fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page1           Médiathèque, Saint Just Saint Rambert (42)        Maître d’Ouvrag...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page2           Médiathèque,conservatoire,amphithéâtre,Carvin (62)        Maître ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page3           Médiathèque, Antony (92)        maître d’ouvrage                 ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page4           Médiathèque de Saint-Denis (88)        Maître d’Ouvrage          ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page5           Médiathèque HQE, Viliers-le-bel (95)        Maître d’Ouvrage     ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page17           Bibliothèque universitaire, Cayenne (Guyane)        Maître d’Ouv...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page16           Porte des Lions - Grand Louvre, Paris (75)        maître d’ouvra...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page15           Institut culturel, Insbruck (Autriche)        Maître d’Ouvrage  ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:30 Page14           Musée d’Orsay - Café de l’Horloge, Paris (75)        Maître d’Ou...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:30 Page13           Cinéma Malakoff (92)        Maître d’Ouvrage                    ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page6           Médiathèque + expo + auditorium, Gentilly (94)        Maitre d’Ou...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page7            Médiathèque, Garenne Colombes (92)        Maître d’Ouvrage      ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page8           Médiathèque, Mérignac (33)        Maître d’Ouvrage               ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page9           Café culture - salle de 250 places, Draveil (91)        Maître d’...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page10           Pôle culturel, École de danse, Sedan (08)        Maître d’Ouvrag...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page11           Conservatoire de musique et de danse, Elbeuf (78)        Maître ...
fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page12           Salle Polyvalente, Saint-Cyr-sur-loire        Maître d’Ouvrage  ...
Université de droit, Créteil (94)Maître d’Ouvrage                                              SHON: 3000m2               ...
École maternelle, Paris (75)Maître d’Ouvrage                                           SHON: 2000m2                       ...
Lycée-college Carnot, HQE, Paris (75017)Maître d’Ouvrage                               SHON: 5000m2                       ...
Lycée Marie-Curie,HQE, Versailles (78)Maître d’Ouvrage                                     SHON: 11 500 m2                ...
Groupe scolaire HQE, Montargis (45)Maître d’Ouvrage                                     SHON: 3500m2                      ...
Bibliothèque universitaire, Cayenne (Guyane) Maître d’Ouvrage                                    SHON: 1600m2             ...
École maternelle et primaire, Le Kremlin-Bicêtre (94)Maître d’Ouvrage                                     SHON: 1700m2    ...
Groupe scolaire Louise Michel, Montreuil (93)Maître d’Ouvrage                                     SHON: 3000m2            ...
Institut de formation, versailles (78)Maître d’Ouvrage                                                               SHON:...
groupe scolaire, bruay-la-bruissiere (59)Maître d’Ouvrage                                                SHON: 3000m2     ...
École primaire, Vert-Saint-Denis (77)Maître d’Ouvrage                                               SHON: 1500m2          ...
groupe scolaire HQE, Vallée de la Suippe (59)Maître d’Ouvrage                                                             ...
Université de droit, Créteil (94)Maître d’Ouvrage                                              SHON: 3000m2               ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiches 2011

2 981 vues

Publié le

projets 2001/2011

Publié dans : Art & Photos, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 981
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiches 2011

  1. 1. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page1 Médiathèque, Saint Just Saint Rambert (42) Maître d’Ouvrage SHON: 3000m2 Coût: 5M€ HT communauté agglo loire forez maître d’oeuvre équipe concours 2008 Richard et Schoeller, architectes Tibere Cult Mission: MOP, signaletique HQE, mobilier Architecture La médiathèque qualifie l’entrée de ville et son site, topographie aux reliefs Environnement Pompe à chaleur, chaudière à condensation haut ren- plongeant vers la Loire et s’étageant en hauteur des trois cotés . Forme courbe, pli de végéta- dement. L’objectif pour ce projet est d’obtenir au minimum un label THPE tion, elle entre en résonnance avec le parc. Par sa forme de contenant, ouverte sur les cotés, (très haute performance énergétique ) correspondant à une consomma- soulevée à 5,20m pour voir le paysage, la médiathèque s’adresse à tous et laisse une trans- tion Créf2005 - 20 %. Auditorium éclairage en lumière naturelle est prévu parence. La banque de prêt surveille l’espace et ses flux . La salle de l’auditorium 130 places, en sur la façade par des fentes et le hall spécifique de cette salle est conçu bois intérieur fonctionne en dehors des heures d’ouverture.Les panneaux intérieurs seront orien- comme tampon acoustique Les salles de lecture sont des espaces ouverts largement éclairés et traités par un acoustique générale et par des tés afin de corriger l’acoustique. L’espace d’exposition est un lieu calme, vu depuis l’angle de la nuages acoustiques de confidentialité. La lumière est particulièrement place. soignée de façon à ce que l’intérieur profite de tous les cotés d’un éclairement naturel suffisant et aussi protégé. luminaires basse consom- mation, brises soleil et stores pour l’ensoleillement.
