1
SEANCE 1
PARTIE I : LE LEADERSHIP
INTRODUCTION
• Le leadership est la capacité de mobiliser et de canaliser les
énergies des parties prenantes engagées ou a...
3
I-DEFINITIONS
Il existe de nombreuses définitions du leadership,
certaines très larges, d’autres plus restreintes.
Je vo...
4
Le leadership c’est :
•La capacité d’une personne à influencer et
à fédérer un groupe
•Pour atteindre un but commun
•Dan...
5
Les 4 caractéristiques du leadership
1. Influencer et fédérer un groupe
Le leadership est une autorité d’influence, basé...
6
2. Pour atteindre un but commun
Un groupe se définit par la réalisation d’un but commun,
qui se manifeste à trois niveau...
7
3. Dans une relation de confiance mutuelle
Un leader tient son autorité des membres du groupe,
qui le reconnaissent comm...
8
4. Pour une durée limitée
On ne peut pas être un leader à tout moment, sur une longue période;
l’environnement joue un r...
II- LES LOIS DU LEADERSHIP
9
II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite)
Pour développer votre leadership, John C. Maxwell, un pasteur
chrétien évangéliste amér...
II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite)
1. La loi du couvercle
•Tout ce que vous cherchez à accomplir sera limité par votre apt...
II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite)
6. La loi du terrain ferme (stabilité)
•La confiance est le fondement du leadership.
7....
II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite)
11. La loi du cercle rapproché (garde rapprochée)
•Le potentiel d’un leader est détermi...
II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite)
16. La loi du Big Mo (ou loi de l’impulsion/l’initiative)
(Big Momentum or Large Scale ...
Les 7 fondements du leadership partagé:
5 caractéristiques:
1.Des compréhensions communes, claires et partagées
2.Un but c...
III- LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU
LEADERSHIP (suite)
16
IV- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL ET
LE TEAM-BUILDING
17
1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL
Selon les travaux des 2 auteurs &
professeurs américains Paul Hersey et
Kenneth Blanchard, «...
•Dans le modèle du leadership situationnel
de Hersey et Blanchard:
Il n’existe pas de recettes miracles;
Un leadership r...
Quatre niveaux de maturité des dirigés
-M1 : Peu compétents et non motivés ou peu
sûrs d’eux
-M2 : Peu compétents, mais mo...
1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL
(suite)
21
2- TEAM BUILDING
22
QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ?
2- TEAM BUILDING
23
2- QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ?
Une équipe est un groupe de personnes travaillant à
une même tâche ou unissant leurs efforts ...
2- QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ? (Suite)
-L’équipe peut aussi préexister et constituer
alors une entité pilotée par un leader ...
26
LES 5 ETAPES DE LA CONSTITUTION D’UNE EQUIPE
Bruce Wayne Tuckman, un psycho-sociologue
américain né en 1938 a modélisé...
27
NOMBRES ETAPES DESCRIPTION ROLE DU LEADER
1 CONSTITUTION
« Forming »
Création de l’équipe, découverte
des autres et de ...
3- ETRE CHEF: C’EST QUOI ?
Nommer quelqu’un CHEF, c’est être sûr qu’il a des
compétences avérées sur les plans suivants :
...
4- LES QUALITES POUR ETRE CHEF
Qualités Humaines:
 Personnalité affirmée (assurance, maturité, prestance)
 Maîtrise de s...
4- LES QUALITES POUR ETRE CHEF
(Suite)
Qualités Intellectuelles:
 Faire preuve d’intelligence
 Etre compétent ( Savoir, ...
5- DIFFICULTES A ETRE CHEF
 Avoir un comportement exemplaire en tout temps et en
toute circonstance.
 Le chef n’exprime ...
5- DIFFICULTES A ETRE CHEF ( Suite)
Types de chefs
Chef Charismatique…lié aux pulsions de vie, à
l’amour de l’autre (iden...
Le Chef: sa psychologie
Le pouvoir affermit notre identité, il fait de nous
«quelqu’un». Mais, l’exercice du pouvoir peut
...
