Arthur NAZARIAN, ministre de l’Energie et de l’Eau au Liban
"Je remercie Olivier Cadic de son soutien au projet CIFME"
"La...
Sophie AUCONIE, gouverneure au Conseil Mondial de l’Eau
"Investir dans l'eau, c'est assurer la sécurité alimentaire et san...
Fadi COMAIR, président d’honneur du REMOB et DG des Ressources
Hydrauliques et Electriques au ministère de l’Energie et de...
Michael SCOULLOS, président du GWP-Med,
professeur à l'université d'Athènes
"Si nous ne faisons rien
pour nos enfants, nou...
Maurizio MARTELLINI, professeur à l'université Insubria
"Il faut se focaliser sur
l'éducation et
sensibiliser les
populati...
Pierre ROUSSEL, président de l’Office International de l’Eau, Ilan Juran,
professeur à New York University
"Parlons, échan...
Roberta BALLABIO, professeur à l’Université Insurbia
"Le projet pilote sur le bassin transfrontalier de
l'Oronte au Liban ...
Stephano BOCCI, professeur à l’université de Milan
"Il faut souligner l'importance des
technologies de l'information et de...
Frank GALLAND, Environmental Emergency & Security Services
"Il ne faut pas négliger les infrastructures de sécurité.
On pe...
Xavier GUILHOU, GEO XAG Conseil, Prévention des risques,
Gestion des crises, Intelligence stratégique
"L'hydro-diplomatie ...
Jean-Louis OLIVER, secrétaire général de l’Académie de l’Eau
"Seule l'hydro-
diplomatie qui concilie
science et humanisme
...
Serge LEPELTIER, ancien ministre, président de l’Académie de l’Eau
"Les désaccords entre
les pays commencent
sur les donné...
Hervé LAINE, président de l’Académie d’Ethique
"Il faut que la diplomatie professionnelle
accepte une dose d'exo-diplomati...
Colloque Hydro-diplomatie 01dec 2015 au Sénat
Colloque Hydro-diplomatie 01dec 2015 au Sénat
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Colloque Hydro-diplomatie 01dec 2015 au Sénat

91 vues

Publié le

L’hydro-diplomatie et le changement climatique pour la paix au Moyen Orient

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
91
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque Hydro-diplomatie 01dec 2015 au Sénat

  1. 1. Arthur NAZARIAN, ministre de l’Energie et de l’Eau au Liban "Je remercie Olivier Cadic de son soutien au projet CIFME" "La culture de l'eau est indispensable pour relever nos défis" "Cette conférence a lieu dans l'esprit de la COP21, avec un partage de savoir-faire et une importance donnée aux technologies"
  2. 2. Sophie AUCONIE, gouverneure au Conseil Mondial de l’Eau "Investir dans l'eau, c'est assurer la sécurité alimentaire et sanitaire" "L'eau ne doit pas être qu'un droit, elle doit aussi être un devoir" "Deux tiers des fleuves dans le monde sont transfrontaliers"
  3. 3. Fadi COMAIR, président d’honneur du REMOB et DG des Ressources Hydrauliques et Electriques au ministère de l’Energie et de l’Eau Libanais "La publication de l'Unesco (*) souligne l'importance des outils technologiques pour gérer l'eau, comme les logiciels" (*) "Science diplomacy and Transboundary water management: The Orontes River case" "L'hydro-diplomatie est un engagement pour lier, à travers l'eau, les individus quelle que soit leur religion ou bien leur ethnie" "L'hydro-diplomatie vise à partager équitablement l'eau pour consolider la paix au Moyen-Orient"
  4. 4. Michael SCOULLOS, président du GWP-Med, professeur à l'université d'Athènes "Si nous ne faisons rien pour nos enfants, nous serons considérés comme la pire génération de l'histoire de l'humanité" "Nous sommes face à un monde nouveau. Il faut revoir tout le contenu de notre éducation et de nos politiques, puis les faire évoluer constamment"
  5. 5. Maurizio MARTELLINI, professeur à l'université Insubria "Il faut se focaliser sur l'éducation et sensibiliser les populations dès l'école primaire sur les enjeux climatiques"
  6. 6. Pierre ROUSSEL, président de l’Office International de l’Eau, Ilan Juran, professeur à New York University "Parlons, échangeons, en tous cas ne baissons pas les bras et, peut-être pas vite, mais nous y arriverons…" "Il faut éduquer nos diplomates et nos citoyens à l'environnement : l'homme est au coeur de la totalité des progrès possibles" "On ne fera peut-être pas la guerre pour l'eau, mais on ne fera pas la paix sans l'eau"
  7. 7. Roberta BALLABIO, professeur à l’Université Insurbia "Le projet pilote sur le bassin transfrontalier de l'Oronte au Liban a conduit les acteurs locaux à développer leurs capacités d'adaptation pour gérer les défis climatiques à l'aide des technologies : Tic, software, SIG (système d'information géographique)..."
  8. 8. Stephano BOCCI, professeur à l’université de Milan "Il faut souligner l'importance des technologies de l'information et de la communication pour gérer l'irrigation dans l'agriculture, facteur de sécurité alimentaire et gage de développement durable"
  9. 9. Frank GALLAND, Environmental Emergency & Security Services "Il ne faut pas négliger les infrastructures de sécurité. On peut aussi recharger artificiellement les nappes" "L'hydro-solidarité doit s'exprimer pour prévenir les catastrophes grâce à des stocks tampons lorsque survient un problème dans une station de dessalement au Moyen-Orient"
  10. 10. Xavier GUILHOU, GEO XAG Conseil, Prévention des risques, Gestion des crises, Intelligence stratégique "L'hydro-diplomatie concerne 40% de la population mondiale, on n'a jamais eu un tel problème d'ingénierie collective à gérer!" "Au Moyen-Orient, nous sommes face à des conflits hybrides et faute d'État-nation, nous n'avons plus d'interlocuteur pour discuter et envisager une réduction de risque" "Si on peut traiter les problèmes du bassin d'Oronte, alors on est capable de traiter tous les problèmes"
  11. 11. Jean-Louis OLIVER, secrétaire général de l’Académie de l’Eau "Seule l'hydro- diplomatie qui concilie science et humanisme permettra de résoudre les défis climatiques dans l'intérêt général et au profit des générations futures".
  12. 12. Serge LEPELTIER, ancien ministre, président de l’Académie de l’Eau "Les désaccords entre les pays commencent sur les données concernant l'eau" "Les fleuves ignorent les frontières…"
  13. 13. Hervé LAINE, président de l’Académie d’Ethique "Il faut que la diplomatie professionnelle accepte une dose d'exo-diplomatie"

×