E-MARKETING
MME SAKA
CONSULTANT EMARKETING
LA SÉCURITÉ ET LE E-COMMERCE
CHAPITRE 5
La sécurité revêt une dimension majeure lorsqu’il s’agit
d’échanger de l’information et de fournir des services
commerciau...
I- PROBLÈMES EXISTANTS
 Supposons que vous rencontrez un catalogue sur
le Web. Si le site vous permet d’acheter un articl...
I- PROBLÈMES EXISTANTS
Les entreprises partagent les mêmes
préoccupations, mais exigent en outre que leurs
systèmes soient...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
Des solutions à ces problèmes de sécurité sur
Internet se multiplient, sous l’impulsion des
princi...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
Comment est-ce possible ?
Grâce à une technologie appelée cryptographie. Les logiciels
de cryptogr...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
Les pirates ont comme passe temps de s’infiltrer dans
les systèmes d’ordinateur. C’est pourquoi la...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
La meilleure sécurité toutefois demeure le bon jugement.
Assurez-vous que vous faites affaire avec...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
1- Cryptographie par clé publique
Avec la cryptographie par clé publiques, on utilise
des clés dif...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
1- Cryptographie par clé publique
La démarche à suivre est la suivante :
 Des le passage en mode ...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
1- Cryptographie par clé publique
 Votre ordinateur reçoit ce message xyav et, avec sa clé,
le tr...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
1- Cryptographie par clé publique
 Le formulaire parvient à votre navigateur, qui le
décrypte ave...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
2- Le système SET
Visa et MasterCard sont en faveur d’un système encore
plus sécurisé, le SET (Sec...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
3- Signatures numériques
La signature numérique est l’équivalent fonctionnel de la
signature manus...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
3- Signatures numériques
Cette signature est reconnue grâce à un certificat, qui est un
dispositif...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
3- Signatures numériques
Soit il fait confiance à son interlocuteur, ne met pas en
doute son ident...
II- SOLUTIONS PROPOSÉES
3- Signatures numériques
Plusieurs dispositifs sécurisés de signature
électronique sont actuelleme...
LES RÉSEAUX SOCIAUX
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
Un réseau social désigne un ensemble de
personnes réunies par un lien social.
À ...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
Véritable phénomène, les réseaux sociaux ont su se
développer pour toucher à tra...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
1- Gain ou perte de temps ?
La principale crainte que partage de nombreux
chefs ...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
1- Gain ou perte de temps ?
Pour pallier ce risque, fixez vous une durée à ne
pa...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
Et gardez en tête que, grâce à une bonne utilisation des
réseaux sociaux profess...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
Cette pratique est particulièrement efficace pour les
commerciaux, puisqu'elle r...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
2- Sécurité
Une préoccupation commune liée à l’utilisation des
réseaux sociaux c...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
2- Sécurité
 Dommages sur votre carrière:
Des informations embarrassantes peuve...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
Toute information embarrassante ou incriminante,
peu importe la date de publicat...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Attaques contre votre personne:
Les cybercriminels, peuvent chercher des infor...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
En plus d’être l’origine de fuites d’informations
nuisibles, les sites de réseau...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Ouverture de session: Protégez votre compte de
réseau social avec un mot de pa...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Messages électroniques: Soyez vigilants lorsque
vous cliquez sur des liens con...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Liens:
Faites attention avant de cliquer sur les liens postés sur
les murs des...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Arnaques:
Les criminels profitent du caractère libre et ouvert des
sites de ré...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Applications:
Certains sites de réseaux sociaux vous permettent d’ajouter
ou d...
I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE
C’EST?
 Pour éviter de donner les adresses électroniques de
vos amis, ne laissez pas l...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
Les réseaux sociaux exclusivement professionnels : Linked
In, Viadeo, X...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
Quant à Facebook, le géant des réseaux sociaux, il
est difficile d'y fa...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 Facebook
Le principe: Avec plus de 350 millions d'utilisateurs,
Faceb...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 Facebook
Pourquoi il faut y être: La communauté est très
importante, ...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 Twitter
Le principe: Twitter est un outil de microblogging
qui permet...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
Pourquoi il faut y être: Pour suivre l'actualité en
direct. Très rapide...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 LinkedIn
Avec plus de 2 millions d'utilisateurs en France, et
90 mill...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 LinkedIn
Le principe : Ce réseau social professionnel permet de
publi...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 Viadeo
Le principe : Viadeo est un réseau social
professionnel qui pe...
II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX
PROFESSIONNELS CHOISIR ?
 Viadeo
Depuis juillet 2012, Viadeo permet à ses membres
de créer des ...
