« Défricher les nouveaux champs de la générosité » -  3 décembre 2009 Nouveaux donateurs ? Nouvelles façons de mobiliser ?
« Défricher les nouveaux champs de la générosité »  3 décembre 2009 En 2002, Greenpeace fut la première ONG (et la seule) ...
« Défricher les nouveaux champs de la générosité »  3 décembre 2009 En 2004, une seule agence propose des services de coll...
L’ascension de la Tour CN (au Canada) organisée au profit du WWF a permis de collecter en 2009 :  ♦  A :  plus d’1 million...
De combien d’adresses email dispose - en moyenne - un internaute français ? ♦  D :  2 ♦  B :  4 ♦  A :  5 ♦  C :  3
Combien d’e-mails reçoit – en moyenne – un internaute français, chaque jour, dans sa boite ? ♦  C :  35 ♦  B :  21 ♦  A : ...
D’après le baromètre de France Générosités (rappelez-vous ce qui a été dit ce matin…), le nombre de dons en ligne entre 20...
En Amérique du Nord, quel est le pourcentage d’ONG présentes sur le réseau social Facebook ? ♦  C :  75% ♦  B :  50% ♦  A ...
Quel montant a été collecté au travers de l’édition 2009 du Twestival (opération de collecte basée sur Twitter) ? ♦  D :  ...
D’après une étude récente (Forrester), quelle sera la part des Français qui surferont sur leur téléphone portable en 2014 ...
Combien, parmi vous, disposent d’un budget de « Recherche & Développement » en fundraising ?  ♦  C :  on verra demain ! ♦ ...
Nouveaux donateurs ? Nouvelles façons de mobiliser ?
«  L’avantage avec la nouveauté,  c’est qu’elle ne reste jamais neuve.  Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire ...
Nouveaux territoires de collecte Nouveaux medias Nouveaux comportements et usages Nouveaux publics Nouveau marketing (stra...
La collecte de rue Frank Deleau Emailing  et collecte Frédéric Testard Web & nouveaux médias Sacha Declomesnil Evénement e...
La collecte de rue : une réelle opportunité.
On en veut toujours plus ! Des donateurs plus jeunes Plus de  revenus Un investissement  plus sûr Plus de  donateurs Des d...
Les plus de la collecte de rue don par  soutien régulier  (PA) sécurité et visibilité budgétaire des gains  exponentiels  ...
Une croissance exponentielle des gains 3ème campagne 2ème campagne 1ère campagne temps Gains
Le marché actuel <ul><li>Paris et RP  (présence régulière) </li></ul><ul><li>Grandes villes  (présence ponctuelle) </li></...
Interne ou externe ? <ul><li>Interne  :  </li></ul><ul><ul><li>Une maitrise totale  du process du recrutement des recruteu...
Quelle facturation / rémunération ? <ul><li>A l’heure  :  </li></ul><ul><ul><li>Votre  ROI dépend directement des résultat...
Quelle fidélisation et développement ? <ul><li>Fidélisation  :  </li></ul><ul><ul><li>Webmarketing  vs print (moyen – emai...
MERCI ! <ul><ul><li>Frank Deleau    Emolife France </li></ul></ul><ul><ul><li>Tel :  06 62 54 33 85    16, passage Charles...
Frédérique Chegaray - Directrice Marketing/Collecte de Fonds Table Ronde – France Générosités 3 décembre 2009 Mobiliser no...
Les grands chiffres <ul><li>Les dons en provenance de nos donateurs particuliers  </li></ul><ul><li>représentent 56% des r...
Différents canaux « classiques » sont mis en place pour développer à la fois la collecte auprès de nos donateurs particuli...
 
Le concept Le   Pandathlon  est   une première   en France   Un   événement sportif de collecte   tourné entièrement vers ...
Le concept L’objectif  étant d’en faire un événement   récurrent   et reconnu participant à l’accroissement de la visibili...
<ul><li>Par équipe de   4 personnes,   les participants relèvent un double défi :  </li></ul><ul><li>De collecte  : récolt...
<ul><li>Une  1ère en France  :  l’écologie  est au cœur de l’évènement . </li></ul><ul><li>Exemplarité en matière environn...
…  organisé par  une ONG internationale reconnue …   depuis 1961 , le  WWF  se bat pour la protection de l’environnement A...
