Ecole de leaders pg 2

305 vues

Publié le

Livret de formation pour les leaders de petits groupes

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
305
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ecole de leaders pg 2

  1. 1. FORMATION DES LEADERS DE PETITS GROUPES Niveau 2
  2. 2. 1 Objectif général................................................................................................................................. 1 Objectifs spécifiques ......................................................................................................................... 1 Cours 1 : Cinq mythes au sujet des Petits Groupes........................................................................... 2 Cours 2 : Caractéristiques d’un Petit Groupe qui fonctionne.............................................................. 5 Cours 3 : Petit groupe Intégral : Multiplication par effet naturel.......................................................... 9 Cours 4 : Le Petit Groupe et les dons spirituels............................................................................... 12 Cours 5 : Former des Leaders : Multiplier les Petits groupes........................................................... 15 Cours 6 : Nouveaux leaders : multiplication assurée ....................................................................... 17 Cours 7 : Le rêve de multiplier des leaders. .................................................................................... 19 Cours 8 : Découvrir de potentiels leaders........................................................................................ 21 Cours 9 : Principes de Multiplication des Petits groupes ................................................................. 23 Cours 10 : Multiplication du Petit Groupe ........................................................................................ 26 Cours 11 : Les Petits Groupes et l’évangélisation par l’amitié ......................................................... 29 Cours 12 : Les petits groupes et l’Evangélisation publique.............................................................. 32 OBJECTIF GENERAL 1. Multiplier les Petits Groupes en formant de nouveaux leaders. OBJECTIFS SPECIFIQUES 1. Comprendre que la multiplication des Petits Groupes doit se faire sur la base des nouveaux leaders. 2. Connaitre les principes pour la multiplication des Petits Groupes. 3. Comprendre l’importance du rôle du leader dans la multiplication des Petits Groupes.
  3. 3. 2 COURS 1 : CINQ MYTHES AU SUJET DES PETITS GROUPES Discussion en groupe : Organisés en Petits Groupes, analysez la situation suivante : Les mythes font partie du système de croyance d'une culture ou d'une communauté, qui considère ces histoires comme vraies. L'ensemble des mythes d'une culture est appelé mythologie. La mythologie donne la vision du monde par un peuple. Depuis que les explications philosophiques et scientifiques gréco-romaines sont entrés en concurrence avec la mythologie, le mot mythe a été chargé dans certains contextes, d’une valeur péjorative, pour être aujourd’hui utilisé comme synonyme de canular, une idée répandue mais fausse. Réfléchissez aux questions suivantes :  Quels sont les mythes qui existent concernant les Petits Groupes ?  Qu’est-ce qui peut donner naissance à ces mythes sur les Petits Groupes ?  Que faire pour faire tomber ces mythes ? Comme dans toutes les disciplines, les mythes sont également présents dans le cadre des Petits Groupes. Les mythes sont des «utopies ou des croyances acceptées et transmises à une communauté». Les Petits Groupes ont, au cours des années, créé des mythes qui sont compréhensibles en raison du succès limité de certaines églises dans le contexte des Petits Groupes. Et nous devons reconnaître que nous avons fait la promotion de modèles au lieu de parler d’objectifs. Nous nous sommes focalisés sur le comment au lieu du quoi. C’est la raison du succès mitigé des Petits Groupes. En analysant les Petits Groupes qui ont du mal à fonctionner, nous pouvons déceler les mythes suivants : 1. Les Petits Groupes ne sont pas fait pour tous les membres. Cette affirmation est renforcée quand on constate que plus de 50% des membres qui assistent régulièrement aux activités de l’Eglise ne fréquentent pas les Petits Groupes. Cependant, le problème n'est pas que ce groupe majoritaire ne veut pas ou n’a pas besoin de Petits Groupes. En réalité, ce qui se passe, c'est qu'il ne rencontre pas de Petits Groupes qui s'adaptent à leur temps ou à leur réalité. Proposition de solution : Organiser des Petits Groupes qui se réunissent à des heures qui correspondent à ces membres mais qui répondent toujours à l’objectif : Faire des disciples. Ceci en amenant les membres vers la Communion et la Mission dans le cadre des relations. 2. Les Petits Groupes ne valent pas la peine si c’est pour avoir une ou deux réunions par semaine : Quand on pose la question : Combien de fois se réunit votre Petit Groupe ?, la réponse est souvent : Une à deux fois par semaine. La chose intéressante, c’est que dans tous les cas, il ne compte pas les heures passées dans les classes de l’Ecole du sabbat, le culte d’adoration ou encore la réunion de Jeunesse. Cela se produit parce que le Petit Groupe est perçu seulement dans le contexte des maisons, à un endroit fixe. L’image du troupeau et du berger est la meilleure illustration à utiliser ici. Le berger ne conduit pas son troupeau toujours au même endroit.
  4. 4. 3 Proposition de solution : Le bon leader de Petit Groupe, soucieux de la nourriture de ses brebis, s’occupera de son troupeau aussi à l'Ecole du Sabbat, au culte, à la réunion de prière, etc. De cette façon, on ne parle plus d'un Petit Groupe qui ne se réunit qu’une ou deux fois par semaine. La vision et la perception du Petit Groupe s’élargit donc non pas seulement au lieu, mais aussi à l’appartenance à une communauté où l’on soucie l’un de l’autre. 3. Les petits Groupes ne servent qu’à gagner des âmes : Beaucoup de petits groupes ont été considérés uniquement comme des centres d'évangélisation (ce qui n’est pas mal) et ont donc concentré leurs activités vers les inconvertis afin de les gagner à Christ. Tous le Petit Groupe travaille pour que les amis et visiteurs non-adventistes prennent la décision de suivre Christ. Cela est bien et bénéficie aux non-adventistes, mais qu’en est-il des adventistes ? Les adventistes ont aussi des besoins et l’un d’entre eux, c’est la croissance spirituelle et la consolidation dans la foi chrétienne. C’est donc de devenir des disciples. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’adventistes ne fréquentent pas les Petits Groupes parce que les programmes des Petits Groupes ne visent que les non-adventistes. Avoir des Petits Groupes qui ne visent que les non-adventistes est un fonctionnement erroné. L’objectif étant de faire des disciples, le Petit Groupe est donc un centre de réveil spirituel, un lieu de communion. Proposition de solution : Il ne s’agit pas ici de dire que s’orienter vers les non-adventistes est une mauvaise chose. Mais il est important de comprendre que le Petit Groupe doit travailler pour tous ces membres. C’est un centre pour faire des disciples pas seulement pour faire de l’évangélisation. 4. Les Petits groupes sont la base de tous nos efforts missionnaires : Le rêve est de voir nos Petits Groupes comme la base de tous nos efforts missionnaires. C'est notre grand désir, cependant, dans la pratique, il n'en est pas encore ainsi, et pour la simple raison que, dans l’église, nous sommes encore plongés dans le monde des départements et des programmes. Chacun se sent responsable de promouvoir ses activités et son calendrier. Activités et calendrier qui ne correspondent pas toujours aux besoins des membres. Proposition de solution : Les départements et les programmes doivent servir les intérêts des Petits Groupes. Cela signifie que tout est préparé pour eux. Les différents départements doivent prendre en compte l'objectif des Petits Groupes: faire des disciples. Les Petits Groupes devraient finalement être les lieux qui serviront de relais à toutes les actions de l'église : séminaires, projets, événements spéciaux, marches, etc. 5. Les Petits groupes ne fonctionnent pas dans les grandes Eglises et les églises rurales : Les grandes églises ont comme particularité que leurs membres proviennent de différents quartiers et même de différentes villes. Les membres sont loin les uns des autres qu’il est difficile de se réunir durant la semaine pour des raisons économiques, de déplacements ou autre. De ce fait, dans ces églises, les dirigeants ont renoncé à mettre en place les Petits Groupes. De même, les églises en régions rurales plus petites, estiment que vu leur taille, ils n’ont pas besoin de mettre en place les Petits Groupes. Ils ont donc choisi de renoncer aux bénédictions des Petits groupes.
  5. 5. 4 Proposition de solution : Pour ces types d'église, les Petits Groupes peuvent travailler sur des critères tels que le regroupement par lieu d’habitation. Ils doivent aussi avoir des horaires de rencontres qui satisfassent tous les participants. En fin de compte, dans les deux types d'églises, le jour du sabbat reste un temps de rencontre spécial. Il peut également être une option. Il ne faut jamais oublier que le but des Petits Groupes est de faire des disciples par la communion et de la mission dans le contexte de la relation. Conclusion Dans votre expérience en tant que leader, à un moment donné, vous avez entendu un ou plusieurs de ces mythes. Cependant, nous avons également présenté ici des solutions ou des réponses pour chacun de ces mythes. Notre objectif était de montrer que, pour arriver à une réussite dans la mise en place des Petits Groupes, il faut tenir compte des méthodes multiples et variées mais le principe doit prévaloir par-dessus tout: faire des disciples. DEFI En tant que leader de petit Groupe, il est nécessaire de rappeler encore une fois que les Petits Groupes sont la meilleure stratégie pour faire des disciples, Ellen G. WHITE dit que c'est la base et qu’elle a été donnée par celui qui ne peut errer. Acceptez-vous ce défi ?
