Externalisation logistique

2 682 vues

Publié le

Externalisation : aspect théoriques

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 682
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
325
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Externalisation logistique

  1. 1. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 1 Externalisation logistique
  2. 2. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 2 ThThèème de la rme de la rééunionunion Les fonctions externalisables Les pratiques et tendances d’externalisation observables aujourd’hui Pourquoi et comment externaliser toute ou partie de ses fonctions logistiques
  3. 3. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 3  Diagnostic logistique,  Étude de configuration de la distribution,  Analyse critique des processus logistiques,  Conception et mise en œuvre de Tableaux de bord,  Analyse des avaries transport,  Cahier des charges pour l’externalisation de différentes prestations (stockage, préparation de commandes, personnalisation de produits, transports, ...)  Assistance pour répondre à un appel d’offres logistique,  Construction d’une grille d’analyse pour trier et hiérarchiser les réponses à un appel d’offres,  Analyse de la productivité des entrepôts,  Audit du coût des transports,  Analyse des besoins, rédaction d’un cahier des charges, assistance au choix d’un outil informatique,  Diagnostic sur l’efficacité des outils utilisés (prévisions, WMS, TMS, ...),  Benchmarking logistique de la concurrence (qualité, coûts, délais),  Assistance opérationnelle au démarrage d’une activité dans des délais relativement courts,  Assistance au transfert d’un entrepôt,  .../... Exemples d'Exemples d'éétudes dtudes dééjjàà rrééalisaliséées:es:
  4. 4. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 4 A22 Expert en Logistique Environnement Élaboration des stratégies Innovation Achats Approvisionnements SI, SCM, NTIC Management de projet Formation, Coaching Schémas logistiques
  5. 5. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 5 Quelques rQuelques rééfféérences A22, Expert En Logistiquerences A22, Expert En Logistique
  6. 6. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 6 ThThèème de la rme de la rééunionunion Les fonctions externalisables Les pratiques et tendances d’externalisation observables aujourd’hui Pourquoi et comment externaliser toute ou partie de ses fonctions logistiques
  7. 7. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 7 DDééfinitionsfinitions Externalisation : « Démarche consistant à sous traiter une partie des activités qui étaient auparavant prises en charge par l'entreprise elle-même » (ASLOG)
  8. 8. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 8 SousSous--traitance et externalisationtraitance et externalisation Ces deux notions, bien que différentes, sont fréquemment confondues. On parle d'externalisation lorsque l'activité externalisée était auparavant réalisée en interne. Dans une opération de sous-traitance, le sous-traitant utilise ses propres ressources, alors qu'en externalisant, l'entreprise externalisatrice peut apporter à son prestataire, ses méthodes, ses outils et même ses salariés. Enfin, on parle plus généralement de sous-traitance lorsque la démarche est axée produits et plutôt d'externalisation lorsque la démarche est axée sur la fonction. Exemple : une entreprise automobile sous-traitera la fabrication d'une pièce et externalisera la gestion de son système informatique.
  9. 9. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 9  Sous-traitance technique/ industrielle  le sous-traitant retenu effectue les travaux et livre les produits à partir d’un cahier des charges selon un plan, et des spécifications transmis par le donneur d’ordre  La sous-traitance est un contrat par lequel une entreprise dite « mutuelle » demande à une autre entreprise dite « assujettie » de réaliser une partie de sa production ou des composants nécessaires à sa production. Les entreprises sous-traitantes sont des entreprises auxquelles sont agréées certaines parties de travail.  Le sous-traitant est différent du simple fournisseur car il fabrique un produit conçu par le donneur d'ordres ou, souvent, en commun avec lui. Le produit est fabriqué par le sous-traitant pour le compte exclusif du donneur d'ordre et ne porte pas son nom. Le sous-traitant s'engage exclusivement sur la conformité de son exécution par rapport aux directives du donneur d'ordre  Externalisation  L'externalisation, aussi appelée outsourcing, désigne le transfert de tout ou partie d'une fonction d'une entreprise vers un partenaire externe SousSous--traitance et externalisationtraitance et externalisation
  10. 10. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 10 Que faut il entendre par externalisation ?Que faut il entendre par externalisation ?  Également connue sous les vocables anglais d’outsourcing ou de facility management, l’externalisation consiste, pour une entreprise, à confier à un tiers, pendant une durée assez longue, la gestion et l’opération d’une ou plusieurs activités nécessaires à son fonctionnement.  Ces activités sont décrites en termes de résultats attendus, et la caractéristique essentielle d’une opération d’externalisation est que le tiers est le seul responsable des moyens à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés.