…  et avec un fort impact auprès du public, des média et de nos partenaires L’objectif est d’illustrer à travers cet événe...
- Diversifier l’offre qui leur est proposée ….  -  Motiver  leurs salariés en les impliquant dans un projet qui a du  « se...
Un lieu mythique Facile d’accès Véritable défi sportif 21 km de montée  avec une pente moyenne à 7,5% Le Mont Ventoux   Si...
Les dons collectés par les participants seront intégralement  versés au Programme de conservation   Alpes – Méditerranée ,...
2010 : Année Internationale de la Biodiversité pour l’ONU Journée Internationale de la Biodiversité le 22 mai La date : 22...
Déroulé de l’événement
SAMEDI 22 MAI  Matinée Arrivée des participants en gare d’Avignon TGV Transfert en autocar pour Bedoin Déjeuner libre  Apr...
DIMANCHE 23 MAI  A partir de 6h30 Petit déjeuner offert à base de produits locaux et  de saison 8h00 Départ de la montée d...
 
Un modèle international à fort potentiel
Une montée publique de la Tour Nationale du Canada 6 200 « grimpeurs » Collecte de plus d’ 1 million   $ WWF – CN Tower Cl...
Duchenne Heroes 700 km - 7 jours - 4 pays En mountain bike Plus d’1 million €  collectés
Tour for Life <ul><ul><li>Médecins sans frontières NL une course cycliste (2009.tourforlife.nl) </li></ul></ul>
Contact : Jérôme Lachaze Chef de projet Pandathlon 01 55 25 84 65 [email_address]   www.wwf.fr MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Emailing & fundraising
Pourquoi une solution professionnelle ?
<ul><li>[email_address] </li></ul><ul><li>Désabonnements en masse </li></ul><ul><li>Plaintes Spam </li></ul><ul><li>Arrivé...
La technologie ne suffit plus
Comment sortir de la situation actuelle
Rentrer dans un cercle vicieux est plus facile qu’on  ne le croit… car tout est lié dans l’emailing Besoin de plus de dons...
Comment créer un cercle vertueux ? Valoriser sa base 1 email = 35 € Analyser le comportement des consommateurs Segmenter C...
Vous n’êtes pas seuls !
Pourquoi
Les différentes étapes de mise en place d’une stratégie email
Le cercle du marketing direct
Différentes étapes  Chaîne de performance et d’actions ROI <ul><li>Stratégie de pénétration </li></ul><ul><li>Points de co...
Les attentes des internautes : Un véritable relation interactive
L’expéditeur d’un message est plus important que son objet En matière d'e-mail marketing, tout est affaire de confiance.  ...
Les internautes réceptifs à la reconnaissance de leur fidélité Une fois l'e-mail ouvert, reste encore pour l'annonceur à d...
La sécurité, premier frein à la transformation Même avec un bon objet, un expéditeur jouissant d'une bonne réputation peut...
La chance du secteur : le contenu
<ul><li>Les associations disposent d’énormément de contenu mis à jour par les intervenants sur le terrain </li></ul><ul><l...
<ul><li>Une association met en place un projet de loi  </li></ul><ul><li>Demande du soutien des internautes via une pétiti...
Le donateur acteur
Exemple de scenario Multicanal
Exemple de scenario - simple Ouvreurs non cliqueurs Non Ouvreurs  - changement type d’objet Cliqueurs non transformeurs Ro...
Mix Marketing
Exemple de mix marketing
Exemple de mix marketing
Questions ?
Innovations et fundraising #Francegénérosité Présenté par Sacha Declomesnil, 3 décembre 2009
Qui suis-je?
<ul><li>2025 ? </li></ul>
<ul><li>2010 </li></ul>
Objectifs <ul><li>Rappel des bases du E-fundraising </li></ul><ul><li>Identifier des trends pour l’avenir </li></ul>
Les grands principes  <ul><li>Video, blogues, twitter et réseaux sociaux, dons online, emailing et remerciements instantan...
Changement de mentalités <ul><li>20eme siècle = société d’organisations  </li></ul><ul><li>21 ème  siècle = société de rés...
Objectifs: identifier des trends pour l’avenir <ul><li>#webtr </li></ul><ul><li>Peer to peer </li></ul><ul><li>Cellulaires...