  6. 6. 5 COURS 2 : CARACTERISTIQUES D’UN PETIT GROUPE QUI FONCTIONNE Discussion en groupe : Organisés en Petits Groupes, analysez la situation suivante : Plusieurs églises dans le monde déclarent avoir expérimenter la joie du salut et la conversion de nouvelles âmes grâce à l’organisation des Petits Groupes. Comment cela arrive-t-il ? Que font les Petits Groupes pour en arriver à ce résultat ? Maintenant discutons autour des questions suivantes :  Dans le contexte des Petits groupes, pourquoi certaines églises se développent et d'autres pas ?  Que font les Petits Groupes dans ces églises ?  Est-il possible d'atteindre de bons résultats sans les Petits Groupes ? Dans ce cours, nous présenterons 16 caractéristiques basiques qui doivent être considérées pour obtenir des résultats dans la mise en place des Petits Groupes. 1. Avoir une philosophie adventiste bien définie : Un Petit Groupe a besoin d’avoir des objectifs clairement définis. La Bible est claire en ce qui concerne les Petits Groupes et qui nous est rappelé dans Marc 3 : 13 et 15. a. Les Petits Groupes sont la meilleure stratégie pour accomplir la mission qui est de faire des disciples. b. Les Petits Groupes reconnaissent clairement qu’ils sont des Centres de Réveil, des lieux de communion avec Dieu et avec les autres. c. Ils reconnaissent aussi qu’ils sont des Agences Missionnaires, des centres qui gagnent des âmes. d. Jésus a choisi douze disciples pour les avoir avec lui et ensuite les envoya prêcher. Marc 3 : 14 et 15. 2. Avoir un but et un objectif clair : Quand le Petit Groupe est au clair sur son identité, il doit se fixer des objectifs et buts clairement définis : a. Il ne faut pas avoir peur de fixer des objectifs. Il ne faut pas qu’il y ait de confusion. Il ne faut pas seulement viser le baptême. b. Les baptêmes viendront à la suite d’objectifs tel que : des rencontres qui visent à faire des disciples, la présence régulière aux réunions, la présence aux activités de l’Eglise, les activités de loisirs pour le groupe, les études bibliques, les paires missionnaires,… c. Rappelons-nous que notre mission consiste à aller pour faire des disciples. Les baptêmes font partie du processus de disciple. 3. Avoir une structure claire : Il est important d’avoir une structure claire pour gérer les Petits Groupes : a. Tous font partie de cette structure. En ce qui concerne les Petits Groupes, la devise est: Petits Groupes, tous concernés. b. Le Pasteur de district, les Anciens et les Leaders de Petits Groupes sont garants de la structure de fonctionnement. c. Le mot-clé est STRUCTURE des Petits Groupes.
  7. 7. 6 4. Avoir des leaders formés : De même que, pour un bon fonctionnement, le corps dépend de la tête, il en est de même pour le Petit Groupe. Un leader de Petit Groupe bien préparé à la tête d’un groupe de soldats d’élite. Lorsque les leaders ne sont pas formés, les Petits Groupes sont faibles, désorganisés et incohérents. Ce sont eux qui génèrent des Petits Groupes qui, à court, moyen ou long terme, mourront. Les caractéristiques d’un bon leader de Petits Groupes : a) Capacité de diriger. Il a la capacité d’influencer positivement le groupe. b) Sens de responsabilité. Il comprend que son appel est de Dieu et par conséquent, il accepte cet appel avec sérieux. c) Sait où il va. Il n’improvise pas. Il sait où il veut emmener son Petit Groupe. d) Capacité à servir : C’est un leader serviable. Il ne se sent pas obligé. Il aime servir. e) Formateur : Il identifie les besoins de son Petit Groupe et leur apporte les formations nécessaires. f) Les leaders de Petits Groupes sont préparés comme leaders associés pendant au moins un an. g) Les leaders de Petits Groupes participent régulièrement à l’Ecole de formation des Leaders. h) Les leaders développent un système d’évaluation hebdomadaire : Théorique et Pratique. 5. Avoir un lieu fixe qui accueille le Petit Groupe : Celui qui accueille le Petit Groupe a un rôle important dans le succès des Petits Groupes : a. Les personnes qui accueillent ne changent pas chaque semaine. Ils accueillent le groupe pendant au moins 6 mois ; b. Ces personnes sont formées trimestriellement par le pasteur sur des sujets comme l’accueil. c. Ils doivent prendre conscience qu’ils véhiculent l’image de l’Eglise. Pasteur de disctrict Coordination des PG du district Premier Ancien ou Directeur d'Eglise Coordination des PG de la communauté Ancien d'Eglise Superviseur de PG (jusqu'à 3) Leader Leader Leader Directeur des Ministères Personnels Ancien d'Eglise Superviseur de PG (jusqu'à 3) Leader Leader Leader
  8. 8. 7 d. Ceux qui accueillent sont responsables de l’accueil des amis et des membres du groupe. e. Ils doivent avoir le don du service. 6. Avoir au moins deux réunions hebdomadaires : Pour que les objectifs soient atteints, les Petits Groupes ont au moins deux réunions hebdomadaires : a. Un jour officiel : réunion de communion. b. Un autre jour : réunion de mission. c. La dynamique de ces deux réunions doit permettre d’atteindre les objectifs. 7. Visiter les membres du groupe au moins une fois par mois : Visiter est une des activités les plus importantes dans la tâche du leader. a. Les visites aux membres du groupe permettent la cohésion du groupe. b. Les visites doivent être courtes. Prier avec eux chez eux. Les aider dans leurs besoins. c. Les membres sentent que l’on s’intéresse à eux. 8. Organiser le groupe en paires missionnaires : Ce n’est pas une option. Jésus lui-même a envoyé ses disciples et les a organisés deux à deux : a. Pour beaucoup, le mot « paires missionnaires », est une barrière. Ils pensent qu’il s’agit d’aller donner des études bibliques de maison en maison. Pourtant, si nous comprenons tout ce qu’implique être un disciple, nous aurons des conceptions différentes. b. Chaque paire doit prier pour une liste d’amis. Ils doivent prier l’un pour l’autre. Ils doivent se visiter. Aller manger ensemble, courir et marcher ensemble. c. N’oubliez pas que Jésus a organisé ses disciples en Petit Groupe et ensuite les a envoyés deux à deux. Ce n’est donc pas une option. 9. Avoir une Ecole de Leader où tous les leaders et adjoints : L’apôtre Paul écrit : « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l`enseigner aussi à d`autres. » (2 Timothée 2 : 2). Un des objectifs principaux du Petits Groupes est de préparer des leaders. Pour cela, il est important qu’il soit former au sein d’une Ecole de leader dirigé par le Pasteur de district. C’est une formation théorique qui doit permettre aux leaders d’agir dans la pratique. Trois choses fondamentales pour son bon fonctionnement : a. L’Ecole de leader doit être programmé de manière régulière (au minimum une fois par semaine). b. Il doit être dirigé par le Pasteur. c. Les Leaders, les Anciens, le Directeur des Ministères Personnels et les futurs Leaders y assistent. 10. Etre des lieux permanents de formation des nouveaux leaders : L’objectif d’un Petit Groupe doit être de créer un nouveau Petit Groupe. Un lieu où le leader adjoint est le premier appelé à être un nouveau leader et où chaque membre est un futur leader de groupe. Quand il y a de nouveaux leaders, il y a de nouveaux groupes. Un Petit Groupe qui ne répond pas à ce défi, s’éloigne irrémédiablement de la mission. 11. Faire une évaluation du l’œuvre missionnaire chaque semaine : Ce point est d’une importance vitale. En tant que leader, vous devez connaitre chaque semaine le nombre de : a. Visites missionnaires. b. Etudes de la Bible c. Imprimés distribués d. Candidats au baptême e. Plans d’évangélisation
  9. 9. 8 f. Offrandes 12. Le Petit Groupe est la classe de l’Ecole du sabbat : C’est une église de Petit Groupe. a. Les Petits Groupes se convertissent le sabbat matin en classes de l’Ecole du sabbat. b. Le leader du Petit Groupe devient l’animateur de la Classe. 13. Le Petit Groupe devient une groupe d’action de la Société de jeunesse dans l’Eglise : C’est une église de Petit Groupe. a. Le Petit Groupe se transforme le sabbat après-midi en Groupe d’actions J.A. b. Le Leader se charge d’inciter ces membres à participer activement aux réunions et activités de la Société de Jeunesse. 14. Participer aux Semaines de moisson des Petits Groupes et aux Campagnes Publiques : a. Chaque Petit Groupe est une agence missionnaire. b. Les Petits Groupes doivent participer aux campagnes d’évangélisation publiques. c. Deux semaines de moisson en Petit Groupe et deux campagnes publiques dans l’année. d. Rappelez-vous que l’Eglise connait la croissance spirituellement et en nombre quand les personnes sont impliquées dans l’activité missionnaire. 15. Amener des âmes au pied de Jésus chaque année : a. De manière régulière, dans les Petits groupes, des âmes doivent être amenés au pied de Jésus. b. Ces nouvelles âmes sont tout de suite enrôlées dans l’évangélisation. Elles sont organisées en paires missionnaires. 16. Le Petit groupe se multiplie au moins une fois dans l’année : a. Les Petits groupes sains se multiplient au moins une fois par an. b. Un Petit Groupe doit comprendre que la raison d’être d’un Petit Groupe est de croître et de se multiplier. La meilleure manière de sensibiliser sur cette expérience est d’organiser une semaine de multiplication des Petits groupes au niveau de l’Eglise ou du district. Conclusion Nous avons découvert ici les qualités des Petits groupes qui ont du succès. Ils ne sont pas compliqués à mettre en place. Si nous suivons ces principes, nos Petits Groupes révolutionneront l’Eglise. DEFI En tant que leader, vous avez une grande responsabilité. 75% du succès des Petits Groupes repose sur vos épaules. C’est sans doute, un grand défi, mais avec l’aide de Dieu, vous ne serez jamais seul dans votre ministère. Êtes-vous prêt à mettre en pratique ces 16 principes ? Acceptez-vous le défi ?