II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX
SOCIAUX PROFESSIONNELS
 Enrichir son profil
Pour inciter les autres membres à vous c...
II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX
SOCIAUX PROFESSIONNELS
Si vous maîtrisez d'autres langues, compléter un
second profil...
II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX
SOCIAUX PROFESSIONNELS
 Identifier des contacts pertinents et les contacter
Les rése...
II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX
SOCIAUX PROFESSIONNELS
Contacter la personne via la plateforme, pour
échanger des inf...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Powerpoint de la séance3.3 E-commerce and Internet Marketing

2 977 vues

Publié le

Powerpoint de E-commerce and Internet Marketing

Publié dans : Droit
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 977
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 994
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Powerpoint de la séance3.3 E-commerce and Internet Marketing

  1. 1. E-MARKETING MME SAKA CONSULTANT EMARKETING
  2. 2. LA SÉCURITÉ ET LE E-COMMERCE CHAPITRE 5
  3. 3. La sécurité revêt une dimension majeure lorsqu’il s’agit d’échanger de l’information et de fournir des services commerciaux sur internet.. Plusieurs personnes voient dans l’Internet le modèle représentant la façon dont les affaires seront orchestrées dans le futur. Mais avant que cela ne devienne possible, l’utilisateur devra être rassuré sur la sécurité des informations transmises par le biais de l’Internet. Il est présentement possible de s’insérer et de voler des informations confidentielles pour des utilisations illégales ou abusives pour le compte du propriétaire de la carte sans que celui-ci prenne connaissance de ce qui ce passe. La question qui se pose est : comment cela vous affecte –t-il ? Et comment cela peut il se passer ? .
  4. 4. I- PROBLÈMES EXISTANTS  Supposons que vous rencontrez un catalogue sur le Web. Si le site vous permet d’acheter un article en utilisant votre carte de crédit, comment pouvez- vous être certain que votre numéro ne sera pas retenu par un des ordinateurs transportant cette information vers son destinataire ?  L’internaute veut avoir la certitude que l’information fournie ne sera pas utilisée abusivement et que la carte de crédit ou de tout autre mécanisme de paiement demeurera confidentielle et protégée.
  5. 5. I- PROBLÈMES EXISTANTS Les entreprises partagent les mêmes préoccupations, mais exigent en outre que leurs systèmes soient à l’abri de toute intrusion ou manipulation. Avec l’immense potentiel de faire des affaires sur le web, une somme colossale d’énergie et d’argent est dépensée pour sécuriser les plateformes de paiement, inciter et permettre aux internautes d’effectuer des transactions en ligne.
  6. 6. II- SOLUTIONS PROPOSÉES Des solutions à ces problèmes de sécurité sur Internet se multiplient, sous l’impulsion des principaux éditeurs de logiciels, des grandes sociétés et des institutions bancaires, qui ont tout intérêt à favoriser un climat propice au commerce électronique. Les entreprises de cartes de crédit, entre autres, sont conscientes des enjeux et mènent des campagnes de sensibilisation pour informer les titulaires de carte sur les systèmes de paiement et des protocoles sécurisé.
  7. 7. II- SOLUTIONS PROPOSÉES Comment est-ce possible ? Grâce à une technologie appelée cryptographie. Les logiciels de cryptographie transforment les données à l’aide d’un code secret pour assurer que personne ne puisse retrouver d’information intelligible durant son parcours. Lorsque les données arrivent à leur destination, le même logiciel transforme à nouveau ces données pour leur redonner leur forme originale. Mais les codes peuvent être percés par pirates.
  8. 8. II- SOLUTIONS PROPOSÉES Les pirates ont comme passe temps de s’infiltrer dans les systèmes d’ordinateur. C’est pourquoi la technologie de cryptographie doit évoluer constamment. La vraie proie de la plupart des pirates sont les grandes corporations et les ordinateurs gouvernementaux. Ils protègent leurs systèmes en plaçant ce qui s’appelle un pare-feu, un niveau de plus de sécurité placé entre leurs ordinateurs internes et l’Internet lui- même.
