Goudelin d’antan
à travers la carte postale des années 1900
Goudelin au début du XXème siècle
Le XIXème siècle s’achève. Goudelin compte à ce
moment 2147 habitants.
En 1905, avec l’a...
Carte Postale de 1909
A: Lannion B: Paimpol C: Tréguier
Evolution de la coiffe du Trégor – Source : Yves Creston
2
Costume...
Chez Anna Briend au lieu dit Kermorin
3
L’atelier de couture d’Anna en 1907
Costume quotidien traditionnel du Trégor - 1908
4
La porteuse de pain en 1908
Une tradition à Goudelin : les ateliers de
couture, témoin de la richesse de cet
artisanat.
Atelier situé au bourg - Année...
L’atelier de couture d’Anna
Briend.
Confection de « la Toukenn » la
coiffe du Trégor.
6
Villa Kerilis . Etude du
notaire. ...
Atelier de couture de Louise le Bail .
Travail sur le tulle, broderies, coiffes…
Place du bourg vers 1909.
7
En 1909, le cimetière est en mauvais état. Une partie du presbytère
et le mur du cimetière s’écroulent. Le conseil municip...
9
Le 27 Mars 1938, la bénédiction de la nouvelle cloche est faite en grande cérémonie par
Monseigneur Ferrand - évêque de Tr...
L’église Saint Pierre
Dès 1610, le recteur Messire François de Quélen décrit une belle église
dotée d’un grand nombre d’en...
12
13
La guerre 1914 1918
Sur plus de 400 Goudelinais de 19 à
45 ans mobilisés pendant le conflit,
cent dix soldats y laissent l...
15
Les Ecoles à Goudelin
De la Révolution jusqu’à la Restauration une école fonctionne au
bourg à la villa « Kerilis ». En 18...
Photos : classes du directeur d’école M Penanguer . Fête des
écoles publiques 1935. Mlle Quillec et Mme Le Gard (née
Emma ...
La chapelle de l’Isle. Pardon réputé en Bretagne (Juillet) avec baignade des chevaux et descente de l’ange se terminant pa...
La Chapelle de l’Isle. Vers 1380, des moines de Beauport font construire cette chapelle. Tour avec une galerie de style go...
Confection des ruches d’abeilles
Symbole de l’apiculture traditionnelle, la construction d’une ruche est
faite le plus sou...
Le marché aux légumes de Lanvollon
La foire aux socialistes . Carte postale militante
21
Marché au beurre « 28 gwenec le b...
La ligne de chemin de fer Guingamp - Plouha
Ouverture officielle le 21 Juin 1905. Les arrêts de la ligne sont
: St Agathon...
23
Source : le petit train des Côtes du Nord
http://tramways22.e-monsite.com
Passage du train sur le viaduc de Blanchardeau
Départ des conscrits gare de Goudelin déclaration de guerre de 1914
24
Gare...
Le château de Kergoff
Manoir de Kerverder
25
L’étang de Montjoie
Famille Le Chevoir et De Beauregard à Kergoff
Le manoir de Kercadiou. En 1430, siège de l’ancienne cour de
juridiction et de justice de Coetmen
Château de Montjoie. Pro...
Le maire et son équipe de 1888 à 1919
De gauche à droite ,de haut en bas
1er rang:
Guillaume Becouarn, Charles Collin, Fra...
