Elle m’a souri
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été,  De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son ...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été,  De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son ...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été,  De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son ...
Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Vo...
Elle m’a souri Auteur de chanson : Saysamone AMPHONESINH
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Elle M A Souri

512 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
512
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elle M A Souri

  1. 1. Elle m’a souri
  2. 2. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  3. 3. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  4. 4. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  5. 5. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  6. 6. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  7. 7. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  8. 8. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  9. 9. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  10. 10. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  11. 11. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  12. 12. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  13. 13. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  14. 14. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Tiens, Rémy? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Croisée au comptoir Je tends, quel effroi ! Ma main qu'elle serre Elle m’a souri Elle n’a rien dit Juste « Un sancerre ? » Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Oh, ses cheveux noirs ! Le son de sa voix… Quand j’ai dit je t’aime Elle m’a souri Elle n’a rien dit Ses yeux se diadèment Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Je vais la revoir Trente fois par mois ! Je lui prends les mains Elle me sourit N’a toujours rien dit Ses yeux sont câlins Voilà de l’espoir Cette fois j’y crois Elle est partie voir Ailleurs c’est son choix Elle était jolie Et m’avait souri Et n’avait rien dit Juste « Tiens, Rémy ? » J’aimais l’entrevoir J’y croyais parfois. Je l’ai vue un soir Je lui ai dit « Ma foi ; Tu es bien jolie » Elle m’a souri
  15. 15. Elle m’a souri Auteur de chanson : Saysamone AMPHONESINH

×