Le don avec achat <ul><li>Exemple de la « taxe Chirac » </li></ul>
Cause-métics et autres dons avec achats <ul><ul><ul><li>UNIFEM : lancement de PeaceKeeper, un lip gloss à 75% bio  </li></...
Peer to peer fundraising, aiderdonner et Thepoint, etc.
Le web en temps réél <ul><li>En 2012, le web en temps réél représentera 25% du contenu total du web  selon Ron Conway  </l...
Twestival <ul><li>En février, Twestival  a levé  plus de $250,000  pour  charity:water  en 24 heures </li></ul><ul><li>Eve...
Tweetsgiving
Tweetsgiving <ul><li>$11,000 pour construire une classe en Tanzanie </li></ul><ul><li>Décoration de la classe avec les mil...
Collecte de fonds et temps réél selon l’actualité <ul><li>Joe Wilson « You lie! » (700) vs Rob Miller (930) </li></ul>
Vers une TV sociale? Débat sur le téléthon… <ul><li>Current.tv + twitter  = « Hack the debate » </li></ul>
Causegaming? ARG?
Utiliser le multiplateforme
Crowdsourcing de l’initiative?
Mobile marketing <ul><li>Capacité de paiement </li></ul><ul><li>Interaction avec les autres médias </li></ul><ul><li>Réali...
Mobile marketing
<ul><li>DES QUESTIONS ? </li></ul>
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouveau Donateur - Nouvelle Facon De Donner

2 548 vues

Publié le

Panel de conférences donné lors lors de la 4èeme journée de France Générosité.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 548
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
62
Actions
Partages
0
Téléchargements
87
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Greg
  • Nouveau Donateur - Nouvelle Facon De Donner

    1. 1. « Défricher les nouveaux champs de la générosité » - 3 décembre 2009 Nouveaux donateurs ? Nouvelles façons de mobiliser ?
    2. 2. « Défricher les nouveaux champs de la générosité » 3 décembre 2009 En 2002, Greenpeace fut la première ONG (et la seule) à se lancer en street fundraising. Aujourd’hui en France, elles sont près de : ♦ C : 20 ♦ A : 30 ♦ B : 40 ♦ D : plus aucune
    3. 3. « Défricher les nouveaux champs de la générosité » 3 décembre 2009 En 2004, une seule agence propose des services de collecte de rue en France. Aujourd’hui, il y en a : ♦ D : 5 ♦ A : pas assez ♦ B : trop ♦ C : 10
    4. 4. L’ascension de la Tour CN (au Canada) organisée au profit du WWF a permis de collecter en 2009 : ♦ A : plus d’1 million de dollars ♦ B : plus de 2 milions de $ ♦ C : plus de 3 millions de $ ♦ D : Rien du tout
    5. 5. De combien d’adresses email dispose - en moyenne - un internaute français ? ♦ D : 2 ♦ B : 4 ♦ A : 5 ♦ C : 3
    6. 6. Combien d’e-mails reçoit – en moyenne – un internaute français, chaque jour, dans sa boite ? ♦ C : 35 ♦ B : 21 ♦ A : 3 ♦ D : 47
    7. 7. D’après le baromètre de France Générosités (rappelez-vous ce qui a été dit ce matin…), le nombre de dons en ligne entre 2006 et 2008 a : ♦ B : doublé ♦ A : stagné ♦ C : triplé ♦ D : baissé
    8. 8. En Amérique du Nord, quel est le pourcentage d’ONG présentes sur le réseau social Facebook ? ♦ C : 75% ♦ B : 50% ♦ A : 25% ♦ D : 100%
    9. 9. Quel montant a été collecté au travers de l’édition 2009 du Twestival (opération de collecte basée sur Twitter) ? ♦ D : 250 000 dollars ♦ C : 150 000 dollars ♦ B : 43 000 dollars ♦ A : 3 dollars (pas plus !)
    10. 10. D’après une étude récente (Forrester), quelle sera la part des Français qui surferont sur leur téléphone portable en 2014 ? ♦ D : 41% ♦ C : 37% ♦ B : 22% ♦ A : 13%
    11. 11. Combien, parmi vous, disposent d’un budget de « Recherche & Développement » en fundraising ? ♦ C : on verra demain ! ♦ B : ? ♦ A : ne sais pas… ♦ D : On réfléchit
    12. 12. Nouveaux donateurs ? Nouvelles façons de mobiliser ?