Goudelin au début du XX ème siècle de Patrick Rhumeur et Roland Saintrond
Groupe patrimoine Goudelin – Mars 2016
Collectio...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Goudelin début du 20em siècle version 12 diaporama

283 vues

Publié le

album photo réalisé à partir de cartes postales anciennes sur le village de Goudelin au début du 20ème siècle

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
283
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Goudelin début du 20em siècle version 12 diaporama

  1. 1. Goudelin d’antan à travers la carte postale des années 1900
  2. 2. Goudelin au début du XXème siècle Le XIXème siècle s’achève. Goudelin compte à ce moment 2147 habitants. En 1905, avec l’arrivée du chemin de fer, les grands chantiers sur la commune commencent : construction de la gare, nouvelles écoles, mairie et bureau de Poste…. Malgré ces changements la commune reste fortement ancrée dans les traditions du monde rural du Trégor. Cet album rassemble des documents, photos, cartes postales anciennes qui invitent à découvrir cette riche période de l’histoire de Goudelin. 1 Collection de documents Michel et Patrick Rhumeur
  3. 3. Carte Postale de 1909 A: Lannion B: Paimpol C: Tréguier Evolution de la coiffe du Trégor – Source : Yves Creston 2 Costume de cérémonie du Trégor • La coiffe « Toukenn » symbole des femmes du Trégor, grand châle noir des Indes, tablier à piécette, jupe noire, jabot de dentelles dans l’ouverture du châle sur chemisier noir. • La Toukenn : petite coiffe en tulle à bonnet rond garnie de 2 longues bardes ou ailes d’une douzaine de centimètres qui s’amenuisent et se terminent.
  4. 4. Chez Anna Briend au lieu dit Kermorin 3 L’atelier de couture d’Anna en 1907
  5. 5. Costume quotidien traditionnel du Trégor - 1908 4 La porteuse de pain en 1908
  6. 6. Une tradition à Goudelin : les ateliers de couture, témoin de la richesse de cet artisanat. Atelier situé au bourg - Année 1911. 5 Le portail d’entrée de l’ancien cimetière autour de l’église
  7. 7. L’atelier de couture d’Anna Briend. Confection de « la Toukenn » la coiffe du Trégor. 6 Villa Kerilis . Etude du notaire. Emplacement de la première école sous l’an II de la Révolution.
  8. 8. Atelier de couture de Louise le Bail . Travail sur le tulle, broderies, coiffes… Place du bourg vers 1909. 7
  9. 9. En 1909, le cimetière est en mauvais état. Une partie du presbytère et le mur du cimetière s’écroulent. Le conseil municipal achète à la sortie du bourg un terrain à la famille Gauthier Berroche. L’arasement final de l’ancien cimetière autour de l’église n’aura lieu qu’en 1922. Les premières inhumations dans le nouveau cimetière se déroulent à partir de Septembre 1910. 8
  10. 10. 9
  11. 11. Le 27 Mars 1938, la bénédiction de la nouvelle cloche est faite en grande cérémonie par Monseigneur Ferrand - évêque de Tréguier. Elle s’appelle Thérèse Eugénie et pèse 716 kg. Parrain de la cloche : chanoine Eugène Uro. Marraine: Françoise Bécouarn née Collin. 10 Accueil du maire Francis Mordellet. On aperçoit une personnalité de Goudelin près du maire : le célèbre « garde suisse », réputé dans le canton. Le clocher est doté de quatre cloches en octobre 1885 : St Pierre 1462 kg, Marie Adolphine 975 kg, Marie Joséphine 732 kg, Jeanne Marie Louise 572kg. Cette dernière cloche n’existe plus. Fêlée en 1930, elle est remplacée en 1938 (Fonderie Cornillé Havard à Villedieu-les-Poêles).
  12. 12. L’église Saint Pierre Dès 1610, le recteur Messire François de Quélen décrit une belle église dotée d’un grand nombre d’enfeus de familles nobles de Goudelin. A cette époque les bienfaiteurs bénéficiaient de certains privilèges dont les droits de banc, d’accoudoir et de prie Dieu…. Des procès pour contester tels droits de banc eurent lieu entre nobles à Goudelin. Le pavé de l’église était tapissé de dalles funéraires souvent armoriées aux armes des châteaux ou des manoirs du pays. Des vitraux de 2 séries de 5 blasons des anciennes familles nobles de Goudelin sont placés des 2 côtés de la nef. Remaniée en 1717 sur les ruines d’une église primitive du XIIème siècle , l’église est reconstruite en 1784 avec une nef à bas côtés à 6 travées. En 1832, elle est détruite par un incendie. La population se mobilise rapidement pour reconstruire son église. En 1881, elle se voit doter d’un nouveau clocher avec flèche dentelée d’une hauteur de 42 mètres. 11
  13. 13. 12
  14. 14. 13
  15. 15. La guerre 1914 1918 Sur plus de 400 Goudelinais de 19 à 45 ans mobilisés pendant le conflit, cent dix soldats y laissent leur vie. Chaque famille craint la visite du maire ou des autorités militaires pour annoncer une triste nouvelle. Hélas, plusieurs familles dans notre commune furent particulièrement éprouvées avec la perte de 3 enfants: Guervilly et Morice. Les Familles Le Roy, Sevennec, Julou, Collet , Duchêne, Le Voguer, Brient , Le Goux perdent aussi 2 enfants. Réception du drapeau des anciens combattants de Goudelin le 6 Octobre 1936 Discours de Joseph Rhumeur président de la section locale de l’UNC devant le monument aux morts 14 Une souscription est ouverte dès 1920 pour construire un monument aux morts . Le conseil municipal retient le projet de M Leon, sculpteur à Guingamp. L’inauguration se fait le 17 Avril 1921.
