www.sortirdunucleaire.fr                                        n°36 | septembre-octobre 2007 | 3€                        ...
Sommaire                                                                                 Editorial                        ...
De Tripoli à Grenelle,                                                                                                    ...
ça bouge dans le Réseau !Vie des groupes                                                       Quelques moments forts     ...
Vie des groupes                                                            Stèle de VitalUne génération plus tard…Nous éti...
Le Réseau, cest vous !Tribune Libre                      Cette revue, cest la vôtre !                     Vous souhaitez r...
Tribune Librephysiquement une aberration. Il y a de tel-        dégâts, la dame ne s’est pas vengée en             Poèmele...
Tribune Libre  Droit de réponse de l’ACRO                     notre connaissance, jamais été observés         Conformément...
Selon que vous serez                                                                                                      ...
Avoir le nucléaire civil,Interview            cest avoir la bombe            Monique Sené, cofondatrice du GSIEN (Groupeme...
ProliférationCharlie Hebdo :                                           Monique Sené : Ce nest pas un argument valable.Quel...
Prolifération                              Leau, le nucléaire, le solaire                              et la Libye...     ...
Le              tritium, rejet polluant                                                                                   ...
Des doutes sur la pertinenceBure             du site d’enfouissement       des         déchets nucléaires                 ...
Burenucléaires peut durer des centaines dannées. "Onobserve que la prédiction de nombreux phénomènesnaturels reste encore ...
L’heure est au bilanAllemagne              pour la loi allemande sur les            énergies renouvelables                ...
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Sortir du nucléaire n°36
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sortir du nucléaire n°36

939 vues

Publié le

ht

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
939
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sortir du nucléaire n°36

