bluefire Reader Adobe DRM • Applications pour Kobo • lié au www • édition de documents inconvénients • durée de vie de la pile • écran rétro-éclairé • la lumière du soleil dérange lors de la lecture • poids
  40. 40. Besitz von E-Readern und Tablets (USA) http://pewinternet.org/Presentations/2013/Apr/The-changing-world-of-librarians
  41. 41. Les utilisateurs préfèrent lire sur les tablettes 47www.ebookfriendly.com
  42. 42. Tablettes en Suisse • Actuellement 31% des Suisses possèdent une tablette • 70% possèdent un smartphone • 27% possèdent un smartphone et une tablette • 1.36 mio tablettes sont en usage en Suisse • Dont... • 78% iPads • 9.4% Samsung • 3.2% Asus 48
  43. 43. E-BOOKS ET LISEUSES DANS LA PRATIQUE 49
  44. 44. Liseuses dans la pratique • Comment charger les e-books sur une liseuse? • Les e-books ouverts sans DRM • E-books open access (du projet Gutenberg p.e.) • http://www.gutenberg.org/ebooks/6099 • E-books de propre production • Les e-books en format EPUB avec DRM • Achetés dans un magasin en ligne • Ou „prêté“ en ligne en tant que fichier électronique (« Onleihe ») 50
  45. 45. 51
  46. 46. Gestion des e-books avec Calibre 52
  47. 47. Utilisation des e-books avec DRM: Basé sur le logiciel Adobe Digital Editions • La plupart des librairies en ligne (lelivre.ch, Sony, books.ch , thalia.de etc ) utilisent la DRM d'Adobe, ainsi que la bibliothèque en ligne ( Onleihe ) • Sur son PC / Mac, l'utilisateur doit avoir installé le logiciel Adobe Digital Editions • L'utilisateur doit s’enregistrer pour obtenir une Adobe ID (gratuite) • Ceci pour accéder au maximum par six ordinateurs et six dispositifs mobiles http://www.adobe.com/de/products/digitaleditions/help/ • Sur ces dispositifs, les livres électroniques achetés / empruntés peuvent être lus 53
  48. 48. Adobe Digital Editions 54
  49. 49. Adobe DRM sur iPad et Kindle • Les tablettes (iPad) ont besoin d'une application qui est enregistrée à votre Adobe ID (Bluefire Reader) • Amazon Kindle ne supporte pas le format ePub et les DRM d'Adobe (sauf Kindle Fire , à la manière d’une tablette ) 55
  50. 50. Prêt en ligne sur l‘iPad 56
  51. 51. Comment les e-books sont-ils chargés sur le lecteur? • Habituellement, les e-books sont téléchargés sur votre PC / Mac, puis synchronisés avec les données du lecteur via le logiciel Adobe Digital Editions (avec DRM) ou Calibre (sans DRM) • Fonctionne avec Cybook Odyssey, Tolino, Nook, Kobo • Avec le Kindle pour les e-books sans DRM en format mobi • Ainsi le lecteur ne doit pas être enregistré spécialement • Plus simple que d’enregistrer le lecteur et télécharger les e-books directement • Sony utilise son propre logiciel (Sony Reader) , qui doit être installé sur le PC / Mac. 57
  52. 52. Sony Reader (for Mac) 58
  53. 53. Accès direct de la liseuse par le WiFi • Théoriquement, vous pouvez accéder directement avec les liseuses (WiFi) aux magasins en ligne • Les navigateurs sont très difficiles à utiliser • Seulement en niveaux de gris; la couleur n'est pas reconnue (par exemple, le carré vert pour les titres disponibles à Onleihe ) • Navigation malaisée (page de défilement) sur un petit écran • L'écran tactile trop vagues, les petits boutons et des liens (par exemple la sélection de format, feuilles) ne peut pas être activé • La convivialité est insuffisante 59
  54. 54. Navigateur d‘une liseuse • Exemple: Cybook Odyssey 60
  55. 55. DÉFIS POUR LES BIBLIOTHÈQUES
  56. 56. Défis pour les bibliothèques • Ma thèse : • Les e-books ont le potentiel de modifier fondamentalement les secteurs d'activité traditionnels et les aires de travail dans les bibliothèques • Les e-books sont un catalyseur des développements déjà en cours • Les e-books sont là pour rester ... • ... et offrent de nouvelles opportunités pour les bibliothèques
  57. 57. Potentiel de changement par les e-books: acquisition • De nouveaux modèles de licence ( au lieu des paquets de titres individuels, modèles de licences communes , les licences nationales éventuellement ? ) • De nouveaux modèles d'approvisionnement (PDA: Patron Driven acquisition, caddies virtuels, plans d'approbation ) • De nouveaux processus d'affaires ( impartition , les agrégateurs ) • Évolution des rôles et des responsabilités dans le domaine de l'acquisition • Sélection par les bibliothécaires ? • Sélection par les utilisateurs ? • Présélection par un personnel qualifié , décisions d'achat déléguées aux fournisseurs ?