6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE
L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF
34
6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE
L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)
 S’il est bon pour un leader ou un manager de
conn...
6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE
L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)
Les attentes des collaborateurs recouvrent
en génér...
6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE
L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)
 Esprit de décision et responsabilité :
le leader ...
6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE
L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)
 Compétences : si les collaborateurs n’attendent
p...
7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE
SON EMPLOI DU TEMPS SERRE
 Le temps est une denrée que le leader ou le
manager se doit d’...
7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE
SON EMPLOI DU TEMPS SERRE (Suite)
Privilégier le partage des contraintes à la
fausse disp...
7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE SON
EMPLOI DU TEMPS SERRE (Suite)
Privilégier des entretiens efficaces à des
échanges en ...
CONCLUSION
42
Caractéristiques intemporelles et universelles du
leadership
1-Regarder loin 
2-Capter les signaux faibles
3-Audace et innovation
4-Confiance en soi et enthousiasme 
5-Vision
6-Décisi...
13-Comment développer son leadership ?
Les compétences d’un leader sont donc bien
différentes de celles d’un manager. Pire...
Les écoles et universités font globalement l’impasse sur
l’enseignement du leadership, certainement parce que les
caractér...
Qu’il s’agisse du sport, de mouvements associatifs, de
politique, d’environnement familial, de juniors
entreprises ou même...
Alors, en guise de conclusion, à tous les futurs leaders que
vous êtes, nous donnerons le conseil suivant :
1-« Soyez fort...
48
FIN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management

7 485 vues

Publié le

Powerpoint de la séance1 de Leadership & Management

Publié dans : Direction et management

Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management

  1. 1. 1 SEANCE 1 PARTIE I : LE LEADERSHIP
  2. 2. INTRODUCTION • Le leadership est la capacité de mobiliser et de canaliser les énergies des parties prenantes engagées ou ayant un intérêt dans un projet ou un programme au sein d’une organisation . • Un bon leader est un chef d’orchestre. Il donne l’exemple, motive, délègue et coordonne les activités au sein de l’entreprise. Le leadership est l’art de diriger et d’exercer le pouvoir au sein de l’entreprise. • C’est aussi « l’art de réussir de passer de l’addition de contributions individuelles à la multiplication de leurs compétences interactives, mobilisées autour d’un objectif, d’un projet, d’une mission; ce qui suppose donner du souffle, mettre sous tension & communiquer la culture de la performance ». On distingue : le leadership naturel ou inné et le leadership acquis. 2
  3. 3. 3 I-DEFINITIONS Il existe de nombreuses définitions du leadership, certaines très larges, d’autres plus restreintes. Je vous propose une définition simple du leadership, qui recouvre toutefois, l’essentiel de cette importante notion dans la gestion des organisations.
  4. 4. 4 Le leadership c’est : •La capacité d’une personne à influencer et à fédérer un groupe •Pour atteindre un but commun •Dans une relation de confiance mutuelle •Et pour une durée limitée.
  5. 5. 5 Les 4 caractéristiques du leadership 1. Influencer et fédérer un groupe Le leadership est une autorité d’influence, basée sur les relations que le leader noue avec les membres d’un groupe. Cela implique pour le leader de : •Communiquer efficacement avec les membres du groupe. •Faire adhérer l’équipe à un but commun. •Motiver les membres de l’équipe à atteindre les objectifs fixés.
  6. 6. 6 2. Pour atteindre un but commun Un groupe se définit par la réalisation d’un but commun, qui se manifeste à trois niveaux : •Une vision, qui a pour objet d’inspirer les membres de l’équipe et de donner du sens à l’action. •Un ou plusieurs buts, qui ont pour objet de cadrer l’action. Les buts constituent une « mise en mots » de la vision. •Plusieurs objectifs - stratégiques et opérationnels – qui ont pour objet d’orienter l’action. Les objectifs sont les buts à atteindre traduits en indicateurs mesurables et organisés dans le temps (SMART/KPI’s).