  2. 2. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page2 Médiathèque,conservatoire,amphithéâtre,Carvin (62) Maître d’Ouvrage SHON: 5000m2 Coût: 6,5M€ HT ville de Carvin maître d’oeuvre Concours Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP Architecture Ecole du cirque, médiathèque, salle de concert, café, et atelier d’artistes, l’ambi- Environnement Géothermie, panneaux ECS et photovoltaique, à nou- tion du programme est dédiée à la culture sous toutes ses formes. Le projet se développe le long veau c’est egalement le projet d’un developpement social durable qui est d’une courbe continue, enveloppant les fonctions d’accueil. ici à l’oeuvre. Les objectifs etaient 6 cibles TP et un batiment BBC ( hors la salle auditorium). Materiaux bois et verres sont predominants avec une assise beton pour sa forte inertie
  3. 3. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page3 Médiathèque, Antony (92) maître d’ouvrage Shon: 1500m2 coût: 3M€ HT SEM92 maître d’oeuvre concours 2008 Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP, OPC, acoustique HQE; cibles Très Performantes 1,4,7,8 Architecture La médiathèque s’insère comme bâtiment public dans le tissu des immeubles de Environnement Le confort visuel des grands vitrages ,luminaires basse grandes hauteurs, et la qualité des parcours urbains et passages des piétons ,voitures entre gare, consommation et stores pour l’ensoleillement. La lumière est particulière- logements, commerces. Sa forme d’appel et ses courbes sont particulièrement sensibles à ment soignée de façon à ce que l’intérieur profite de tous les cotés d’un l‘échelle piétonne. Bien orientée sur la place,elle garde une autonomie dans la volumétrie des éclairement naturel suffisant et aussi protégé. Chantier à faible nuisance bâtiments voisins qui centre les regards vers elle. L’intérieur est vu en transparence depuis la environnementale. Le confort hygrothermique assurant en toute saison des conditions de confort satisfaisantes. Recherche d’utilisation de matéri- place incitant à venir profiter de ces espaces calmes et lumineux en balcon sur l’urbain et la vallée aux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés) d’Antony.
  4. 4. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page4 Médiathèque de Saint-Denis (88) Maître d’Ouvrage SHON: Coût: Mairie de Saint-Denis maitre d’oeuvre en travaux Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: Architecture Environnement
  5. 5. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:28 Page5 Médiathèque HQE, Viliers-le-bel (95) Maître d’Ouvrage SHON: 2000m2 Coût: 3,2M€ HT Ville de Villiers le Bel maître d’oeuvre équipe Construit 2009 Richard et Schoeller, architectes Bethac Cult Mission: MOP, OPC, acoustique HQE; Conception passive ( BBC) Architecture La médiathèque des Carreaux apparaîtra comme un objet simple et attirant. Il Environnement Maîtrise de l’énergie par une pompe à chaleur et une rassemble par sa forme l’espace vert autour et le qualifie avec sa végétation en toiture. Le projet GTC qui gère aussi la gestion de l’eau, l’entretien et la maintenance. par sa géométrie se constitue comme un équipement public. Il se love donc dans une courbe Les espaces ont une acoustique sereine et soignée permettant la lecture douce et transparente sur cette voie passante. Les salles de lecture sont des espaces entière- dans le calme. Le confort visuel par les grands vitrages est au maximum ment vitrés avec plafond incliné: une acoustique adaptée.La salle d’animation est ouverte sur le complété par des luminaires basse consommation et des stores pour l’en- hall. La médiathèque est entièrement au rez-de-chaussée et accessible de plain pied. Le hall soleillement. Les transparences apportent différentes qualités de lumière d’accueil fonctionne de façon autonome à cet espace. Recherche d’utilisation de matériaux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés)
  6. 6. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page17 Bibliothèque universitaire, Cayenne (Guyane) Maître d’Ouvrage SHON: 1600m2 Coût: 3,9M€ HT Rectorat de la Guyane maître d’oeuvre Concours Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP exe mobilier Architecture Le travail de la façade est aérodynamique, tel un pli de reliure de livre. Un hall Environnement Le bâtiment est tourné vers le Sud, avec de grandes entièrement transparent dessert le bâtiment et son extension dans une parfaite continuité. A la baies vitrées pour un apport maximal en lumière naturelle. fois à l’écart des flux et au centre du projet, l’administration est suspendue au dessus du rez-de- Zone tropicale gestion du vent fondations adaptées au terrain chaussée pour avoir un regard sur le hall. Le deuxième étage accueille les fonds documentaires puits canadien. Façades rafraîchissantes. Le confort visuel par les et baigne dans la lumière naturelle grâce à de grandes parois vitrées. Dès l’entrée dans le hall, grands vitrages est au maximum complété par des luminaires basse con- la lecture claire pour les usagers : exposition, banque de prêts, accès aux consultations. Un des sommation et des stores pour l’ensoleillement. Les transparences appor- tent différentes qualités de lumière à cet espace. points importants est de libérer sur un seul niveau l’intégralité de la consultation de tous les ouvrages et de tous les postes de lecture autour de circulations qui aèrent cet espace et le spa- tialise. Le site est mis en valeur grâce à la création d’un jardin au Nord.
  7. 7. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page16 Porte des Lions - Grand Louvre, Paris (75) maître d’ouvrage Shon: 1500m2 Coût: 4M€ HT Établissement du Grand Louvre maître d’oeuvre équipe concours projet classé 2e Richard et Schoeller Bethac, DAL, Batiserf Cult Mission: MOP, OPC, acoustique Contact: E.P.L.G Architecture Notre projet comprenait l’analyse selon une méthode d’analyse deconstructive Environnement l’apport et la maitrise de la lumière et les analyses de des 3 époques successives qui fit de la « salle des assemblées » une première transformation facteur jour selon les saisons sur des diagrammes complétait l’étude afin par gastro Redon en 1900 pour devenir la « première salle Rubens » qui sera ré-habillée de staff de supprimer les éclairages artificiels. Une gestion technique et des cap- avant guerre. Nous projetions cette révélation et l’ouverture d’amenée de lumière latérale entre teurs dans la verrière amenaient un complément constant pendant la le Nord ( les tuileries) et le sud coté Seine révélant des façades aux rythmes, percements et alti- journée ( procédé développé aujourd’hui par IGuzzini et qui reprend les tudes des baies complètement différentes. L’articulation avec la grande galerie se faisait en couleurs et températures de lumières selon le moment de la journée en variation dynamiques imperceptibles) selon la lumière biodynamique. créant une réelle promenade architecturale en mettant en lumière naturelle et vue sur la seine des baies toujours aujourd’hui murées sans raison. Ce projet fut vivement remarqué et fut sur- classé par celui d’Yves Lyon qui le construisit.
