Par : S / Abdessemed
 Le sang, au sortir de l’organisme, est au
contact avec des surfaces mouillables
chargées négativement (comme le verre
no...
 Le sang doit donc immédiatement être
prélevé sur anticoagulant si l’analyse
nécessite du sang total ou du plasma.
 Sur le sang total, prélevé sur
anticoagulant et homogénéisé, sont
réalisés :
1) Hémogramme = NFS (Numération-
Formule-Sa...
2) vitesse de sédimentation (VS) = est le
temps nécessaire aux éléments figurés du
sang pour sédimenter, Ce test est non-
...
3) Immunophénotypages.
4) Des dosages de composés biochimiques
érythrocytaires (enzymes, hémoglobines,
vitamines, oligoélé...
 Le plasma est la fraction acellulaire du
sang. Il est obtenu à partir d’un sang
prélevé sur anticoagulant après
séparati...
 Dans la plupart des cas, la
centrifugation est réalisée avec une
accélération de 2000 g pendant 10
minutes et donne un p...
 Par contre, pour l’analyse des plaquettes
(thrombocytes), la centrifugation est
effectuée à faible accélération : 200 g
...
Au sortir de
l’organisme, le
sang recueilli sur
anticoagulant
reste liquide (par
complexation ou
précipitation du
calcium ...
Sur le plasma sont réalisés par exemple :
1) Des explorations de l’hémostase :(Taux
de Prothombine, Temps de Howell,
Dosag...
 Bilan lipidique (Triglycérides,
Cholestérol total, Cholestérol HDL =
Cholestérol LDL, Apolipoproteine A1
,Apolipoprotein...
 Bilan de la fonction rénale (Créatinine
plasmatique, Urée plasmatique)
 Bilan hépatique (bilirubine,
transaminases, Gam...
 Bilan de la fonction thyroïdienne(Le dosage
de la TSH, de T3 et T4) permet
l'exploration des hypo- et hyperthyroïdies
 ...
 Le sérum est obtenu à partir d’un sang
prélevé sans anticoagulant (en tube sec)
après séparation du caillot par
centrifu...
Au sortir de
l’organisme
et
pendant 10
minutes
environ, le
sang
maintenu à
37°C reste
liquide.
Après rétraction du caillot...
1) De nombreuses recherches
immunologiques (dépistage des
anticorps (anti HIV, anti HCV, TPHA…),
titrages d’anticorps (ASL...
2) Des dosages biochimiques.
3) Des dosages de médicaments et de
toxiques.
Avantages Inconvénients
C’est le constituant naturel du sang. L’anticoagulant interfère avec certains
dosages, EDTA comple...
Avantages Inconvénients
La conservation est meilleure et réalisée
après Le délai d’obtention est plus grand (possibilité
c...
Nature du composant_sanguin_à_analyser
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nature du composant_sanguin_à_analyser

1 736 vues

Publié le

Nature du composant_sanguin_à_analyser...

Publié dans : Sciences
2 commentaires
4 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 736
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
40
Commentaires
2
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nature du composant_sanguin_à_analyser

