Appdays 2015

565 vues

Publié le

Conférences du 25 novembre 2015 :
- L’histoire de Happn, ou comment monter une app qui cartonne
- Comment intégrer le paiement à une application mobile
pour une expérience la plus fluide possible
- Table ronde : Lever des fonds pour lancer une app
- Coyote, ou la réussite d’un modèle basé sur un service collaboratif payant
- 100k utilisateurs actifs en 6 mois : la retention et monétisation au coeur du modèle Take-it

Conférences du 26 novembre 2015 :
- ASO 2016 : comment ranker sur les stores ?
- Design mobile, les défis du design des apps sur les montres et les objets connectés.

Publié dans : Mobile
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
565
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Appdays 2015

  1. 1. Conférences du 25 et 26 novembre 2015 @Sandra_nrd
  2. 2. L’histoire de Happn, ou comment monter une app qui cartonne Un service 100% mobile car l’usage est mobile. Outil intégré dans la vie quotidienne des gens. Respect des codes de la mobilité. Pas plus de deux clics entre la question et la réponse. Une approche en rupture des autres sites de dating Le dating classique chronophage, notamment pour le profiling, il faut remplir beaucoup d’informations dès le départ. Cela donne des profils trop virtuels et décéptifs une fois que l’on passe à la réalité. L’utilisateur ne sait plus si ils sont réels. Happn, la réponse aux attentes du moment Répond à une problématique simple : permettre aux gens de se recontrer, ils ne promettent pas l’amour, l’amour n’étant pas une question d’algorithmes. Pas un seul faux profil sur happn. L’univers du dating est simplifié à 3 écrans qui recréent ce qui se passe dans la vraie vie. Une ambition internationale + 1,2 millions de users par mois. Un proof of concept fait sur 3 grandes villes : Paris, Berlin et Londres. Happn est une application de villes pas de pays. Premier marché actuellement est Sao Paulo. Attaque Tokyo en janvier. Mais aussi … Ne pas oublier l’importance de la maitrise des datas lorsque l’on monte une application. Une équipe de 8 personnes dédiées à la data.@DidierRappaportby
  3. 3. Comment intégrer le paiement à une application mobile pour une expérience la plus fluide possible 91% de croissance du m-commerce en 2014 Les applications sont créées pour être utilisées dans le canapé et non pas réellement en mobilité. Particulièrement visible au moment du paiement où il faut rentrer beaucoup d’informations. Les informations demandées alors qu’elles ne sont pas utiles - le type de carte bleue : il y a des règles publiques qui permettent d’en déduire le type de carte d’après les numéros - le nom du porteur de la carte : qu’il soit envoyé plein ou vide au prestataire de paiement, les paiement passe. De l’importance de la sécurité La sécurité est une donnée subjective. Ce n’est pas le dire et mettre 4 icônes qui le prouvent. Faire en sorte que l’utilisateur se sente en sécurité : bouton vert, lien vers les FAQ, rassurer avec le wording «  vous ne serez pas débités sans votre accord ».Bien connaitre toutes les erreurs possibles et les expliquer à l’utilisateur. Mais aussi … Penser à traduire les pages de paiement. 3D secure est bien mais pas optimisé pour le mobile, préciser que c’est une étape demandée par la banque. Il faut répondre directement à toutes les questions qu’il pourrait se poser directement sur la page. Permettre à l’utilisateur d’enregistrer la carte. @antoineporteby
  4. 4. Happn: Indispensable de lever des fonds, à chaque époque du business correspond un mode de financement. Aller voir les fonds d’investissement avec un début de succès. Indiquer vers quoi l’on va avec des datas. Les fonds d’investissement européen et américains ne pensent pas de la meme manière. Pas de business plan basé sur la publicité à moins d’avoir une audience colossale. Swapcard Roadmap sur plusieurs années avec une vision globale à 10 ans. Kima Ventures Reçoit plus de 100 dossiers par jour, environ 1 000 par semaine. 20% sont des dossiers entrants, vont chercher le reste. Ils cherchent l'application dont on ne pourra pas se passer, qui résout des vrais problèmes. Importance de l’attitude du porteur de projet : la personne doit être passionnée, impressionnante. Tous s’accordent sur le fait que : - un passage par la presse est indispensable, Techcrunch par exemple - lever des fonds est chronophage, au moins 3 mois de non disponibilité pour faire autre chose dans l’entreprise @DidierRappaport @mangiatordi @BaptBoulard @2lr Table ronde : Lever des fonds pour lancer une app