  8. 8. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:31 Page15 Institut culturel, Insbruck (Autriche) Maître d’Ouvrage SHON: 1950m2 Coût: 1,5M€ HT Ministère des affaires étrangères maitre d’oeuvre Concours Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP , scénographie HQE ; passive, concept selon normes autrichiennes Architecture Programme : extension du centre existant avec transformation pour la creation Environnement L’approche autrichienne sur les points thermiques est d’un auditorium, d’une galerie d’exposition, d’une bibliothèque. Au bord de la rivière Inn le centre draconnienne et le permis de construire obtenu mettait en évidence les est entouré d’arbres centenaires et soumis à la reglementation urbaine autrichienne très attentive dispositions prises en particulier sur les natures d’isolant et les ponts ther- sur les regles d’insertion et d’isolations. Le projet est en bois et béton et un mur recouvert de lame miques. La chaudière bois et le puit canadien complète l’ensemble des de verre scellés retient la neige en hiver créant des ombres particulières. La salle de concert en dispositions prises. partie moitié enterrée est eclairée naturellement par des patios.
  9. 9. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:30 Page14 Musée d’Orsay - Café de l’Horloge, Paris (75) Maître d’Ouvrage SHON: 1500m2 Coût: 3M€ HT Musée d’Orsay maître d’oeuvre équipe concours 2009 Richard et Schoeller, architectes Changement à vue Cult Mission: Concours, MOP, scénographie, signalétique, mobilier HQE; chantier propre en site occupée Architecture Programme : muséographie pour l’installation des oeuvres de Mucha, reprise des Environnement Les trois principales cibles sont évidemment la notion de parcours autour de l’horloge, creation d’un café et reprise des elements de la mezzanine de Gae chantier vert ( en situation occupée), la reduction et la maitrise des Aulenti. Concept: L’horloge par sa présence signe le lieu avant l’usage. Qu’elle ait indiqué des eclairages, l’horloge étant la seule source de lumière naturelle, le plafond arrivées et départs, des rendez-vous ou ayant symbolisé la bonne marche industrielle du monde en voute est le seul élément en mettant une serie de lampe fluo sous une au XIX°, elle est toujours là, nous faisant signe en contre jour.Pour appréhender le concept du toile de verre de diffusion, et le souci de l’emploi de matériau sans COV projet de l’Horloge et du Self, nous avons projeté en plusieurs séries avec à chaque fois la défi- et privilégiant l’emploi de bois bruts pour le mobilier en accord avec les elements metalliques industriels apparents. nition du problème et sa solution. Le lieu représentant plus que l’usage, et le terme café étant à notre avis incomplet par rapport à l’offre de service proposée fondée sur la notion de service.
  10. 10. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:30 Page13 Cinéma Malakoff (92) Maître d’Ouvrage SHON: 1990m2 Coût: 5M€ HT Ville de Malakoff maitre d’oeuvre en travaux Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP, OPC, acoustique Coordonnées Architecture Environnement
  11. 11. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page6 Médiathèque + expo + auditorium, Gentilly (94) Maitre d’Ouvrage SHON: 2200m2 Coût: 5,6M€ HT Mairie de Gentilly maitre d’oeuvre équipe construit 2008 Richard et Schoeller, architectes Alpes Structures-DAL-Bethac -Cial Cult Mission: MOP-EXE-MOB-SSI HQE ; cibles Trés Performantes 1,4,5,7.8 Bilan carbone réalisé et 70 KW/m2 Shon/an Architecture La place abritée par le bâtiment est devenue un passage piétons vers le centre Environnement Maîtrise de l’énergie par une pompe à chaleur et une ville. Les usagers prennent plaisir à y séjourner. Par une géométrie circulaire à l’échelle de la GTC qui gère aussi la gestion de l’eau, l’entretien et la maintenance. Les ville, ce nouvel espace public devient générateur d’une qualité urbaine contemporaine. Une espaces ont une acoustique sereine et soignée permettant la lecture entrée unique pour le public dans la médiathèque permet la lisibilité et l’orientation. Les lieux dans le calme. Le confort visuel par les grands vitrages est au maximum d’expositions sont en vitrine sur le passage urbain. L’auditorium s’ouvre sur ce passage urbain complété par des luminaires basse consommation et des stores pour l’en- lui donnant un éclairage nocturne vibrant.A l’étage, de grandes salles de lecture éclairées s’ou- soleillement. Les transparences apportent différentes qualités de lumière à cet espace. Recherche d’utilisation de matériaux strictement sans COV vrent de tous cotés sur la ville. Un volume alterné de bois et apparaît dès l’extérieur incitant à (ex : haltopex sols coulés) rejoindre le pôle art.
  12. 12. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page7 Médiathèque, Garenne Colombes (92) Maître d’Ouvrage SHON: 2950m2 Coût: 5,8M€ HT Mairie de la Garenne Colombes maître d’oeuvre équipe En travaux 2011 Richard et Schoeller, architectes Batiserf/ Cial/ Dal/ Alto Cult Mission: MOP, EXE, acoustique, scenographie, mobilier, HQE ; cibles Très Performantes 1,4,7,8 Hqe Bilan carbone réalisé RT 2005/12 - 75 KW/m2 Shon/an 0.567 W/(m².k) Architecture La médiathèque de La Garenne-Colombes s’impose comme un équipement con- Environnement Double flux avec récupérateur de chaleur. temporain sur la place de la Liberté. Une géométrie fermée par deux courbes symétriques ( l’une Les espaces chauffés séparément selon leur utilisation horaire permet- arrière en béton , l’autre en verre: effeuillement des brise-soleil sérigraphiés) dessine une feuille tent un gain énergétique. Etude géothermie. Le confort visuel des végétale. Un volume bas recouvert de végétation introduit un jardin au centre des parcelles.Dès grands vitrages est complété par des luminaires basse consommation, l’accueil du rez de chaussée en double hauteur, on perçoit les 35 mètres de profondeur de la par- des brises soleil et des stores pour l’ensoleillement. La couleur complète celle striés de lumières verticales et horizontales et la salle d’exposition avec son jardin intérieur ce confort en donnant une ambiance générale sereine blanche et calme, avec une acoustique soignée( page blanche et ombre douces). Mise en , à gauche, l’auditorium derrière une façade courbe de bois. à l’entresol, les salles multimédia et place de matériaux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés) . de travail ont un accès séparé. Ouvrant sur les espaces du rez-de-chaussée et sur des jardins Toiture végétalisée intérieurs, l’ensemble des salles de lecture est situé au premier étage en balcon sur la place de la Liberté. Les lames de verre des brise-soleil leur donnent une lumière blanche et sereine.