  10. 10. 9 COURS 3 : PETIT GROUPE INTEGRAL : MULTIPLICATION PAR EFFET NATUREL Discussion en groupe : Organisés en Petit Groupe, analysez la situation suivante : Dans l’actualité, le mot intégral est très utilisé. Il peut être remplacé par les mots complet et holistique qui se préoccupent de l’aspect physique, mental, social et spirituel (terme utilisé dans le milieu chrétien) de la personne. Ainsi, nous comprenons par la Bible que Dieu nous a créé comme des êtres intégraux, holistiques. Par exemple :  De Jésus, la Bible déclare : « Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » (Luc 2 : 52)  Durant son ministère, il y avait une caractéristique : « Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. » (Matthieu 9 : 35)  Parlant du christianisme, Paul dit : « Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l`esprit, l`âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l`avènement de notre Seigneur Jésus Christ! » (1 Thessaloniciens 5 : 23) Réfléchissez aux questions suivantes :  Croyez-vous que le travail en Petit Groupe doit être intégral ?  Considérez-vous que votre Petit Groupe soit un Petit Groupe intégral ?  Est-ce possible de travailler intégralement en Petit Groupe ? Introduction La multiplication des petits groupes est un pilier essentiel pour une vie d'église saine. Les Petits Groupes sont le lieu idéal pour faire des disciples, pour aider les membres à développer des relations profondes de confiance et pour découvrir et utiliser leurs dons spirituels. Par le soutien qu’ils apportent les uns aux autres, ils apprennent à appliquer des principes bibliques pertinents dans leur vie quotidienne. L'église dans son ensemble va grandir en bonne santé seulement si les Petits Groupes ne cessent de croître, en se rappelant l’objectif: faire des disciples et pour que chaque membre soit engagé dans la communion et la mission dans le contexte de la relation. Selon Christoph Schalk, écrivain de renom dans le monde évangélique, "Après avoir effectué 60.000 profils sur la planète, la preuve est incontestable: les églises les plus saines, en particulier celles qui sont en forte croissance, mettent l'accent sur la nécessité de multiplier les petits groupes. En revanche, les églises qui sont en déclin, placent peu l'accent sur la multiplication ". Alors, comment le Petit Groupe peut-il développé un fonctionnement intégral ? : 1. Un Petit Groupe qui forme : Satisfaire les besoins de l’aspect cognitifs. Les petits Groupes constituent de par leur structure un centre éducatif d’un niveau spécial. Le leader montre ses qualités d’enseignant sur des thèmes divers et variés. De même, le Petit Groupe répond aux besoins de ceux qui souhaitent connaître et apprendre à modifier un style de vie. Ellen G. WHITE déclare : « C’est l’enseignement reçu et la pratique qui qualifieront les personnes pour mettre à profit les occasions qui se présenteront. Il est nécessaire de disposer d’une méthode pleine de sagesse pour que chacun soit mis à la place qui lui convient, où il pourra acquérir une expérience qui lui permettra d’assumer des responsabilités. » Service Chrétien, page 75.
  11. 11. 10 « Un grand nombre seraient disposés à travailler si on leur montrait comment ils doivent s’y prendre. Il faut les instruire et les encourager. […]Un seul exemple a plus de valeur que beaucoup de préceptes.» Ministère de la guérison, page 123. Finalement, le Petit Groupe peut développer cette manière harmonieuse et efficace d’enseigner vu le petit nombre de membres présents dans le groupe. 2. Un Petit Groupe qui enseigne : Satisfaire les besoins de l’aspect spirituel. C'est l’objectif final de toute activité de l’Eglise et le Petit Groupe ne fait pas exception. Nous devons exalter le nom de Jésus à travers chaque activité faite dans les Petits Groupes. Ellen G. WHITE déclare magistralement : « Réfléchissez sur la manière dont vous pourrez le mieux éclairer ceux qui ne se sentent pas attirés vers les choses religieuses. Lorsque vous rendez visite à vos voisins et à vos amis, intéressez-vous à leurs besoins spirituels comme à leur bien-être matériel. Parlez-leur du Sauveur qui pardonne; invitez-les chez vous, et lisez- leur la Bible et les ouvrages qui l’expliquent. Dites-leur de se joindre à vous pour chanter et pour prier. Jésus lui-même sera avec vous, ainsi qu’il l’a promis, et les cœurs seront touchés par sa grâce. » Ministère de la guérison, page 126. « Faire connaître le Christ dans chaque famille ou dans de petites assemblées réunies dans un local privé, réussit souvent davantage à gagner les âmes à Jésus que des sermons prêchés en plein air à la foule mouvante, ou même dans des salles de conférences ou des églises. » Instructions pour un service chrétien effectif, page 150. Vraiment extraordinaire ! Il y a beaucoup plus de possibilités de gagner des âmes dans les maisons que dans un grand auditorium. 3. Un Petit Groupe qui guérit : Satisfaire les besoins de l’aspect physiques. La société est fatigué de la théorie, des sermons et des discours remplis de promesses non tenues. C'est là que le Petit Groupe doit montrer sa différence. Nous sommes appelés à faire ce que nous prêchons. Ellen G. WHITE a déclaré : « Le Sauveur du monde passait plus de temps et dépensait plus d’énergie à guérir les malades qu’à prêcher. Sa dernière recommandation à ses disciples, ses représentants sur la terre, concernait l’imposition des mains aux malades pour qu’ils fussent guéris. Quand le Maître reviendra, il accordera ses louanges à ceux qui auront visité les malades et soulagé les affligés. » Instructions pour un service chrétien effectif, page 162 « J’ai reçu des instructions pour encourager l’ouverture de cours de cuisine dans tous les endroits où a été entreprise une œuvre missionnaire médicale. Tout ce qui peut inciter les hommes à se réformer sur ce point doit être tenté. Que la lumière luise le plus possible. Enseignez aux membres d’église à se perfectionner dans la préparation des aliments et encouragez-les à faire part aux autres de ce qu’ils ont appris. » Instructions pour un service chrétien effectif, page 75 4. Un Petit Groupe qui aime : Satisfaire les besoin de l’aspect social. Le Petit Groupe est appelé à se développer dans le contexte des relations. C’est un lieu idéal pour former et entretenir des liens d’amour, d’amitié, de fraternité et de travail. De cette manière, le Petit Groupe sert à satisfaire un besoin naturel chez tout être humain : aimer et se sentir aimé.
  12. 12. 11 « Ceux qui se replient sur eux-mêmes, ne voulant pas s’unir aux autres pour leur être utiles, perdent de nombreuses bénédictions, car, le contact mutuel affine et polit, et les relations sociales offrent l’occasion de faire des connaissances, de contracter des amitiés, qui créent une atmosphère d’unité et d’amour, agréable aux yeux de Dieu et des habitants du ciel. » Messages à la jeunesse, page 403 « En particulier, ceux qui ont goûté l’amour du Christ devraient développer en eux le don des relations humaines, ce qui leur permettrait de gagner des âmes à leur Sauveur. […]En tous temps et en tous lieux, Jésus manifestait un intérêt compatissant pour la famille humaine et la lumière d’une piété joyeuse émanait de sa personne.» Foyer chrétien, page 443. Les relations humaines se cultivent mieux dans les Petits Groupes grâce au faible nombre d’interactions possibles. Conclusion En étant un groupe intégral, les Petits Groupes expérimentent une multiplication naturelle. Pour que les brebis donnent plus de "laine" et "plus de moutons", le pasteur doit les nourrir et prendre soin d'elles (les conduire au vert pâturage), c'est le travail que vous devez accomplir en tant que leader. Paître les moutons de manière intégrale afin qu’ils se multiplient. DEFI Nous sommes des êtres complets et les Petits Groupes doivent viser l’être humain dans son intégralité. Nous ne sommes pas des numéros. Acceptez-vous le défi ?
  13. 13. 12 COURS 4 : LE PETIT GROUPE ET LES DONS SPIRITUELS Discussion en groupe : Organisés en Petit Groupe, analysez la situation suivante : « … étaient placés sous sa direction pour faire fidèlement les distributions à leurs frères, grands et petits, selon leurs divisions: aux mâles enregistrés depuis l`âge de trois ans et au-dessus; à tous ceux qui entraient journellement dans la maison de l`Éternel pour faire leur service selon leurs fonctions et selon leurs divisions; aux sacrificateurs enregistrés d`après leurs maisons paternelles, et aux Lévites de vingt ans et au-dessus, selon leurs fonctions et selon leurs divisions; à ceux de toute l`assemblée enregistrés avec tous leurs petits enfants, leurs femmes, leurs fils et leurs filles, car ils se consacraient fidèlement au service du sanctuaire. » 2 Chroniques 31 : 15 à 18 « Cette question m’a été présentée par celui qui ne peut errer. Dans une grande église, formez de petits groupes afin de travailler, non seulement en faveur des membres, mais aussi pour les incroyants. Si, dans un endroit, il y a deux ou trois adventistes, qu’ils organisent un groupe missionnaire. Bien unis, animés par l’amour divin, ils s’encourageront mutuellement à marcher de l’avant, et chacun sera fortifié et soutenu par ses frères. Qu’ils manifestent le support et la patience du Christ, s’exprimant sans hâte, usant du talent de la parole pour s’édifier dans la très sainte foi. » Témoignages pour l’Eglise, Volume 3, page 96 « La constitution de petits groupes pour mener une action évangélique est un plan qui m’a été présenté par Celui qui ne peut commettre d’erreur. » Evangéliser, page 111. « Que dans nos églises des groupes se forment en vue du service. Plusieurs membres travailleront de concert comme pêcheurs d’hommes, et chercheront à retirer les âmes de la corruption du monde pour les amener à la pureté de l’amour du Christ. » Témoignages pour l’Église, Volume 3, page 96 Introduction Le Seigneur nous dit que chaque croyant a un don. Tous les dons sont doivent au service des croyant dans le corps de Christ et sont la contribution de chacun à l’édification de l’Eglise. Mais les dons sont aussi liés à la mission, c’est le service de chaque croyant, pour amener d’autres dans le corps de Christ. Le ministère selon les dons et la mission sont intimement liés et sont orientés par les dons spirituels que le Seigneur a donné à chaque croyant. Il est important que chaque croyant découvre et soit conscient des dons que le Seigneur lui a donné, puisque nous sommes une race élue, un sacerdoce royal, et nous avons donc tous une mission à accomplir et une responsabilité devant Dieu. Pour développer le ministère et la mission, les croyants doivent former des Petits Groupes de travail en accord avec leur don et le ministère pour lequel ils ont été appelés, se soutenant ainsi les uns les autres. Rappelons-nous que les Petits Groupes poursuivent un objectif précis : FAIRE DES DISCIPLES à travers la communion et la mission de chacun des membres dans le contexte de la relation. Ci-dessous, vous trouverez des exemples de Petits groupes selon les dons : 1. Petits Groupes d’évangélisation : Dans un district au Pérou, il existe un Petit Groupe qui se passionne pour l’évangélisation publique. Ils aiment les campagnes publiques. Ils ont une stratégie d’évangélisation très méthodique. C’est un Petit Groupe spécialisé. Ils se sont organisés en Petit groupe où ils ont tous une don pour l’évangélisation publique.