  7. 7. 7 3. Dans une relation de confiance mutuelle Un leader tient son autorité des membres du groupe, qui le reconnaissent comme tel. Cela implique : •Une confiance du groupe vers le leader et une confiance du leader vers le groupe. •Un respect mutuel et une écoute réciproque. •Et bien entendu, l’exemplarité du leader, s’il veut conserver la confiance du groupe dans le temps…
  8. 8. 8 4. Pour une durée limitée On ne peut pas être un leader à tout moment, sur une longue période; l’environnement joue un rôle prépondérant (une situation de crise par exemple peut radicalement bouleverser le leadership dans un groupe). Il appartient au leader d’être capable – lorsque la situation l’exige de « lâcher » son leadership, ce qui implique : •D’utiliser les leviers du leadership participatif ou démocratique (solliciter les membres du groupe et partager avec eux la responsabilité de la prise de décision). •D’être capable de laisser la place aux autres quand c’est nécessaire (notamment lorsqu’une personne est plus compétente sur un sujet donné). •De faire preuve d’humilité, car un leader n’existe que par l’intermédiaire d’un groupe… « L’art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l’orchestre. » Herbert von Karajan
  9. 9. II- LES LOIS DU LEADERSHIP 9
  10. 10. II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite) Pour développer votre leadership, John C. Maxwell, un pasteur chrétien évangéliste américain né en 1947 a écrit 21 lois sur le leadership dans son ouvrage intitulé «les 21 lois irréfutables du leadership: suivez-les et les autres vous suivront»- Saint Hubert (Québec/Canada)-Groupe International d’Edition et de Diffusion (GIED), 2002, 227 pages. Pour lui, «qu’il s’agisse de réussite ou d’échec, tout dépend du leadership». Quelles sont les 21 lois de John C. Maxwell sur le leadership? 10
  11. 11. II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite) 1. La loi du couvercle •Tout ce que vous cherchez à accomplir sera limité par votre aptitude à être un meneur d’hommes. 2. La loi de l’influence •Être un leader, c’est exercer de l’influence, rien de plus, rien de moins. 3. La loi du processus •Le leader développe ses talents jour après jour. Il distingue les leaders du commun des mortels. 4. La loi de la navigation •N’importe qui peut barrer un navire mais pour tracer le cap, il faut un leader. 5. La loi d’Eward Francis Hutton Analyste financier américain (1875-1962) très respecté •Quand le véritable leader parle, les gens écoutent, c’est lui qui détient le pouvoir pas seulement le poste. 11
  12. 12. II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite) 6. La loi du terrain ferme (stabilité) •La confiance est le fondement du leadership. 7. La loi du respect •Les gens suivent naturellement des leaders plus forts qu’eux. 8. La loi de l’intuition •Les leaders évaluent tout avec un parti pris envers le leadership. 9. La loi du magnétisme •Ceux que vous attirez sont conformes à ce que vous êtes. 10. La loi du contact (connexion) •Les leaders touchent les cœurs avant de demander un coup de main. 12
  13. 13. II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite) 11. La loi du cercle rapproché (garde rapprochée) •Le potentiel d’un leader est déterminé par ceux qui en sont le plus proche. 12. La loi de la délégation de pouvoir (imputabilité) •Seuls, les leaders confiants et sûrs d’eux délèguent leurs pouvoirs aux autres 13. La loi de la reproduction •Seul, un leader peut engendrer un autre leader. •85 % des leaders le sont devenus grâce à l’influence d’autres leaders. 14. La loi de l’adhésion •Les gens adhèrent à un leader, ensuite à la vision. 15. La loi de la victoire •Les leaders trouvent le moyen de faire gagner leurs équipes. •Les grands leaders n’acceptent rien de moins que la victoire. 13