  13. 13. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page8 Médiathèque, Mérignac (33) Maître d’Ouvrage SHON: 5200m2 Coût: 8M€ HT Ville de Mérignac maitre d’oeuvre équipe Concours Richard et Schoeller, architectes Batiserf -DAL-Tibert -Cial Cult Mission: MOP, Mobilier Architecture En centre ville, le projet sur 3 niveaux integre une facade existante typique. Un Environnement ecran sur la rue projette la respiration des activités interieures. Tous les supports médias sont mis en oeuvre.
  14. 14. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page9 Café culture - salle de 250 places, Draveil (91) Maître d’Ouvrage SHON: 1500m2 Coût: 3M€ HT Mairie de Draveil maître d’oeuvre équipe Construit Richard et Schoeller, architectes Alpes Structures-thermibel-Bethac Cult Mission: MOP,OPC,acoustique,scenographie HQE ; energetique : 0.66 W/(m².k) ( ref- erence :1.123 W/(m².k) soit 48% en moins Architecture Le volume simple se signale par son porte-à-faux et sa sous face de 200 mètres Environnement Le volume simple se signale par son porte-à-faux et sa carrés. La géométrie carrée des murs de pierre isole l’ensemble de verdure au centre de la ville. sous face de 200 mètres carrés. La géométrie carrée des murs de pierre Elle permet au visiteur de s’abriter avant de pénétrer dans le hall traversant entre le parvis et le isole l’ensemble de verdure au centre de la ville. Elle permet au visiteur de jardin des sculptures, longeant sur un côté, des ateliers d’artistes et l’exposition. à l’étage, des- s’abriter avant de pénétrer dans le hall traversant entre le parvis et le jar- servi par un escalier intérieur et une rampe, le bar induit les rencontres dans une galerie vitrée din des sculptures, longeant sur un côté, des ateliers d’artistes et l’expo- en surplomb sur le pourtour de la salle qui reprend les archétypes du théâtre. Le programme sition. à l’étage, desservi par un escalier intérieur et une rampe, le bar induit les rencontres dans une galerie vitrée en surplomb sur le pourtour associait un lieu de vie, avec des gestes propres aux cafés, liberté de mouvement et de parole, de la salle qui reprend les archétypes du théâtre. Le programme associait à un lieu de culture qui intrigue, séduise et questionne un lieu de vie, avec des gestes propres aux cafés, liberté de mouvement et de parole, à un lieu de culture qui intrigue, séduise et questionne
  15. 15. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page10 Pôle culturel, École de danse, Sedan (08) Maître d’Ouvrage SHON: 1950m2 Coût: 4M€ HT Mairie de Sedan maitre d’oeuvre équipe en travaux Richard et Schoeller, architectes Batiserf -DAL-Tibere -Cial Cult Mission: MOP, acoustique, scenographie HQE ; cibles Très Performantes 1,4,7,8 bilan energetique ≤ 80 KW/M2/an (RT 2012) Architecture Le centre culturel occupe une situation privilégiée en centre-ville sur la Meuse. Environnement Double flux avec récupérateur de chaleur sans Accrochés à l’espace de la salle de spectacle, quatre volumes en suspension cadrent le paysage. refroidissement. Les espaces sont chauffés séparément selon leur utilisa- Vitrés, ils laissent lire les activités . Le pôle culturel reste un bâtiment public ouvert sur les dif- tion horaire pour un gain énergétique. Le confort visuel des grands vit- férents côtés de la place. Le hall conserve la transparence sur le fleuve ; lieu convivial, il invite rages est complété par des luminaires basse consommation et des stores les usagers à entrer. La salle de 350 mètres carrés à usages multiples est équipée d’une scène pour l’ensoleillement. Recherche d’utilisation de matériaux strictement escamotable, d’un gril et de gradins rétractables. Au-dessus, le studio de danse a été prévu sur sans COV (ex : haltopex sols coulés). L’acoustique de l’ensemble du bâti- ment est soignée, en particulier la salle de 300 places à usage multiples le même module que la scène pour répéter les chorégraphies à l’identique. Ainsi, cette forme permet des activités musicales, de danse qui demandent des qualités de d’appel, respectueuse de l’environnement urbain, contribue par sa flexibilité, son accessibilité à réverbération propre. l’image citoyenne d’un lieu de culture.