    13. 13. «  L’avantage avec la nouveauté, c’est qu’elle ne reste jamais neuve. Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire vieillir la précédente.  » Frédéric Beigbeder
    14. 14. Nouveaux territoires de collecte Nouveaux medias Nouveaux comportements et usages Nouveaux publics Nouveau marketing (stratégie) Nouvelles compétences Nouveaux budgets Nouvelles ressources Nouveaux risques Nouvelle concurrence (globalisation) Nouvelles façons de penser (mono vs multicanal) Quoi de neuf ?
    15. 15. La collecte de rue Frank Deleau Emailing et collecte Frédéric Testard Web & nouveaux médias Sacha Declomesnil Evénement et collecte Frédérique Chegaray
    16. 16. La collecte de rue : une réelle opportunité.
    17. 17. On en veut toujours plus ! Des donateurs plus jeunes Plus de revenus Un investissement plus sûr Plus de donateurs Des dons plus réguliers Plus d’implication Des contacts plus directs Plus de poids
    18. 18. Les plus de la collecte de rue don par soutien régulier (PA) sécurité et visibilité budgétaire des gains exponentiels à moyen terme un retour sur investissement à 12 mois (pour une moyenne mensuelle de 10 € par PA ) contact direct avec les donateurs sensibilisation et récolte de fonds un gain évident en termes d ’image une méthode encore nouvelle et innovante
    19. 19. Une croissance exponentielle des gains 3ème campagne 2ème campagne 1ère campagne temps Gains
    20. 20. Le marché actuel <ul><li>Paris et RP (présence régulière) </li></ul><ul><li>Grandes villes (présence ponctuelle) </li></ul><ul><li>Petites villes (présence intermittente) </li></ul>Une volonté de coordination au sein de France Générosité 400 000 heures 50/50 Paris - province France 2002 : Greenpeace puis WWF Le marché s’ouvre à la concurrence 20 associations avec de fortes différences
    21. 21. Interne ou externe ? <ul><li>Interne : </li></ul><ul><ul><li>Une maitrise totale du process du recrutement des recruteurs à celui des donateurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Un investissement financier et une gestion RH très lourds : prise de risque </li></ul></ul><ul><li>Externe : </li></ul><ul><ul><li>Collecte de rue nécessite un savoir faire spécifique </li></ul></ul><ul><ul><li>Budget maitrisé, voire à risque zéro suivant le mode de facturation </li></ul></ul><ul><li>Recruteurs bénévoles ou salariés ? </li></ul><ul><ul><li>recruteurs de donateurs : un vrai savoir faire </li></ul></ul><ul><ul><li>Un vrai métier : un vrai salaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Rassurant et déculpabilisant pour le recruté </li></ul></ul>
    22. 22. Quelle facturation / rémunération ? <ul><li>A l’heure : </li></ul><ul><ul><li>Votre ROI dépend directement des résultats des recruteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Le volume joue en atténuant les différences </li></ul></ul><ul><ul><li>Un investissement similaire à acheter des actions ? </li></ul></ul><ul><li>Au bulletin : </li></ul><ul><ul><li>Votre ROI est assuré , aucun risque financier </li></ul></ul><ul><ul><li>Budget maitrisé </li></ul></ul><ul><ul><li>Un investissement similaire à acheter des obligations ? </li></ul></ul><ul><li>=> Un même tarif pour tous ou en fonction des résultats de chaque ONG ? </li></ul><ul><li>Rémunération fixe ou bonus ? </li></ul><ul><ul><li>Fixe = éthique ou peu motivant ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Bonus = motivant ou source d’abus ? </li></ul></ul>
    23. 23. Quelle fidélisation et développement ? <ul><li>Fidélisation : </li></ul><ul><ul><li>Webmarketing vs print (moyen – email - et volonté connus) </li></ul></ul><ul><ul><li>Mix-marketing : intégration avec newsletter, téléphone… </li></ul></ul><ul><li>Développement : </li></ul><ul><ul><li>Porte à porte (NL, BE…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Evènements de collecte (exemple WWF) </li></ul></ul>
    24. 24. MERCI ! <ul><ul><li>Frank Deleau Emolife France </li></ul></ul><ul><ul><li>Tel : 06 62 54 33 85 16, passage Charles Dallery </li></ul></ul><ul><ul><li>[email_address] 75011 Paris </li></ul></ul>
