Un réveil maintenant et pourquoi pas

237 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
237
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un réveil maintenant et pourquoi pas

  1. 1. " " " UN RÉVEIL MAINTENANT ? ET POURQUOI PAS ?! " Ted N. C. Wilson," Mark A. Finley," Armando Miranda," et Jerry Page " " Lors du Concile annuel de l’Église adventiste mondiale, lequel s’est tenu du 8 au 13 octobre 2010 à la Conférence générale, la présence de Dieu s’est fait nettement sentir. De nombreux délégués ont partagé l’impact spirituel significatif que les réunions ont eu sur leur vie." " C’est sous le thème « Un réveil pour la mission » que s’est déroulé le concile. L’emphase sur le réveil, la réforme, le discipulat, et l’évangélisation a constitué le point principal à l’ordre du jour. En plus des méditations matinales, les sessions de prières empreintes de simplicité et de ferveur et les réunions de témoignage ont permis au Saint-Esprit d’œuvrer avec puissance. Les délégués ont voté un document capital intitulé «Le don promis de Dieu : un appel urgent au réveil, à la réforme, au discipulat, et à l’évangélisation». Il est évident que Dieu est intervenu de façon spéciale. Mais toutes ces choses font surgir de nombreuses questions : quelles sont les caractéristiques d’un réveil authentique ? Court-on le danger d’être trompé par des contrefaçons de ce réveil ? Quel est le  but ultime de tous les réveils ? Comment peut-on appliquer ce document aux divisions, aux unions, aux champs locaux, aux églises locales, et à notre propre vie ?" " Caractéristiques d’un réveil authentique! " Tout réveil authentique se caractérise par trois choses : la prière fervente, une étude sérieuse de la Bible, et un engagement passionné à sauver les âmes perdues. Ces trois caractéristiques essentielles d’un réveil authentique sont manifestes dans les expériences de l’Église primitive. Cependant, Jésus ne promit de déverser son Saint-Esprit qu’à certaines conditions. Les disciples devaient attendre non dans l’oisiveté, mais en s’unissant avec ferveur dans la prière et la supplication. Et c’est ce qu’ils firent ! « Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, avec Marie, mère de Jésus, et avec ses frères. » (Actes 1.14) Au moment opportun, lorsque le Rédempteur fut exalté devant le trône de Dieu et que son sacrifice fut reconnu par le Père devant l’univers entier, le Saint-Esprit se déversa dans sa plénitude. À l’instar des premiers disciples, ce conseil nous est destiné : «Mais c’est à nous de remplir les conditions sur la base desquelles Dieu a promis d’accorder sa bénédiction, par une confession de nos péchés accompagnée d’humiliation, de repentance et de prière fervente. Un réveil ne peut être conçu que comme une réponse à la prière.» (Ellen  G. White, Messages choisis, vol.1, p. 141). Sans la !1" Eglise adventiste du septième jour – Fédération de la Martinique"
  2. 2. puissance du Saint-Esprit que l’on n’obtient que par la prière, nous sommes impuissants devant les tentations de Satan et incapables de témoigner efficacement pour le Maître." " Ainsi, les disciples s’absorbèrent dans la prière et l’étude de la Parole de Dieu. Le jour de la Pentecôte, Pierre prêcha de façon magistrale, et attesta que Jésus est le Messie en s’appuyant sur l’Ancien Testament. Les 3 000 personnes baptisées ce jour-là  « persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle » (Actes 2.42). Les disciples «annonçaient la parole de Dieu avec assurance » (Ac 4.31) et se consacraient « à la prière et au ministère de la Parole» (Actes 6.4, LSG). «La Parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup» (v. 7, LSG). Les vérités des Écritures font autorité et constituent le fondement de tout réveil, de toute réforme. Tout réveil authentique s’ancre dans la Parole de Dieu et s’accompagne toujours d’un intérêt croissant pour l’étude de la Bible. «Il n’y a rien de plus précieux pour rendre à l’esprit sa vigueur et fortifier l’intelligence que l’étude de la Parole de Dieu. Aucun livre n’est capable d’élever les pensées, de développer les facultés comme la Bible aux vérités si profondes et si nobles.» (Ellen G. White, Le ministère évangélique, p. 243, 244) Tandis que nous lisons la Bible et méditons ses paroles, le même Saint-Esprit qui a inspiré les Écritures nous inspire également." " La prière et une vie pieuse ne sont pas là pour nous faire atteindre un degré de sainteté qui nous rendrait supérieur aux autres, mais pour nous aider à comprendre notre besoin de venir humblement au Seigneur pour recevoir sa