GRILLE D’ANALYSE - RESIDENTSLes Structures visitées :Logements foyers 4 septembre – Belfort : 3 retraitées (3 femmes seule...
Entretien Foyer 4 septembre                                                        Entretien 1                            ...
Profession       Il est intéressant de souligner le vocabulaire utilisé par les personnes interrogées.       Elles ont à p...
Entretien Ages et Vies                                                         Entretien 1                                ...
Ici aussi, il est intéressant de souligner le vocabulaire utilisé, les échanges étaient riches, le choix de l’établissemen...
Entretien Foyer Marpa                                                         Entretien 1                                 ...
Jamais travaillé, mari ouvrier chez   Jamais travaillé, mari ouvrier chez   74 ans,                              Peugeot  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Grille d'analyse retraités

197 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Grille d'analyse retraités

  1. 1. GRILLE D’ANALYSE - RESIDENTSLes Structures visitées :Logements foyers 4 septembre – Belfort : 3 retraitées (3 femmes seules, 3 sans familles)Marpa – Grandvillars : 3 retraitées (veuves toutes les 3)Ages et Vies – Châtenois les Forges : 5 personnes (1 couple, 2 membres de la même famille, 1 femme seule)Je devais réaliser des entretiens à Danjoutin Germaine Naal, mais le rdv a été annulé. - A souligner : j’ai eu à faire à un public socialement différent dans le s3 foyers visités. Ces foyers-là visent d’ailleurs des publics opposés. Le coût de l’établissement dès le départ marque cette différence.
  2. 2. Entretien Foyer 4 septembre Entretien 1 Entretien 2 Entretien 3Choix- Pourquoi avez-vous choisi ce type Ancien logement situé au 3ème étage d’un Résilience, après plusieurs Pas un choixd’hébergement ? immeuble sans ascenseur, déménagements dus à des propriétaires Souhaiter se rapprocher du centre-ville qui vendaient leurs biens- Est-ce un choix personnel ou oui La villefamilial ? Oui,- Votre choix a-t-il été influencé par Non pas d’enfant Non pas d’enfants Non pas d’enfantvos enfants/votre famille ?- Êtes-vous satisfait de ce choix ? Non « si je pouvais faire marche à oui Non Résilience arrière, je le ferais »Accompagnement- Qui vous a accompagné dans votre seule seuledémarche ? (famille, professionnel)Limites Oui, mais ne veut pas rester dans le Oui, Oui, mais ne veut plus rester dans le foyer- Connaissez-vous les limites foyer, cherche à partird’accueil de ce concept en cas dedépendance ? Qu’est-ce qui vous plait réellement ici ?Remarques pertinentes « J’habite le quartier depuis 45 ans » « vous savez ici ça toujours été mon « le personnel manque de sollicitude, de quartier, et toutes les personnes qui ont compassion » habité ici au début, étaient du quartier « j’ai un mal de chien de vivre comme aussi » ça »Catégorie Sociale Femme seule depuis 45 ans Femme, veuve Femme, veuveSexe : 79 ans 85 ans 89 ansAge : Invalide Ancienne auxiliaire de vie Agent administratif de la Sécurité Sociale
  3. 3. Profession Il est intéressant de souligner le vocabulaire utilisé par les personnes interrogées. Elles ont à peu près le même profil social, elles ont pour la majorité occupée des emplois Le choix de cet hébergement correspond à leur revenu. Le coût de l’hébergement reste raisonnable, il faut compter 850 €/mois, les locataires peuvent prétendre à l’APL.