  5. 5. Coyote, ou la réussite d’un modèle basé sur un service collaboratif payant Une manière de concevoir le business Importance d’avoir une vision d’ensemble du produit. On ne peut pas compter uniquement sur la publicité pour la valeur d’usage. Il faut penser service avant tout et pas juste application car ce n'est qu'une façon de délivrer le service. Il y a dans tous les cas une obsolescence programmée des devices. Le produit doit répondre à un besoin primaire, rejoint le principe de la pyramide Maslow. Le produit doit à tout prix avoir une valeur, cette valeur se définit par le besoin d’un usage récurrent. Oser le clivage Ce n'est pas une app pour tout le monde, réponds à une problématique et ce pour une certaine catégorie de personnes. Ce clivage renforce le sentiment communautaire et de l'implication. Des utilisateurs très attachés au service 82 minutes d'utilisation par jour 80% de rétention @flv007by
  6. 6. 100k utilisateurs actifs en 6 mois : la retention et monétisation au coeur du modèle Take-it Un concept simple : snapchat meets polaroid. Une première tentative mitigée Ont d’abord monté une application événementielle avec un code pour avoir droit au service. Lancé avec Levis et code promo en boutique. Deux problèmes : faire télécharger une application dans un cadre événementiel et ne pas pouvoir réutiliser l’application sans code. Repartir de l’idée de base en prenant en compte le churn et la contrainte économique. Avant le succès L’application est dessolais ouverte à tous et se base sur le côté social, on voit les photos de ses amis pour les imprimer. C’est un acte d'achat collectif. Après l’achat, l’application affiche un compte à rebours pour fidéliser, propose un rendez vous. Application qui crée de l'interaction entre users construit un rempart au churn. Le taux de rétention est dans la proposition de valeur.@A_ntoineMarieby
  7. 7. ASO 2016 : comment ranker sur les stores ? @bJonathan Optimiser sa fiche c'est optimiser ses campagnes d’acquisition. Anatomie d'une bonne fiche : • nom : facile à chercher, inclure un ou deux mots clefs, pas trop long. • icône : simple mais doit sortir du lot. • captures : à faire dans toutes les résolutions. On doit voir comment les gens utilisent l'application. • description : à bien structurer avec une phrase d’accroche. Bien répéter les mots clefs pour Google Play. • note : Demandez aux users au bout de 3/4 utilisations de noter l'application. Attention 5* c’est « louche ». • mots clefs : pour inspiration, consulter les mots clefs du site. Faire un choix entre singulier et pluriel et supprimer les espaces. Ne pas reprendre mots qui sont dans le titre. A retenir : le succès c’est de tout A/B tester. Commencer par A/B tester l’icône et les screens. by
  8. 8. Design mobile, les défis du design des apps sur les montres et les objets connectés. Android wear : réfléchit autour du temps réel et de la contextualisation. Apple watch : s'inscrit dans une tradition de belles montres. Donner une info hyper précise et l'afficher de manière élégante. Watch vue comme un élément d'expression personnelle. Ne pas avoir peur de la redite entre la notification et l’application. A retenir : - Proposer quelque chose d'utile : ne pas recopier l'application sur la montre. Jouer sur la complémentarité des appareils. - Oublier le modèle de l'application et du conteneur qui a une architecture complexe, c'est l'information que l'on veut donner à l'utilisateur qui doit motiver la réflexion. - Favoriser les interactions rapides, proposer des informations contextuelles. - Prototypes sur papier a l'échelle 1. - Optimiser la qualité du code et la production d'assets. Animations peuvent ralentir l’application en prenant trop de mémoire. and @patoth by @thibautsailly Conference

×