  14. 14. II- LES LOIS DU LEADERSHIP (suite) 16. La loi du Big Mo (ou loi de l’impulsion/l’initiative) (Big Momentum or Large Scale Momentum) •L’impulsion est la meilleure amie du leader. 17. La loi des priorités •Les leaders comprennent qu’agir n’est pas accomplir. 18. La loi du sacrifice •Un leader doit être capable de renoncer pour montrer et saisir des occasions. 19. La loi du moment choisi (Opportunité/Synchronisation) •Il est aussi important de choisir le moment que de savoir quoi faire et où aller. 20. La loi de la croissance explosive •Pour ajouter à la croissance, menez des disciples, pour multiplier la croissance, menez des leaders. 21. La loi de l’héritage 14
  15. 15. Les 7 fondements du leadership partagé: 5 caractéristiques: 1.Des compréhensions communes, claires et partagées 2.Un but commun, clair et partagé 3.Un sentiment d’efficacité collective (confiance collective) 4.Une interdépendance et des imputabilités claires 5.Apprentissage en T (profondeur et vue systémique) 2 conditions: 1.Une capacité de DIALOGUE à des niveaux supérieurs 2.Un leadership individuel assumé et exprimé. III- LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU LEADERSHIP (suite) 15
  16. 16. III- LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU LEADERSHIP (suite) 16
  17. 17. IV- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL ET LE TEAM-BUILDING 17
  18. 18. 1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL Selon les travaux des 2 auteurs & professeurs américains Paul Hersey et Kenneth Blanchard, «le leadership est fonction des situations». Le leader doit donc adapter son style :  A l'individu auquel il s'adresse, et  En fonction de la situation du problème à régler. 18
  19. 19. •Dans le modèle du leadership situationnel de Hersey et Blanchard: Il n’existe pas de recettes miracles; Un leadership réussi passe par un choix adéquat du style de gestion en fonction du degré de maturité des subordonnés. 1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL (suite) 19
  20. 20. Quatre niveaux de maturité des dirigés -M1 : Peu compétents et non motivés ou peu sûrs d’eux -M2 : Peu compétents, mais motivés et sûrs d’eux -M3 : Compétents, mais non motivés ou peu sûrs d’eux -M4 : Compétents et motivés ou sûrs d’eux Les leaders doivent progressivement abandonner le contrôle des subordonnés au fur et à mesure que ceux-ci deviennent plus compétents. 1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL (suite) 20
  21. 21. 1- LE LEADERSHIP SITUATIONNEL (suite) 21
  22. 22. 2- TEAM BUILDING 22
  23. 23. QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ? 2- TEAM BUILDING 23
  24. 24. 2- QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ? Une équipe est un groupe de personnes travaillant à une même tâche ou unissant leurs efforts dans le même dessein. Dans une organisation, l’équipe peut revêtir plusieurs formes : —Il peut s’agir d’une équipe projet constituée de façon ponctuelle, en vue de travailler sur un sujet déterminé. 24
  25. 25. 2- QU’EST CE QU’UNE EQUIPE ? (Suite) -L’équipe peut aussi préexister et constituer alors une entité pilotée par un leader ou un manager pouvant être un agent de maîtrise, un chef d’équipe, un directeur… Il s’agit d’un service qui fait partie intégrante de l’organisation. 25
  26. 26. 26 LES 5 ETAPES DE LA CONSTITUTION D’UNE EQUIPE Bruce Wayne Tuckman, un psycho-sociologue américain né en 1938 a modélisé en 1965 les différentes phases de vie d’une équipe, qui sont autant d’étapes par lesquelles un groupe passe au cours de son existence. Cette modélisation des étapes de formation d’un groupe restreint est particulièrement intéressante pour repérer le niveau de maturité d’une équipe, et permettre au leader d’utiliser les bons leviers d’animation au bon moment.