    25. 25. Frédérique Chegaray - Directrice Marketing/Collecte de Fonds Table Ronde – France Générosités 3 décembre 2009 Mobiliser nos donateurs à l’aide d’un événement sportif
    26. 26. Les grands chiffres <ul><li>Les dons en provenance de nos donateurs particuliers </li></ul><ul><li>représentent 56% des ressources du WWF. </li></ul><ul><li>Aujourd’hui, le WWF compte 160 000 donateurs actifs (c.a.d ayant fait </li></ul><ul><li>un don dans les derniers 24 mois). </li></ul><ul><li>On distingue 3 catégories de donateurs : </li></ul><ul><li>Les donateurs classiques issus de nos campagnes marketing direct « papier ». Ceux représentent 80% de nos donateurs. </li></ul><ul><li>2. Les donateurs plus jeunes issus de nos campagnes en face à face dans la rue. </li></ul><ul><li>3. Enfin, les donateurs issus de nos campagnes Internet ou de notre e-boutique sans doute plus jeunes que nos donateurs classiques et plus âgés que ceux recrutés dans la rue. </li></ul>
    27. 27. Différents canaux « classiques » sont mis en place pour développer à la fois la collecte auprès de nos donateurs particuliers et notre base de donateurs : (papier, e-mailing, téléphone, campagnes dans la rue …). Cette année, nous souhaitons élargir nos moyens de collecte/recrutement et utiliser un canal qui n’est pas ou peu utilisé aujourd’hui sur la marché de la collecte : L’événement sportif de collecte. Ce canal est utilisé depuis plus de 20 ans dans les pays anglo-saxons et germaniques (notamment par le WWF Canada) et peu en France même si depuis 2 ans, sont organisées des « actions de collecte » greffées sur des événements sportifs existants : ce sont des opérations clés en main, non personnalisées et proposées à plusieurs associations en même temps (peu de visibilité pour l’association, peu fidélisant …). Les canaux
    28. 29. Le concept Le Pandathlon est une première en France Un événement sportif de collecte tourné entièrement vers le respect de la nature , et organisé par une Fondation environnementale internationale. Ce challenge allie ainsi Écologie , esprit d’Équipe , défi Sportif , et Solidarité
    29. 30. Le concept L’objectif étant d’en faire un événement récurrent et reconnu participant à l’accroissement de la visibilité du WWF France et de ses partenaires.
    30. 31. <ul><li>Par équipe de 4 personnes, les participants relèvent un double défi : </li></ul><ul><li>De collecte : récolter 1 600 € au profit du WWF </li></ul><ul><li>Sportif : gravir 1 600 mètres de dénivelé </li></ul>Chaque équipe fait appel à des supporters qui les soutiennent financièrement et moralement le jour de l’événement. Le principe de l’événement
    31. 32. <ul><li>Une 1ère en France : l’écologie est au cœur de l’évènement . </li></ul><ul><li>Exemplarité en matière environnementale dans toutes les dimensions de l’événement : </li></ul><ul><ul><li>Tri et recyclage des déchets (Poubelles à 200 mètres pour récupérer les déchets organiques, Gobelets Ecocup réutilisables, compost de déchets organiques …) , transports propres, alimentation bio et locale , économie et non gaspillage de l’ eau , utilisation d’énergies renouvelables … </li></ul></ul><ul><li>Avec l’appui d’une commission d’experts du WWF </li></ul>Un événement novateur …
    32. 33. … organisé par une ONG internationale reconnue … depuis 1961 , le WWF se bat pour la protection de l’environnement Aujourd’hui la Fondation est présente dans 96 pays et soutenue par 5 millions de membres
    33. 34. … et avec un fort impact auprès du public, des média et de nos partenaires L’objectif est d’illustrer à travers cet événement que l’on peut changer les habitudes du sport de masse (bouteilles en plastique, déchets, dégradation de l’environnement…) dénoncées par les pratiquants et les medias, et aller vers un sport plus vert.
    34. 35. - Diversifier l’offre qui leur est proposée …. - Motiver leurs salariés en les impliquant dans un projet qui a du « sens » - Faire connaître leur engagement à nos côtés grâce à des outils communautaires modernes. ET un plus pour nos partenaires ?