  1. 1. www.sortirdunucleaire.fr n°36 | septembre-octobre 2007 | 3€ Sortir du nucléaire Actualités du nucléaire et de ses alternatives© Martin Leers/ Centrale nucléaire du Bugey) Réseau “Sortir du nucléaire” | 9 rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04 | Tél : 04 78 28 29 22
  2. 2. Sommaire Editorial Grenelle radioactif P.2 Le Réseau “Sortir du nucléaire” Editorial P. 3 comme force de proposition De Tripoli à Grenelle Vie des groupes P. 4 Tribune Libre P. 6 Le 21 mai 2007, à peine et prouve une fois de plus entré en fonction, que la question du Prison avec sursis pour S. Lhomme P. 9 le nouveau président nucléaire a été tranchée Nicolas Sarkozy rece- avant le Grenelle. Avec P. 10 Libye : vait à lElysée "des cet accord incroyable, marchandage nucléaire associations de protec- la France s’engage à tion de lenvironne- construire une centrale Tritium : plus de rejets P. 13 ment" : nucléaire en Libye, au le Réseau "Sortir du mépris des risques de ter- Bure : les doutes P. 14 nucléaire" navait pas rorisme et de proliféra- d’un rapport été invité malgré son tion de l’arme atomique agrément national... sur notre planète. Allemagne : P. 16 pour la protection de l’heure du bilan l’environnement. Cest donc légitimement M. Sarkozy a manifes- que le Réseau "Sortir du Autriche : P. 17 tement voulu éviter que le Réseau puisse nucléaire" a appelé les citoyens à protes- c’est toujours non dénoncer, en sortant de l’Elysée, l’inter- ter lors du Grenelle de lenvironnement P. 18 diction de remettre en cause le nucléaire pour dénoncer la politique visiblement En bref lors du Grenelle de l’environnement. pronucléaire de M. Sarkozy. Puits canadien : P. 20 En effet, la veille même de cette rencontre Pour autant, soucieux dêtre aussi une pourquoi et comment ? à lElysée, le ministre de lEcologie Alain véritable force de proposition, le Réseau P. 25 Juppé, remplacé depuis par Jean-Louis "Sortir du nucléaire" publie des scénarios A lire et à voir Borloo, n’avait pas hésité à annoncer de "sortie du nucléaire", afin de montrer explicitement que la France continuerait que les alternatives sont possibles. Elles Tchernobyl : P. 26 dans le nucléaire et allait même construire permettraient aussi de sattaquer au la Russie contaminée de nouveaux réacteurs. Certes, le minis- réchauffement climatique tout en créant P. 28 tère de lEcologie a ensuite tenté de se des dizaines de milliers demplois locaux, Un grenelle sinon rien rattraper en concédant quil serait possible en assurant véritablement lindépendance de "parler du nucléaire" lors du Grenelle. énergétique du pays et en réduisant les Niger : AREVA P. 30 Mais il est clair quil sagissait avant tout risques de prolifération nucléaire. pille l’uranium de se contenter d’en parler. Affligeant ! Ensemble, continuons à agir pour obtenir Ecolowatt : Bien que maintenu à lécart du Grenelle, le une politique ambitieuse de sortie du les fournisseurs P. 32 Réseau "Sortir du nucléaire" a inlassable- nucléaire. d’électricité au crible ment demandé, pour preuve de la bonne foi Stéphane Lhomme du gouvernement, que soit au moins Japon : P. 34 annulé, avant le Grenelle, le décret qui et Philippe Brousse séisme retentissent * ainsi que les décrets préfectoraux grâce auxquels EDF a autorise EDF à construire le réacteur commencé les travaux préparatoires au chantier de lEPR. nucléaire EPR à Flamanville en Normandie *. Moyen-Orient : P. 38 Pour éviter toute remise en question du dangereuse prolifération www.stop-iter.org nucléaire, le décret a été pris par le gou- Tél : 04 90 07 30 92 - 04 90 08 00 64 vernement Villepin, dix jours avant lélec- stop.iter.mediane@free.fr Santé : la pollution P. 40 tion présidentielle. Ca ne s’invente pas ! électromagnétique "Nous ne pouvons remettre en cause uneParticipez au Festival du film décision déjà prise par le précédent court “Sortir du nucléaire” gouvernement" : largument du gouver- nement est ridicule puisque M.Sarkozy a fait sa campagne présidentielle sur leA l’occasion des 10 ans du Réseau, envoyez-nous un film thème de la "rupture"…de 10 mn maximum sur le nucléaire et/ou les alternati-ves énergétiques. La date limite de participation a été Qui peut croire que M. Sarkozy se senterepoussée au 31 décembre 2007 (au lieu du 12 novem- engagé par un décret signé par son "ami"bre). Un jury sélectionnera les 15 meilleurs films qui De Villepin ? Cest clairement un subter-seront primés. Règlement et fiche d’inscription sont à fuge pour faire croire que la constructiontélécharger sur notre site internet :http://www.sortirdunucleaire.fr de lEPR ne peut pas être annulée, ce quiContact : jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr est parfaitement faux…Tel. 04 79 36 13 19Votre film au format DVD (Compression MPEG2 de haute Pire : la signature le 26 juillet 2007 parqualité) est à envoyer à : M. Sarkozy dun accord nucléaire avec leFestival du Film court “Sortir du nucléaire” dictateur libyen Kadhafi (lors de la libéra-Maison des associationsBoîte M6 - 67, rue St François de Salle tion des otages bulgares) est injustifiable73000 Chambéry