  16. 16. 15
  17. 17. Les Ecoles à Goudelin De la Révolution jusqu’à la Restauration une école fonctionne au bourg à la villa « Kerilis ». En 1828, un frère de Lamenais ouvre une classe pour les garçons moyennant une rétribution de 172 francs payée par la commune. En 1850, la congrégation des religieuses des filles du Saint Esprit ouvre l’école privée des fille, route de Montjoie. En 1859, la municipalité décide l’achat d’un terrain pour construire une maison d’école et une mairie. Le frère dirigera cette école, à cet endroit, jusqu’en 1890, date à laquelle il fut remplacé par un instituteur public. En 1880, une deuxième classe est ouverte. Les registres font état de 140 garçons scolarisés en deux classes. En 1885, après bien des difficultés, l’école des filles est localisée au bourg dans la maison Bouguen. L’Abbé Yves Jézèquel enseignant de 1936 à 1939 Ecole Jeanne d’Arc 16
  18. 18. Photos : classes du directeur d’école M Penanguer . Fête des écoles publiques 1935. Mlle Quillec et Mme Le Gard (née Emma Lévrier) institutrices. En mars 1881, les lois de Jules Ferry instaurent la gratuité de l’école, son caractère laïc et obligatoire. Lors de la séparation de l’église et de l’Etat, les frères ne sont plus autorisés à enseigner. La Fabrique décide d’acheter un terrain en 1891 pour y construire l’école Saint Yves qui accueillera 84 élèves. Au début du siècle, l’école devient un patronage et ensuite l’emplacement est cédé pour bâtir la nouvelle mairie et la salle des fêtes. En 1910, l’Abbé Brocher ouvre une nouvelle école privée : l’école Jeanne d’Arc. Cette école existera jusqu’en 1958 avec le dernier enseignant: l’Abbé Goallec. Ensuite, l’école Jeanne d’Arc sera transformée en foyer des jeunes. 17
  19. 19. La chapelle de l’Isle. Pardon réputé en Bretagne (Juillet) avec baignade des chevaux et descente de l’ange se terminant par « un tantad ». Gisant du XV ème siècle de Marie de Pors-Trevenou. Statue de St Eloi patron des forgerons. Vitrail principal datant de 1779 (Kergariou) 18
  20. 20. La Chapelle de l’Isle. Vers 1380, des moines de Beauport font construire cette chapelle. Tour avec une galerie de style gothique flamboyant. Flèche en granit ornée de 3 clochetons. Cloche du XVIème siècle. Statue de vierge à l’enfant : Itron Varia an Enez. 19
  21. 21. Confection des ruches d’abeilles Symbole de l’apiculture traditionnelle, la construction d’une ruche est faite le plus souvent en paille de seigle (le panier). Chaque rang est cousu par un lien de joncs ou de ronces. Les trois ruches qui apparaissent sur cette photo seront vendues dans les marchés des environs. Dans une région fortement rurale plus de la moitié de la population vit de l’agriculture. Au début du XXème siècle, il y a 13 maisons de propriétaires, 200 fermes et 300 maisons modestes. L’identité bretonne se fait fortement sentir dans le choix de l’habillement des femmes. Dans la grande majorité, le monde rural est fidèle à ses traditions et cela se voit particulièrement dans les foires, les marchés et les fêtes religieuses. Les habitants de Goudelin se rendent chaque semaine sur l’un des trois marchés locaux : Lanvollon , Guingamp ou Chatelaudren. La