justice, sa grâce, sa sagesse et sa force. Elles nous rendent capables de révéler le caractère d’amour de Jésus aux autres, ce qui nous permet de témoigner puissamment de sa grâce et de sa vérité. Les disciples se focalisaient sur la mission. «L’Église est le moyen que Dieu a choisi pour faire connaître le salut aux hommes. Établie pour servir, elle a pour mission de proclamer l’Évangile.» (Ellen G. White, Conquérants pacifiques, p. 11) «Les disciples priaient avec une intense ferveur, afin de pouvoir affronter  les pécheurs et prononcer des paroles qui les amèneraient à la repentance.» (Ibid., p. 34) La prière qui fait abstraction de la mission conduit à la propre justice et à l’orgueil pharisaïque. La mission sans la prière produit un témoignage impuissant et inefficace. La prière et la mission sans le fondement de la Parole de Dieu et de sa vérité ouvrent la voie aux aberrations doctrinales et à l’hérésie. La prière, l’étude de la Bible et la mission constituent les caractéristiques de tout réveil authentique." " L’appel du Concile annuel au réveil n’est autre que l’appel du Saint-Esprit. Celui-ci désire que nous fassions une expérience plus profonde avec Jésus, en prévision de la puissance de la pluie de l’arrière-saison destinée à la proclamation finale des messages des trois anges. Cet appel au réveil ne veut pas dire que le Saint-Esprit n’a pas guidé, instruit et fortifié son Église par le passé. Il l’a fait, sans aucun doute, et continue de le faire. Le taux de croissance remarquable de l’Église dans ces dernières années, le plus de 1 million de baptêmes par année, et la fidélité des enfants de Dieu indiquent clairement que Dieu a béni son peuple. Cependant, tout ce que le Saint-Esprit a fait par son peuple et pour son peuple ne suffit plus. Il nous appelle à une expérience renouvelée, maintenant. Pour accomplir la mission ultime de Dieu à ce moment critique de l’histoire de la terre qui précède le retour du Christ, nous avons absolument besoin de sa puissance. Il y a longtemps que Dieu veut déverser la pluie de l’arrière-saison sur son Église du reste. Il n’en tient qu’à nous de nous soumettre humblement  au Seigneur, de lui demander pardon pour notre orgueil, pour notre égocentrisme. « L’effusion du Saint-Esprit sur l’Église est envisagée comme un événement futur ; mais c’est le privilège de l’Église de la recevoir dès maintenant. [...] Nous devons l’obtenir, et le ciel est prêt à nous l’accorder. » (Ellen G. White, Évangéliser, p. 625)" " Notre Seigneur appelle d’urgence tous les membres d’église à développer une relation plus profonde avec lui par la prière, l’étude de la Bible, et l’étude de l’Esprit de prophétie tel que manifesté dans les écrits d’Ellen G. White. Il nous appelle à témoigner et à évangéliser avec plus d’ardeur. Il nous invite à rechercher l’effusion du Saint-Esprit afin que nous puissions terminer son œuvre sur la terre. La mission de Dieu doit s’accompagner de la puissance divine (voir Zacharie 10.1 ; Romains 9.28 ; Apocalypse 18.1)." " " !2" Eglise adventiste du septième jour – Fédération de la Martinique"
  3. 3. " " Vrais et faux réveils! " Le diable hait le réveil. Il fera n’importe quoi pour l’empêcher de se produire au sein du peuple de Dieu. Il sait que l’effusion du Saint-Esprit par la pluie de l’arrière-saison permettra de terminer l’œuvre de Dieu sur terre. «Ce que Satan redoute le plus, c’est que le peuple de Dieu prépare le chemin en faisant disparaître tous les obstacles, afin que le Seigneur puisse déverser son Esprit sur une Église languissante et une assemblée impénitente. Si le plan de Satan pouvait réussir, il n’y aurait jamais plus de réveil, ni grand ni petit, jusqu’à la fin des temps.» (Ellen G. White, Messages choisis, p. 144) Un réveil authentique se révèle par un caractère transformé, un caractère qui manifeste les fruits du Saint-Esprit (Galates 5.22-24). Il implique la repentance, la confession, et l’obéissance à la volonté de Dieu révélée dans sa Parole. Par contre, un réveil superficiel qui se focalise sur les miracles, les manifestations physiques et les prodiges n’est que supercherie. Dieu peut et fait des miracles. Dans les derniers jours, on verra une manifestation extraordinaire de la puissance du Saint-Esprit. Souvenons-nous, cependant, qu’un vrai réveil n’a pas pour objectif principal les miracles, mais plutôt la révélation du caractère d’amour de Jésus dans notre vie, de même qu’un profond désir de partager son amour et sa vérité avec les autres. Satan hait Jésus, il hait donc tous ceux qui veulent lui