  16. 16. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page11 Conservatoire de musique et de danse, Elbeuf (78) Maître d’Ouvrage SHON: 2500m2 Coût: 5M€ HT Communauté urbaine de Rouen maître d’oeuvre équipe concours 2009 Richard et Schoeller, architectes Bethal - CIAL Cult Mission: MOP, OPC, scenographie HQE ; 400 M2 de panneaux photovoltaiques, puits canadien, RT 2005 - 50%, recuperation des eaux Architecture Déroulant un ruban d’enveloppe sur ses façades, le conservatoire joue avec les Environnement La toiture, cinquième façade du bâtiment sera végétal- échelles du site comme un cristal qui s’enchâsse et attire les utilisateurs depuis l’école. Les isée permettant une meilleure isolation du projet et des panneaux salles musicales sont disposées sur une double hauteur éclairées naturellement, face à la for- photovoltaIiques intégrés dans un PVC mince s’installeront discrètement mation, les salles spécialisées, percussions, synthèse, contrebasse, dont hauteurs et acoustique aussi sur le volume.Chantier à faible nuisance. Les performances mini- ont été respectées. La salle de musique d’ensemble pour 150 personnes a une extension en males suivantes seront atteintes : gradins pouvant servir aux concerts L’ensemble danse à son espace relié directement au hall. - plancher bas U = 0,23 W/m2.°k Les studios de danse aux formes carrées présentent une géométrie aérienne. - mur extérieur U = 0,25 W/m2.°k - toiture U = 0,19 W/m2.°k - vitrage U = 1,10 W/m2.°k – Uw = 1,50 W/m2.°k Lobjectif étant dobtenir un Uglobal ≤0,4 W/m2.°k et un C ≤ Cref - 20%.
  17. 17. fiche A4 culture_Layout 3 03/03/11 16:29 Page12 Salle Polyvalente, Saint-Cyr-sur-loire Maître d’Ouvrage SHON: 1300m2 Coût: 2,4M€ HT Mairie de Saint-Cyr-sur-Loire maitre d’oeuvre équipe Concours Richard et Schoeller, architectes Batiserf -DAL-Tibert -Cial Cult Mission: MOP + Mobilier Architecture Environnement
  18. 18. Université de droit, Créteil (94)Maître d’Ouvrage SHON: 3000m2 Coût:6,9M€ HTRégion Ile-de-France maître d’oeuvreConcours Richard et Schoeller architectesSco Mission: MOP Institut Européen de Gestion - Zac des Mèches à Creteil (94) coordonnées du maître d’ouvrage: DDE 94 Tel: 01 44 77 70 00Architecture L’institut de gestion européen, est facilement repérable depuis la rue de Choisy Environnement La pensée de la double paroi repose sur des conceptscomme un élément contemporain. Avec ses parois inclinées en vue, il présente une forme sail- simples : Apporter le maximum de confort aux salles d’enseignement, delante et lisse qui devient un point de repère. Sur la place Carrée, l’institut de gestion présente laboratoire et de recherche (acoustique et thermique). Induire une possi-une façade bombée qui marque son alignement par un signal. Les amphithéâtres sont au rez- bilité d‘ouvrir des fenêtres tout en ayant un confort acoustique satis-de-chaussée et entresol avec un accès direct qui permet de fermer le reste du bâtiment. faisant, et donner l’image d’un volume lisse, profond par ses trans-Géométriquement placées autour de l’espace central, les salles d’enseignements sont toutes parences et par le blanc diaphane du verre dépoli. L’acoustique a donc été particulièrement soignée. Assurer aisément le nettoyage à tous lesde formes régulières sur 4 niveaux. Le dernier niveau est consacré à la recherche. La concen- étages. Recherche d’utilisation des matériaux strictement sans COV.tration dans le travail des étudiants et des chercheurs est favorisée par le traitement dépoli des Ventilation en double flux avec récupérateur de chaleur.verres extérieurs.
  19. 19. École maternelle, Paris (75)Maître d’Ouvrage SHON: 2000m2 Coût:3,4M€ HTMairie de Paris maître d’oeuvreConcours HQE Richard et Schoeller, architectesSco Mission: MOP + Concours Contact: Mairie de ParisArchitecture L’école maternelle rue Eupatoria , repérable comme un élément contemporain Environnement Orienter le bâtiment pour éclairer les espaces pédagogiqueset une forme pour habiter. L ‘épure d’ensoleillement donne les meilleures qualités de lumière et récréatif (cour) passe par les choix suivants: au sud sur la rue R+1 le plus baset d’ensoleillement. Un volume simple et lisse, soulevé du sol, en panneaux inox mat épais crée possible. L’épure d’ensoleillement à l’équinoxe d’hiver montre l’ensoleillementune forte massivité sur la rue. Des transparences diagonales par le hall vers la cour révèle la garanti des classes du 1 er étage sur rue. 0rienté à l’ouest, les classes rdc et r+1profondeur du terrain. Un volume haut protège la cour des logements ,édifices très hauts. Les sont toujours éclairés parfaitement, avec une lumière traversante à l’est. Des occultations extérieures sont prévues avec des brises soleil. Les qualités declasses et salles de jeux sont à l’abri sur la cour, captant des lumières néanmoins de toutes lumière traversante Sud-nord pour le hall, la salle de jeux, le restaurant. les loge-parts. Leur accès se déroule par une large circulation éclairée naturellement à travers la ments, ouverts à l’ouest ont une vue sur Mesnilmontant et la cour ouverte profiterampe. Les classes des grands sont à l’opposé de celles des petits, plus calmes. Le restaurant des meilleurs ensoleillements. Aires et jardins thematiques sont prévus selon lesest excentré des volumes de l’école rythmes des saisons et de la journée. Ventilation double flux avec récupérateur de chaleur. Luminaires basse consommation et acoustique soignée
  20. 20. Lycée-college Carnot, HQE, Paris (75017)Maître d’Ouvrage SHON: 5000m2 Coût: 14,4 M€ HTMairie de Paris maître d’oeuvre équipeEn travaux 2011 Richard et Schoeller, architectes Dal/ Alpes Structures/ BethacSco Mission: MOP/ mobilier/ SSI HQE ; cibles Très Performantes 1,4,7,8 traitement de tous les ponts thermiques, BBC 45 KW/m2/an shonArchitecture Le projet porte sur la création d’un pôle différencié pour les classes prépara- Environnement Acoustique : murs et vitrages ainsi que réverbérationtoires aux grandes écoles de quinze grandes salles de classe, deux salles informatique, un lab- intérieure particulièrement soignés. Chauffage par le sol. Fiche ACV pouroratoire de langues, un centre de documentation et d’information et des salles de gymnase. tous les produits. Matériaux choisi strictement sans COV . (ex haltopexOuvrant avenue de Villiers par des murs de verre transparents, un gymnase et une salle de caoutchouc pour le sol, paillasse en verre pour tous les labos) Utilisationsport, couvrent au rez-de-chaussée une surface de 450 mètres carrés, avec des vestiaires en de luminaires et appareils basse consommation.demi niveaux desservis. Ce traitement de verre du rez-de-chaussée ferme aussi la cour, espacevert protégé de la Ville de Paris et ouvre la perspective dans les deux sens. Quatre apparte-ments de fonction sont également crées, contigus aux logements existants.