  11. 11. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 11 Que faut il entendre par externalisation ?Que faut il entendre par externalisation ?  À titre d’exemple, les secteurs fréquemment externalisés sont la paye, les centres d’appel, la logistique, la gestion des commandes, la facturation, la gestion administrative du personnel, la gestion du parc bureautique, la messagerie électronique, la mise en oeuvre d’un site web, etc.  Lorsque l’externalisation concerne le système d’information de l’entreprise, elle est dénommée « infogérance ».
  12. 12. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 12
  13. 13. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 13 Externalisation = reconnaissance dExternalisation = reconnaissance d’’unun ééchec ?chec ?  Oui , quand il s’agit d’une fonction stratégique de l’entreprise  Par exemple l’échec des directions générales à contrôler efficacement la gestion de leur système d’information.  En sous-traiter l’intégralité revient à amputer gravement l’organisation.  Celui-ci est crucial pour l’entreprise, que ce soit pour capter des économies d’échelle, servir une niche avec efficacité, personnaliser un service, permettre une intégration pratiquement totale avec les clients, les fournisseurs et les autres partenaires, déléguer tout en se donnant les moyens de contrôle nécessaires, etc.  En confier la gestion à un sous-traitant constitue donc, pour l’organisation, une reconnaissance d’échec importante. Il faut en effet être conscient que ce dernier n’a pas d’intérêt particulier dans le succès de l’entreprise, ni de compréhension profonde des processus internes, des relations clients, des canaux de distribution, de la culture de l’organisation, etc. L'externalisation n'est pas nécessairement la solution aux problèmes d'économies de coûts que connaissent les entreprises
  14. 14. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 14 Quelles fonctionsQuelles fonctions externaliserexternaliser ??  Quel que soit le degré de proximité de l’activité externalisée avec le coeur de métier de l’entreprise, l’opération d’externalisation présente toujours le risque, pour l’entreprise qui y recourt, de perdre les compétences associées. Fonctions de Support Fonctions stratégiques Garder la maîtrise et le contrôle des aspects stratégiques
  15. 15. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 15  Confier à un prestataire extérieur tout ou partie des opérations de traitement de flux physiques (conditionnement de produits, entreposage, gestion de stocks, transports…) ou administratifs (informatique, paie, archivage…) qui ne relèvent pas du cœur de métier stratégique de l’entreprise.  Pourquoi ? Se recentrer sur son métier de base parce qu’une entreprise ne peut pas maîtriser toutes les compétences de manière optimale au coût le plus réduit. Patrick Perrin, directeur de Tibbett & Britten France : “Toutes les entreprises possèdent des fonctions à externaliser. Même les PME. Nous avons participé à l’essor de Tropicana ou au redémarrage d’Eau écarlate, alors qu’elles n’étaient que de petites entreprises”. Manifestation CCI Avignon Septembre 2002 ExternaliserExternaliser sa logistique, csa logistique, c’’est quoi ?est quoi ?
  16. 16. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 16 ExternaliserExternaliser sa logistique, csa logistique, c’’est quoi ?est quoi ? Comment ? Ce qu’il faut faire : Xavier Urbain : “Il faut bien définir les compétences qui, en interne, permettent à l’entreprise de se différencier sur son marché vis-à-vis de ses concurrents. Toutes les autres peuvent être externalisées”. “Lorsque le prestataire reprend chez lui les salariés affectés à la logistique chez son donneur d’ordres, il doit leur dire la vérité, même s’il prévoit un plan de licenciements”. Xavier Urbain, directeur général de Hays Logistics : “Le partenaire choisi doit être un vrai professionnel, capable de se remettre en cause, de créer de la valeur, d’anticiper les évolutions. Le donneur d’ordres doit bien connaître la stratégie de son sous-traitant, valider sa capacité d’investissement et s’assurer de la compétence de ses équipes”.