  1. 1. Par : S / Abdessemed
  2. 2.  Le sang, au sortir de l’organisme, est au contact avec des surfaces mouillables chargées négativement (comme le verre non traité). Ce fait entraîne une activation de l’hémostase avec, pour issue, la prise en masse des composants sanguins dans un réseau insoluble de molécules de fibrine polymérisées.
  3. 3.  Le sang doit donc immédiatement être prélevé sur anticoagulant si l’analyse nécessite du sang total ou du plasma.
  4. 4.  Sur le sang total, prélevé sur anticoagulant et homogénéisé, sont réalisés : 1) Hémogramme = NFS (Numération- Formule-Sanguine) Explore l'anémie, les défenses immunitaires, les plaquettes, les maladies du sang.
  5. 5. 2) vitesse de sédimentation (VS) = est le temps nécessaire aux éléments figurés du sang pour sédimenter, Ce test est non- spécifique mais il permet d’orienter un diagnostic de maladies inflammatoires comme le rhumatisme articulaire, la péricardite.
  6. 6. 3) Immunophénotypages. 4) Des dosages de composés biochimiques érythrocytaires (enzymes, hémoglobines, vitamines, oligoéléments, ions, médicaments et toxiques). 5) Des identifications microbiologiques (hémocultures)…
  7. 7.  Le plasma est la fraction acellulaire du sang. Il est obtenu à partir d’un sang prélevé sur anticoagulant après séparation du culot globulaire par centrifugation.
  8. 8.  Dans la plupart des cas, la centrifugation est réalisée avec une accélération de 2000 g pendant 10 minutes et donne un plasma dépourvu de cellules sanguines (PPP ou plasma pauvre en plaquettes).
  9. 9.  Par contre, pour l’analyse des plaquettes (thrombocytes), la centrifugation est effectuée à faible accélération : 200 g pendant 10 minutes pour obtenir un plasma riche en plaquettes (PRP)
  10. 10. Au sortir de l’organisme, le sang recueilli sur anticoagulant reste liquide (par complexation ou précipitation du calcium ou par amplification d’antithrombines) Lors du retournement du tube, le sang liquide se positionne sur le bouchon. Puis, sous l’effet de la pesanteur (accélérée par une centrifugation), deux phases se dégagent : une phase supérieure liquide jaunâtre : le PLASMA une phase inférieure composée des globules rouges surmontée d’un mince anneau de globules blancs et plaquettes. Le plasma séparé, mis en présence d’ions calcium et d'activateur(s) de la coagulation (différents selon le test) va prendre en masse (coaguler) : le caillot plasmatique peut être entrainé par un crochet. Tube de sang recueilli avec anticoagulant
  11. 11. Sur le plasma sont réalisés par exemple : 1) Des explorations de l’hémostase :(Taux de Prothombine, Temps de Howell, Dosage du fibrinogène…)
  12. 12.  Bilan lipidique (Triglycérides, Cholestérol total, Cholestérol HDL = Cholestérol LDL, Apolipoproteine A1 ,Apolipoproteine B) Explore le risque cardiovasculaire  Bilan glycémique (Glycémie à jeun, Hb A1c (Hémoglobine glyquée)) Explore le diabète, et le risque cardiovasculaire
  13. 13.  Bilan de la fonction rénale (Créatinine plasmatique, Urée plasmatique)  Bilan hépatique (bilirubine, transaminases, Gamma GT, Phosphatases alcalines…)
  14. 14.  Bilan de la fonction thyroïdienne(Le dosage de la TSH, de T3 et T4) permet l'exploration des hypo- et hyperthyroïdies  Des dosages de médicaments et de toxiques.
  15. 15.  Le sérum est obtenu à partir d’un sang prélevé sans anticoagulant (en tube sec) après séparation du caillot par centrifugation. Celle-ci sera effectuée une fois la coagulation achevée.
  16. 16. Au sortir de l’organisme et pendant 10 minutes environ, le sang maintenu à 37°C reste liquide. Après rétraction du caillot ou centrifugation (après activation), d’uAprès rétraction du caillot ou centrifugation (après activation), deux phases peuvent être visibles : une phase supérieure liquide jaunâtre : le SÉRUM une phase inférieure composée d’un polymère insoluble de fibrine emprisonnant les cellules : le CAILLOT. n polymère insoluble de fibrine Emprisonnant les cellules :le CAILLOT. Pl Puis, il prend en masse et le tube peut être prend retourné: en Après Après 48 heures, le sang maintenu à 37°C est redevenu liquide par action de la fibrinolyse Tube de sang recueilli sans anticoagulant ou avec un activateur de coagulation
  17. 17. 1) De nombreuses recherches immunologiques (dépistage des anticorps (anti HIV, anti HCV, TPHA…), titrages d’anticorps (ASLO…), mise en évidence d’antigènes (Ag HBS…).
  18. 18. 2) Des dosages biochimiques. 3) Des dosages de médicaments et de toxiques.
  19. 19. Avantages Inconvénients C’est le constituant naturel du sang. L’anticoagulant interfère avec certains dosages, EDTA complexant tous les cations divalents, inhibant, par exemple, les phosphatases alcalines et activant, par exemple, la phosphatase acide. La séparation rapide de la phase liquide et des La présence des facteurs de la coagulation cellules du sang par centrifugation évite la introduit une variable interindividuelle sur diffusion de molécules cellulaires vers le plasma l’absorbance propre du liquide ainsi que sur sa et permet de l’obtenir plus rapidement (urgence). fluidité. Les facteurs protéiques de la coagulation ne sont La précipitation du calcium, sous forme d’oxalate pas consommés : exploration possible de la de calcium, interfère dans les dosages coagulation en différé. spectrophotométriques  Le plasma
  20. 20. Avantages Inconvénients La conservation est meilleure et réalisée après Le délai d’obtention est plus grand (possibilité congélation d’aliquotes (faibles fractions égales) d’augmenter la surface mouillable pour accélérer car la richesse en protéines est moindre. la vitesse de coagulation). La coagulation n’est plus possible d’où une La difficulté de prélever dans le tube est plus fluidité plus grande dans les tubulures des importante avec un risque plus grand de automates et l’élimination d’une cause contamination érythrocytaire (utiliser un d’obturation. séparateur pour diminuer ce risque). Il n’y a pas d’ajout de molécules d’interférence La coagulation utilise des molécules (glucose) et possible avec les analyses (ex : EDTA et Mg2+). produit des métabolites (CO2, HCO3-, acides organiques).  Le sérum

×