  14. 14. 13 Ils ont aussi leurs réunions, qu’ils appellent conseil d’évangélisation, qui a lieu une fois par semaine. Ce Petit Groupe cherche à atteindre les objectifs du Petit Groupe à travers :  Le Conseil d’évangélisation une fois par semaine (COMMUNION)  Les campagnes d’évangélisations régulières (MISSION)  Les rencontres sociales, les retraites spirituelles et autres activités (RELATIONS) 2. Petits Groupes axés sur un ministère musical et de louange : Il existe, dans la ville de Tocache (Pérou), un Petit Groupe composé de musiciens et de personnes aimant la musique et le chant. Ils se sont organisés après une réunion lors d’un moment de louanges. Ils ne font pas que chanter et jouer des instruments, sinon ce Petit groupe n’atteindrait pas l’objectif premier qui est de FAIRE DES DISCIPLES. Chaque fois qu’il y a une campagne d’évangélisation ou une activité à l’Eglise, ce Petit Groupe de musiciens et chanteurs apporte son aide pour la conversion des âmes. De la même manière, ce Petit Groupe a amené au baptême plusieurs amis qui ont été gagnés à travers les réunions du groupe. 3. Petits Groupes d’étudiants universitaires : Dans une ville universitaire, s’est développé un Petit Groupe avec un grand succès composé d’étudiants. Certains pourraient penser que dans ce Petit Groupe, les étudiants sont centrés sur eux-mêmes. Il n’en est pas ainsi. Faire partie de ce Petit Groupe est intéressant et est fructueux parce que les membres ont des objectifs communs et un style de vie similaire qui facilement créent les conditions pour se développer de manière efficace. Elles sont comme n’importe quel Petit Groupe à l’exception que les amis qui visitent le groupe sont des professeurs de l’université, des étudiants et des jeunes qui gagnés par l’amitié du petit Groupe. 4. Petits Groupes de professionnels : Dans certaines églises, des Petits Groupes regroupant des professionnels d’un même secteur d’activités peuvent se former. Il peut s’agir de professionnels de santé, d’enseignants ou autres. Comme le cas précédent, cela peut paraitre exclusif et discriminatoire, mais ces petits groupes peuvent atteindre des personnes que l’Eglise ne peut pas toujours atteindre (notables, …). Cela ne signifie pas que le groupe ne recevra pas des personnes n’appartenant pas à au secteur d’activités du groupe. 5. Petits Groupes d’adolescents et de jeunes adultes : Dans certaines églises, les jeunes étaient ‘’fatigués’’ d’écouter les thèmes des adultes. Ils ont donc formé un Petit Groupe dirigés par des jeunes qui traite des problématiques concernant la jeunesse. Bien sûr, ce Petit Groupe a un conseiller adulte et est organisé avec l’approbation de l’Eglise. Il peut en découler de grandes bénédictions. 6. Petits Groupes anglophones ou hispanophones : Des Petits groupes peuvent aussi être organisés pour regrouper et atteindre des personnes parlant une langue étrangère. Les personnes seront d’abord attirées parce qu’on y parle leurs langues, mais au fur et à mesure, une camaraderie se développera et permettra au final de présenter le message biblique.
  15. 15. 14 Le groupe ne doit jamais oublier sa mission première qui est de faire des disciples par le moyen de la relation. Conclusion Les petits Groupes cités dans cette étude ne sont que des exemples, ce ne sont pas des modèles. Chaque église doit comprendre les principes qui sont à la base de l’organisation des Petits groupes et les appliquer pour avoir des Petits Groupes organisés autour des dons, des talents et des ministères des membres d’église. Nous devons éviter d’être inflexible dans l’organisation des Petits Groupes. Les Petits Groupes ne grandiront jamais dans un environnement où l’on n’est pas prêt pour le changement. DEFI Notre gros problème aujourd’hui, c’est que nous aimons recopier les modèles sans tenir compte des principes et objectifs que nous avons vu précédemment. C’est le rôle des leaders, anciens et pasteurs de rappeler constamment les objectifs des Petits groupes : FAIRE DES DISCIPLES. Nous devons aider les membres à organiser des Petits Groupes qui les aident à exploiter au maximum leurs dons spirituels. Acceptez-vous ce défi ?
  16. 16. 15 COURS 5 : FORMER DES LEADERS : MULTIPLIER LES PETITS GROUPES Discussion en groupe : Organisés en Petits Groupes, réfléchissez aux questions suivantes : Le Petit groupe Serviteurs de Jésus compte 35 membres. C’est un groupe gigantesque qui va croissant grâce aux activités missionnaires que son leader les motive à faire une fois par trimestre. Pourtant, ce groupe n’a pas un leader associé stable. Comme ils sont nombreux, le petit Groupe souhaiterait des conseils de votre part : quels conseils leur donnerez-vous ? Maintenant discutons : 1. Pensez-vous que ce Petit Groupe doit se multiplier ? 2. Croyez-vous que le nombre de membres indique qu’il faut se multiplier ? 3. Que doivent-ils faire ? Comment doivent-ils s’y prendre ? Introduction Certains préfèrent utiliser le mot "diviser" lorsque le Petit Groupe doit procéder à la création d'un nouveau Petit Groupe au lieu du terme "multiplier", parce que, pour eux, la division implique " une soustraction", tandis que la multiplication implique "une addition". Pour que la multiplication du Petit Groupe se réalise de manière efficace, il est nécessaire de répondre à trois questions : 1. Où commence la multiplication des Petits Groupes ? a. Dans le Petit Groupe : C’est le lieu idéal pour former des leaders. Le leader associé est appelé à être un futur leader de groupe. L’objectif de tout leader de Petit Groupe est que chaque membre de son groupe devienne un futur leader. Le Petit groupe doit donc aussi former des leaders. b. A l’Ecole des Leaders des Petits Groupes : L’Ecole de leaders est le lieu de préparation théorique. Cette école doit être réellement une école, non un lieu d’annonces où le Pasteur doit former non seulement les leaders mais aussi les futurs leaders de Petits Groupes. Pour cela, le Pasteur doit être convaincu de l’importance des Petits Groupes. c. Chez le Leader de petit Groupe : Le leader doit être un homme ou une femme consacrée. Selon les spécialistes, 70% du succès d’un petit Groupe dépend du leader. 30% du succès dépend du groupe. Un leader fidèle forme d’autres leaders. Si en tant que leader, nous avons du mal à former des leaders, nous courrons vers l’échec. d. Le Pasteur de district : Nous avons déjà dit que le succès des Petits Groupes dans un district dépend de la passion du pasteur dans la mise en place et le soutien aux Petits Groupes. Il est conscient de l’importance des Petits Groupes et possèdent lui- même un Petit Groupe type de 12 personnes qui sont formés directement par lui. Ces personnes ne sont pas dans des Petits Groupes, mais ils sont entrainés et préparés à suppléer le Pasteur pour former de nouveaux leaders. 2. Quand se fait la multiplication des Petits Groupes ? a. Quand il y a de nouveaux leaders : C'est une grosse erreur qui ne fera que générer un nouvel échec que de diviser un Petit Groupe juste parce qu’il y a trop de membres ou parce que c’est le moment. Il y a des signes et des points qui indiquent qu'il est
  17. 17. 16 temps de diviser le groupe. Le leader du Petit Groupe sait quand donner la possibilité au leader associé de prendre la direction d’un groupe. Le pasteur de district lors de l’Ecole de leader, sait quand il est temps de proposer un nouveau chef de Petit Groupe. b. Quand le Petit Groupe a planifié et travaillé à cela. Un des principes basiques de des Petits Groupes qui se multiplient est de planifier chaque détail et de travailler sur chacun de ces détails. Si vous travaillez sur chacun de ces détails, la multiplication se fera de manière naturelle. c. Lors d’une occasion spéciale : La fédération peut planifier une fois par an la multiplication des Petits Groupes. Lors de cette fête spéciale, le pasteur présentera les nouveaux leaders de Petits Groupes. Ce programme doit se faire à un moment stratégique de l’année. 3. Où en sommes-nous maintenant dans notre Petit Groupe ?: Beaucoup de Petits Groupes se sont divisés sur la base du nombre de membres, sur le coup de l’émotion et n’ont jamais reçu les instructions sur comment doit se dérouler le processus de multiplication. Que faire? En tant que leader, former et coacher le leader associé afin qu’il devienne un leader, former le groupe afin de susciter de nouveaux leaders, et enfin amener chacun à comprendre que le seul modèle de leadership est Jésus. Conclusion « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l`enseigner aussi à d`autres. » 2 Timothée 2 : 2 La multiplication efficace et salutaire du Petit Groupe est basée sur les nouveaux leaders, sur les ressources humaines et non sur le nombre de membres comme certains le pensent. Tout commence avec le Pasteur, l’Ancien et le Leader. DEFI Vous êtes un Leader de Petit Groupe, un Ancien, un Pasteur ; êtes-vous prêt à payer le prix pour former de nouveaux leaders? Souvenez-vous que les disciples ne sont pas formés dans un laboratoire, des séminaires ou des conférences, ce n’est qu’une partie. Jésus avait un contact personnel avec ces disciples. Qu'en dites-vous ? Acceptez-vous le défi?