  17. 17. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 17 Jean-Pierre Bouquet, directeur de Servagro : “Il faut absolument définir le cahier des charges avec précision et s’inscrire dans la durée avec son partenaire. Mais ce cahier des charges ne doit pas apparaître comme un parapluie dès lors qu’un problème survient, comme, par exemple, une forte hausse des coûts de transport ou des cours d’un produit. Un donneur d’ordres ne doit pas admettre que son prestataire perde de l’argent sur le long terme”. ExternaliserExternaliser sa logistique, csa logistique, c’’est quoi ?est quoi ? Feridun Akpinar, directeur logistique d’Auchan France : “Ne sous-traiter que s’il y a création de valeur et uniquement ce qui est contrôlable, tout en conservant en interne un contre-pouvoir qui connaît le métier. Il faut éviter le mimétisme en considérant que ce qui convient à l’un convient à un autre. Enfin, il ne faut jamais oublier que sous-traiter, c’est confier à quelqu’un ce que l’on a promis à son client”.
  18. 18. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 18  • A ne pas faire Xavier Urbain : “Se contenter d’un coup, acheter du prix, externaliser ce qui ne marche pas chez soi en pensant que ça fonctionnera mieux chez un autre”. Patrick Perrin : “On ne bâtit rien de convenable dans le rapport de forces. L’externalisation ne consiste pas à refiler à son prestataire une patate chaude. Elle ne transforme pas une entreprise qui perd de l’argent en entreprise profitable”. Feridun Akpinar : “Si la logistique constitue un élément stratégique dans la relation avec le client, mieux vaut ne pas la sous-traiter”. ExternaliserExternaliser sa logistique, csa logistique, c’’est quoi ?est quoi ?
  19. 19. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 19 Exemples dExemples d’’externalisationexternalisation Wincanton a signé en juillet un contrat pour la reprise des activités logistique France du brasseur InBev. Cette société présente dans 130 pays est connue à travers ses marques Leffe, Hoegaarden, Stella Artois, etc. Dans un premier temps le site logistique d'Armentières sera conservé. Mais d'ici 2010 Wincanton devrait créer un nouveau bâtiment à 3 kilomètres du site actuel. Aujourd'hui 57 personnes y travaillent 5 jours sur 7, 24 heures sur 24. En période de pointe, l'entrepôt peut accueillir jusqu'à 150 camions par jour. Jean Depotter, Directeur logistique de InBev France a déclaré que Wincanton avait été sélectionné à l'issue d'un appel d'offres « pour sa capacité à anticiper les def is du futur ».
  20. 20. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 20 Sous traitance industrielle Fabrication de produits Contrôle qualité Distribution Prise de commandes Gestion des quotas Pack nouvelle recrue Gestion des retours
  21. 21. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 21
  22. 22. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 22 ReRe internalisation ? Un exempleinternalisation ? Un exemple ……
  23. 23. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 23 Tendances dTendances d’’externalisation des prestationsexternalisation des prestations Selon une enquête menée auprès de 2 500 directeurs logistiques en France. La ventilation des fonctions externalisées souligne la prédominance du transport, approvisionnement et expéditions pour 42 %, suivi de la gestion des entrepôts pour 15 % et du recouvrement des comptes clients pour 9 %. Pourcentage d'externalisation par fonction (Source : enquête AUTF ISLI) Au vu des différents degrés d'externalisation, de la tendance des chargeurs à se recentrer sur leur métier de base et du développement des groupes logistiques, on peut supposer que le recours à l'externalisation pour les chargeurs sera de plus en plus important dans les prochaines années.