  4. 4. Entretien Ages et Vies Entretien 1 Entretien 2 Entretien 3Choix- Pourquoi avez-vous choisi ce type Ce concept accepte les personnes de Ce concept accepte les couples dans la Personne de Châtenois, souhait d’une structured’hébergement ? moins de 60 ans, une femme avec sa fille même pièce malgré la pathologie du mari plus petite. handicapée atteint d’Alzheimer- Est-ce un choix personnel ou oui oui ouifamilial ?- Votre choix a-t-il été influencé par non non nonvos enfants/votre famille ?- Êtes-vous satisfait de ce choix ? Oui, voire très heureuse oui Oui, « on est chouchouté ici »Accompagnement- Qui vous a accompagné dans votre Enfants Enfants car un des 3 enfants du couple a Enfantdémarche ? (famille, professionnel) investi dans la sociétéLimites Oui, mais l’établissement prend en charge « Oui et ce malgré la pathologie de mon Oui, « je l’ai dit en entrant ici, c’est MA DERNIERE- Connaissez-vous les limites jusqu’à GIR2 mari. Il n’est ni fugueur, ni violent ». DEMEURE »d’accueil de ce concept en cas dedépendance ? « on est très contente » Structure familiale « l’ambiance… vous savez c’est important, on ritRemarques pertinentes « les AVS sont gentilles » Libre de nos mouvements vraiment bien » « on est très bien » On est tout à fait libre, c’est ce qu’on « une dame ici ne sort jamais, on fera tout pour « ici c’est familial » voulait qu’elle reste ici, vous savez elle est bien ici et « on fait ce qu’on veut » « on est libre » Il y a de la sollicitude, de l’écoute c’est bien comme ça » 2 femmes, veuves toutes les 2 (mère et 1 couple Femme, veuveCatégorie Sociale fille) Ages : 81 ans pour Mme, 82 ans pour Mr Ages : 86 ansSexe : Ages : 87 ans et 60 ans Mr : ancien cadre Alsthom Ancienne puéricultrice, mais peu travaillé, mariAge : Fille : a très peu travaillé, handicapée Mme : jamais travaillée ancien cadre Peugeot.Profession depuis un accident de la route Propriétaire Mère : jamais travaillé, époux ancien cadre Peugeot Propriétaire
  5. 5. Ici aussi, il est intéressant de souligner le vocabulaire utilisé, les échanges étaient riches, le choix de l’établissement a été réfléchi.Le coût n’est pas un problème, c’est la prise en charge qui prime et le bienêtre.Ce concept n’est pas très clair quant à la prise en charge. C’est censé être un habitat pour personnes autonomes.Hors, on constate des personnes GIR2 sont « locataires.L’élément intéressant est la mise en avant par la responsable de secteur de l’intérêt de louer à des personnes très dépendantes.« Pour nous, si on veut que la maison tourne, on doit avoir des GIR2 »Plus la personne n’est dépendante, et plus la prise en charge l’est.
  6. 6. Entretien Foyer Marpa Entretien 1 Entretien 2 Entretien 3Choix- Pourquoi avez-vous choisi ce type La résidente ne pouvait plus rester seule Connaissance déjà du concept, Habitante de Grandvillars, souhait de rester dansd’hébergement ? à domicile puisqu’avant habitait déjà dans une son village MARPA à Morteau Problème de santé La personne suite à un drame – perte de Propriétaire d’une maison en état de son époux et fils à 1 jrs d’intervalle- a fait délabrement une dépression. Venir en Marpa lui permet de briser la solitude - Est-ce un choix personnel ou oui oui Nonfamilial ?- Votre choix a-t-il été influencé par non non Nonvos enfants/votre famille ?- Êtes-vous satisfait de ce choix ? Oui, chaque résident a un petit jardin Oui, car la personne ne supporte d’être Oui seuleAccompagnement- Qui vous a accompagné dans votre enfant enfant Le médecindémarche ? (famille, professionnel)Limites- Connaissez-vous les limites Oui, dernière maison oui Ouid’accueil de ce concept en cas de « pour moi c’est ma dernière demeure »dépendance ? Election d’un représentant des résidents « les gens ici sont plus familiale » « on est « pour moi c’est ma dernière demeure …je suisRemarques pertinentes au CA de la MARPA Grandvillars plus solidaire » « je mange tout le temps dans mon village, je ne suis pas déracinée » « la directrice est ouverte à tout » avec les autres résidents » « j’ai organisé des veillées de prière » « je n’aime pas être seule » « réunion pastorale à la MARPA » « les résidents sont acteurs dans la vie de la MARPACatégorie Sociale Femme, veuve Femme, veuve Femme, veuve
  7. 7. Jamais travaillé, mari ouvrier chez Jamais travaillé, mari ouvrier chez 74 ans, Peugeot Peugeot Ancienne commerçante, mais revenu modeste. 6 mois de présence dans le foyer, elle a déjà dépensé toutes ses économies. Elle est en train de constituer un dossier d’aide socialeLe public est issu en général de milieu ouvrierLe coût est entre 1200 € et 1400 € en fonction des services

×