  9. 9. II- SOLUTIONS PROPOSÉES La meilleure sécurité toutefois demeure le bon jugement. Assurez-vous que vous faites affaire avec une firme reconnue avant de commencer une transaction et qu’un logiciel de cryptographie est utilisé par chacun de vous. Les risques dans les transactions d’affaires via l’Internet ne sont pas plus élevés que dans les autres sphères dans lesquelles nous faisons des affaires. Il existe des solutions pour assurer le bon déroulement des transactions en ligne et protéger tous les acteurs. Parmi les développements actuels les plus intéressants, notons :
  10. 10. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 1- Cryptographie par clé publique Avec la cryptographie par clé publiques, on utilise des clés différentes pour le codage ou le décodage du message afin que seul le message soit transféré lors de la transmission. Chaque partie dans la transaction possède une « clé apparentée » qui consiste en deux clés ayant une relation particulière permettant à la première d’effectuer le codage qui sera reconnu par l’autre lors du décodage. Une de ces clés est rendue publique et la seconde est privée.
  11. 11. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 1- Cryptographie par clé publique La démarche à suivre est la suivante :  Des le passage en mode sécurisé, votre navigateur envoie son exemplaire de « clé publique » vers le site auquel vous êtes connectés ;  Le site commerciale quand il la reçoit, crée un message aléatoire (par exemple truc), il le code avec cette clé (ce qui donne par exemple xyav) et vous l’envoie ;
  12. 12. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 1- Cryptographie par clé publique  Votre ordinateur reçoit ce message xyav et, avec sa clé, le traduit (il lit alors truc), il le code à son tour (ce qui donne par exemple wzpf) et envoie ce message au site commercial ;  L’ordinateur du site décode le message (Wzpf) avec la clé que vous lui avez envoyée et retrouve truc. Assuré que l’expéditeur du message est bien le même que celui qui a envoyé le code, il peut lui adresser le bon de commandes ;
  13. 13. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 1- Cryptographie par clé publique  Le formulaire parvient à votre navigateur, qui le décrypte avec la clé et l’affiche à l’écran. Vous pouvez y inscrire le numéro de votre carte de crédit. Les seuls qui les verront ce sont vous et le commerçant avec lequel vous allez effectuer la transaction.
  14. 14. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 2- Le système SET Visa et MasterCard sont en faveur d’un système encore plus sécurisé, le SET (Secure Electronic Transaction). Fondé sur le système SSL, il y ajoute deux autres intervenants : la banque du client et celle du commerçant. Le site commercial avec ce nouveau système de protection, ne pourra plus lire le numéro de la carte de l’acheteur, celui- ci sera directement transmis à sa banque, laquelle entrera en contact avec la banque du client, qui accordera, ou pas, son autorisation.
  15. 15. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 3- Signatures numériques La signature numérique est l’équivalent fonctionnel de la signature manuscrite. Elle fait en sorte que l’information ne puisse être reniée en liant la communication à la personne qui l’a signée. En outre toute modification à l’information une fois que la signature numérique a été apposée peut être décelée, garantissant ainsi la fiabilité et l’intégrité de l’information contenue dans le fichier signé numériquement.
  16. 16. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 3- Signatures numériques Cette signature est reconnue grâce à un certificat, qui est un dispositif informatique installé sur un ordinateur ou une carte à puce. Il suffit d’activer le programme lié à la signature sur les documents où l’on souhaite la voir apposer et l’ordinateur se charge du reste. Le destinataire reçoit alors un message sur lequel une icône indique l’utilisation du procédé d’authentification.
  17. 17. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 3- Signatures numériques Soit il fait confiance à son interlocuteur, ne met pas en doute son identité et accepte les données du message, soit il se met en contact avec le fournisseur du dispositif qui lui confirme l’authenticité des données contenues dans la signature. De plus, lors de la réception des données, il est indiqué que les données reçues n’ont pas été interceptées ou falsifiées.
  18. 18. II- SOLUTIONS PROPOSÉES 3- Signatures numériques Plusieurs dispositifs sécurisés de signature électronique sont actuellement créés en France et en Europe. Les prestataires français doivent obtenir un certificat de conformité délivré par les services chargés de la sécurité des systèmes d’information.
  19. 19. LES RÉSEAUX SOCIAUX
  20. 20. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? Un réseau social désigne un ensemble de personnes réunies par un lien social. À la fin des années 1990, des réseaux sociaux sont apparus sur Internet, réunissant des personnes via des services d’échanges personnalisés, chacun pouvant décider de lire les messages de tel ou tel autre utilisateur.
  21. 21. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? Véritable phénomène, les réseaux sociaux ont su se développer pour toucher à travers le monde des millions d'internautes. Le principe des réseaux sociaux professionnels est de démultiplier vos contacts grâce aux contacts de vos contacts: autrement dit les connaissances de vos connaissances sont vos connaissances.
  22. 22. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? 1- Gain ou perte de temps ? La principale crainte que partage de nombreux chefs d'entreprise c'est la perte de temps. Les réseaux sociaux professionnels sont réputés chronophages car il faut enrichir son profil, créer ses contacts, entretenir son réseau.