  21. 21. Lycée Marie-Curie,HQE, Versailles (78)Maître d’Ouvrage SHON: 11 500 m2 Coût: 25 M€ HTRégion Ile-de-france maître d’oeuvre équipeConstruit 2009 Richard et Schoeller, architectes Dal/ Batiserf/ Bethac/ CIALSco Mission: MOP/ SSI/ HQE HQE ; cibles Très Performantes 1,4,7,8 traitement de tous les ponts thermiques, BBC 45 KW/m2/an shonArchitecture Le lycée Marie-Curie se développe le long d’un terrain en forte déclivité, bordé Environnement Les différents pôles sont reliées par des galeries fer-par un vaste parc. Le projet porte sur la rénovation et l’extension d’une construction de la fin des mées non chauffées servant de tampons aux espaces chauffés.années 70. Dispensant des formations diverses le site nécessitait une parfaite lisibilité du pro- Chauffage double flux avec échangeur à plaque permettant 50% degramme. Comme un fil tendu, une circulation sur l’ensemble des niveaux se déploie depuis la récupération de chaleur avec sondes par façade pour maîtriser l’exposi-rue et relie les volumes contenant les différents pôles du lycée allant des laboratoires de tionbiochimie post bac uniques en France aux pôles informatiques très spécialisés Ce projet traitédans un esprit de campus fait prendre conscience de sa maturité le lycéen proche d’aborder lemonde de l’université.
  22. 22. Groupe scolaire HQE, Montargis (45)Maître d’Ouvrage SHON: 3500m2 Coût: 5,2 M€ HTMairie de Montargis maître d’oeuvre équipeConstruit 2010 Richard et Schoeller, architectes ESTB/DAL/Alpes StructuresSco Mission: MOP + OPC + HQE HQE ; cibles Très Performantes 1,4,7,10 traitement de tous les ponts thermiques, THPE 65 KW/m2/an shon Bilan carbone : ± 25 kg C/m2Architecture Une forme en superpositions de deux courbes fermées l’une en rez de chaussée Environnement Bâtiment éducatif, l’École se doit d’être le lieu sensibleaccueillant l’École maternelle et la bibliothèque, l’autre longiligne loge l’École primaire en des exigences environnementales, le bilan thermique et énergétiqueétage. Au rez de chaussée l’entrée unique du groupe scolaire à l’Est, la restauration à l’Ouest. répond aux exigences les plus fortes: chauffage par le sol très basse tem-Cette figure simple unifie et marque le lieu. Il se crée une partition au sol évidente entre les pérature, système intégral de double flux à récupération, recyclage decours primaire et maternelle, et les jardins thématiques. Le plancher intermédiaire de grande l’eau de pluie ( arrosages et nettoyages), grandes ouvertures pour l’é-portée lui, en bois, pré-assemblé en Savoie, représente un atout dans la perspective environ- clairage des locaux. Toiture végétalisée, épaisse. Analyse de cycle de vie ( ACV), une GTC avec un affichage dans le hall de l’École à viséenementale du bâtiment : bilan carbone, isolement thermique et traitement acoustique des pédagogique conforte les choix. Bilan Carboneespaces. L’architecture de l’édifice simple et lisse une fois finie avec sa toiture végétalisée con-traste avec les bâtiments paralléllipédiques des années 60 alentours.
  23. 23. Bibliothèque universitaire, Cayenne (Guyane) Maître d’Ouvrage SHON: 1600m2 Coût: 3,9M€ HT Rectorat de la Guyane maître d’oeuvre Concours Richard et Schoeller, architectes Cult Mission: MOP exe mobilierArchitecture Le travail de la façade est aérodynamique, tel un pli de reliure de livre. Un hall Environnement Le bâtiment est tourné vers le Sud, avec de grandesentièrement transparent dessert le bâtiment et son extension dans une parfaite continuité. A la baies vitrées pour un apport maximal en lumière naturelle.fois à l’écart des flux et au centre du projet, l’administration est suspendue au dessus du rez-de- Zone tropicale gestion du vent fondations adaptées au terrainchaussée pour avoir un regard sur le hall. Le deuxième étage accueille les fonds documentaires puits canadien. Façades rafraîchissantes. Le confort visuel par leset baigne dans la lumière naturelle grâce à de grandes parois vitrées. Dès l’entrée dans le hall, grands vitrages est au maximum complété par des luminaires basse con-la lecture claire pour les usagers : exposition, banque de prêts, accès aux consultations. Un des sommation et des stores pour l’ensoleillement. Les transparences appor- tent différentes qualités de lumière à cet espace.points importants est de libérer sur un seul niveau l’intégralité de la consultation de tous lesouvrages et de tous les postes de lecture autour de circulations qui aèrent cet espace et le spa-tialise. Le site est mis en valeur grâce à la création d’un jardin au Nord.