  24. 24. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 24  Selon l'Aslog (Association qui regroupe les responsables logistiques français), près de 90% des entreprises sous-traitent un ou deux maillions de la chaîne logistique : le plus souvent ce sont le transport et le stockage TendancesTendances
  25. 25. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 25 Les raisons qui poussentLes raisons qui poussent àà externaliserexternaliser sa logistiquesa logistique  augmenter l'efficacité opérationnelle  rechercher une plus grande flexibilité qui permet d'absorber des évolutions de charge  améliorer les services rendus au client par notamment une extension des plages horaires.  éviter le financement d'investissements non différenciateurs pour l'entreprise qui externalise.  massifier ses flux avec ceux d’autres entreprises  faire bénéficier les clients des systèmes d'informations les plus performants  transformer des charges fixes en variables,  améliorer et mieux contrôler ses coûts.  enrichir de manière ponctuelle ou récurrente de la prestation logistique
  26. 26. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 26 Les freinsLes freins àà l'externalisationl'externalisation  On retrouve les freins classiques à toute démarche d'externalisation et qui sont :  Crainte de perte de savoir faire et de qualité.  Crainte de perdre la maîtrise de ses activités  Peur de changer de culture  Crainte des aspects sociaux à traiter  Risque de dépendance vis à vis d'un prestataire  Perception d’un coût élevé
  27. 27. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 27 Mais il y a aussi des blocages spMais il y a aussi des blocages spéécifiquescifiques àà la logistique quila logistique qui sont:sont:  Rôle des chauffeurs livreurs auprès des clients comme ambassadeur de l’entreprise et source d'informations  Savoir faire stratégique ou spécifique de l’entreprise qu’elle pense difficilement transférable à un tiers  Les systèmes d'informations non communicants entre ceux du prestataire et de l'entreprise
  28. 28. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 28 MMééthodologie d'une dthodologie d'une déémarche d'externalisation de la logistiquemarche d'externalisation de la logistique  Les expériences des entreprises nous montrent 2 types d'approche.  Externalisation ponctuelle  Il arrive assez fréquemment que des entreprises aient recours à l'externalisation à la suite d'un événement conjoncturel.  Ce peut-être un accroissement d'activité, des pièces à stocker de plus grande dimension et donc un besoin de place qui incite une entreprise à s'engager dans ce processus. Dans ce premier cas on parle d'externalisation "Ad'hoc". Celle-ci peut être contractualisé pour quelques semaines ou mois  Externalisation durable  Il y a l'autre cas de figure ou l'externalisation procède plus d'une réflexion de l'entreprise et va conduire à un véritable partenariat dans le temps avec un prestataire spécialisé
  29. 29. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 29 Les Conditions de succLes Conditions de succèèss  Les opérations réussies sont souvent le fait d'une implication forte des deux parties, l'entreprise cliente et le prestataire.  C'est aussi le fait d'avoir décidé cette opération à partir d'une réflexion stratégique, et de n'avoir pas pris cette décision pour se débarrasser d'un problème particulier.  Parmi les éléments qui sont des facteurs clés de succès on relève:  Partage d'une culture commune Prestataire et Client  Le choix du prestataire qui doit être un spécialiste de l'externalisation et de la fonction qu'il prend en charge.  Une bonne communication en interne en particulier sur la planification de l'information  Une interface fiable entre prestataire et client  La mise au point d'indicateurs de mesure des résultats et des procédures de suivi de la prestation.  La capacité d'assurer en interne la maîtrise d'ouvrage
  30. 30. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 30 Comment prendre cette dComment prendre cette déécision ?cision ? En allant vers l’option « faire-faire », l’entrepreneur enclenche un processus d’acquisition pour connaître la meilleure offre disponible sur le marché et répondant au mieux à ses besoins, via :  la recherche de fournisseurs disponibles sur le marché,  la rédaction du document d’appel d’offre,  l’invitation des fournisseurs à soumissionner,  la comparaison du contenu des offres de services et des prix.
  31. 31. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 31 Méthodologie d'une externalisation réussie Définir les objectifs de l'externalisation Identifier les risques Définir le périmètre de l'externalisation Rédiger un cahier des charges Sélectionner des prestataires Lancer l'appel d'offres Choisir le meilleur prestataire Dépouiller les réponses à l'appel d'offres Visiter des clients constater de visu sur le terrain Etablir le contrat de prestation 12 étapes Démarrer et suivre la prestation Préparer le démarrage
  32. 32. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 32 Etape 1 - Définir les objectifs de l'externalisation Méthodologie d'une externalisation réussie Quelle est la qualité de services attendue aujourd'hui et demain par les clients? Cohérence du message commercial et de la délivrance des produits? Comment se situe l’organisation interne et sa performance, par rapport au coût de fonctionnement ? S'agit-il de faire baisser les coûts? d'augmenter les parts de marché ? ou encore d’améliorer la qualité de service?
