Analyse la ville et ses térritoire'

505 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
505
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse la ville et ses térritoire'

  1. 1. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ETPOPULAIREMinistère de lEnseignement Supérieur et de laRecherche ScientifiqueUniversité Mohamed Khider-BISKRAFaculté des sciences de l’ingénieur.Départementd’architecture.Post-graduation Etablissements Humains Dans LesZones Arides.RAPPORT :Journné d’étude à batnaAvec Mr Marc coteI. Analyse la ville et ses territoireII. L’aménagement du territoire2012-2013Etudiente : Sabba Deloula hananeProposé par: Pr :Alkama DJAMAL
  2. 2. 1I. Analyse la ville et ses territoireMr Marc cote parles sur les thèmes qui sent relation avec la ville ;et comment identifier despays .il y a 30 milles villes dans la planéte.et il discuter sur les phénomènes de l’urbanisme etl’analyse de territoire à travers l’unité =pour faire comparaison et variété de phénomèneurbanisme et le rapport de la ville avec son territoireTerritoire =espace aménager .polluer par les hommes .c’est la planche qui dessiner= espace produit, construit, habité, vécu et approprié par une sociétéUn espace urbain est une ville, ou du moins une importante agglomération d’habitations trèsimportante et fortement peuplée, qui concentre la plupart des grandes activités humaines(commerce, industries, éducation, culture, politique, entre autres).Il existe des types très différents de ville selon le pays, la culture ou encore les conditions devie.Et il parle aussi sur le centre-ville qu’il est -il une sujet d’attraction pour les chercheurs quiexpliquer la centralité. Les différents paramètres de la ville et les différentes méthodesd’analyse de site ,population, circulation et comment rechercher le centre-ville ?Centre : lieu accepta table de la villeLes problèmes de centre-ville et comment organiser la structure de la villeExp :phénomène de centre de ville repose sur marché de prix de terrain =les modèles decentralitéIl parle aussi sur fragmentation de la ville : zoning de la villeSur l’éclatement urbain : extension de la ville :le bati qui fait cette phénomènel’air urbain :l’espace, relation avec la ville à travers les mouvements et les relations habiter----service ; est une notion géographique utilisée en urbanisme. Les définitions et appellationsdune aire urbaine, zone occupée essentiellement par des constructions (dhabitation etdactivité économique et administrative), varient selon les pays. On parle dagglomérationtransfrontalière si cette aire urbaine sétend au-delà de la frontière dun pays ou dun État. quels types de mouvements entre l’habitat et service pour organiser la ville ?region urbain :plus vaste que l’air urbain ,l’espace des activités , les fonctions de la ville Quelle est la différence entre une région rurale et urbain ?
  3. 3. 2La différence quéxiste entre une région rurale urbain,cest que dans une région rurale onfabrique les matières 1ères tandisque dans lautre on rétouve le secteur tertiaire.approches de la villes parapport d’autre ville =ensemble des villes pour comprend commed’organiseril parle sur phénoméne de micro urbanisation :phénoméne fondamentale dans l’organisationde la villeil parle sur macrourbainsation différents niveaux d’analyse d’une ville // // // d’un territoire // // // d’une ville et un territoireII. L’aménagement du territoireest la politique publique qui consiste à planifier et coordonner l’utilisation du sol,l’organisation du bâti, ainsi que la répartition des équipements et des activités dans l’espacegéographique. Il existe une distinction fondamentale entre les zones à bâtir et le reste duterritoire. L’impact sur l’aminagement : Localisation des industriels Découpage administrative pour organiser le teritoireLes outiles juridiques d’aminagement de territoire Planification économique // territoire Les instruments juridiquesLes acteurs de l’aminagements :*-On faire l’analyse selon échelle de teritoireMoyens :Laménagement du territoire intervient dans différents secteurs pour parvenir aux objectifs énoncésci-dessus : le développement durable ; les politiques sociales spatialisées ; les politiques du logement ; le développement des infrastructures, notamment de transport et de communication ; la disponibilité des ressources en eau et leur gestion intégrée afin dassurer leur durabilité ;