  27. 27. 27 NOMBRES ETAPES DESCRIPTION ROLE DU LEADER 1 CONSTITUTION « Forming » Création de l’équipe, découverte des autres et de la légitimité de chacun, positionnement au sein de l’équipe. TEAM BUILDING 2 TENSION « Storming » Confrontation des opinions(parfois violemment), divergence sur les moyens d’atteindre les objectifs. GESTION DES CONFLITS 3 NORMALISATION « Norming » Acceptation d’un cadre commun de travail, apparition de règles et structuration de l’équipe. NEGOCIATION 4 PRODUCTION « Performing » Travail collectif vers un but commun, coopération efficiente. MOTIVATION 5 DISSOLUTION « Mourning /Adjourning » Dissolution de l’équipe. VALORISATION
  28. 28. 3- ETRE CHEF: C’EST QUOI ? Nommer quelqu’un CHEF, c’est être sûr qu’il a des compétences avérées sur les plans suivants :  administratif  technique  organisationnel  managérial On peut ne pas avoir toutes les compétences mais il faudra les développer plus tard. Et pour cela, il faut avoir de la personnalité. 28
  29. 29. 4- LES QUALITES POUR ETRE CHEF Qualités Humaines:  Personnalité affirmée (assurance, maturité, prestance)  Maîtrise de soi  Etre calme et posé  Savoir écouter  Etre respectueux des autres  Etre poli, juste, impartial, ne pas faire de népotisme, clientélisme et de favoritisme.  Savoir accueillir, savoir parler et communiquer. 29
  30. 30. 4- LES QUALITES POUR ETRE CHEF (Suite) Qualités Intellectuelles:  Faire preuve d’intelligence  Etre compétent ( Savoir, Savoir Faire, Savoir Etre et Savoir Faire Faire)  Etre Dynamique  Etre Réactif  Etre Curieux  Etre Pédagogue. 30
  31. 31. 5- DIFFICULTES A ETRE CHEF  Avoir un comportement exemplaire en tout temps et en toute circonstance.  Le chef n’exprime pas publiquement ses sentiments.  le chef se doit de ne jamais décevoir ceux qu’il commande. 31
  32. 32. 5- DIFFICULTES A ETRE CHEF ( Suite) Types de chefs Chef Charismatique…lié aux pulsions de vie, à l’amour de l’autre (identification, fusion…). Chef Missionnaire, Salvateur : porte parole inspiré (ce qu’il dit ne peut être que vrai). Son discours transcende la rationalité. Sa parole est la réalité. Chef Pervers: Incarne le pouvoir sereinement, sans culpabilité, sans affectivité. Sa vision de la réalité de son projet donne la rationalité de sa démarche. 32
  33. 33. Le Chef: sa psychologie Le pouvoir affermit notre identité, il fait de nous «quelqu’un». Mais, l’exercice du pouvoir peut générer une ambivalence constante: angoisse de ne pas être obéi. L’exercice du pouvoir se traduit par une gestion permanente d’une angoisse:  Crainte que la vérité éclate (nos faiblesses)  Crainte de la critique  Crainte de l’usure. 33 5- DIFFICULTES A ETRE CHEF ( Suite)
  34. 34. 6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF 34
  35. 35. 6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)  S’il est bon pour un leader ou un manager de connaître les attentes de ses clients ou de ses supérieurs hiérarchiques, il est primordial qu’il se pose la question des attentes que les membres de son équipe ont vis-à-vis de lui.  C’est en général avec son équipe qu’il passe le plus de temps et c’est avec son équipe qu’il accomplit les missions qui lui sont confiées. 35
  36. 36. 6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite) Les attentes des collaborateurs recouvrent en général les points suivants :  Disponibilité : le leader ou le manager accorde du temps à ses collaborateurs  Information : Il informe ses collaborateurs  Reconnaissance : Il valorise le travail accompli par les collaborateurs. 36
  37. 37. 6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)  Esprit de décision et responsabilité : le leader ou le manager sait prendre des décisions (si possible après concertation avec la personne compétente de son équipe)  Soutien : Il soutient ses collaborateurs dans leurs actions.  Confiance et autonomie : Il accorde confiance et autonomie à ses collaborateurs. 37