  33. 33. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 33 Etape 2 - Identifier les risques L'externalisation comporte des risques. Il faut les définir le plus précisément possible tout en essayant de les quantifier et des hiérarchiser Tous les facteurs de risques doivent être pris en compte : qualité du service, performance commerciale, coupure du contact commercial, efficacité du prestataire, risque de perte commerciale, image de l’entreprise, problèmes sociaux éventuels Méthodologie d'une externalisation réussie
  34. 34. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 34 Etape 3 - Définir le périmètre de l'externalisation Cette opération consiste à répartir les tâches et les rôles entre le prestataire et l'entreprise Qui va faire quoi ? Et comment ? Dans quels délais ? Avec quels échanges d’information ? Méthodologie d'une externalisation réussie
  35. 35. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 35 Etape 4 - Rédiger un cahier des charges Le meilleur moyen de préciser le périmètre est rédiger un cahier des charges. L’entreprise précise les flux, les traitements, leurs évolutions prévisibles, les spécificités des opérations, les exigences des clients . Elle définit les opérations et explicite ce qu’elle attend d’un prestataire, elle exprime clairement les résultats visés. Méthodologie d'une externalisation réussie
  36. 36. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 36 Stratégies d'externalisation Préparer, décider et mettre en œuvre l'externalisation d'activités stratégiques Jérôme Barthélemy FEDIMAG - FEDERATION NATIONALE DES PRESTATAIRES LOGISTIQUES et des Magasins Généraux agréés par l'Etat 36, Avenue Hoche - 75008 PARIS Tél. 33 (0)1 42.56.23.71 - FAX 33 (0)1 45.63.22.23 Site INTERNET : www.fedimag.com Méthodologie d'une externalisation réussie
  37. 37. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 37 Méthodologie d'une externalisation réussie
  38. 38. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 38 Etape 5 – Sélectionner des prestataires . Que ce soit par les annuaires professionnels ou par recherche sur internet, l’entreprise sélectionne différents prestataires, pour ensuite procéder à un tri Les critères de sélection sont variés et dépendent largement du domaine à externaliser Parmi les critères , on peut citer : - le savoir faire dans un domaine ou secteur particulier - la proximité géographique - le réseau logistique du prestataire et ses implantations géographiques - les références de l’entreprise prestataire - …/ … Méthodologie d'une externalisation réussie
  39. 39. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 39 Etape 6 – Lancer l’appel d'offres L’entreprise diffuse son cahier des charges aux prestataires sélectionnés Dans son cahier des charges, L’entreprise indique une date limite de retour des offres, en rester dans des délais raisonnables. Le cahier des charges envoyé, il est souvent nécessaire de préciser un certain nombre d’informations aux prestataires. Des réunions pour répondre à leurs différentes questions sont organisées Méthodologie d'une externalisation réussie
  40. 40. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 40 Etape 7 – Dépouiller les réponses à l’appel d’offres CHIFFRAGE en Euro Unité d'œuvre VOLUMES - 10 % - 5 % Objectif + 5 % + 10 % + 20 % ACTIVITE PRINCIPALE pièce Entrée (R1+R2) + Stockage 800 000 Entrée (R1) + Stockage (répartion) 92 000 Sortie (préparation +expédition) 892 000 PREREASSORT pièce Entrée (R1 + R2) 150 000 Sortie (Expédition) 150 000 TRANSIT COLIS (REASSORT) colis Entrée 12 000 Sortie 12 000 TRANSIT PALETTE palette Entrée Sortie MISE A DISPOSITION DES M² m² PRIX REGIE HORAIRE heure MO + encadrement MO TASK FORCE DEMARRAGE en euro et en personnes Encadrement + Employé temps complet Taux de marge % Frais de siège % MASSE Frais fixes Frais influençables Champs à renseigner COTATION A RENVOYER PAR MAIL POUR LE 18 DECEMBRE 2003 Pour faciliter le dépouillement, il est conseillé de demander aux prestataires de remplir pour partie une grille qui permettra d’évaluer les offres selon les mêmes critères objectif La réponse comprendra généralement une partie libre et une partie contrainte L’entreprise peut alors - disséquer et valider les coûts - évaluer et mesurer les risques encourus Méthodologie d'une externalisation réussie
