Pour une anthropologie de la maison

4 291 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Voyages, Business
0 commentaire
10 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 291
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pour une anthropologie de la maison

  1. 1. Pour une anthropologie de la maisonde Rapoport Amos, Dunod / 1972Fiche de lecture par :sabba deloula hanane1Auteur : Amos RapoportTitre version originale anglaise : House from and cultureCollection : Aspects de lUrbanismeEdition : Dunod, Paris, 1972, pour la traduction françaiseCe livre est le résultat d’un plusieurs années de recherche etd’enseignement et d’un long et remarquable travail de documentation etobservation originale concernant l’habitation de l’homme et les étudiantsqui s’a encouragé à poursuivre ces efforts, tendis que leurs critiques s’ontaidé à éclarcir , pour expliquer du phénomène de « habiter » la complexitédes relatons qui lient les hommes à leur espace le sujet couvre de nombresmatières : architecture, géographié humain , histoire , urbanisme,anthropologie, ethrmographié, études de cultures comparais ; et même lessciences du comportementEn observant de très nombreux exemples de l’architecture populaire dansle monde, et aussi d’une observation originale pour une explication duphénomène de « habiter », Amos Rapoport tente de dégager les élémentsqui contribuent à la forme bâtie.En nuançant certaines théories trop simplistes concernantl’influence du climat ou des matériaux de construction, il montre que cesconditions ne sont pas déterminantes, c’est à dire qu’il peut y avoirplusieurs solutions à une même contrainte du matériau unique deconstruction. Certains facteurs religieux ou culturels peuvent mêmeengendrer des solutions "irrationnelles" du point de vue des climats.L’auteur explique d’autre part que ce ne sont pas les besoins fondamentaux- tels que manger ou dormir- qui déterminent l’habitation, mais le type deréponse donnée à ces besoins, c’est à dire comment l’on mange, quand etoù."I. Nature et définition du sujet :Il ya que signification donner aux termes « architecture populaire » etaux mots « primaties et indigènes » appliqués à des constructions
  2. 2. Pour une anthropologie de la maisonde Rapoport Amos, Dunod / 1972Fiche de lecture par :sabba deloula hanane2 Le terme primitif : désigné une certain degré dedéveloppement technique et économique, mais implique aussi certainstypes d’organisation sociale et pour la construction cela implique quechacun soit capable de construire sa propre maison et le faithabituellement Le terme indigène :en étudiant le « processus d’élaboration du plan »le plan indigène : procède par modèles et par variation , la forme onle modèle et même les matériaux et déterminer les exigences familials, dimensions et rapports avec le site et microclimat , donc : lescaractéristiques du bâtiment indigène :1- Absence de prétentions théoriques ou esthétiques2- Intégration au site et a climat3- Respect des autres individus et de leurs maisons4- Respect l’environnement tout entier, qu’il soit le fait de l’homme ou le fait de lanature. enfin intégrer effectué à l’intérieur d’un certain langage avec desvariations dans le cadre d’un ordre donné*-1-stade primitif : peu de taupes de bâtiments un modèle avec peu desvariations individuelles « bâti partout »*-2-stade indigène :préindustriel ,un plus grand nombre .bienqu’encore limite de types de bâtiments , plus de variationsindividuelles à partir du modèle _ « construction par des artisans »*-3-bâtiments modernes caractérisés, nombreux type particuliers debâtiment, chaque bâtiment étant une création originale « conçus,spécialistes »Si nous considérons que les bâtiments résultent de l’interaction de :L’homme : -sa nature ; aspiration, organisation sociale, conception du monde, mode devie, besoins sociaux et psychologique, besoins individuels et collectifs,ressources, comportement envers la nature, personnalité, coutumes ; -ses besoins physique, ce qui définit le »programme fonctionnel » -les techniques disponibles.
  3. 3. Pour une anthropologie de la maisonde Rapoport Amos, Dunod / 1972Fiche de lecture par :sabba deloula hanane3 La nature :-aspects physique ; climat ,site, matériaux ,loisstructurales ,etc ; -aspects extérieurs tels que le paysageII. De défférentes théories sur la forme de la maison :1-le climat et le besoins d’abri2-matériaux, constructions et le technologie3-le site4-la défence5-l’économie6-la religionEn distinguant les facteurs déterminantes et les facteurs simplementmodifiantes ,comme le climat ou les matériaux ,il insiste sur lecaractère global de cet environnement que le technocrates ont tropsouvent tendance à traiter de façon sectorielle .En effet ,à l’heure ouun fonctionnalisme simpliste mais « efficace » ignore généralement ladimension culturelle et veut faire croire que l’ on peut définir desbesoins universels en matière d’habitat –à l’heure du « logement-machine »ou l’on confond encore nature et culture pour –Rapport cequi déterminant c’est le type de réponse que l’on donne aux besoins,non les besoins eux –même .Ce n’est pas le fais de manger mais lefaçon dont on fait la cuisine et dont on mange On a bassé sur les processus de création de la forme, et on a faitquelques tentatives pour observer les forces ,qui créent la formede la maison , et pour cela donne le livre ;ils limiteront auxprincipaux types d’explication impliquent les respects matérielsEt on fin des critiques générale du poit de vue du déterminisme physiqueIII. les facteurs socioculturels et la forme de la maison
  4. 4. Pour une anthropologie de la maisonde Rapoport Amos, Dunod / 1972Fiche de lecture par :sabba deloula hanane41. hypothése de base2. les forces socioculturelles et la forme3. contraintes et choix4. les besoins fondaments5. les relations de la maison et de l’agglomération6. le site et son choix7. Persistance et changementPrenant au point de départ la forme de la maison dans l’architecturepopulaire, montrant comment les explications à partir du climat, desmatériaux, de la technologie, du site, de l’économie ou de la religion sontimpuissantes à expliquer les différentes formes que peut prendre la maisonRapoport conclut que la forme de la maison est avant tout culturelle, c’està –dire complexe ;il réalise une passionnante analyse de tous les facteursqui interviennent dans l’élaboration de l’environnement humainIV. le climat,facteur modifiant :1. echelle climatique2. solution indépendantes des matériaux3. mhétode d’étude4. les variables du climat et leurs réponsesV. la construction, les matériaux et les techniques comme facteurmodifiantes1. le processus de la construction2. les matériaux :raisons du choix,3. la portabilité ;4. la préfabrication,5. les forces latérales,6. la dégradation,7. la pesanteurI. regard sur le présent1. pays en voie de développement2. le cas de notre propre culture3. conclusion
  5. 5. Pour une anthropologie de la maisonde Rapoport Amos, Dunod / 1972Fiche de lecture par :sabba deloula hanane5Rapoport met aussi l’accent sur l’apport possible dessolutions simples et traditionnelles à la technique de pointe et montre,comme l’a fait également H.FATHY « construire avec le peuple » queles matériaux ou les techniques traditionnels constituent souvent demeilleures réponses aux problèmes économiques et techniques de laconstruction dans les pays du Tiers-Monde que les nôtresD’une autre part, au moment ; ou l’architecture populaire tenddisparaître devant la construction industriel, problème de l’architecturenoble et de populaire .La fin de livre il se parle sur regard sur le présent ;ilen résulté que l’homme moderne insiste sur le changement et la nouveautéparce qu’ils sont l’essence véritable des choses comme concusion ;on proposela Question suivante : dans quelle mesure le cadre conceptuel propose,s’applique _t _il à la forme de la maison aujourd’hui ? C’est la constructionspontané plutôt que la maison dessinée par un architecte et quelle est ladéférence entre la maison populaire et la maison dessiné par unarchitecte

×