ressembler et témoigner pour lui." " Au fil de l’histoire chrétienne, depuis les actes des apôtres jusqu’à la Réforme, et enfin, jusqu’au mouvement adventiste, le diable a essayé de contrefaire l’influence des mouvements de réveil suscités par le ciel. «Avec tout son pouvoir de séduction, Satan s’efforce d’éloigner les hommes du message du troisième ange qui doit être proclamé avec une grande puissance. Si Satan s’aperçoit que le Seigneur bénit son peuple et le prévient contre la séduction, il s’efforcera habilement d’amener d’un côté le fanatisme et de l’autre un froid formalisme, ce qui lui assurera une riche moisson d’âmes.» (Ellen G. White, Messages choisis, vol. 2, p. 21) Quand un réveil authentique se produit, les églises pétries « d’un froid formalisme » s’embrasent d’une vie nouvelle en Christ. Le « type de piété » qui caractérise la suffisance laodicéenne dans tant d’églises cède le pas à la prière fervente, à une étude approfondie de la Bible, et à un témoignage enthousiaste. Les réveils authentiques conduits par l’Esprit n’entraînent pas le peuple de Dieu dans une excitation émotionnelle et ne le séduisent pas par des signes et des prodiges. Les disciples aiment Jésus. Par conséquent, ils s’engagent envers les vérités de sa Parole, et sont impatients de parler de leur Sauveur et des vérités du temps de la fin. En d’autres  termes, un réveil venant du ciel est équilibré. Il n’affiche pas  de comportement extrémiste, fanatique, ou ne se résume pas  à une manifestation uniquement émotionnelle. Il se focalise sur Jésus, sur sa Parole, et trouve son expression dans le témoignage et le service." " Le but ultime de tous les réveils! " Tout réveil authentique a pour but de nous amener à mieux connaître Dieu afin que nous puissions témoigner de lui davantage. Le réveil ne vise pas à nous faire faire quelque expérience exaltante, nébuleuse, mais à nous procurer la motivation et la puissance en vue de la mission. Plus nous aimerons Jésus, plus nous désirerons partager son amour ; plus nous partagerons son amour, plus nous l’aimerons. La mission est non seulement le but du réveil, mais aussi l’un de ses instruments. Nous nous rapprochons de Jésus en partageant son amour avec les autres. «Dieu pourrait atteindre son but en sauvant les pécheurs sans notre concours ; mais si nous voulons former un caractère semblable à celui du Christ, nous devons participer  à son œuvre. Si nous voulons participer à sa joie – la joie que procure la vue des âmes rachetées par son sacrifice – il nous faut prendre part à ses efforts salutaires.» (Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 125) Lorsque l’Église néglige de donner la priorité au salut des âmes, elle meurt spirituellement. «La vie même de l’Église dépend de la fidélité avec laquelle elle se conforme à l’œuvre du Seigneur. Négliger celle-ci, c’est se préparer inévitablement un état de faiblesse spirituelle et de décadence. Où il n’y a pas une activité intense au service d’autrui, l’amour décline et la foi s’affaiblit.» (Ibid., p. 827)" " !3" Eglise adventiste du septième jour – Fédération de la Martinique"
  4. 4. Le réveil ne mène pas à « une propre-justice sanctifiée », mais à l’évangélisation. Sa raison d’être, c’est le salut des âmes perdues. Son objectif, c’est le rachat d’hommes et de femmes pour le royaume de Dieu. Son cri, c’est un appel à la communion avec Jésus et son peuple racheté pendant l’éternité." " " Un appel du Concile annuel! " Nous croyons que le rêve de Dieu de voir l’œuvre terminée se réalisera bientôt. La pluie de l’arrière-saison se déversera sans mesure. Et la mission du Christ sur la terre s’achèvera. Le retour de Jésus est imminent ! Voulez-vous vous joindre à nous en acceptant personnellement cet appel à une expérience spirituelle plus profonde grâce à la prière, à l’étude de la Bible et des écrits de l’Esprit de prophétie ? Voulez-vous vous engager à supplier Dieu de nous accorder la pluie de l’arrière-saison, à partager sa vérité, à proclamer les messages des trois anges, à vivre une vie de service chrétien, et à être un témoin pour lui ? Voulez-vous prier pour vos frères et sœurs de ce puissant mouvement adventiste mondial tandis que l’Église s’humilie devant le Seigneur en vue de la proclamation du dernier avertissement à ce monde agonisant ? Notre prière, c’est que le SaintEsprit se déverse puissamment sur le peuple de Dieu et que Jésus revienne bientôt." " « Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! » (Ap 22.20) !4" Eglise adventiste du septième jour – Fédération de la Martinique"

×