  23. 23. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? 1- Gain ou perte de temps ? Pour pallier ce risque, fixez vous une durée à ne pas dépasser : 15 à 20 minutes par jour pour commencer. Si vous estimez votre présence efficace, vous pouvez y passer plus de temps.
  24. 24. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? Et gardez en tête que, grâce à une bonne utilisation des réseaux sociaux professionnels, la recherche de nouveaux collaborateurs, clients ou partenaires est accélérée. En effet, vous ne passez plus par plusieurs interlocuteurs (notamment les secrétaires) avant de trouver la bonne personne.
  25. 25. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? Cette pratique est particulièrement efficace pour les commerciaux, puisqu'elle remplace les nombreux appels nécessaires pour générer les bons rendez- vous.
  26. 26. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? 2- Sécurité Une préoccupation commune liée à l’utilisation des réseaux sociaux concerne le respect de la vie privée, et le risque que vous ou des tiers partage trop d’information vous concernant. Ces dangers inclus :
  27. 27. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? 2- Sécurité  Dommages sur votre carrière: Des informations embarrassantes peuvent mettre en danger votre carrière. Dans leur processus de recrutement, beaucoup d’organisations font des recherches sur les sites de réseaux sociaux, afin de vérifier ce qui a été publié sur vous.
  28. 28. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? Toute information embarrassante ou incriminante, peu importe la date de publication, peut vous empêcher de décrocher ce nouvel emploi. Cette pratique est également en vigueur dans de nombreuses universités pour les candidatures des nouveaux étudiants.
  29. 29. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Attaques contre votre personne: Les cybercriminels, peuvent chercher des informations et les utiliser contre vous. Par exemple, ils peuvent chercher des informations personnelles afin de deviner votre « question secrète » que les sites internet utilisent pour vous renvoyer votre mot de passe en cas de perte ou utiliser ces informations afin de faire une demande de carte de crédit sous votre nom.
  30. 30. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST? En plus d’être l’origine de fuites d’informations nuisibles, les sites de réseaux sociaux peuvent être utilisés comme plateforme d’attaque contre votre système ou pour mener des escroqueries. Voici quelques étapes à suivre afin de vous protéger.
  31. 31. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Ouverture de session: Protégez votre compte de réseau social avec un mot de passe fort Ne jamais partager ce mot de passe avec quiconque ni l’utiliser pour d’autres sites.  Chiffrement: De nombreux sites comme Facebook, Google+ ou Twitter vous permettent de forcer le chiffrement de toutes les communications (appelé HTTPS). Si cela est possible, activez cette option.
  32. 32. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Messages électroniques: Soyez vigilants lorsque vous cliquez sur des liens contenus dans des messages électroniques prétendants provenir d’un site de réseau social. Accédez plutôt au site en question en utilisant les favoris de votre navigateur.
  33. 33. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Liens: Faites attention avant de cliquer sur les liens postés sur les murs des internautes ou sur leurs pages publiques. Les virus et vers se propagent facilement sur ce genre de sites. Si un lien vous semble étrange, suspect ou trop beau pour être vrai, ne cliquez pas dessus! Les comptes de vos amis ont pu être détournés ou infectés et pourraient propager des logiciels malveillants.
  34. 34. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Arnaques: Les criminels profitent du caractère libre et ouvert des sites de réseaux sociaux afin d’escroquer les particuliers. De telles arnaques utilisent parfois comme prétexte des offres d’emploi. Une autre arnaque populaire consiste à utiliser des comptes piratés dans le but de demander de l’aide aux amis de la victime, en prétendant que la personne s’est faite dévalisée dans un pays étranger et a besoin d’argent.
  35. 35. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Applications: Certains sites de réseaux sociaux vous permettent d’ajouter ou d’installer des applications comme des jeux. Gardez à l’esprit que très peu de contrôles sont effectués sur ces applications et qu’elles peuvent avoir un accès complet à votre compte ainsi qu’aux données que vous partagez. Des applications malveillantes peuvent utiliser cet accès dans le but d’interagir avec vos amis en votre nom et ainsi voler ou utiliser des données personnelles.
  36. 36. I- LE RÉSEAU SOCIAL, QU’EST CE QUE C’EST?  Pour éviter de donner les adresses électroniques de vos amis, ne laissez pas les services de réseau social analyser votre répertoire d'adresses électroniques. Lorsque vous rejoignez un nouveau réseau social, vous pouvez recevoir une proposition d'entrer votre adresse électronique et votre mot de passe pour savoir si vos contacts sont sur le réseau. Le site peut utiliser ces informations pour envoyer des messages électroniques à tous vos contacts.