  58. 58. Potentiel de changement par les e-books: Catalogage • Les e-books renforcent la tendance à l’adoption des métadonnées et des données externes • Achat des médias, y-compris les données de catalogue • Unified Resource Management (metadonnées dans le cloud) • Externalisation du catalogage • Recherche en texte intégral et indexation sémantique remplacent l’indexation matières • Recherche également possible dans les résumés ou le texte intégral • Le catalogage devient moins important, il n‘est plus une tâche de base pour les bibliothèques • De nouvelles tâches apparaissent pour le catalogage descriptif • Par exemple: Maintenir les métadonnées dans le serveur institutionnel • De nouvelles tâches pour le catalogage • Maintenir l‘index comme base pour le LOD (Linked Open Data)
  59. 59. Les collections de la bibliothèque perdent du poids • Quels médias sont en possession de la bibliothèque, et sur lesquels ne donne-t-elle qu’un accès temporaire ? • Par exemple: Métadonnés des e-books dans un contexte de PDA • Achat des e-books après un certain nombre d‘usages • Qu’est-ce qui est indexé dans le catalogue? • Comment les e-books sont-ils statistiqués? Comment les livres électroniques sont-ils définis? • Seulement le né numérique et les e-books commerciaux ? • Ou aussi les livres numérisés, les e-Books-on-demand • Comment les e-books sont-ils affichés dans l’OPAC / la solution de découverte ?
  60. 60. Nouveaux aspects de l'utilisation • Les e-books ont tendance à être d'une utilité restreinte - par rapport aux ouvrages imprimés • Pour la lecture l’utilisateur a besoin d‘un dispositif (PC, ordinateur portable, tablette, liseuse, smartphone) • Le format idéal d‘un e-book dépend du type d‘utilisation • Habituellement cependant, un seul format est disponible • Les bibliothèques sont liées à des offres des éditeurs • L‘utilisation des e-books scientifiques (et revues électroniques ) est limitée aux membres de l‘université • Les usagers des bibliothèques externes ne peuvent télécharger des e- books que dans la bibliothèque • Dans les bibliothèques publiques les e-books sont protégés par DRM , avec accès temporaire via le système de prêt en ligne (Onleihe)
  61. 61. Et le problème principal ... • Les utilisateurs potentiels ne savent rien de la grande offre de la bibliothèque universitaire ! • Tâche pour les bibliothèques : Plus de marketing! • Amélioration du service : • Recherche plus facile , accès direct 67
  62. 62. Comment puis-je trouver les e-books d’une bibliothèque? • Comment puis-je trouver les e-books d'une bibliothèque? • Par les facettes des systèmes de découverte • En une ou plusieurs étapes ? • Définitions, concepts 68
  63. 63. Comment puis-je trouver les e-books d'une bibliothèque? • Les systèmes de découverte actuels offrent généralement un accès via facettes • 1ère étape: Recherche générale , 2e étape: filtrer par facettes • Format: Livre électronique ( Swissbib ) Format: E- ressource ( Beluga ; VuFind ) • " Ressources en ligne ", puis " Livres " (NEBIS, EPFL ) • "Electronic Full-Text Only" et " Livre / Livre électronique » ( UB KonSearch Constance ), « ressource électronique ", " livre" & ( TUBFind ) • Définitions imprécises • Les utilisateurs comprennent-ils les termes utilisés ? 69
  64. 64. 70 Forme: ebook
  65. 65. 71 2 étapes: • Ressources en ligne • livres
  66. 66. Recherche avancée 72