  18. 18. 17 COURS 6 : NOUVEAUX LEADERS : MULTIPLICATION ASSUREE Discussion en groupe : Un leader expérimenté quittait son poste après de nombreuses années de dur labeur. Coïncidence ou non, un étudiant le remplaça. Embrassant son élève, l’enseignant dit au groupe: - Messieurs, ce jeune homme était mon élève et va faire un bien meilleur travail que moi. - Comment cela sera possible ? répondit l'étudiant. Le professeur le regardant, déclara: - Mon ami, écoutez attentivement: Si votre travail n'est pas meilleure que le mien, c'est que j'ai échoué dans mon enseignement. Maintenant discutons : 1. Le professeur avait-il raison dans ce qu’il a dit ? Pourquoi ? 2. Pourquoi le professeur parla avec tant de conviction ? 3. Quels sont les effets des paroles du professeur sur l’élève ? Introduction « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, » (Matthieu 28 : 19) Ce texte présente la mission de Christ confiée à son église. Il doit être réalisé, non par un groupe de personnes dans l’Eglise, mais par tous parce que c’est le sacerdoce de tous les croyants. (1 Pierre 2 : 5 à 9). Durant les trois années de son ministère, Jésus n’a pas passé son temps à former une grande armée, il a formé des leaders. C’est seulement quand l’Eglise acceptera cette vision biblique du disciple qu’il sera en mesure d’obéir à la grande commission donnée par Christ. Si l’ordre est de faire des disciples, alors en formant de nouveaux leaders, la multiplication est assurée. 1. Où les rencontrer ? : Ils peuvent être plus près que nous ne l’imaginons, simplement parce que nous ne regardons les personnes comme Dieu les regarde : « Et l`Éternel dit à Samuel: Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l`ai rejeté. L`Éternel ne considère pas ce que l`homme considère; l`homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l`Éternel regarde au cœur. » a. Le leader associé : Leader et leader associé sont une équipe et il doit y avoir unité et harmonie dans les objectifs. Si le leader associé n’a pas la même vision qui me passionne en tant que leader du petit groupe, il ne réussira pas. C'est pourquoi il est important de prendre soin et d’avoir beaucoup d’attention pour le leader associé. b. Un membre du groupe : Si le leader associé ne donne pas de preuve qu’il est prêt à payer le prix pour établir un futur Petit Groupe, alors, avec beaucoup de prière, il est temps de demander à Dieu un nouveau nom. Cette personne n’a peut-être jamais eu une responsabilité dans l'église ou dans le Petit Groupe, mais si vous avez prié ; Dieu vous guidera. 2. Comment les former ? : En regardant le ministère du Christ, il semble qu’il utilisait une stratégie que nous pouvons énumérer en trois ponts. Cette relation de Jésus avec ses disciples doit être la même entre le leader et le leader associé : a. Il me regarde faire : Le leader associé devrait comprendre que je ne suis pas seulement quelqu’un qui parle, mais quelqu’un qui agit aussi. Je dois montrer l'exemple. Jésus choisit ses disciples et les conduit à une expérience de la contemplation de sa gloire à pourvoir aux besoins du peuple d'Israël. C’est en suivant
  19. 19. 18 son exemple que nous continuons son travail. Ceci met fin aux doutes de Jean- Baptiste: « Et il leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. » b. Il fait avec eux : Le leader associé ne doit pas s'habituer à moi en tant que leader de groupe pour tout faire, mais je dois lui donner la possibilité de faire aussi. Dans la multiplication des pains et des poissons (Matthieu 14), les disciples ont le privilège de participer activement à la distribution de paniers alimentaires et des miracles qui se produisent. Ils ont appris deux leçons : (1) Quand ils ne peuvent pas, Dieu peut et (2) Le peu dans les mains de Dieu peut donner beaucoup. c. Il fait et j’observe : Après avoir vu comment fait le leader, et le leader associé peut aussi participer, mais cela ne signifie pas qu’il fait seul. Le leader est présent pour l’aider. "Quand il entra dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier: Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon? Et il leur dit: Cette espèce-là ne peut sortir de rien, mais par la prière et le jeûne » (Marc 9:28, 29). Ici, nous voyons le soutien qui ne pouvait pas manquer dans le processus de disciple. Le disciple doit savoir ce qu'il faut améliorer. 3. Quand les envoyer ? : Cette phase est importante. Elle ne doit avoir lieu ni trop tôt, ni trop tard. Elle doit se faire à un moment précis comme s’il s’agissait d’un fruit. a. Quand il y a un nouveau Petit groupe : L'objectif d'un petit groupe devrait être de former un autre petit groupe en bonne santé. Lorsque cela se produit, le leader d'expérience, comme professeur, doit s’occuper du nouveau petit groupe. Le nouveau leader doit conduire ou rester dans l’ancien petit groupe afin de poursuivre les travaux et de commencer un nouveau cycle de disciple en Petit Groupe. b. Passer la main : « Moïse appela Josué, et lui dit en présence de tout Israël: Fortifie- toi et prends courage, car tu entreras avec ce peuple dans le pays que l`Éternel a juré à leurs pères de leur donner, et c`est toi qui les en mettras en possession.» (Deutéronome 31 : 7). Le leader doit connaître le bon moment pour confier à un autre la responsabilité du groupe. Passer la main peut être effrayant, mais est profondément biblique. Conclusion La formation de nouveaux leaders fait aussi partie de la mission donnée par Christ. Si nous voulons être fidèles à la volonté de Christ, il nous faut faire ce que le Christ nous a demandé de faire. En ce sens, la formation de nouveaux leaders sera d'une importance vitale pour l’accomplissement de la mission. DEFI Tu es un leader de Petit Groupe, un Ancien, un Pasteur ? Es-tu prêt à payer le prix pour former de nouveaux leaders? Rappelez-vous que les disciples ne sont pas formés dans un laboratoire, des séminaires ou par des sermons, ce n’est qu’une partie. Jésus utilisait beaucoup les contacts personnels. Acceptez-vous le défi?
  20. 20. 19 COURS 7 : LE REVE DE MULTIPLIER DES LEADERS. Discussion au groupe : Munissez-vous d’une feuille de papier. Asseyez-vous en cercle. La consigne est la suivante : Chacun a trente secondes pour écrire un projet qu’il désire réaliser dans sa vie. A l’issue des trente secondes, chacun donne sa feuille à son voisin de droite. Celui-ci a aussi trente secondes pour continuer le projet commencé. Ainsi de suite jusqu’à ce que la feuille revienne à son auteur d’origine. Demandez à chacun de lire le projet entier et de constater ce qui a changé. Cela montrera que seul on peut aller vite mais ensemble on peut aller plus loin. « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l`enseigner aussi à d`autres. » 2 Timothée 2 : 2 Introduction La première étape dans le développement de nouveaux leaders de petits groupes est de rêver à des dirigeants de plus en plus mature et qui se multiplient. Un grand rêve fait une grande différence. Il est nécessaire pour les petits groupes d’avoir des leaders qui ont la vision de former de nouveaux leaders. Non seulement une armée de soldats, mais aussi les commandants. 1. Jésus nous enseigne que la foi est essentielle à l’accomplissement de nos rêves. Lisons Marc 11 : 22 à 24, Luc 17 : 6, Matthieu 21 : 21 et 22. Ecrivez comment notre foi peut nous aider à accomplir nos rêves. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Selon les trois textes bibliques, ce n'est pas la taille de notre foi ("la taille d'un grain de moutarde"), mais l'objet de notre foi («Ayez foi en Dieu") et la taille de nos rêves («cette montagne ») qui font la différence. Nous devons croire et prier. Paul nous rappelle aussi que «sans la foi il est impossible de plaire à Dieu» (Hébreux 11:6). 2. Multiplier les leaders était pour Jésus plus qu’uneune stratégie, c’était un impératif. Lisons Matthieu 28 : 19 et 20 et comparons avec 2 Timothée 2 : 2 pour identifier quel est l’objectif de Dieu pour son église. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Multiplier peut coûter cher, surtout dans la première étape, qui peut être plus lente que prévu, mais c’est le seul moyen de faire efficacement le travail que Jésus nous a ordonné, en nous disant de faire des disciples. Quelqu'un a déclaré : « Quand l'église expire les disciples, elle inspire des convertis.» La croissance actuelle de la population mondiale est plus importante que la croissance de l’Eglise. Pour
  21. 21. 20 accompagner cette croissance de la population mondiale, l’Eglise a besoin de multiplier les leaders qui deviennent eux-mêmes des multiplicateurs. Les textes bibliques montrent qu’il y a eu un plan prévu par Dieu pour que son église soit une église de multiplication. Voici huit principes de base pour transformer un rêve en réalité: 1. Chercher Dieu et chercher le projet de Dieu pour votre ministère, 2. Ecrivez le projet et voyez où cela peut vous conduire 3. Rappelez-vous ce projet en permanence, 4. Croyez que Dieu peut vous aider à réaliser le projet qu’il a pour vous, 5. Faites votre part, 6. Demandez à Dieu de faire sa part, 7. Travaillez comme si tout dépendait de vous et prier comme si tout dépendait de Dieu, 8. Parlez et vivez avec la certitude que le projet est en cours de réalisation. Conclusion Tout commence par un rêve. Comme leader, vous devez connaitre et agir selon le projet de Dieu pour son église. Ce projet est simple : croître à travers la multiplication de leaders. Pour que cela soit possible, il est important de considérer l’exemple de Jésus et les principes qui transforment les rêves en réalité. DEFI Nous avons découvert le rêve ou le projet de Dieu pour son Eglise. Voulez-vous vous unir à ce projet merveilleux ? Voulez-vous participer à la formation et à la multiplication de nouveaux leaders ? Les Petits Groupes sont un des moyens pour réaliser ce rêve.
