Problèmes Médico Légaux

801 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
801
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
413
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Problèmes Médico Légaux

  1. 1. PROBLEMES MEDICO-LEGAUXPROBLEMES MEDICO-LEGAUXà propos d’une ostéosynthèse de l’humérusà propos d’une ostéosynthèse de l’humérusDr Dominique SASSOONDr Dominique SASSOON,, Aix en ProvenceAix en ProvenceDr Christophe LEBRUNDr Christophe LEBRUNDrs Olivier DAUNOIS, Sébastien DURAND, Gérard GAUJOUX, Stéphane MEO,Drs Olivier DAUNOIS, Sébastien DURAND, Gérard GAUJOUX, Stéphane MEO,Franç ois STRUBE (Groupe Main Provence)Franç ois STRUBE (Groupe Main Provence)
  2. 2. CAS CLINIQUEMadame M…, directrice d’école,61 ans, droitièreA.T. en janvier 2007Fracture oblique longue 1/3 moyen humérusgaucheTt orthopédique par plâtre 3 moisEvolution vers pseudarthrose aseptique bientoléréePremière Cs orthopédie en mars 2008Nouvelles cs en octobre 2008, puis en janvier2009
  3. 3. Indication opératoire (février2009)intervention pour pseudarthroseaseptique en février 2009Information parfaiteExplications clairesExposé des complications possiblesDélai de réflexion++Mais…
  4. 4. Hémorragie importante au forage de la dernière visPlaie de l’artère huméraleCompression manuelle, appel d’un confrère vasculairePontage en urgenceDurée de l’intervention: 5 heuresRéanimation, transfusionLe lendemain, reprise du pontage pour thromboseSyndrome de Volkmann des fléchisseurs
  5. 5. Au total :15 jours d’hospitalisation5 mois d’hospitalisation en centre de rééducationRééducation pluri hebdomadaire jusqu’à ce jour1 transfusion sanguineAppareillageRécupération (?) en coursPlainte au CRCI
  6. 6. CAS CLINIQUELe compte rendu opératoire:« début de méchage par la mèche 3,2 auniveau du foyer de fracture ».« On note la difficulté de méchage liée à unos scléreux et une probable usure de lamèche »
  7. 7. DISCUSSIONLa saisie du CRCI a pour objectif une indemnisationRapports patiente-chirurgien excellentsBonne information, suivi post-op attentif, diligent, efficaceMais la patiente demande pourquoi il a étéutilisé une mèche usagée
  8. 8. DISCUSSIONLa blessure de lartère humérale lors de lostéosynthèseComplication rare, nécessitant une échappée de lamèche plus importante que pour le nerf radial
  9. 9. QUESTIONS1. comment qualifier la blessure de l’artèrehumérale?2. La rédaction du CRO
  10. 10. LA PLAIE ARTERIELLE :MALADRESSE?Maladresse?Manque d’habileté physique ou intellectuelle dansl’accomplissement des taches?Distraction involontaire (inattention)?Le geste du chirurgien est inapproprié de faç on brèveet dommageableEt « même s’il ne s’agit pas d’une maladresse fautive,c’est le fait du chirurgien, de sorte que saresponsabilité est engagée »(1997)
  11. 11. LA PLAIE ARTERIELLE :MANQUE DE MOYENS?Atteinte d’un organe noble non directement en causedans la pathologie initiale« il ne s’agit pas d’une obligation de résultat, mais d’uneobligation de moyens.Le chirurgien, et d’une façon générale, tous les praticiens quisont amenés à pratiquer un acte de perforation du corps humain,sont tenus à l’exactitude du geste chirurgical »SARGOS
  12. 12. REDACTION DU CROEcrire dans le CRO:« utilisation d’une mèche probablement émoussée »Incite à l’interprétation : le chirurgien avait il à sadisposition une autre mèche ?Si oui, il fallait en changer, sinon c’est de l’imprudenceSi non, il s’agit d’un manque de moyens

×