  41. 41. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 41 Etape 8 – Visiter des clients Constater de visu sur le terrain Méthodologie d'une externalisation réussie A la suite des envois de réponse, l’entreprise peut constituer une « short list » de 3 à 4 prestataires. La visite de site(s) donné(s) en référence est un moyen de se rendre compte de la réalité des services que peut réellement rendre le prestataire et comment envisager un éventuel partenariat Les visites permettent d’ajuster les notes données et de hiérarchiser les réponses
  42. 42. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 42 Etape 9 – Choisir le meilleur prestataire Méthodologie d'une externalisation réussie L’entreprise fait son choix en fonction des critères retenus
  43. 43. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 43 Etape 10 – Etablir le contrat de prestation Il est indispensable d'établir un contrat de coopération commerciale. Celui-ci précise les obligations de chacun des partenaires -Durée du contrat, conditions d'exécution, prix (condition de facturation, variation et révision du prix)... - Clause litiges -Transferts de personnels, matériels, logiciels et progiciels - Reprise éventuelle du contrat : cession de contrat, substitution, réversibilité -Conditions de sortie Méthodologie d'une externalisation réussie
  44. 44. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 44 PLAN TYPE CONTRAT DE PRESTATIONSPLAN TYPE CONTRAT DE PRESTATIONS ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRATARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT ARTICLE 2 : DEFINITION DES PRESTATIONSARTICLE 2 : DEFINITION DES PRESTATIONS ARTICLE 3 : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTSARTICLE 3 : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ARTICLE 4ARTICLE 4 : OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE: OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE ARTICLE 5ARTICLE 5 : OBLIGATION DU CLIENT: OBLIGATION DU CLIENT ARTICLE 6ARTICLE 6 : RESPONSABILITE: RESPONSABILITE –– REPARATIONREPARATION ARTICLE 7 : ASSURANCES ARTICLE 8ARTICLE 8 : DROIT DE VISITE: DROIT DE VISITE ARTICLE 9ARTICLE 9 : INFORMATION ET COOPERATION: INFORMATION ET COOPERATION ARTICLE 10ARTICLE 10 : CONDITIONS FINANCIERES: CONDITIONS FINANCIERES ARTICLE 13ARTICLE 13 : CONDITIONS DE PAIEMENT: CONDITIONS DE PAIEMENT ARTICLE 14ARTICLE 14 : PRISE D: PRISE D’’EFFET ET DUREEEFFET ET DUREE ARTICLE 15ARTICLE 15 -- RESILIATIONRESILIATION ARTICLE 16ARTICLE 16 : FORCE MAJEURE: FORCE MAJEURE ARTICLE 17ARTICLE 17 : CONFIDENTIALITE: CONFIDENTIALITE ARTICLE 19ARTICLE 19 -- NONNON--SOLLICITATION DESOLLICITATION DE PERSONNELPERSONNEL ARTICLE 20ARTICLE 20 : CHAMP CONTRACTUEL: CHAMP CONTRACTUEL ARTICLEARTICLE 21 :21 : INVALIDATION PARTIELLEINVALIDATION PARTIELLE ARTICLEARTICLE 23 : NOTIFICATIONS23 : NOTIFICATIONS ARTICLE 24ARTICLE 24 : TOLERANCE: TOLERANCE ARTICLEARTICLE 25 : LOI APPLICABLE25 : LOI APPLICABLE ARTICLEARTICLE 26 : ATTRIBUTION DE JURIDICTION26 : ATTRIBUTION DE JURIDICTION ARTICLEARTICLE 27 : ELECTION DE DOMICILE27 : ELECTION DE DOMICILE Transfert dTransfert d’’informationsinformations Informations transmisesInformations transmises CDC ANNEXECDC ANNEXE Méthodologie d'une externalisation réussie Des contrats types existent, il faut s’en inspirer…
  45. 45. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 45 Etape 11 – Préparer le démarrage Méthodologie d'une externalisation réussie La préparation du démarrage est extrêmement importante. La mise en œuvre avec le prestataire doit faire l'objet d'un planning précis définissant toutes les actions à réaliser avant démarrage. Il s’agit de mettre en oeuvre très précisément les moyens prévus au contrat pour que la prestation se déroule dans les meilleures conditions possibles Pour cela, différents aspects doivent être traités préalablement au démarrage - Installations et matériels nécessaires en place - Systèmes d’informations en place dans les deux entreprises testés et recettés pour chaque type de message (recette unitaire et globale de chaque processus) - Personnel formés aux produits, processus spécifique et systèmes d’informations -Transferts éventuels de personnels effectués