  22. 22. 21 COURS 8 : DECOUVRIR DE POTENTIELS LEADERS Discussion en groupe : Discutez en Petits Groupes sur les questions suivantes : 1. Comment avez-vous été appelés à servir le Seigneur ? 2. Avons-nous une quelconque raison de nous glorifier avant d’être appelés ? 3. Que pouvons-nous dire de notre situation actuelle par rapport à ce que nous avons découvert ? « Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n`y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu`on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. » 1 Corinthiens 1 : 26 à 29 Introduction Une femme ne peut pas donner naissance à un bébé sans avoir été enceinte. Dans notre église, nous ne pouvons pas avoir de nouveau leader pour un nouveau Petit Groupe, si nous n’avons pas quelqu’un qui est formé et entraîné à lancer son propre Petit Groupe. Il est merveilleux de diriger des petits groupes "enceints" avec plusieurs futurs leaders. Ces groupes ne peuvent que se multiplier. Découvrir de nouveaux leaders Discutez en Petits Groupes des questions suivantes : a. Connaissance du texte  Quelle personne peut être un leader ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Dieu peut-il transformer un timide en extraverti ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Qu’est-ce que Dieu peut faire pour changer une personne ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- b. Interprétation du texte  Diriger un Petit Groupe est-il à la portée de n’importe quel membre ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Pourquoi est-il facile de découvrir des leaders dans un Petit Groupe ?
  23. 23. 22 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Comment découvrir et préparer un leader (qui est aussi un disciple du Christ) ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- c. Application du texte  Comment pouvons-nous découvrir un nouveau leader ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Suffit-il simplement de prier constamment ? (Luc 6 : 12 et 13) ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Que signifie l’expression : prendre son temps pour aller vite ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Est-ce facile de découvrir de nouveaux leaders ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Comment sortir de notre confort et chercher de nouveau leader pour Christ ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Conclusion Les leaders qui se multiplient sont des leaders qui ont des yeux ouverts pour voir les qualités des leaders potentiels. Cette tâche ne doit pas être l’affaire d’une seule fois dans l’année, mais une attitude de chaque jour qui doit devenir un style de vie. DEFI Faites une liste avec les noms des personnes que vous pensez que vous pouvez enrôler en tant que leader et écrivez les caractéristiques que vous identifiez en chacun d'eux. Voulez-vous les accompagner dans la prière fervente et les inviter à faire partie de ce plan merveilleux ?
  24. 24. 23 COURS 9 : PRINCIPES DE MULTIPLICATION DES PETITS GROUPES Discussion en groupe : Analysez ce qui suit : Dans la Bible, l’Eglise de Dieu est comparée généralement à un être vivant : corps humain, arbre ou plante. C’est parce que l’Eglise est vivante qu’elle a besoin de se multiplier pour accomplir sa mission. Réfléchissez aux questions suivantes :  Qu’est-ce qui peut exister dans un Petit Groupe et qui peut empêcher sa multiplication ?  De quoi avons-nous besoin pour que les Petits Groupes se multiplient ?  S’il n’y pas croissance et multiplication, avançons-nous dans l’œuvre de Dieu ? Introduction Le Petit Groupe est un organisme vivant, et comme tel, a besoin de se reproduire et de se multiplier pour donner du sens à son existence. Le désir de Dieu est que son église connaisse un processus continu de croissance. L’Eglise primitive vivait ce principe et voyait que « le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem. » (Actes 6 : 7) Satan craint la croissance de la famille de Dieu. Il souhaite voir les membres rester assis sur les bancs de l’Eglise sans faire quoi que ce soit pour les autres. Nous découvrirons ci-dessous quelques facteurs propices à la multiplication des Petits groupes : 8 facteurs propices à la multiplication des Petits Groupes : 1. Le temps de dévotion du Leader : Les leaders des Petits Groupes qui consacrent 90 minutes chaque jour de leur temps ou plus à leur dévotion personnelle se multiplient deux fois plus que ceux qui y consacrent 30 minutes. « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6 : 33 La relation entre la multiplication et le temps consacré par le leader à sa dévotion personnelle est claire. C’est par la puissance de Dieu que nous faisons de grandes merveilles au sein de son peuple. 2. L’intercession du leader pour les membres de son groupe : Un leader de Petit Groupe qui consacre du temps à prier pour les membres de son groupe a plus de probabilité de multiplier son Petit Groupe. Dans les études concernant la multiplication des Petits Groupes, l’intercession du leader pour les membres de son groupe a une place importante. « L’oraison est un moyen efficace recommandé par le ciel dans le développement du caractère et la lutte contre le péché. L’influence divine qui se fait sentir dans le cœur en réponse à la prière de la foi assure au chrétien tout ce qu’il a réclamé. » Conquérants pacifiques, page 503. 3. Avoir des objectifs : Un leader de Petit Groupe doit avoir des objectifs et des défis avec les membres de son groupe. Il doit constamment les leur rappeler. Fixer des objectifs clairs augmente de 75% la probabilité de multiplier son groupe. Objectifs et défis aux nouveaux membres, nouveaux étudiants de la Bible et nouveaux Petits Groupes sont vitales pour que le Petit Groupe sache pourquoi il travaille.
  25. 25. 24 4. Mettre en place un jour pour la multiplication : Les leaders de Petits groupes qui mettent en place des jours spécifiques pour donner naissance à un nouveau groupe ont plus de probabilité de multiplier leur Petit groupe en comparaison de groupe qui n’en ont pas. Le leader doit motiver les membres de manière à ce qu’ils comprennent que c’est la raison d’être de leur groupe. Dans la planification annuelle du Petit Groupe, doit être inscrit un jour pour la multiplication du Petit Groupe. 5. Formation de nouveaux leaders : Le leader de Petit Groupe doit avoir à l’esprit que pour avoir un nouveau groupe, il doit avoir préparé un nouveau leader. Le leader associé est une personne clé. Il doit être formé par le leader. Il doit aussi être conscient qu’il sera le leader du Petit Groupe quand le leader assumera sa fonction dans l’autre Petit Groupe. Présents lors des temps de formations de l’Ecole des Leaders, il apprend et se familiarise à une œuvre qu’il continuera. 6. Des amis dans le Petit Groupe : Les membres du Petit Groupe doivent être motivés constamment à amener leurs amis lors des réunions. Pour se multiplier, le Petit Groupe doit avoir une mentalité d’évangélisation. Il n’y a pas de Petits Groupes sans visée évangélique. Il faut gagner des âmes par le résultat de la communion dans le Petit Groupe. Le nombre réduit d’amis lors des réunions indiquent qu’il y a un problème. Peut-être qu’il n’y a pas d’amour pour les âmes, de motivation pour amener aux pieds de Jésus de nouveaux disciples. S’il n’y a pas de croissance numérique par l’arrivée de nouveaux disciples, il n’y a pas de saine multiplication. 7. Les rencontres sociales : Les Petits groupes qui organisent des activités sociales au moins deux fois par mois ont plus de chance de se multiplier. Quelques idées d’activités sociales : a. Célébrer les anniversaires b. Ouvrir le sabbat ensemble. c. Planifier une sortie d. Visiter des membres qui ont laissé l’Eglise e. Voir un film éducatif ou spirituelle ensemble. f. Faire du sport, organiser une randonnée, un repas fraternel, un concours de cuisine,… 8. Visites régulières : La visite régulière, au moins une fois par mois du leader aux membres de son groupe est d’une importance vitale sur la voie du succès. La visite que doit faire le leader ne doit pas se confondre avec une visite pour remettre du matériel ou prendre des informations. Il s’agit d’une visite pastorale. Le leader doit se préoccuper de la vie spirituelle de ses membres. Quelques idées pour la visite : a. Prendre un rendez-vous. b. Être ponctuel et se préparer pour la circonstance. c. Avec courtoisie et amabilité, dites : i. C’est une joie de te visiter. Comment allez-vous ? ii. Comment as-tu connu l’Eglise ? iii. Te souviens-tu du pasteur qui t’a baptisé ? iv. Te souviens-tu du premier hymne que tu as chanté à l’Eglise ? v. Aimes-tu ce cantique ? d. Après avoir chanté, faites une prière pour tous les membres de la famille : i. Pouvez-vous prendre votre Bible ? ii. Lisons un texte (utilisez un texte d’encouragement. N’oubliez pas, vous êtes le berger et vous savez ce dont votre brebis a besoin) iii. Que penses-tu de ce texte ? Crois-tu en ce qu’il dit ? iv. Partager un texte de l’Esprit de prophétie.
  26. 26. 25 v. Faites une prière pour terminer en demandant si la personne a un sujet de prière particulier. Conclusion Nous avons vu huit facteurs propices à la multiplication des Petits groupes. Cependant, rappelez- vous :  Si votre Petit Groupe ne se multiplie pas, c’est que votre leader ne remplit pas son rôle comme il se doit,  Un Groupe qui se multiplie est synonyme de santé et il se reproduit grâce à son amour pour les âmes.  Un Petit Groupe en bonne santé devrait se multiplier au moins une fois par an. DEFI Vous connaissez maintenant les 8 principes, voulez-vous les mettre en pratique ? Continuons en Petits Groupes !