    35. 36. Un lieu mythique Facile d’accès Véritable défi sportif 21 km de montée avec une pente moyenne à 7,5% Le Mont Ventoux Site Natura 2000 Réserve de biosphère pour l’UNESCO Le choix du lieu
    36. 37. Les dons collectés par les participants seront intégralement versés au Programme de conservation Alpes – Méditerranée , éco-région prioritaire pour le WWF. Un fonds dédié Alpes - Méditerranée
    37. 38. 2010 : Année Internationale de la Biodiversité pour l’ONU Journée Internationale de la Biodiversité le 22 mai La date : 22 et 23 mai 2010
    38. 39. Déroulé de l’événement
    39. 40. SAMEDI 22 MAI Matinée Arrivée des participants en gare d’Avignon TGV Transfert en autocar pour Bedoin Déjeuner libre Après-midi Animations dans la ville de Bedoin (marché avec produits locaux, animations locales…), stands des partenaires. Soirée Dîner à base de produits bio Nuit en bivouac
    40. 41. DIMANCHE 23 MAI A partir de 6h30 Petit déjeuner offert à base de produits locaux et de saison 8h00 Départ de la montée du Mont Ventoux depuis Bedoin. Le parcours de 22 km comprend 4 points de ravitaillement 11h00 Arrivée des premiers participants au sommet Navettes à disposition pour redescendre les participants 15h00 Arrivée des derniers participants Transferts autocar Bedoin > Gare Avignon TGV
    41. 43. Un modèle international à fort potentiel
    42. 44. Une montée publique de la Tour Nationale du Canada 6 200 « grimpeurs » Collecte de plus d’ 1 million $ WWF – CN Tower Climb
    43. 45. Duchenne Heroes 700 km - 7 jours - 4 pays En mountain bike Plus d’1 million € collectés
    44. 46. Tour for Life <ul><ul><li>Médecins sans frontières NL une course cycliste (2009.tourforlife.nl) </li></ul></ul>
    45. 47. Contact : Jérôme Lachaze Chef de projet Pandathlon 01 55 25 84 65 [email_address] www.wwf.fr MERCI POUR VOTRE ATTENTION
    46. 48. Emailing & fundraising
    47. 49. Pourquoi une solution professionnelle ?
    48. 50. <ul><li>[email_address] </li></ul><ul><li>Désabonnements en masse </li></ul><ul><li>Plaintes Spam </li></ul><ul><li>Arrivée en boite à SPAM </li></ul><ul><li>Campagnes bloquées par les FAI </li></ul><ul><li>Baisse des taux d’ouverture </li></ul><ul><li>Baisse des taux de Clics </li></ul><ul><li>Indicateurs défaillants </li></ul>L’Email Marketing faussement Simple ?
    49. 51. La technologie ne suffit plus
    50. 52. Comment sortir de la situation actuelle
    51. 53. Rentrer dans un cercle vicieux est plus facile qu’on ne le croit… car tout est lié dans l’emailing Besoin de plus de dons Augmentation du volume Augmentation de la pression Marketing Saturation de la base Plaintes SPAM Baisse de la délivrabilité <ul><li>Basse des indicateurs </li></ul><ul><li>Clics </li></ul><ul><li>Conversion en dons </li></ul>
    52. 54. Comment créer un cercle vertueux ? Valoriser sa base 1 email = 35 € Analyser le comportement des consommateurs Segmenter Cibler et personnaliser
    53. 55. Vous n’êtes pas seuls !