  37. 37. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ? Les réseaux sociaux exclusivement professionnels : Linked In, Viadeo, Xing, Ziki, 6énergies, Piwie Les réseaux sociaux grand public, avec possibilité d'usage professionnel : Facebook, MySpace Pour une utilisation des réseaux sociaux à titre professionnel, Viadeo, principale plateforme en France, est tout à fait indiqué. Pour un usage professionnel à l'international, choisissez plutôt Linked In.
  38. 38. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ? Quant à Facebook, le géant des réseaux sociaux, il est difficile d'y faire du business, mais une rapide inscription est conseillée. Même si cela n'aboutit pas à la création d'un réseau professionnel utile et efficace, vous ferez vous aussi partie de la grande famille Facebook !
  39. 39. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  Facebook Le principe: Avec plus de 350 millions d'utilisateurs, Facebook est le réseau social leader dans le monde. Chaque internaute peut créer son profil limité à un réseau d’amis qu'il a accepté. Ce réseau permet de partager son status, des photos, des liens et des vidéos. Facebook est aussi utilisé par les entreprises, les artistes pour leur promotion grâce aux pages fans accessibles à tous.
  40. 40. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  Facebook Pourquoi il faut y être: La communauté est très importante, il est donc très facile d'y retrouver des membres de son entourage. C'est aussi un moyen de communication très efficace.
  41. 41. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  Twitter Le principe: Twitter est un outil de microblogging qui permet d'envoyer des messages de 140 signes (ou "tweets") aux internautes qui suivent chaque compte: les "followers" ou abonnés. En avril 2010, 105 millions d'utilisateurs étaient inscrits et 300.000 nouveaux utilisateurs s'inscrivent chaque jour.
  42. 42. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ? Pourquoi il faut y être: Pour suivre l'actualité en direct. Très rapide, twitter permet de publier rapidement. Lors du crash d'un avion américain sur l'Hudson River, les premières photos avaient été publiées sur twitter avant d'être reprises par les médias du monde entier.
  43. 43. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  LinkedIn Avec plus de 2 millions d'utilisateurs en France, et 90 millions dans le monde, le réseau social professionnel LinkedIn est devenu une plateforme de premier plan pour développer sa marque personnelle et ses relations d'affaires sur Internet.
  44. 44. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  LinkedIn Le principe : Ce réseau social professionnel permet de publier et de partager votre CV avec vos amis, et vos collègues. Pourquoi il faut y être : La communauté est importante et cela permet d'avoir son CV en ligne sans avoir à créer un site Internet ou un blog.
  45. 45. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  Viadeo Le principe : Viadeo est un réseau social professionnel qui permet de publier son CV. Pourquoi il faut y être: Les personnes souhaitant développer leur réseau de contacts professionnels. En octobre 2009, le site revendique 25 millions de membres et 100.000 connexions par jour.
  46. 46. II- QUELS RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS CHOISIR ?  Viadeo Depuis juillet 2012, Viadeo permet à ses membres de créer des pages « entreprise », à l'image de que permet de faire LinkedIn. Cette fonctionnalité est gratuite et accessible via l'onglet « Entreprises » de son profil.
  47. 47. II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS  Enrichir son profil Pour inciter les autres membres à vous contacter, il est indispensable de bien compléter votre profil: parcours, compétences, spécialités, recherches,... Il est conseillé de joindre une photo : les fiches avec une photo sont quatre fois plus consultées que les fiches qui en sont dépourvues.
  48. 48. II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS Si vous maîtrisez d'autres langues, compléter un second profil en anglais, espagnol, allemand, ou toute autre langue pratiquée. N'hésitez pas à insérer des liens vers vos productions numériques : blogs, articles, expertises, avis.
  49. 49. II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS  Identifier des contacts pertinents et les contacter Les réseaux sociaux professionnels disposent de moteurs de recherche pour faciliter la recherche des membres proches de vos besoins ou centres d'intérêt professionnels. Trouver un membre qui vous intéresse, consulter son profil pour voir qui il est, d'où il vient, ce qu'il cherche, ce qu'il peut vous apporter et ce que vous pouvez lui apporter.
  50. 50. II- LA BONNE UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS Contacter la personne via la plateforme, pour échanger des informations, des astuces et pourquoi pas trouver un terrain d'entente pour vos affaires. si une affaire s'engage, retrouver le shéma classique de la prise de contact : téléphone, rendez-vous, conclusion de l'affaire.

×