  67. 67. Le rêve d’un seul clic ... • Après la recherche dans l’OPAC / solution de découverte • Se produisent souvent des étapes intermédiaires : • A partir du catalogue dans le menu SFX , via le lien vers la plateforme d'édition, où les différents chapitres du livre • En partie par DOI, lien direct vers la plateforme de l'éditeur correspondant • 1-Click serait possible si les bibliothèques hébergeaient les fichiers elles- mêmes, par un lien direct, ou les fichiers pourraient être intégrés dans un système de gestion de contenus. • Problème: gestion de l‘accès des usagers 73
  68. 68. Page non trouvée - et les messages d'erreur similaires 74
  69. 69. Problème: l'accès pour les non universitaires 75 •Modèle standard de licence en sciences : • Accès uniquement pour le personnel universitaire • Utilisateurs de plain-pied dans les bibliothèques • Ne nécessite aucune limitation technique en PDF • Modèle de licence standard dans les bibliothèques publiques : • Fichiers (PDF, EPUB) protégée par DRM • Accès temporaire seulement par des utilisateurs enregistrés • «Prêt électronique " • Patron Driven Acquisition: ce modèle se répand actuellement dans les bibliothèques universitaires • DRM , l'utilisation temporaire • Je dois rester dehors
  70. 70. Utilisation avec des dispositifs mobiles • Les e-books des bibliothèques scientifiques peuvent être utilisés idéalement sur PC ( mais être lus? ) - et aussi sur les tablettes • L’accès au réseau de l'université virtuelle est nécessaire ( VPN, EZProxy ) • Un lecteur PDF approprié (par exemple GoodReader for iPad , Android ezPDF ) • Les documents PDF peuvent être annotés et marqué • La synchronisation avec des services comme Dropbox entre les différents milieux de travail est possible • Sur liseuses dédiée, l'offre est à peine utilisable • Les PDFs sont trop grands pour le petit écran • Les e-books doivent être téléchargés sur le PC, puis synchronisés avec le dispositif • Les possibilités d‘annoter sont restreintes 76
  71. 71. Marketing des e-books • Le problème majeur de la non-utilisation de l'offre e-book: • Les utilisateurs ne connaissent pas l'offre (suite à diverses études, y compris à l'Université de Freiburg) • Que font les bibliothèques à part intégrer les métadonnées dans le catalogue? • Sites avec la description de l‘offre des éditeurs • Messages concernant les nouvelles acquisitions • Formation des utilisateurs • Ce que les bibliothèques doivent faire de plus en plus souvent : • des messages personnalisés et des actualités dans un blog • Favoris, e-book de la semaine ... • Bibliothécaires comme auteurs et expéditeurs de ces messages visibles • Formation sur les liseuses, tablettes et livres électroniques • Évènements liés à des e-books ( E-Week. ..) • Et tout ce que fait par exemple Amazon... 77
  72. 72. 78 Exemple pour un message (HBZ Zürich)
  73. 73. L'intégration dans les systèmes de gestion de référence • L'intégration transparente dans l'environnement de travail est un préalable important pour l'utilisation et l'acceptation d'e-books • Les systèmes de gestion de référence peuvent extraire les métadonnées des sites Web et des fichiers numériques • Les offres des éditeurs sont améliorées de manière significative aujourd'hui • Parfois les métadonnées sont contenues dans les fichiers • Visibles, par exemple dans le pied du document • Fonctions telles que « soft DRM », « DRM social» • Comme panneau XMP pour les documents PDF (par exemple chez Elsevier, Nature ) • Possibilité de télécharger les métadonnées de citation dans différents formats ( RIS , TXT, BIB) 79
  74. 74. Métadonnées visible dans le document 80
  75. 75. Métadonnées dans les propriétés PDF ( Elsevier) 81
  76. 76. Télécharger dans divers styles de citation 82 Mais où est l‘auteur?