  38. 38. 6- LES ATTENTES DES MEMBRES DE L’EQUIPE VIS-A-VIS DE LEUR CHEF (Suite)  Compétences : si les collaborateurs n’attendent pas que leur leader ou le manager soit spécialiste de leur domaine de compétence propre, ils demandent à ce qu’il s’y intéresse dans l’intérêt de l’entreprise.  Savoir être : le leader ou le manager respecte ses collaborateurs et se comporte en adulte. 38
  39. 39. 7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE SON EMPLOI DU TEMPS SERRE  Le temps est une denrée que le leader ou le manager se doit d’apprivoiser, tout en conservant un bon relationnel avec les membres de son équipe.  Les deux exemples ci-après mettent en regard deux attitudes vis-à-vis de son rapport au temps et à ses collaborateurs: 39
  40. 40. 7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE SON EMPLOI DU TEMPS SERRE (Suite) Privilégier le partage des contraintes à la fausse disponibilité À éviter : Un leader ou un manager parle à un collaborateur en regardant sa montre de façon à abréger l’entretien. En explicitant la situation dans laquelle il se trouve (contrainte temporelle), il montre qu’il accorde de l’importance à ce que son interlocuteur lui expose comme préoccupation. 40
  41. 41. 7- SE MONTRER DISPONIBLE MALGRE SON EMPLOI DU TEMPS SERRE (Suite) Privilégier des entretiens efficaces à des échanges en pointillé À éviter : un leader ou un manager convient d’un entretien avec un collaborateur et ne cesse de se laisser interrompre par des interventions extérieures ne revêtant pas de caractères d’urgence. Le leader ou le manager doit montrer à son interlocuteur qu’il le respecte en étant attentif à ne pas lui faire perdre son temps. 41
  42. 42. CONCLUSION 42 Caractéristiques intemporelles et universelles du leadership
  43. 43. 1-Regarder loin  2-Capter les signaux faibles 3-Audace et innovation 4-Confiance en soi et enthousiasme  5-Vision 6-Décisions et responsabilité 7-Energie et persévérance 8-L’intuition 9-L’éthique 10-La stabilité émotionnelle 11-La confiance dans l’équipe 12-Capacité à conduire le changement 43
  44. 44. 13-Comment développer son leadership ? Les compétences d’un leader sont donc bien différentes de celles d’un manager. Pire, de bons leaders font de très mauvais managers et vice versa. 44
  45. 45. Les écoles et universités font globalement l’impasse sur l’enseignement du leadership, certainement parce que les caractéristiques du leadership semblent relever de l’inné et non de l’acquis. En effet, peut-on enseigner la confiance en soi, l’intuition, l’éthique ou la stabilité émotionnelle ? Mais alors, comment en tant qu’étudiant développer des compétences de leader ? Bien sûr, on pourra suivre des cours de techniques de communication. Celles-ci sont à la base de toutes les relations interpersonnelles et s’avèreront utiles. Mais de fait, le leadership s’acquiert plus qu’il ne s’enseigne, il se développe par l’expérience, par l’action personnelle en situation. Nous sommes dans le domaine du « Learning by doing », toutes les occasions sont bonnes pour développer et adopter des comportements de leader. 45
  46. 46. Qu’il s’agisse du sport, de mouvements associatifs, de politique, d’environnement familial, de juniors entreprises ou même de stages en entreprise, l’essentiel est de profiter de toutes ces situations pour éprouver systématiquement sa capacité d’influence sur le groupe. A chaque fois, il faudra clarifier son objectif, faire partager sa vision, amener les autres à collaborer au projet devenu commun. Il faudra surtout analyser a posteriori les succès et les échecs pour en tirer les leçons et grandir. Mais, rappelons-nous qu’être un leader c’est attirer des gens de qualités et les amener à s’engager. Pour cela,. il faut avant tout être soi-même une personne de qualité. 46
  47. 47. Alors, en guise de conclusion, à tous les futurs leaders que vous êtes, nous donnerons le conseil suivant : 1-« Soyez fort... mais ne soyez pas dur » 2-« Soyez doux... mais ne soyez pas faible » 3-« Ayez de l’humour...mais soyez respectueux » 4-« Soyez fier de vous... mais pas arrogant » 5-« Soyez humble... mais ambitieux » 6-« Soyez courageux... mais pas inconscient » 7-« Voyez les choses du bon coté... mais ne vous mentez pas à vous-même ». 47
  48. 48. 48 FIN

×