    54. 56. Pourquoi
    55. 57. Les différentes étapes de mise en place d’une stratégie email
    56. 58. Le cercle du marketing direct
    57. 59. Différentes étapes Chaîne de performance et d’actions ROI <ul><li>Stratégie de pénétration </li></ul><ul><li>Points de contacts </li></ul><ul><li>Impact de l’ancienneté </li></ul><ul><li>Profiling des prospects </li></ul><ul><li>Ciblages </li></ul>Smart Acquisition Délivrabilité <ul><li>Analyse spécifiques des emails </li></ul><ul><li>Gestion du Spam </li></ul><ul><li>Détection des Spamtraps </li></ul><ul><li>Relations avec les ISP </li></ul><ul><li>Analyse des Bounce-back </li></ul><ul><li>Analyses des plaintes </li></ul>Déclenchement de l’intérêt <ul><li>Ciblages par offres </li></ul><ul><li>Performance de la Crea </li></ul><ul><li>Fréquence d’envoi </li></ul><ul><li>Ligne Objet/Expéditeur </li></ul><ul><li>Design du “preference center” </li></ul>Personnalisation <ul><li>Centralisation des Data </li></ul><ul><li>Triggered messaging </li></ul><ul><li>Scénario Clients </li></ul>Segmentation <ul><li>Analyse de l’engagement email </li></ul><ul><li>Segmentation Comportementale </li></ul><ul><li>Analyse de la valeur client </li></ul><ul><li>Stratégie RFM </li></ul><ul><li>Stratégie différenciée </li></ul><ul><li>Approche Multi canal </li></ul><ul><li>Offres ciblées </li></ul><ul><li>Réduction du délai d’activation </li></ul><ul><li>Optimisation des scenarii </li></ul><ul><li>Welcome pack </li></ul><ul><li>Multivariate testing </li></ul>Performance des conversions <ul><li>Augmentation du panier moyen </li></ul><ul><li>Cross sell produits </li></ul><ul><li>Cycle de vie client </li></ul><ul><li>Modèles prédictif </li></ul><ul><li>Anticipation du Churn </li></ul>Cross- Sell and Up-sell
    58. 60. Les attentes des internautes : Un véritable relation interactive
    59. 61. L’expéditeur d’un message est plus important que son objet En matière d'e-mail marketing, tout est affaire de confiance. Le nom ou l'adresse électronique de l'expéditeur est ainsi le facteur qui pousse le plus les internautes à ouvrir un e-mail marketing . Seuls les internautes de la région Asie/Pacifique accordent plus d'importance à l'objet du message qu'à son expéditeur. En Europe et en Amérique du Nord, seul un internaute sur quatre estime que l'objet du message est plus important que son expéditeur
    60. 62. Les internautes réceptifs à la reconnaissance de leur fidélité Une fois l'e-mail ouvert, reste encore pour l'annonceur à délivrer au destinataire les contenus que ce dernier attend. Les internautes restent attachés aux témoignages de reconnaissance , concernant des produits qu'ils achètent fréquemment ou pour leur fidélité d'une manière générale.
    61. 63. La sécurité, premier frein à la transformation Même avec un bon objet, un expéditeur jouissant d'une bonne réputation peut se retrouver confronté à certains freins empêchant l'intternaute de transformer la lecture de son e-mail en visite, voir en acte d'achat. Les inquiétudes concernant la sécurité (vis-à-vis du paiement en ligne, de l'utilisation des données personnelles, etc.) constituent le principal facteur de non transformation d'un e-mailing. Le manque d'attractivité (longueur de l'e-mail, adéquation de l'offre) ou de rapport humain influent également sur la non transformation des campagnes
    62. 64. La chance du secteur : le contenu
    63. 65. <ul><li>Les associations disposent d’énormément de contenu mis à jour par les intervenants sur le terrain </li></ul><ul><li>Opportunité unique de transformer le donateur en acteur </li></ul>Le donateur acteur
    64. 66. <ul><li>Une association met en place un projet de loi </li></ul><ul><li>Demande du soutien des internautes via une pétition en ligne et un mini-site dédié </li></ul><ul><li>Alerte et information sur les différentes étapes telles que transmission au parlementaire / date de présentation du projet / …. </li></ul><ul><li>Le mini-site devient alors à la fois un outil de marketing direct (avec une forte viralité) et un outil de RP </li></ul>Le donateur acteur : et pourquoi pas ?
    65. 67. Le donateur acteur
    66. 68. Exemple de scenario Multicanal
    67. 69. Exemple de scenario - simple Ouvreurs non cliqueurs Non Ouvreurs - changement type d’objet Cliqueurs non transformeurs Routeur Postal Ce scenario très simple a permis d’augmenter de 5 points le taux de transformation pour une association
    68. 70. Mix Marketing
    69. 71. Exemple de mix marketing
    70. 72. Exemple de mix marketing
    71. 73. Questions ?
    72. 74. Innovations et fundraising #Francegénérosité Présenté par Sacha Declomesnil, 3 décembre 2009
    73. 75. Qui suis-je?
