La vitesse de 
sédimentation 
(méthode de westergren) 
Par : S/Abdessemed
1. But : 
Déterminer la 
vitesse de 
chute des 
globules 
rouges en 
suspension 
dans le plasma.
2. Principe : 
Il s’agit de remplir de sang anticoagulé 
des tubes de diamètres calibrés, 
disposés verticalement et de l...
3. Matériel et réactifs : 
Sang veineux prélevé sur citrate de 
sodium dans la proportion de 1 volume de 
citrate pour 4 ...
4. Technique : 
1) Le sang veineux est soigneusement 
mélangé. Le test doit être effectué 
dans les deux heures qui suive...
3) Placer le tube à sédimentation 
verticalement sur le support. 
4) Laisser en attente. 
 Après une heure, lire la hau...
5. Causes d’erreur : 
Une concentration d’anticoagulant trop 
élevée provoque une V.S faussement 
basse. 
Un défaut de c...
Les supports des tubes doivent être à 
l’abri de toute vibration. 
Cet examen doit être fait à une 
température constant...
6. Valeurs normales : 
Apres une heure : 
Homme = 0-15 mm 
Femme = 0-20 mm 
Enfant = 0-10 mm
7. Valeurs pathologiques : 
On observe une augmentation marquée 
(> 100 mm après une heure) de la V.S 
dans les maladies ...
Une augmentation modérée (< 100 mm 
après 1 H) se voit dans les maladies 
infectieuses ou inflammatoires aigues et 
chron...
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)

6 296 vues

Publié le

La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)

Publié dans : Sciences
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 296
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
234
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)

  1. 1. La vitesse de sédimentation (méthode de westergren) Par : S/Abdessemed
  2. 2. 1. But : Déterminer la vitesse de chute des globules rouges en suspension dans le plasma.
  3. 3. 2. Principe : Il s’agit de remplir de sang anticoagulé des tubes de diamètres calibrés, disposés verticalement et de laisser reposer le mélange . La vitesse de sédimentation est la hauteur de la colonne de plasma dépourvue de globules rouges après un temps donné.
  4. 4. 3. Matériel et réactifs : Sang veineux prélevé sur citrate de sodium dans la proportion de 1 volume de citrate pour 4 volumes de sang. Tubes à sédimentation de westergren gradué de 0 à 200 mm, d’une longueur de 300 mm et d’un diamètre de 2,5 mm. Support à sédimentation tenant les tubes dans une position parfaitement verticale.
  5. 5. 4. Technique : 1) Le sang veineux est soigneusement mélangé. Le test doit être effectué dans les deux heures qui suivent le prélèvement du sang ; cependant, un retard de six heures est toléré si le sang est conservé à 4° c. 2) Remplir le tube de westergren jusqu’au repère 0 en évitant la formation de bulles d’air.
  6. 6. 3) Placer le tube à sédimentation verticalement sur le support. 4) Laisser en attente.  Après une heure, lire la hauteur de la colonne de plasma dépourvue de globules rouges directement en millimètres sur le tube.
  7. 7. 5. Causes d’erreur : Une concentration d’anticoagulant trop élevée provoque une V.S faussement basse. Un défaut de calibrage des tubes peut faire varier les résultats. Si le tube est incliné, la V.S augmente.
  8. 8. Les supports des tubes doivent être à l’abri de toute vibration. Cet examen doit être fait à une température constante (20-22° C). les supports doivent donc être à l’abri des courants d’air et d’un éclairage direct (soleil).
  9. 9. 6. Valeurs normales : Apres une heure : Homme = 0-15 mm Femme = 0-20 mm Enfant = 0-10 mm
  10. 10. 7. Valeurs pathologiques : On observe une augmentation marquée (> 100 mm après une heure) de la V.S dans les maladies avec modification des protéines plasmatiques comme le myélome multiple, la macroglobulinémie de waldenstrom, certaines tumeurs solides, la maladie de hodgkin, etc.
  11. 11. Une augmentation modérée (< 100 mm après 1 H) se voit dans les maladies infectieuses ou inflammatoires aigues et chroniques comme le rhumatisme articulaire aigu, la polyarthrite rhumatoïde, la tuberculose, la rupture d’une grossesse ectopique, l’infarctus du myocarde, etc. Dans la polyglobulie et la drépanocytose, la sédimentation est lente ou égale à 0.

×