ENTREPRISES DE SANTE ETDÉVELOPPEMENT DURABLESTRATÉGIE DE MISE EN ŒUVREET RETOUR D’EXPERIENCEDominique SASSOONChirurgien de...
LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENÉTABLISSEMENT DE SANTÉ• 2 784 établissements de santé• 448 505 lits d’hospitalisation• 750 litr...
ETAT DES LIEUX• l’entreprise• Le DD• Les difficultés25/04/2013 UNESCO PARIS
GuadeloupeMartiniqueGuyaneManosqueAix enPceMontbéliardCosne / LoireParis MontmartreChâtelleraultOrthezOloronSt Jean de Luz...
LE GROUPE KAPA SANTE• Production de soins MCO• Pas de spécialisation dans ce domaine• Préoccupation non prioritaire25/04/2...
« Capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins sans empêcher lesgénérations futures de satisfaire leurs p...
UNE EVIDENCEUNE OBLIGATION UNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS
• Devoir d’exemplarité ( qualité des soins)• Gestion des risques• Lutte contre les infections nosocomiales etpathologies i...
UNE EVIDENCEUNE OBLIGATIONUNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS•Certification HAS V2010•Gestion des risques•Plan ...
• Auto évaluation, contrôle et récurrence• Stratégie de l’établissement ( gouvernance)• Gestion RH ( qualité de vie au tra...
GESTION DES RISQUES• Matériovigilance• Pharmaco vigilance• Hémovigilance• Biovigilance• Vigilance environnementale• Dévelo...
UNE EVIDENCEUNE OBLIGATIONUNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS•Agenda 21•Démarche HQE•Exemplarité de l’état (cir...
DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE …OU DU MYTHE À LA RÉALITÉ25/04/2013 UNESCO PARIS
25/04/2013 UNESCO PARISFacteurs humains:– Rompre avec les habitudes, Engagement personnel+++–Transversalité (pluridiscipli...
Le patientENTREPRISE DE SANTÉ, ENTREPRISE COMME LES AUTRES ?25/04/2013 UNESCO PARIS
OBJECTIFS• Répondre le mieux possible eten temps utile aux obligationsréglementaires.• S’engager pleinement dans lesdémarc...
KAP’AVENIR25/04/2013 UNESCO PARISSite piloteRédaction d’une charteRéférents par établissementEchanger, communiquer
• Identité visuelle• Journée DD + repas bio pendant lasemaine du DD en avril• Gestes éco citoyens ( énergie)• Visio confér...
• Nomination d’un réfèrent par établissement• Plan de Déplacement Entreprise (Axium)• Evaluation des besoins des salariés(...
ENVIRONNEMENT• Responsable des achats• Produits d’entretien, phtalates• Collectes diverses ( piles, imprimantes, café..)• ...
COMMENT AGIR ET PAS SIMPLEMENTSUBIR ?• Prendre conscience de ses limites et acquérirdes compétences• Obtenir des outils d’...
FORMATION DE LA CELLULE DD• Formations(ELSE CONSULTANTS) :– analyse environnementale– diagnostic de développement durable–...
MÉTHODOLOGIES• Analyse environnementale– ISO 14001( internationale et certifiante)– Norme ISO de Management Environnementa...
LES ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE5 FAMILLES, 42 ENJEUXGouvernance et managementEngagement de la directionStratégie, poli...
Evaluation des enjeuxIMPORTANCE 1 2 3 4 5Sans consé-quence.Maîtrise pas àl’ordre du jourImpact limité.Maîtrise nonpriorita...
PRIORITES• Engagement social interne et externe:Nouveaux arrivants, handicap, respect de l’intimité et de la dignité des p...
ACQUISITION ET TRANSMISSION• Formation interne• Restitution ciblée• Appropriation etmaitrise du dossier• Mobilisation desr...
• Suivi et évaluation• Compétence par diversité des formations• DRH, responsable qualité, infirmière hygiéniste,cadre de s...