  46. 46. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 46 Etape 12 – Démarrer et assurer la maîtrise d’oeuvre la prestation Méthodologie d'une externalisation réussie Il est raisonnable d'imaginer une période de dysfonctionnement et d'apprentissage. Un plan de gestion de crise doit être élaboré en collaboration avec le prestataire et une bonne information des clients et des interlocuteurs commerciaux permettra de limiter fortement les effets négatifs Une fois la prestation stabilisée, l’entreprise et le prestataire suivent mensuellement dans le cadre d’un Comité de pilotage structuré le déroulement et le niveau de qualité de la prestation Indicateurs de mesure des résultats et d'évolution
  47. 47. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 47  Les besoins de chaque entreprise sont uniques, aussi les décisions de chaque entrepreneur le seront tout autant !  la décision de « faire » ou de « faire-faire » est sensiblement la même, quelle que soit la taille de l’entreprise…  Elle prendra quelques jours à une petite structure, jusqu’à plusieurs mois pour une grande entreprise
  48. 48. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 48 Les avantagesLes avantages àà attendre deattendre de ll’’externalisationexternalisation  Les avantages attendus des opérations d’externalisation sont généralement les suivants:  Baisse des coûts,  Economies liées à l’amélioration de la performance,  Amélioration de l’organisation de l’entreprise  Optimisation des interfaces entre les fonctions supports et les fonctions principales  Souplesse et simplicité » Par la reprise de salariés, la contrainte de la gestion du personnel incombe désormais au prestataire, les ajustements de ressources nécessaires étant réalisés par ce dernier, et non plus par l’entreprise cliente. La définition des conditions de transferts de personnel revêt alors une importance quasi stratégique.  Base : Baromètre de l’outsourcing Ernst&Young
  49. 49. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 49 Les risques pris en recourantLes risques pris en recourant àà ll’’externalisationexternalisation  Risque stratégique (approche stratégique des activités)  Risque lié à la renonciation des contrats  Risques liés à la maîtrise de la rentabilité  Risques juridiques liés à la gestion du personnel  Risque de perte de compétences clés
  50. 50. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 50 SavoirSavoir--faire prestatairefaire prestataire……  Massification, rapidité et fluidité d'un bout à l'autre de votre chaîne logistique Partenaire privilégié des industriels, le prestataire est un spécialiste reconnu de la logistique  Son expérience lui permet de concevoir une méthodologie projet pour créer et faire évoluer les solutions logistiques les plus performantes.  Une approche experte construite sur la connaissance de votre marché  L’opérationnel logistique Le prestataire est responsable de la mise en oeuvre et de l'évolution du cahier des charges. Un interlocuteur unique mobilise et anime les ressources internes et externes nécessaires à la réussite des objectifs.  La flexibilité logistique Toute solution est conçue sur mesure pour un client et est évolutive : > Logistique sur site client, sur site dédié ou plate-forme multiclients > Informatique client ou prestataire, interfaçable ou déportable chez le client.  Des services créateurs de valeur Massification, rapidité et fluidité : toutes les solutions logistiques sont fondées sur l’utilisation de systèmes d’information permettant de tendre les flux.  Logistique amont > Consolidation des approvisionnements multifournisseurs, tous modes de transport. > Gestion des appels fournisseurs, dédouanement, réception, contrôle qualité. > Management des stocks consignés. > Préparation des commandes, approvisionnement des chaînes de production en synchronisation avec les horaires de l’usine  Logistique aval > Réceptions optimisées avec possibilité de déchargements massifs et accélérés. > Adaptation des méthodes de stockage à la référence. > Préparation de commandes à la palette, à la couche, au colis, à l’unité... > Gestion des opérations promotionnelles, co- packing, customisation, services à valeur ajoutée... > Conception, pilotage et exécution des organisations combinant les différents modes de distribution.
  51. 51. Expert en Logistique Club logistique Manche- 2 décembre 2008 - A22, Expert en Logistique Page 51 Sites Internet principaux de A22, Expert en LogistiqueSites Internet principaux de A22, Expert en Logistique  Vous pouvez retrouver des informations sur notre entreprise et nos activités sur les sites suivants:  www.a22.fr  www.cat-logistique.com

×