  27. 27. 26 COURS 10 : MULTIPLICATION DU PETIT GROUPE Introduction en groupe : En petits groupe, discutez sur ce qui suit : Le constat dans nos églises est souvent le suivant :  Les dirigeants et les membres ne sont pas engagés à la mission donnée par Christ.  Ils ne se soucient pas de chercher et sauver ceux qui sont perdus.  Ils ont oublié que c'est la raison d’être de l'existence de l'église.  Les Petits groupes sont une formalité ou un rassemblement social. Le cours naturel des choses vivantes est la reproduction. Deux personnes mariées après une période de planification expérimentent la naissance d'un enfant. Cela donne plus de sens à la vie et à la famille. Le Petit Groupe est un organisme vivant, et en tant que tel, doit se reproduire ou se multiplier pour donner un sens à son existence. Jésus déclare dans Jean 15 : 5 : « … Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit. … » Nous retrouvons ici les deux objectifs d’un Petit Groupe : 1. Croissance interne (demeurer en Christ) : Communion. 2. Croissance externe (porter du fruit) : Mission Cette dynamique s’observe aussi dans Marc 3 : 14 et 15 qui met en évidence la raison pour laquelle Dieu a appelé les disciples : « … Il en établit douze, pour les avoir avec lui, et pour les envoyer prêcher… » Nous voyons clairement les deux objectifs : « pour les avoir avec lui » (Communion) et « les envoyer prêcher » (Mission). Introduction Puisque le Petit est un organisme vivant et qu’il est appelé à se reproduire, ce cours nous permettra de découvrir les facteurs qui déterminent la multiplication d’un Petit Groupe. 1. Esprit d’intercession : La Bible nous présente plusieurs histoires d’hommes qui intercèdent pour leurs amis, parents ou peuple. Par exemple : Abraham (Genèse 18 : 23 à 32), Esdras (Esdras 9), Néhémie (Néhémie 1), Daniel (Daniel 9) et Jésus (Jean 17). Le leader de Petits Groupes a besoin d’avoir un plan de prière personnel pour chacune des personnes de son Petit groupe (membres d’église ou amis). Ce plan consiste à faire du Petit Groupe un communauté qui dépend de Dieu et qui voit les miracles en réponses à ses prières. Ce plan peut également être partagé avec le petit groupe. Utilisez les temps de prière pour faire participer tout le monde. Le leader peut utiliser les feuilles de demande de prière et les membres peuvent prier les uns pour les autres dans des phrases courtes. Vous pouvez aussi faire une chaîne de prière ou chacun dit à tour de rôle une phrase. Chacun peut aussi faire une courte prière pour son voisin de droite. Le groupe peut aussi décider de prier à des heures spécifiques durant la journée (par exemple 6h, 12h, 18h.)
  28. 28. 27 2. Formation de nouveaux leaders : Nous ne pouvons pas nous permettre d'être appelé des leaders si nous ne parvenons pas à former de nouveaux dirigeants. «Un leader est celui qui forme de nouveau leader. » Jésus lui-même nous a demandé de prier pour plus d'ouvriers dans la moisson. a. Ecole de leaders des petits Groupes. De manière régulière, les leaders des Petits groupes sont formés par le pasteur de district sur des thèmes en relation avec l’amour pour les âmes, la notion de leader, la vision des Petits groupes, les doctrines et l’engagement missionnaire. b. Dans le Petit Groupe. C’est le lieu idéal pour former de nouveaux leaders comme nous l’avons déjà vu. Le leader associé est le premier candidat. 3. Défis trimestriels : Le plan vise à fournir des activités aux Petits Groupes pour évaluer les Petits Groupes, leur fonctionnement, l'évangélisation, la multiplication, etc. a. Croissance spirituelle : Plan de lecture quotidien de la Bible, Etude de la leçon de l’Ecole du sabbat et visite des membres du Petit Groupe. b. Croissance missionnaire : Avoir un Petit Groupe organisé en paire missionnaire (deux à deux). Avoir un objectif de baptême pour l’année. c. Croissance de l’Eglise : Réaliser l’Ecole du sabbat en Petit Groupe. Réaliser le programme des J.A. en Petit Groupe, Retraites en Petit Groupe. 4. Des réunions de Petits Groupes qui inspirent : Les réunions en Petit Groupe devraient être une source d’inspiration. Un des facteurs déterminant des églises en croissance est d’avoir des cultes qui inspirent. Les membres du Petit groupe doivent se sentir heureux d’être dans le Petit Groupe. Eléments indispensables : a. Un bon accueil : Celui qui accueille le Petit Groupe chez lui doit pouvoir de manière spécifique et individuelle mettre tout le monde à l’aise, qu’il s’agisse de membres d’église ou d’invités. b. Louanges : Avec des DVD, des CD, des karaokés, des instruments de musique. L’objectif est de louer Dieu avec des chants et des hymnes. c. Prières selon les besoins : il est important de prier pour les besoins de chacun des membres du groupe. d. Etude de la Bible : cette étude doit être pratique. Elle doit se traduire par des applications pratiques dans la vie quotidienne. e. Témoignages : Dans chaque réunion, il doit y avoir des témoignages montrant comment Dieu a fait des miracles dans la vie de ses enfants. 5. Une vision missionnaire : Tous les membres du Petit groupe doivent avoir en tête que leur objectif est de gagner des âmes pour Christ. Il faut donc concevoir des plans d’évangélisation pour la semaine. Parlant de l’Eglise de Thessalonique, Ellen WHITE dit : « Les chrétiens de Thessalonique étaient de vrais missionnaires. […] et la parole du Seigneur prêchée par les apôtres était accompagnée de puissance. Les cœurs étaient gagnés à l’Evangile, et de nombreuses âmes s’ajoutaient aux croyants. » Conquérants pacifiques, page 226. Comme l'église primitive, un petit groupe va croître lorsque les membres considèrent le royaume de Dieu dans leur vie comme une priorité. 6. Un plan stratégique : Il consiste à systématiser l'action coordonnée d'un Petit Groupe pour son travail et définit: a. Combien d’âmes seront gagnés par an, par trimestre et par mois. b. Formation de paires missionnaires. Au moins deux par Petit Groupe.
  29. 29. 28 c. Organiser une semaine de récolte dans le Petit Groupe. d. Organiser une campagne publique avec le Petit Groupe. 7. Semaine de multiplication : Comme pour la naissance d’un enfant, le Petit Groupe doit planifier le moment de se multiplier. Chaque membre du Petit Groupe doit travailler pour que durant le deuxième trimestre de l’année il puisse se multiplier en ayant formé en amont, un nouveau leader. Conclusion Le plan de Dieu est que son Eglise croisse, se multiplie et avance de manière conquérante dans le monde avec la vérité de l’Evangile. Ce ne sera possible que si nous avons un vivier de nouveaux leaders de Petits Groupes prêts à envahir le monde avec l'amour et la puissance de Dieu. Nous avons formé des leaders, pour multiplier de nouveaux Petits Groupes. C’est la dynamique expansive de Christ. Exercice : Fixez une date pour votre multiplication de Petit Groupe, quand et où vous pourrez vous rencontrer avec le nouveau Petit Groupe. Priez beaucoup pour ce plan. DEFI Voulez-vous faire partie d'une église vivante? Voulez-vous faire partie d'une église qui se multiplie? Nous sommes à la recherche de nouveaux leaders prêts à diriger de nouveaux Petits Groupes.
  30. 30. 29 COURS 11 : LES PETITS GROUPES ET L’EVANGELISATION PAR L’AMITIE Discussion en Petits Groupes : Réfléchissez en Petits groupes sur ce qui suit : Pécheurs d’hommes : « Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Jésus leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d`hommes. » (Marc 1 : 16 et 17) « Que des groupes de travail soient organisés dans nos églises en vue du service. Dans l’œuvre du Seigneur, il ne doit pas y avoir de membres inactifs. Que plusieurs personnes s’unissent pour travailler en qualité de pêcheurs d’hommes, s’efforçant de rassembler des âmes pour les conduire de la corruption du monde à la pureté salvatrice de l’amour du Christ. » Evangéliser, page 111.  Est-il nécessaire de faire du Petit Groupe une agence missionnaire ?  Est-il normal qu’un Petit Groupe ne gagne pas d’âmes ?  Quelle méthode évangélique fonctionne le plus avec les Petits Groupes ? Evangélisation efficace du Petit Groupe à travers l’évangélisation par l’amitié ? 1. Jésus nous fait la même invitation aujourd’hui. « Celui qui appela les pêcheurs de Galilée, appelle encore aujourd’hui des hommes à son service. Il est tout aussi désireux de manifester sa puissance par nous, qu’il ne l’était de le faire par ses premiers disciples. » Jésus-Christ, page 285 Il existe plusieurs manière de pêcher, mais l’une d’entre elles est adéquate pour les Petits Groupes, c’est la pêche par réseau. a. Quelle relation pouvons-nous faire entre la pêche par réseau et l’évangélisation par amitié dans les Petits Groupes ? La Bible dit que leurs compagnons se sont unis pour former un réseau afin de tirer les filets. (Luc 5 : 7). Le terme grec utilisé peut se traduire par celui qui partage. Le même mot est utilisé dans Hébreux 3 :14. Il est traduit par participants. Dans ce cas, il dit que nous sommes participants avec Christ. Dieu désire que les pêcheurs d’hommes du 21ème siècle s’unissent dans la fraternité chrétienne pour participer avec lui à une pêche. 2. Les Petits Groupes sont le lieu idéal pour l’évangélisation par l’amitié. Chaque membre du Petit groupe a un réseau d’ami. Comment sont utilisés les réseaux d’amis dans les Petits groupes ? N’oublions pas que les Petits Groupes doivent aussi jouer le rôle d’agence missionnaire parce que : a. Beaucoup ont une image mentale peu réaliste de l’évangélisation. b. Les meilleurs évangélistes sont des chrétiens ordinaires. c. L’amour actif est important pour amener d’autres à Christ. 3. Comment faire de l’évangélisation par l’amitié de manière efficace dans son Petit Groupe ? Il est nécessaire d’utiliser deux principes : a. L’amitié b. Le travail en paires missionnaires « La méthode du Christ pour sauver les âmes est la seule qui réussisse. Il se mêlait aux hommes pour leur faire du bien, leur témoignant sa sympathie, les soulageant et gagnant leur confiance. Puis il leur disait: “Suivez-moi.” » Ministère de la Guérison, page 118. « Pourquoi nous sommes-nous écartés de la méthode de travail que nous a enseignée notre grand Instructeur? Pourquoi ceux qui travaillent aujourd’hui au service de sa cause ne sont-ils pas envoyés deux à deux? On me dira: “C’est parce que nous n’avons pas suffisamment d’ouvriers pour couvrir tout le territoire.” Eh bien!