FACTEURS DE SUCCÈS• Hôtellerie (Client) :– Qualité / Prix– Emplacement• Prise en charge médico-technique (Patients) :– Rép...
Stratégie de l’entreprise:– Management transversal et participatif– Gouvernance– Faire état de la volonté de s’impliquer: ...
• UNESCO juin 2011• Formation : premier semestre 2011• Bilan énergétique 2011 sur site pilote• Transfert de compétences su...
25/04/2013 UNESCO PARISRECOMPENSER LA VERTUSanctionner les insuffisances
« Celui qui déplace la montagne, c’est celui quicommence à enlever les petites pierres »CONFUCIUS25/04/2013 UNESCO PARIS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entreprises de Santé et Développement Durable

1 033 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 033
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
463
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entreprises de Santé et Développement Durable

  1. 1. ENTREPRISES DE SANTE ETDÉVELOPPEMENT DURABLESTRATÉGIE DE MISE EN ŒUVREET RETOUR D’EXPERIENCEDominique SASSOONChirurgien de la main-responsable DD du groupe KAPAPrésident de KAP’AVENIR
  2. 2. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENÉTABLISSEMENT DE SANTÉ• 2 784 établissements de santé• 448 505 lits d’hospitalisation• 750 litres d’eau par lit et par jour (1999)• 168.000 tonnes de DASRI en 2008• 1,2 million de personnes travaillent dans lesétablissements de santé• Dépenses de soins hospitaliers 79 milliards d’€Source:H.A.S.
  3. 3. ETAT DES LIEUX• l’entreprise• Le DD• Les difficultés25/04/2013 UNESCO PARIS
  4. 4. GuadeloupeMartiniqueGuyaneManosqueAix enPceMontbéliardCosne / LoireParis MontmartreChâtelleraultOrthezOloronSt Jean de LuzCognac25/04/2013 UNESCO PARIS17 établissementsEloignement géographiqueContraintes climatiquesStructures de soins et tailles différentes687 praticiens170 000 malades traités3000 salariés
  5. 5. LE GROUPE KAPA SANTE• Production de soins MCO• Pas de spécialisation dans ce domaine• Préoccupation non prioritaire25/04/2013 UNESCO PARIS
  6. 6. « Capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins sans empêcher lesgénérations futures de satisfaire leurs propres besoins. »Rapport de la Commission Brutland (1987).SOCIAL ECONOMIEENVIRONNEMENTDurableEquitableVivable ViableDiversitéSolidaritéSantéClimatÉnergieMobilitéBiodiversitéDéchetsEauCommerceConsommationInnovation « Les 3 P = triple résultat »Personnes ProfitPlanèteProductionDistributionEducation,formationAirUne gestion économique fiableUn établissement socialement intégréUn établissement écologiquementrespectueuxHAS - V2010
  7. 7. UNE EVIDENCEUNE OBLIGATION UNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS
  8. 8. • Devoir d’exemplarité ( qualité des soins)• Gestion des risques• Lutte contre les infections nosocomiales etpathologies iatrogènes• Relations humaines et qualité de vieUNE EVIDENCE« NE PAS NUIRE »25/04/2013 UNESCO PARIS
  9. 9. UNE EVIDENCEUNE OBLIGATIONUNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS•Certification HAS V2010•Gestion des risques•Plan santé environnement 2009-2013•Plan hôpital 2012•PDE
  10. 10. • Auto évaluation, contrôle et récurrence• Stratégie de l’établissement ( gouvernance)• Gestion RH ( qualité de vie au travail)• Gestion logistique( achats éco responsables)• Qualité et sécurité de l’environnement( air,eau, énergie, hygiène des locaux, gestion desdéchets…)HAS V2010ACCREDITATION25/04/2013 UNESCO PARIS