    74. 76. <ul><li>2025 ? </li></ul>
    75. 77. <ul><li>2010 </li></ul>
    76. 78. Objectifs <ul><li>Rappel des bases du E-fundraising </li></ul><ul><li>Identifier des trends pour l’avenir </li></ul>
    77. 79. Les grands principes <ul><li>Video, blogues, twitter et réseaux sociaux, dons online, emailing et remerciements instantanés, sont devenus des standards </li></ul><ul><li>Batir une communauté est obligatoire – 74% des ONG sur Facebook </li></ul><ul><li>80% des communautés ont moins de 10 000 membres </li></ul><ul><li>Rapidité + réactivité = nombreux objectifs à court terme </li></ul><ul><li>Transparence (widget de résultats en temps réél) </li></ul><ul><li>Viser les influenceurs plus que la masse </li></ul><ul><li>Privilégier les micro-dons mais récompenser les méga dons </li></ul><ul><li>Maitriser l’art du storytelling </li></ul><ul><li>Être utile – Le facteur Whuffie , les twollars, et la loi de la reciprocité chère à Tori Tuncan de Lend4Health </li></ul>
    78. 80. Changement de mentalités <ul><li>20eme siècle = société d’organisations </li></ul><ul><li>21 ème siècle = société de réseaux </li></ul><ul><li>Le pouvoir est désormais aux connecteurs (théorie de Rosabeth Ross Kanter - Harvard Business School) </li></ul>
    79. 81. Objectifs: identifier des trends pour l’avenir <ul><li>#webtr </li></ul><ul><li>Peer to peer </li></ul><ul><li>Cellulaires- Géolocalisation – twestivals – foursquare et RA </li></ul><ul><li>Don avec achat +ieurs ex, cf Edelman's 2009 Goodpurpose Consumer Study, 57% of consumers worldwide say a brand or product earned their business because it was associated with, or supported, a good cause </li></ul><ul><li>Multichannel – multiplateformes – ex: documentaire </li></ul><ul><li>Crowdsourcing – innovation </li></ul><ul><li>Storytelling </li></ul><ul><li>Capital social, ou le buzzword philanthrocapitalisme </li></ul>
    80. 82. Le don avec achat <ul><li>Exemple de la « taxe Chirac » </li></ul>
    81. 83. Cause-métics et autres dons avec achats <ul><ul><ul><li>UNIFEM : lancement de PeaceKeeper, un lip gloss à 75% bio </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>UNIFEM - – The United Nation’s Development Fund For Women and its Trust Fund To Eliminate Violence Against Women </li></ul></ul></ul>
    82. 84. Peer to peer fundraising, aiderdonner et Thepoint, etc.
    83. 85. Le web en temps réél <ul><li>En 2012, le web en temps réél représentera 25% du contenu total du web selon Ron Conway </li></ul><ul><li>40 % des entreprises américaines a déjà mis en place une stratégie de collaboration et de communication en temps réel selon James Lundy , analyste au Gartner Group </li></ul>
    84. 86. Twestival <ul><li>En février, Twestival a levé plus de $250,000 pour charity:water en 24 heures </li></ul><ul><li>Evenements spontanée dans 200 villes autour du monde </li></ul><ul><li>Tweet Ups en 2008 = T weet and Meet </li></ul><ul><li>Tweet Ups en 2009 = Tweet-Meet-Donate </li></ul>
    85. 87. Tweetsgiving
    86. 88. Tweetsgiving <ul><li>$11,000 pour construire une classe en Tanzanie </li></ul><ul><li>Décoration de la classe avec les milliers de @noms </li></ul><ul><li>objectif de 100 000$ en 2009 </li></ul>
    87. 89. Collecte de fonds et temps réél selon l’actualité <ul><li>Joe Wilson « You lie! » (700) vs Rob Miller (930) </li></ul>
    88. 90. Vers une TV sociale? Débat sur le téléthon… <ul><li>Current.tv + twitter = « Hack the debate » </li></ul>
    89. 91. Causegaming? ARG?
    90. 92. Utiliser le multiplateforme
    91. 93. Crowdsourcing de l’initiative?
    92. 94. Mobile marketing <ul><li>Capacité de paiement </li></ul><ul><li>Interaction avec les autres médias </li></ul><ul><li>Réalité augmentée </li></ul><ul><li>Applications spécifiques </li></ul>
    93. 95. Mobile marketing
    94. 96. <ul><li>DES QUESTIONS ? </li></ul>

    ×