  24. 24. École maternelle et primaire, Le Kremlin-Bicêtre (94)Maître d’Ouvrage SHON: 1700m2 Coût: 2,5M€ HTVille du Kremlin-Bicêtre maître d’oeuvre équipeConstruit 2008 Richard et Schoeller, architectes Batiserf/DAL/BethacSco Mission: MOP-EXE-OPC-SSIArchitecture Situé en proche banlieue parisienne, le projet porte sur la création de six classes Environnement Toit terrasse couvert en partie et végétalisé double laavec une surface double d’équipements : restaurant, bibliothèque, atelier de motricité, salles surface de cour de récréation Préau pouvant être fermé par de grandesmultimédia, espace de repos et de jeux, et restauration en adjonction d’un bâtiment scolaire parois de verre amovibles servant de tampon thermique. Double flux avecexistant. Son terrain d’assise, un talus en contrebas d’une rue avec 4 mètres seulement pour récupérateur de chaleur. Sols caoutchouc aucun PVC, contrôle intensifs’implanter, était particulièrement difficile. Une coupe franche dans la pente permis de ménager des émissions COV. Fiche ACV pour tous les produitune paroi verticale recouverte de végétation avec un dégagement suffisant pour laisser passerla lumière du sud et la vue. Entrée par un pont depuis la rue, salles toutes différentes et, au lieude simples baies, de multiples qualités de filtres, de raies, des vues hautes et basses à l’échelleinsolite pour les tout-petits comme pour les plus grands.
  25. 25. Groupe scolaire Louise Michel, Montreuil (93)Maître d’Ouvrage SHON: 3000m2 Coût:5,8M€ HTMairie de Montreuil maître d’oeuvreConcours HQE Richard et SchoellerSco Mission: MOP + Concours coordonnées du maître d’ouvrage: Mairie de Montreuil Tel: 01 48 70 65 05Architecture L’image du projet est une ligne sur la salle polyvalente qui longe le Bld Jeanne Environnement Les classes largement ouvertes et vitrée ont une orien-d’Arc et se retourne pour lover la maternelle dans une courbe . De l’autre coté, trois cubes tation savamment réfléchie pour un confort visuel maximum complétéforme l’école primaire Une transparence entre le quartier et l’école, protégée par des écrans par des luminaires basse consommation. et un apport de chaleur sansde la vue, désenclave la cour avec une ouverture lumineuse. Par les volumes, on lit les pôles exagération l’hiver et les périodes intermédiaires. Une protection solairepédagogiques. Les entrées sont distinctes, soignées comme des espaces à vivre .Un grand adéquate extérieure est prévue. Une ventilation naturelle traversera lesjardin ouvert sur la ville est donné pour l’attente devant la maternelle et le centre de loisirs. La classes en période estivale. Ventilation double flux avec récupérateur de chaleursalle de motricité se prolonge par le préau et rejoint le centre de loisirs. Les classes sont de Matériaux bois et verres sont prédominants avec une assise béton pourformes régulières, un auvent ajouré protège celles sur la cour. Une rampe centrale permet à sa forte inertie Sols caoutchouc, aucun PVC, contrôle intensif des émis-tous les élèves de descendre. La restauration en RDC est desservie par une cour (livraisons) sions de COV.Le restaurant est lumineux aéré. Les matériaux sont choisis pour la qualité d’ambiance : bétonblanc, mur colorés, pierre, verre
  26. 26. Institut de formation, versailles (78)Maître d’Ouvrage SHON: 10000m2 Coût:20M€ HTChambre commerce industrie versailles maître d’oeuvre équipeConcours 2009 Richard et Schoeller alpes structures/dal/estbSco Mission: MOP + HQE HQE ; RT2005:BBC photovoltaiques 500m2Architecture Un travail et une géométrie dans la recherche des espaces du jardin, au même Environnement Installation d’un système de récupération et de traitements destitre que le bâti, donne le nouveau visage de l’IFABTP. Les 2 bâtiments ont été réunis dans un eaux pluviales par bassins filtrants prévus dans le patio joignant les deux bâti-seul volume derrière une nouvelle peau tendue entre les deux. Elle laisse respirer les volumes, ments. Travail sur une double paroi permettant de tempérer les bâtiments. Lesles climatise et sert aussi de protection acoustique. Un hall ouvert dessert les différentes mez- travaux de plomberie, conventionnels, s’attachent avant tout à une approche envi-zanines et les salles. Cet espace bien structuré avec une forme carrée en verre sur les quatre ronnementale maîtrisée (Gestion et Qualité de l’eau). Apport d’énergie par des panneaux solaires pour l’ECS. Mise en place de luminaires basse consommation.cotés. Une toiture aérienne permet une bonne visibilité et un meilleur repérage dans le bâti- Niveaux d’éclairages conformes aux recommandations de l’Education Nationale etment. Le pôle pédagogique est en balcon sur l’espace partenariat et le jardin; c’est un endroit de l’AFE.agréable et convivial qui surveille néanmoins toute l’école. Le parvis élargit le jardin et modifiel’aspect industriel de la zone vers un aspect campus. L’aménagement des bâtiments permet defaire une transition entre la ville et l’institut et de garder une notion de séparation.
  27. 27. groupe scolaire, bruay-la-bruissiere (59)Maître d’Ouvrage SHON: 3000m2 Coût:6M€ HTMairie de Bruay-la-Bruissière maître d’oeuvre équipeConcours 2010 Richard et Schoeller alpes structures/dal/Orfea/TibereSco Mission: MOP - Concours HQE ; RT2012:BBC photovoltaiquesArchitecture L’école, à la croisée de la voie depuis le parc, et de celle des habitations a deux Environnement Les classes ouvertes et vitrées ont une orientation réfléchie pourentrées distinctes et claires pour l’école maternelle et primaire. Des trajets clairs sont définis un confort visuel maximum et un apport de chaleur l’hiver et les périodes intermédi-depuis le parvis parallèle à la géométrie du mail. L’école maternelle, carré centrifuge autour aires. Une ventilation naturelle traverse les classes en période estivale. Double fluxd’un patio qui l’éclaire est couverte d’une corolle Autour six classes régulières avec chacune avec récupérateur de chaleur. Une protection solaire adéquate extérieure estdes éclairages naturels d’orientation différente. L’école primaire avec des classes de formes prévue. Les énergies sont surveillées et mises en valeur par leur production et parsimples et régulières est en cœur d’ilot au calme dans la verdure. Le pôle commun au centre leur consommation. L’eau (pour l’arrosage collectée en terrasse) (mesure, observa- tions et action) dans le hall par l’intermédiaire de la GTB. Le soleil mesure des éclaire-avec la psychomotricité, BCD, informatique et art plastique, et restauration ( accès de service ments naturels selon les saisons, surveillance des capteurs photovoltaîques etautonome) occupe un volume longiligne simple et rythmé entièrement végétalisée. solaires (ECS), réchauffement et inertie par l’observation des sondes. Le vent par la mesure des changements de température, par l’étude d’une mini éolienne.