  11. 11. GESTION DES RISQUES• Matériovigilance• Pharmaco vigilance• Hémovigilance• Biovigilance• Vigilance environnementale• Développement de la sécurité sanitaire• Gestion des déchets ( DASRI)25/04/2013 UNESCO PARIS
  12. 12. UNE EVIDENCEUNE OBLIGATIONUNE DEMARCHE VOLONTAIRE25/04/2013 UNESCO PARIS•Agenda 21•Démarche HQE•Exemplarité de l’état (circulairedécembre 2008)•Achats publics ( code 2006)•Stratégie nationale 2010 2013•Convergences entreobligations et incitations•Agenda fluctuant
  13. 13. DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE …OU DU MYTHE À LA RÉALITÉ25/04/2013 UNESCO PARIS
  14. 14. 25/04/2013 UNESCO PARISFacteurs humains:– Rompre avec les habitudes, Engagement personnel+++–Transversalité (pluridisciplinarité décloisonnée)–Principe de concertation et de participation aux processusde décisionFacteurs économiques–Budget–Cout•Facteurs techniques–Tout n’est pas possible ( dans unbloc opératoire)–Expérience des autres difficile àtransférer
  15. 15. Le patientENTREPRISE DE SANTÉ, ENTREPRISE COMME LES AUTRES ?25/04/2013 UNESCO PARIS
  16. 16. OBJECTIFS• Répondre le mieux possible eten temps utile aux obligationsréglementaires.• S’engager pleinement dans lesdémarches volontaires.• Organiser la participation detous les acteurs, y compris lesmédecins et lesconsommateurs.25/04/2013 UNESCO PARIS
  17. 17. KAP’AVENIR25/04/2013 UNESCO PARISSite piloteRédaction d’une charteRéférents par établissementEchanger, communiquer
  18. 18. • Identité visuelle• Journée DD + repas bio pendant lasemaine du DD en avril• Gestes éco citoyens ( énergie)• Visio conférences• Participation au baromètre DD• Rédaction d’une lettre KAPA DurableCOMMUNICATION25/04/2013 UNESCO PARIS
  19. 19. • Nomination d’un réfèrent par établissement• Plan de Déplacement Entreprise (Axium)• Evaluation des besoins des salariés( gardeenfants)• Bilan social depuis 2010• Solidarité internationale( Mauritanie,Cambodge)R.H. ET SOCIAL25/04/2013 UNESCO PARIS
  20. 20. ENVIRONNEMENT• Responsable des achats• Produits d’entretien, phtalates• Collectes diverses ( piles, imprimantes, café..)• Economiseurs d’eau• Recyclage papeterie, ampoules basseconsommation• Retraitement films plastiques• Traitement bio des canalisations• Tri des déchetsL’ENVIRONNEMENT25/04/2013 UNESCO PARIS
  21. 21. COMMENT AGIR ET PAS SIMPLEMENTSUBIR ?• Prendre conscience de ses limites et acquérirdes compétences• Obtenir des outils d’évaluation• Transmettre ces informations• Suivre et évaluer25/04/2013 UNESCO PARIS
  22. 22. FORMATION DE LA CELLULE DD• Formations(ELSE CONSULTANTS) :– analyse environnementale– diagnostic de développement durable– Cout financé par formation professionnelle• Objectifs :– Identifier les enjeux– Évaluer la performance de l’établissement– Définir les axes d’améliorations prioritaires– Être autonome pour déployer la démarche dans lesautres établissements25/04/2013 UNESCO PARISACTION CONCRETE
  23. 23. MÉTHODOLOGIES• Analyse environnementale– ISO 14001( internationale et certifiante)– Norme ISO de Management Environnemental• Diagnostic de développement durable– SD 21000– Norme Française (AFNOR) de Management dudéveloppement durable ( non certifiante)Les outils ont été adaptés aux besoins del’établissement
