L’autobiographie   LEMDILKI MOHAMED    HAMZA ZAKRAOUI
PLAN• 1-Définition del’autobiographie• 2-Genres proche de l’autobriographie• 3-Quelque exemples• 4-L’autobiographie dans l...
Définition• Le terme « autobiographie » est apparu en  Allemagne et en Angleterre en 1800, puis a été  introduit en France...
Genres proches de                            lautobiographie•   La confession : Ainsi Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma...
Quelques éxemplesNom de l’oeuvre                     EcrivainMémoires                            Cardinal de RetzLe Feu   ...
La Boite a merveille•   Parmi les enjeux du roman autobiographique, la possibilité que le narrateur adulte a pour interven...
Pourquoiécrir ?• « Pourquoi ai-je choisi d’écrire? [...] je répondis  d’un trait : ‘Être un auteur célèbre’. » Simone de  ...
Pourquoi choisir    lautobiographie pour écrir ?•   L’idée d’écrire une autobiographie naît souvent avec le désir de se   ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Autobiographie

3 864 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 864
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Autobiographie

  1. 1. L’autobiographie LEMDILKI MOHAMED HAMZA ZAKRAOUI
  2. 2. PLAN• 1-Définition del’autobiographie• 2-Genres proche de l’autobriographie• 3-Quelque exemples• 4-L’autobiographie dans la Boite à Merveille• 5-Pourquoi écrire ?• 6-Pourquoi choisirl’autobioghraphie pour écrir ?
  3. 3. Définition• Le terme « autobiographie » est apparu en Allemagne et en Angleterre en 1800, puis a été introduit en France vers 1830. Au sens strict, lautobiographie est le récit dun individu raconté par lui-même, quil soit écrivain ou non.Il convient de distinguer lautobiographie des mémoires et du journal.
  4. 4. Genres proches de lautobiographie• La confession : Ainsi Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère, présenté plus tard par Michel Foucault.• Mémoires : Mémoires de guerre, du général Charles de Gaulle• Le journal intime, comme le Journal de Jules Renard ou celui des frères Goncourt ou même le Journal dAnne Frank.• L’essai : réflexion sur la condition humaine à partir d’une expérience personnelle « Je suis moi-même la matière de mon livre » (Les Essais de Montaigne) ;• Le roman autobiographique classique : À la recherche du temps perdu de Marcel Proust en est un excellent exemple, qui s’approche de l’autofiction.• L’autofiction : ce concept récent traduit la mise en fiction d’une vie personnelle (La Promesse de laube de Romain Gary). Une autofiction est un récit où il y a une alternance entre vie réelle de l’auteur et fiction. Cette part de fiction est en général indispensable pour comprendre lœuvre, elle est indissociable de celle-ci. Par exemple dans W ou le souvenir denfance de Georges Perec, la fiction sert à décrire des choses que l’auteur n’est pas arrivé à exprimer autrement. Ainsi, à travers la cité olympique qu’il dépeint, l’on peut reconnaître assez facilement les camps de la mort.• Le fragment. Ce traitement fragmentaire de la mémoire, du souvenir, a été celui choisi par beaucoup depuis Joe Brainard et son I remember, datant des années 1960. Georges Perec construit ainsi son Je me souviens ; Hervé Le Tellier répond mille fois à la question unique « à quoi tu penses » ? dans Les amnésiques nont rien vécu dinoubliable ; Valérie Mrejen raconte ses relations avec son père sous cette forme fragmentaire dans son roman Eau sauvage ; Edouard Levé fait se succéder sans logique apparente les phrases dans Autoportrait.
  5. 5. Quelques éxemplesNom de l’oeuvre EcrivainMémoires Cardinal de RetzLe Feu Henri BardusseLes Croix de bois Roland DorgelèsVipère au poing Hervé BazinMémoires d’une jeune fille rangée Simone de BeauvoirLa Boite à merveille Ahmed Sefrioui
  6. 6. La Boite a merveille• Parmi les enjeux du roman autobiographique, la possibilité que le narrateur adulte a pour intervenir au sein du texte. Dans cet extrait, le narrateur adulte intervient, pour commenter la peur ou plutôt l’état d’âme où il se trouvait lorsqu’il a été enfant. Chaque fois que le vent jouait avec les portes, le petit ne peut cacher son angoisse.• La nuit et le jour pour le petit Sefrioui étaient une double vie pleine d’aventures, une vie où l’effroi, voire la peur ainsi que l’imaginaire occupaient une place très importante dans le quotidien du petit.• Pour lui la joie vient après le peine, chaque moment de torture est suivi par un moment de félicité. La mort pour lui, prend un autre sens, c’est une renaissance, une nouvelle vie que chaque matin doit affronter ave plaisir et mystère.• Le narrateur adulte a plus de bon sens. Il est capable de juger, de décrire et de préciser les sentiments du narrateur enfant. Le commentaire d’un événement ou d’un fait donne à l’histoire plus d’ampleur.• L’autobiographie est l’occasion de relater son moi-enfant, de le mettre à la loupe, afin de comprendre ses contraintes et ses angoisses. En effet, se libérer de ses mauvais souvenirs, de ses côtés négatifs pour comprendre son moi-adulte. Se libérer, c’est affirmer son existence, c’est se libérer soi-même.• Ainsi l’écriture autobiographique débute par l’identification du moi-adulte au moi-enfant, pour passer à la confirmation de soi, afin de se libérer à la faveur du moi adulte qui se libère du moi enfant pour de bon.
  7. 7. Pourquoiécrir ?• « Pourquoi ai-je choisi d’écrire? [...] je répondis d’un trait : ‘Être un auteur célèbre’. » Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958, p. 196«• [...] j’écris toujours. Que faire d’autre ? » Jean- Paul Sartre, Les Mots, 1964, p. 205
  8. 8. Pourquoi choisir lautobiographie pour écrir ?• L’idée d’écrire une autobiographie naît souvent avec le désir de se raconter. L’auteur a peut- être des idées ou des pensées qu’il veut analyser en écrivant. Très souvent, il y a un événement dans la vie de l’auteur qui a été important, et en racontant cet événement, l’auteur a une chance de se comprendre soi-même.• Jean-Philippe Miraux discute dans son livre L’Autobiographie. Écriture de soi et sincérité, qu’au moment où l’auteur a décidé d’écrire son autobiographie, il reste plusieurs facteurs qui peuvent causer des problèmes pour le travail. L’auteur peut se questionner : vais-je raconter toute ma vie? est-ce qu’il y a des événements que je dois exclure ? Comme Miraux l’explique, l’auteur doit se retirer de la réalité et regarder sa vie comme une image pour mieux l’exprimer. L’auteur est le narrateur et le personnage principal de son récit et parfois c’est difficile de jouer les trois rôles en même temps. (Miraux, 1996, p. 28)

×