  31. 31. 30 Réduisez votre champ d’action. Envoyez des ouvriers là où il semble qu’il y ait une voie d’accès, et qu’ils y enseignent la précieuse vérité pour notre temps. Ne voyons-nous pas que prêcher l’Évangile deux à deux est la sagesse même? » Evangéliser, page 59. Les personnages des histoires bibliques du Nouveau testament ont fréquemment été amenés à Christ par leurs parents et amis. a) Principe d’amitié : André amena Pierre à Christ (Jean 1 :40 à 42) ; Matthieu amena ses compagnons de travail et amis incrédules (Matthieu 9 : 10). Corneille incita ses parents et ses amis soldats à recevoir Christ. (Actes 10 : 22 à 24). « L'amitié met de côté les idées préconçues, fait tomber les barrières et fournit un pont entre l'inconnu et le connu. L'amitié est le moyen que Dieu utilise pour amener les hommes et les femmes à être ensemble. » Russel BURRIL « On recherche naturellement la société des autres. Chacun trouve ou se fait des amis. Et la plus ou moins grande influence en bien ou en mal est proportionnée à la force de l’amitié qui unit les uns et les autres. » Pour un bon équilibre mental et spirituel, Volume 2, page 632. b) Principes des paires missionnaires : Jésus envoya ses disciples deux à deux. La Bible donne plusieurs exemples de paires missionnaires : Marc 6 :7, Luc 10 :1, Actes 13 : 2. « Ayant appelé les douze, Jésus les envoya deux à deux dans les villes et les villages. Personne ne partit seul; le frère fut associé au frère, l’ami à l’ami. Ils pourraient ainsi s’encourager mutuellement, prendre conseil l’un de l’autre et prier ensemble, la force de l’un venant au secours de la faiblesse de l’autre. Plus tard il envoya, de la même manière, les soixante-dix disciples. C’était le dessein du Sauveur que les messagers de l’Evangile fussent ainsi unis. Notre œuvre d’évangélisation porterait beaucoup plus de fruits si nous suivions de plus près cet exemple. » Jésus-Christ, page 340. Pour vivre l’évangélisation par l’amitié dans votre Petit Groupe, n’oubliez pas que : a) C’est un processus. b) Cela prend du temps. c) Normalement, cela inclut beaucoup de personnes. d) Cela établit des objectifs clairs. Conclusion 1. Demande que chaque membre de la paire missionnaire, d’avoir une feuille avec comme titre, "Identification de mon cercle d'influence." (amis, voisins, parents). 2. Demande que chaque personne de la paire missionnaire entoure 10 noms sur la liste. Des personnes qui sont ouverts à Jésus. 3. Faites une liste résumant les 10 noms entourés par chaque paire missionnaire du petit Groupe. 4. Assurez-vous que chaque membre du groupe ait en main la liste globale pour intercéder pour ces personnes. 5. Inciter les paires missionnaires à prier pour les personnes de leur liste chez eux et lors des réunions de prière hebdomadaires. 6. Inciter les paires missionnaires de son groupe à inviter les personnes de sa liste pour une réunion du Petit Groupe.
  32. 32. 31 7. Promouvoir les rencontres sociales. Utilisez les anniversaires et les vacances pour approfondir les relations avec ces personnes. 8. Placez l’évangélisation par l’amitié impliquant les paires missionnaires au centre de la vie du Petit Groupe. Partager souvent dans le Petit Groupe la vision pour l'évangélisation et la multiplication. Former les paires missionnaires pour l'évangélisation par l’amitié. 9. Exploiter les événements de l'église pour renforcer les liens d'amitié avec ces personnes. 10. Impliquez votre GP à la fin de chaque semestre dans l'évangélisation. DEFI « Lorsqu`il eut cessé de parler, il dit à Simon: Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. Simon lui répondit: Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. L`ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait. » (Luc 5 : 4 à 6) Etes-vous prêts à accepter le défi ?
  33. 33. 32 COURS 12 : LES PETITS GROUPES ET L’EVANGELISATION PUBLIQUE Discussion en Petits Groupes : Organisés en Petits Groupes, analysez ce qui suit : Petits Groupes et Evangélisation publique : Y a-t-il opposition ?  Certains croient que travailler en Petits Groupes est synonyme d’annuler l’évangélisation publique.  D’autres considèrent au contraire, que l’évangélisation publique équivaut à écarter les Petits Groupes. J’aime les Petits Groupes  Les âmes gagnées en Petits Groupes courent moins de risque d’apostasier parce qu’ils ont créés des liens d’amitié et de fraternité dans le Petit Groupe et cela constitue pour eux un appui et une force dans leur croissance spirituelle.  La cure d’âme est beaucoup plus facile avec un petit nombre de membre, et les visites sont plus nombreuses.  Christ a utilisé cette méthode et c’est celle que nous devons suivre. J’aime l’évangélisation publique  La Bible mentionne à plusieurs reprises que Jésus appela des personnes à le suivre sans avoir fait d’eux des amis auparavant.  L'évangélisation, c’est l’évangélisation publique. Il y a d'autres ministères dans l’Eglise pour prendre soin et accompagner les membres. Selon le modèle biblique, les diacres dans Actes 6 ont cette responsabilité.  Christ utilisa les Petits Groupes pour faire des disciples, mais il était d’abord un évangéliste public itinérant. Réfléchissez aux questions suivantes :  Qui a raison ?  Peut-on associer les deux : Petits groupes et Evangélisation publique ?  Mettre en place l’un annule-t-il inévitablement l’autre ? Introduction « Que de petits groupes accomplissent l’œuvre assignée par le Christ à ses disciples. Qu’ils travaillent comme évangélistes, répandant nos imprimés, parlant de la vérité à ceux qu’ils rencontrent. Qu’ils prient pour les malades, s’efforçant de les soulager, non par des médicaments, mais par des remèdes naturels. Qu’ils leur enseignent comment recouvrer la santé et éviter la maladie. » Témoignages pour l’Eglise, Volume 3, page 441. Les Petits groupes et l’évangélisation publique ne sont pas opposés mais complémentaires. Cette conception est primordiale pour le bon développement des Petits Groupes dans leurs rôles d’agences missionnaires. Dynamique agressive et expansive de l’évangélisation de Christ à travers les Petits Groupes et l’évangélisation publique. 1. Les Petits groupes alimentent l’Evangélisation publique
  34. 34. 33 Les Petits Groupes alimentent les campagnes d’évangélisation publique de personnes non baptisées mais préparées. Le petit groupe : a. Le Petit Groupe amène des amis, voisins et parents à la campagne d’évangélisation publique. b. Ce sont des personnes qui assistent régulièrement aux rencontres des Petits Groupes. c. Le Petit Groupe leur a donné des études bibliques et les a préparés à rencontrer Jésus. d. Les amis, voisins et parents connaissent les enseignements de l’Eglise et pratiquent déjà un certain nombre de doctrines. e. Les amis, voisins et parents ont créé des liens d’amitié et de fraternité dans le Petit groupe. f. L’objectif du Petit Groupe est d’amener à la campagne d’évangélisation publique les personnes non baptisées prêt à prendre une décision. 2. Les campagnes d’évangélisation publiques alimentent les Petits Groupes : Les campagnes d’évangélisation publiques alimentent les Petits Groupes en personnes baptisées. Les mêmes personnes préparées par les Petits Groupes. L’évangélisation publique :  A pour objectif d’affiner les petits détails pour amener à une décision pour Christ.  Tout le programme doit être préparé pour que la prise de décision soit effective (musique, sermon, déroulement).  C’est un centre de prise de décision pour Christ.  Les amis, voisins et parents dans les campagnes d’évangélisation publique prennent la décision de suivre Christ de manière publique et à travers le baptême.  En résumé, les campagnes d’évangélisation publiques reçoivent les personnes non décidés publiquement par les amener à se décider pour Christ publiquement à travers le baptême. 3. La Dynamique : avant, pendant et après la campagne d’évangélisation publique.
  35. 35. 34 4. Pour le succès des campagnes d’évangélisation publique, les Petits Groupes doivent en être la base. Prenons un exemple, je fais partie d’un petit groupe. Ce Petit groupe, grâce au travail des paires missionnaires, reçoit régulièrement 10 amis. Ils assistent aux rencontres et viennent à l’Eglise lors de programmes spéciaux. L’Eglise, à laquelle j’appartiens, compte 4 Petits Groupes qui ont fait le même travail. Ils ont chacun 10 amis qui visitent le groupe. Ce schéma est aussi le même pour chaque église du district. Lorsque le pasteur décide de faire une campagne d’évangélisation au sein de l’Eglise, il y a potentiellement 50 amis qui sont déjà sensibilisés au message de l’Eglise. Au niveau du district, le nombre s’élève à potentiellement 200 amis. Et avec le même schéma dans toutes les églises de la fédération, le chiffre passe à 2 000 amis. Les Petits Groupes doivent être la base des campagnes d’évangélisation publique. Les campagnes d’évangélisation deviennent des moments de décision et de moisson. Tous les défis doivent peser sur les Petits Groupes. Si chaque Petit Groupe se décide à travailler pour 10 âmes chaque année, les résultats seront surprenants. Pour arriver à ce résultat surprenant, il faut que les Petits groupes soient la base de l’activité missionnaire de l’Eglise, complémentaire des campagnes d’évangélisation publiques. Conclusion Les Petits Groupes et l’évangélisation publique ne sont pas opposés, mais complémentaires. Chacun joue un rôle important dans le succès du gain des âmes. DEFI Dix âmes pour Christ par an pour chaque Petit Groupe. Acceptez-vous de travailler avec votre Petit groupe pour atteindre cet objectif ?

×