tradition du port de costume chez les femmes perdure jusque dans les années 60 puis elle disparaît complètement. Pour les hommes, à part le port du chapeau et du gilet, il n’y a pas de costume spécifique dans le Trégor. Sur une photo de marché de Lanvollon, le photographe Barat de St Quay édite une série de cartes postales satiriques dans la région du Trégor pour exprimer son mécontentement pendant la période de séparation de l’église et de l’Etat. Les célèbres « Foire aux socialistes » dont on trouve un exemple de carte postale ci-après. 20
  22. 22. Le marché aux légumes de Lanvollon La foire aux socialistes . Carte postale militante 21 Marché au beurre « 28 gwenec le beurre, ma vieille » Une mer de »Toukenn » aux Journées Eucharistiques en 1921
  23. 23. La ligne de chemin de fer Guingamp - Plouha Ouverture officielle le 21 Juin 1905. Les arrêts de la ligne sont : St Agathon, Le Merzer, Kerallec, Pommerit-le-Vicomte, Rangaré (Goudelin), L’Isle (Goudelin), Lanvollon, Coat ar Oa, Pleguien, Lizandré à Plouha. Construction du pont de Blanchardeau de juin 1903 à février 1905 par l’ingénieur Harel de la Noé. Le trafic de la gare de Lanvollon dépassait plus de 2000 tonnes par saison. En premier lieu les chargements de pommes, de lin, du charbon, mais aussi du sable, des machines et des animaux. Fermeture de la ligne le 15 Mai 1939. En 1941, les Allemands enlèvent les rails et les traverses pour les utiliser comme remparts sur les plages. Le viaduc de Blanchardeau. Longueur : 149mètres. 18 travées. Hauteur : 10,60 m. Largeur: 3.90 m.La gare de Goudelin, années 50 22
  24. 24. 23 Source : le petit train des Côtes du Nord http://tramways22.e-monsite.com
  25. 25. Passage du train sur le viaduc de Blanchardeau Départ des conscrits gare de Goudelin déclaration de guerre de 1914 24 Gare de Lanvollon La gare de Goudelin . 3 bureaux. Bâtiment : 10m X 3 m. Quai de 30 mètres.
  26. 26. Le château de Kergoff Manoir de Kerverder 25 L’étang de Montjoie Famille Le Chevoir et De Beauregard à Kergoff
  27. 27. Le manoir de Kercadiou. En 1430, siège de l’ancienne cour de juridiction et de justice de Coetmen Château de Montjoie. Propriété de la famille De Quelen et des familles De Penhoédic et De Botmiliau. 26 . Famille Rosmar Perrien Le Goff.
  28. 28. Le maire et son équipe de 1888 à 1919 De gauche à droite ,de haut en bas 1er rang: Guillaume Becouarn, Charles Collin, François Carzunel, Jean Marie Le Clech, Jacques Rolland, Pierre Guervilly, Jean Dagorn. 2ème rang: François Marie Le Voguer, Jean Marie Hélary, Stanislas Evenou, René De Botmiliau (maire), François Ellien, Gilles Sehan, François Tardivel. Le maire et son équipe de 1929 à 1947 De gauche à droite et de haut en bas. 1er rang: Arsène Julou, Hippolyte Montfort. 2ème rang : Gilles Le Goux, Emile Le Bars, Francis Mordellet (maire), Auguste Hérisson. 3ème rang: Charles Brouder, Théophile Guervilly, Pierre Kerbellec, François Le Voguer, Louis Le Clech. Photo prise le jour de la fête des écoles en 1935. 27
  29. 29. Goudelin au début du XX ème siècle de Patrick Rhumeur et Roland Saintrond Groupe patrimoine Goudelin – Mars 2016 Collection de documents Michel et Patrick Rhumeur

×