  77. 77. Offres d‘éditeurs • Les bibliothèques peuvent offrir uniquement les formats qui sont fournis par des éditeurs • Le modèle actuel prévoit que les e-books sont séquencés de telle sorte que chaque chapitre d'un document PDF peut être téléchargée • Télécharger un PDF complet sera interprété comme copie d'un œuvre • Et la copie des œuvres entières est interdite par le droit d'auteur. L’utilisateur ne peut donc pas réellement télécharger tous les chapitres de livres électroniques et les assembler en un tout . • Mais pourquoi un utilisateur ne peut-il pas lire un livre complet ? • Depuis quelques semaines, Springer offre ses e-books comme fichier complet 83
  78. 78. 84
  79. 79. 85
  80. 80. Alternatives • Quelles sont les alternatives d'un point de vue technique ? • Ne peut-on pas mieux produire les livres électroniques eux-mêmes? 86
  81. 81. LA PRODUCTION DE LIVRES ÉLECTRONIQUES 87
  82. 82. De nouvelles formes de production • La production de livres électroniques comme une nouvelle tâche pour les universités et les bibliothèques? • La production de e-books multimédia, conforme aux normes en format ouvert • Manuels numériques de production propre • défis: • La production de multimédia, le contenu interactif et son intégration dans un manuel électronique • La mise en œuvre de concepts pédagogiques • Publication pour accès ouvert • Concurrence pour les éditeurs • Nouvelle norme EPUB3 fournit une bonne base
  83. 83. Produire un e-book EPUB lui-même • Outils: Adobe InDesign , Apple Pages , OpenOffice Writer , Sigil , Calibre • Nouvelle approche: Press Books > par Wordpress • Texte et images sont déposés dans un blog (WordPress) • puis exportés comme EPUB, Mobi , et / ou PDF et rendus disponibles comme site Web • Problème: l'intégration du multimédia • Non inclus dans la norme EPUB2 • Conversion du format EPUB en Mobi avec Calibre
  84. 84. L’impasse iBooks • Apple compte avec iBooks et iBooks Author sur des iBooks interactifs dans un format propriétaire • EPUB3 est similaire, mais non standard • Le contenu produit avec iBooks Author ne peut pas ( techniquement et légalement) être rendu disponible sur d'autres plateformes • Les universités doivent s'appuyer sur le standard ouvert EPUB 3 • Apple montre ce qui serait techniquement possible ...
  85. 85. Standard ouvert : EPUB 3 • Basé sur HTML5 et CSS ( 2 et 3) • Graphisme interactif avec SVG • Intégration du multimédia • Prise en charge de MathML ( les formules mathématiques sont affichées correctement dans l’e-book et sont exécutables) • Les polices sont incorporées • En option: Javascript pour l'interaction (p.ex. choix multiple ) • Production avec Sigil, Adobe InDesign ou BlueGriffon • InDesign: pas d‘interaction possible; BlueGriffon: pas encore vraiment utilisable... • Lisible sur application Kobo pour iPad ( tablettes Android devraient suivre ) et Readium ( Chrome)
  86. 86. Formats standard EPUB2 et EPUB3 • EPUB 2 et EPUB3 • Soutiennent SVG (Scalable Vector Graphics), mais est rarement utilisé • Avec la possibilité d’interaction 94
  87. 87. Multimédia, e-books interactifs • Nouvelles exigences pour • La technologie: • Production conforme aux normes EPUB 3 • Interaction avec SVG et JavaScript • L’enseignement: • L'enseignement, les contrôles d'apprentissage • La conception: • L'intégration des polices, la conception de feuilles de style • Le multimédia: • La production de contenu , la scénarisation
  88. 88. Nouvelle expertise requise dans les bibliothèques • Les nouveaux services appellent à de nouvelles connaissances de la part du personnel en bibliothèque • Utilisation des différents formats de livres électroniques sur différents dispositifs • Services de formation et de conseil • Formation pour les livres électroniques et les liseuses / tablettes • L'intégration dans les systèmes de gestion de référence • Cours de formation pour les différents systèmes • Faire de l’e-édition, produire des livres électroniques , les publier dans en Open Repository
  89. 89. L‘e-book scientifique idéal • Basé sur le format EPUB3 standard et également publié intégralement en format PDF • Contient les métadonnées nécessaires pour une intégration directe au catalogue ou dans un système de gestion de référence • Contient des marques de paragraphes pour permettre la citation dans des articles scientifiques (DOI pour chaque paragraphe) • Ex.: 10.1007/978-3-8349-8027-4_3/0012 • Pas de restriction d‘utilisation technique (pas de DRM „dur“), seulement un filigrane visible (DRM social) • Peut être intégré dans des environnements de travail, modifié , annoté , etc. • Est automatiquement mis à jour quand une nouvelle version ( " édition " ) est disponible • Publié en Open Access (licence Creative Commons ) 97
  90. 90. Conclusion • Les e-books accélèrent le changement dans les activités bibliothécaires de base • Les e-books offrent de nouvelles opportunités pour les bibliothèques et les bibliothécaires • Pour saisir ces opportunités , nous avons besoin d’acquérir de nouvelles compétences • Et sans doute d’une nouvelle attitude de la part des institutions et des collaborateurs • Être ouvert aux nouvelles technologies • Être curieux! 98
  91. 91. Mitglied der FHO Fachhochschule Ostschweiz 99 Je vous remercie de votre attention. Questions? rudolf.mumenthaler@htwchur.ch http://ruedimumenthaler.ch www.twitter.com/mrudolf

×