  4. 4. 3 la préservation et la mise en valeur de lenvironnement comme on la conçoit par exemple dansla Gestion intégrée des zones côtières ; La participation des habitants ; idéologiquement, dans une visée philosophique : léducation.Un aménagement est le résultat d’une modification volontaire de l’organisation de l’espace.Cette modification peut être le fait d’un ou plusieurs acteurs. On désigne alors comme acteur toutagent, de lindividu à lÉtat et aux structures transnationales, en passant par lentreprise, lescollectivités locales et les associations, susceptible davoir, directement ou indirectement, uneaction sur lespace. Tout espace aménagé peut donc être considéré comme un territoire car il estle produit d’une société de la société qui l’occupe..Problématique : Quels sont les enjeux et les acteurs de l’aménagement du territoire ? Ces enjeuxévoluent-ils ? Si oui, comment expliquer cette évolution ?En réalité, il serait erroné de présenter le film de l’aménagement du territoire comme unesuccession de phases où les acteurs interviendraient les uns après les autres en disant des textesdifférents. En réalité l’évolution du contexte, qu’il soit national ou européen, de croissance ou decrise, entraine une augmentation du nombre des intervenants ainsi que des problèmes à régler.I L’Etat, acteur premier de l’aménagement du territoire…..a) …..Cherche à mieux répartirCet aspect de la politique d’aménagement du territoire apparaît très tôt. L’État cherche alors avanttout, par l’intermédiaire du Commissariat au plan et de la Délégation à l’aménagement du territoireet à l’action régional, à réduire les inégalités entre les territoires. Pour l’un des ministres de lareconstruction et de l’urbanisme de l’époque, Eugène Claudius-Petit, l’aménagement du territoirec’est alors : « … la recherche, dans le cadre géographique de la France, d’une meilleurerépartition des hommes en fonction des ressources naturelles et des activités économiques. »Cette politique passe par le découragement de certaines localisations d’activités industrielles(région parisienne) et par la promotion de nouveaux lieux d’installation (primes). On note aussila création d’espaces associés à différentes fonctions ,b) ....puis à réparer,La crise qui débute dans les années 70, met en difficulté un certain nombre de régions industrielles.La politique d’aménagement du territoire s’apparente alors à une démarche de réparation. En1984 sont mis en place des pôles et zones de reconversion (Valenciennois, bassin de la
  5. 5. 4Sambre, Vallée de la Meuse, Pays Haut Lorrain, Nancy, Montluçon, Saint-Etienne, Decazeville,Carmaux et les zones industrialo-portuaires (ZIP)Conversion, reconversion : Transformation des activités dun territoire en vue de son adaptation àun nouvel environnement économique, technologique, géopolitique.c) …et à protéger,Le premier parc naturel national est celui de la Vanoise. Il a été créé en 1963. On en compteaujourd’hui 9 sur le territoire national. En 1975 est crée le conservatoire du littoral. Il vise àprotéger les terrains côtiers de l’exploitation et de l’urbanisation abusive. Aujourd’hui, il possèdeplus de 138800 ha sur 1200 km de côtes). Enfin, l’Etat joue désormais un rôle majeur dans laprotection et ou la réintroduction de grands prédateurs dans les régions de montagne.d) ….Quand sa prééminence est de plus en plus contestée.En effet, l’Etat entend ne plus être le seul acteur de l’aménagement du territoire. Il met enavant ses capacités limitées par la dette, les demandes des élus locaux destinées à accroitre lescompétences des collectivités territoriales et les axes fixes par l’Union européenne quiprivilégie la région comme échelle d’intervention.Limpact environnemental désigne lensemble des modifications qualitatives, quantitatives etfonctionnelles de lenvironnement (négatives ou positives) engendrées par un projet, unprocessus, un procédé, un ou des organismes et un ou des produits, de sa conception à sa "finde vie".Laménagement du territoire en France consiste en un ensemble dactions menées par lÉtat etles Collectivités afin de favoriser le développement des régions formant le territoire national.Agissant sur une échelle plus vaste que la politique de la ville, laménagement du territoireporte sur la disposition spatiale des hommes et des activités. Il conjugue donc développementéconomique, habitat,transports et communications.L’aménagement du territoire est une composante majeure de l’environnement physique.L’environnement physique est un important déterminant de la santé. Les choixd’aménagement du territoire peuvent permettre de développer des environnements sains et
  6. 6. 5sécuritaires favorables à la santé et au bien-être. Par exemple, certaines pratiquesd’aménagement peuvent : améliorer la sécurité des utilisateurs de la route, favoriser la pratique d’activités physiques en améliorant l’accès à des parcs et deséquipements récréatifs ou encore, contrôler le développement à proximité d’activités polluantes ou représentant un risquede sinistre. E ROLE CROISSANT DES « NOUVEAUX TERRITOIRES » DANS L’AMENAGEMENT LOCALAvec la mise en place de l’intercommunalité, l’Etat accélère le transfert decompétences aux échelons inférieurs (les communes, les communautés de communes) afinde mieux gérer l’aménagement local. L’intercommunalité est encouragée par desincitations fiscales et financières autour d’EPCI (Etablissement public de coopérationintercommunale). Les communautés de communes se chargent des opérationsd’aménagement, d’organisation des transports.Le « pays » est lui aussi un « territoire de projet ». Il peut fédérer autour de lui des acteurslocaux autour d’un projet de développement durable local.

×