  24. 24. LES ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE5 FAMILLES, 42 ENJEUXGouvernance et managementEngagement de la directionStratégie, politique et objectifsSystème de management, …Enjeux économiquesRelations avec les prescripteurspolitique de tarificationCoûts et investissements, …Enjeux sociauxBien être au travail (relation au travail)Prévention des TMS et accidents du travailRisques psycho sociauxFormation professionnelle, …Enjeux environnementauxConsommations d’eauUtilisation des produits de nettoyageConsommation d’énergiePollution de l’air et gaz à effet de serre, …Enjeux transversauxPolitique d’achat éco responsable et approvisionnementsGestion et prévention des risques, …
  25. 25. Evaluation des enjeuxIMPORTANCE 1 2 3 4 5Sans consé-quence.Maîtrise pas àl’ordre du jourImpact limité.Maîtrise nonprioritaire.Peut remettreen cause laréussite decertains projetsou processus.Maîtriseindispensable.Peut remettreen cause laréussite del’ensemble desprojets del’entreprise.Maîtriseindispensable.Remise encause del’existence del’entreprise.MaîtriseindispensablePERFOR-MANCE1 2 3 4 5Prise deconscienceDes actionsnonformalisées.Des actionsplanifiées.Actionsplanifiées etmesure desrésultats/objectifsActionscorrectivespouraméliorer laperformancePour chaque enjeu : points forts / à améliorer
  26. 26. PRIORITES• Engagement social interne et externe:Nouveaux arrivants, handicap, respect de l’intimité et de la dignité des patients(bientraitance/maltraitance)• Environnement:Tri des déchets ( DASRI, respect des filières)Démarches éco responsables• Gouvernance:Structurer, formaliser et pérenniser la démarcheCommuniquer sur les objectifs et la réalisationValider la disponibilité des ressources• Performance globale:Anticiper les évolutions dans le secteur de la santéImpliquer les salariésConforter la notoriétéRespecter la réglementation25/04/2013 UNESCO PARIS
  27. 27. ACQUISITION ET TRANSMISSION• Formation interne• Restitution ciblée• Appropriation etmaitrise du dossier• Mobilisation desréférents dans chaqueclinique• Diffusion transversale• Actions ponctuelles• Analyse de l’efficacité• Médecins ( CME)• Consommateurs25/04/2013 UNESCO PARIS
  28. 28. • Suivi et évaluation• Compétence par diversité des formations• DRH, responsable qualité, infirmière hygiéniste,cadre de santé…• Spécialistes extérieurs en cas de besoins• Pluridisciplinarité décloisonnée etComplémentaritéCOMITE DE PILOTAGE25/04/2013 UNESCO PARIS
  29. 29. FACTEURS DE SUCCÈS• Hôtellerie (Client) :– Qualité / Prix– Emplacement• Prise en charge médico-technique (Patients) :– Réputation– Réseau– Politique qualité et sécurité des soins– Complémentarités amont/aval• Prestations de service (Médecins)– Réputation– Projet médical– Projet économique– Territoire de santé
  30. 30. Stratégie de l’entreprise:– Management transversal et participatif– Gouvernance– Faire état de la volonté de s’impliquer: INTENTION• NE PAS SUBIR, MAIS PREVENIR ET ANTICIPER• Démarche responsable et citoyenne• Impact important sur image de marque, efficacité sur les résultats• Implication de la direction et de l’encadrement, participation desmédecins, du personnel et des consommateurs.• Entreprise particulière par sa compositionAVENIR25/04/2013 UNESCO PARIS
  31. 31. • UNESCO juin 2011• Formation : premier semestre 2011• Bilan énergétique 2011 sur site pilote• Transfert de compétences sur autres sites :2012- 2013• Bilan des autres établissements: 2012-2014• Bilan annuel global du groupe: 2015CALENDRIER25/04/2013 UNESCO PARIS
  32. 32. 25/04/2013 UNESCO PARISRECOMPENSER LA VERTUSanctionner les insuffisances
  33. 33. « Celui qui déplace la montagne, c’est celui quicommence à enlever les petites pierres »CONFUCIUS25/04/2013 UNESCO PARIS

×