Le Muguet Du Poete

593 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
593
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Muguet Du Poete

  1. 1. Le muguet du poète
  2. 2.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  3. 3.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  4. 4.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  5. 5.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  6. 6.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  7. 7.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  8. 8.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  9. 9.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  10. 10.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  11. 11.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  12. 12.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  13. 13.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  14. 14.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  15. 15.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  16. 16.   Ce brin-là de muguet, offert par mon poète, Qui l’a cueilli dans un petit bois endormi. Ce porte-bonheur me fleurit et me sourit. Première fleur blanche de mon printemps en fête. Ta voix me manque tant, des heures je t’ai cherché, Poète qui m’a écrit un conte de fée, Des clochettes, des flots d’amour et de pensées ; Ce brin-là de muguet en mon âme est fiché. Toi poète, toi qui sais apaiser les peines, C’est ta main qui compose bontés et caresses Mais c’est ton cœur qui nous dicte amour et tendresse ; Tu dessines la joie et fais briller les Reines. Mélodie instrumentale…. Toi poète tellement un grand ensorceleur… Tu me frissonnes souvent de tant de bonheur, Par toutes ces couleurs, et ces mots de rêveur, Que ton langage simple répand dans mon cœur. Que me restera-t-il de toi un jour, poète? Mes cheveux et mes yeux sont remplis pour toujours Du parfum si exquis de tes muguets d’un jour. Ton nom, lui, sera éternel pour tes conquêtes.
  17. 17. Le muguet du poète Auteur de chanson : Saysamone AMPHONESINH

×