  28. 28. École primaire, Vert-Saint-Denis (77)Maître d’Ouvrage SHON: 1500m2 Coût:1,9M€ HTMairie de Vert-Saint-Denis maître d’oeuvreConcours Richard et Schoeller architectesSco Mission: MOP - Concours Contact Mairie de Vert-Saint-Denis M. Courtis 01 60 56 99 06Architecture Le projet de ce groupe scolaire de 22 classes avec un hall commun et des Environnement Maîtrise de l’énergie par une pompe à chaleur et unecours séparés se déroule tel un ruban dans les trois dimensions. Du hall largement vitré sur le GTC qui gère aussi la gestion de l’eau, l’entretien et la maintenance.parc existant on accede au prolongement du parvis et les 2 entrées maternelles et primaires Les espaces ont une acoustique sereine et soignée permettant la lecturesont immédiatement orientées : la rampe crée l’appel vers la primaire, la transparence sur la dans le calme. Le confort visuel par les grands vitrages est au maximumcour au sud avec une echelle adaptée à l’espace maternelle . Les materiaux et la structure complété par des luminaires basse consommation et des stores pour l’en-mixte bois/béton donnent à voir les composants de l’espace et ont une portée pédagogique. soleillement. Les transparences apportent différentes qualités de lumière à cet espace. Recherche d’utilisation de matériaux strictement sans COV (ex : haltopex sols coulés). La toiture, cinquième façade du bâtiment est végétalisée permettant une meilleure isolation du projet et des panneaux photovoltaïques intégrés dans un PVC mince s’installeront discrètement aussi sur le volume.
  29. 29. groupe scolaire HQE, Vallée de la Suippe (59)Maître d’Ouvrage SHON: 3500m2 Coût:8M€ HTCommunauté de communes de la vallée de la suippe maître d’oeuvreConcours 2009 Richard et SchoellerSco Mission: MOP - ConcoursArchitecture Sur l’ancienne filature près de la Suippe, point bas du territoire, la géométrie Environnement Optimiser les performances passives: réduction des déperdi-des champs perpendiculaire à la rue ponctue l’école gardant un ancrage qui la fond dans le site. tions : Isolation forte des parois (murs et planchers :U<0,25 W/m²K ; toituresSes abords sont soignés(chemins vélos et piétons). Des verticalités perpendiculaires à la U<0,15 W/m²K, les vitrages et menuiseries performants (Uw<1,8 W/m²K avec fac-géométrie marquent le rythme des 2 écoles sur une trame 10mx10m. Les cours sont des lieux teur de transmission lumineuse supérieur à 70%). Orientation des classescalfeutrés dans le site, protégées des vents dominants. 3 pôles: l’école primaire et l’école réfléchie pour le confort visuel et un apport de chaleur sans exagération.: ventila- tion traversante des classes en été, éclairage zénithal par des châssis verticaux.maternelle en continuité avec le pôle commun, les classes et ateliers sont de formes régulières, Une protection solaire adéquate est prévue, des brise soleils verticaux ne permet-largement vitrées ouvertes sur l’extérieur (jardin thématique, cour secondaire). La restauration tent le soleil direct qu’après la sortie des cours.Terrasse végétalisée. Les mesuresest indépendante de l’école. L’ensemble cuisine est éclairée naturellement. Le repas est un du bâtiment ( dépenses électrique , chauffage, eau ect) se lira dans le hall pour uneespace calme sur la nature. prise conscience des enfants.
  30. 30. Université de droit, Créteil (94)Maître d’Ouvrage SHON: 3000m2 Coût:6,9M€ HTRégion Ile-de-France maître d’oeuvreConcours Richard et Schoeller architectesSco Mission: MOP Institut Européen de Gestion - Zac des Mèches à Creteil (94) coordonnées du maître d’ouvrage: DDE 94 Tel: 01 44 77 70 00Architecture L’institut de gestion européen, est facilement repérable depuis la rue de Choisy Environnement La pensée de la double paroi repose sur des conceptscomme un élément contemporain. Avec ses parois inclinées en vue, il présente une forme sail- simples : Apporter le maximum de confort aux salles d’enseignement, delante et lisse qui devient un point de repère. Sur la place Carrée, l’institut de gestion présente laboratoire et de recherche (acoustique et thermique). Induire une possi-une façade bombée qui marque son alignement par un signal. Les amphithéâtres sont au rez- bilité d‘ouvrir des fenêtres tout en ayant un confort acoustique satis-de-chaussée et entresol avec un accès direct qui permet de fermer le reste du bâtiment. faisant, et donner l’image d’un volume lisse, profond par ses trans-Géométriquement placées autour de l’espace central, les salles d’enseignements sont toutes parences et par le blanc diaphane du verre dépoli. L’acoustique a donc été particulièrement soignée. Assurer aisément le nettoyage à tous lesde formes régulières sur 4 niveaux. Le dernier niveau est consacré à la recherche. La concen- étages. Recherche d’utilisation des matériaux strictement sans COV.tration dans le travail des étudiants et des chercheurs est favorisée par le traitement dépoli des Ventilation en double flux avec récupérateur de chaleur.verres extérieurs.

×