  3. 3. De Tripoli à Grenelle, Actualitésun été 2007 très radioactifLété 2007 fera date dans lHistoire du nucléaire. Lautomne ne devrait pas être en reste…Le 16 juillet 2007, un séisme a mis à mal la centrale Réseau "Sortir du nucléaire" le 26 juillet, les réac-nucléaire de Kashiwasaki, la plus importante du teurs soient proposés à "deux pour le prix dun"monde. Elle est arrêtée pour au moins un an et, (3,66 milliards deuros alors quun seul EPR coûteespérons-le, peut-être pour toujours. Il faudrait en réalité 3,5 milliards !)dailleurs fermer plusieurs centrales nippones dontles calculs de conception ont été débordés par des Enfin, la principale source dapprovisionnementséismes décidément peu respectueux des prévi- dAreva en uranium (le combustible des réacteurssions des "spécialistes" du nucléaire. Dans la nucléaires) est fortement remise en cause : lesfoulée, le Réseau "Sortir du nucléaire" a rendu Nigériens refusent désormais de voir leur uraniumpublics des documents confidentiels qui montrent littéralement pillé par la France comme c’est le casque les centrales EDF ne sont pas mieux protégées depuis 45 ans. Le prix de lélectricité nucléaire, déjàface au risque sismique français, pourtant modéré. assez élevé, va inévitablement augmenter.Rien ny fait : tant que le pire ne sest pas produit, Dailleurs, début août, Areva a été obligée daug-lindustrie nucléaire continue sa fuite en avant… menter le prix payé pour luranium, en attendant les négociations pour les nouveaux tarifs qui entre-Toujours en juillet, un important scandale de sûreté ront en vigueur le 1er janvier 2008. Et le 8 septem-nucléaire a aussi eu lieu en Allemagne, contrai- bre, des manifestations ont eu lieu au Niger "pourgnant les autorités à tancer les entreprises de exiger le départ dAreva"…latome. Peu après, le 10 septembre, M. Sarkozysest autorisé à faire la leçon aux Allemands en lesincitant à renoncer à la sortie du nucléaire.L’Allemagne, qui a nettement développé les éner-gies renouvelables, filière fortement créatriced’emplois, n’a pas besoin des conseils d’un prési-dent français qui, lui, a noué amitié – et traficnucléaire – avec le dictateur libyen Kadhafi.Flash-back : le 24 juillet 2007 au matin, CéciliaSarkozy quitte Tripoli avec les otages bulgares dansun avion de la République française, directionSofia. Une conférence de presse est annoncée àlElysée… et le Réseau "Sortir du nucléaire" révèlepar communiqué lexistence dun "troc nucléaire".Reprise par un journaliste lors de la conférencede presse élyséenne, linfo se répand comme unetraînée de poudre. Malgré les dénégations gênéesde lElysée, la vérité éclate et, deux jours plus tard,Sarkozy et son nouvel ami Kadhafi signent le plusécoeurant des accords nucléaires.En essayant de vendre des EPR à des dictatures, leprésident français tente de sauver la filièrenucléaire française en pleine déconfiture. un seul On le voit, le nucléaire se porte mal, et particulière-réacteur EPR a pu être vendu et lacheteur, la ment en France. Cest dans ce contexte queFinlande, sen mord les doigts : le 10 août, Areva a le Grenelle de lenvironnement est organiséreconnu que le chantier comptait désormais deux par Sarkozy, principalement pour "légitimer" laans de retards et que les pertes (qui vont être cou- continuation du nucléaire. Certes, des décisionsvertes par la France) se montaient à ce jour à 1,5 positives seront (peut-être) prises concernant lesmilliards deuros. En attendant pire. poissons ou la biodiversité, mais… cela ne réduira en rien le risque nucléaire et la dangerosité desPar ailleurs, la vente de deux EPR à la Chine, déchets radioactifs. A suivre… SL.claironnée par de nombreux médias, est pour lemoment annulée bien que, comme la révélé le Sortir du nucléaire n°36 page 3
  4. 4. ça bouge dans le Réseau !Vie des groupes Quelques moments forts de ces derniers mois ne disposent pas déjà d’outils d’évaluation de l’état de santé des populations en terme de cancer et autres maladies. La FRAPNA souligne que les travailleurs et les riverains ont le droit de connaître l’impact sanitaire de ces industries. Contact : frapna-drome@frapna.org Suisse Manifestation à Berne contre une nouvelle centrale nucléaire 2500 personnes ont manifesté le 8 septembre 2007 Action en Bretagne sur la Place fédérale à Berne contre la construction Actions contre le nucléaire militaire dune nouvelle centrale nucléaire en Suisse. Les Le 11 août 2007, à l’issue des Rencontres d’été du participants répondaient à lappel de plusieurs Réseau “Sortir du nucléaire”, une douzaine de mili- organisations anti-nucléaires, dont les Verts, et le tants ont déployé une banderole géante au-dessus parti chrétien-social. du pont de Terenez, principal accès à la presquîle A 15h30 précises, les manifestants ont fait sonner de Crozon en Bretagne, cœur de la force de frappe des centaines de réveils, pour annoncer symboli- nucléaire. D’autre part, 20 000 autocollants et quement larrivée dun changement énergétique. "Il tracts ont été distribués à lintérieur et à lextérieur sagit de secouer les esprits", a lancé la conseillère du festival de musique “Le bout du monde”. nationale bernoise Franziska Teuscher. Manifestation à Berne Près d’un mois avant, non loin de là, des militants avaient également manifesté lors de la venue de Nicolas Sarkozy à la base de lIle Longue, le sanctuaire des sous-marins nucléaires. Ces actions visaient dabord à rappeler la proximité des 4 sous-marins nucléaires lanceurs dengins français et leurs 288 têtes nucléaires. Elles cher- chaient ensuite à informer le public de la relance © Contratom actuelle de larme nucléaire en France, relance concrétisée par les nouveaux missiles nucléaires dattaque M51, qui doivent équiper les sous-marins dici 2010. Cette nouvelle posture, qui viole larticle 6 du Traité de Non Prolifération nucléaire, ne peut Action lors des dix ans quinciter des pays tels que lIran, la Corée du Nord de la centrale de Chooz (Ardennes) ou la Libye à se doter à leur tour de larme En réponse à la fête organisée par EDF pour les 10 nucléaire. ans de fonctionnement des réacteurs de Chooz B1 et Chooz B2, une marche de protestation à l’initiative de “Sortir du nucléaire Ardennes” s’est déroulée Tricastin : bientôt une étude des cancers entre Chooz et Givet. Une belle réussite largement reprise dans les médias locaux. La Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Contact : coutant.chabert@wanadoo.fr Nature a obtenu que soit réalisée une étude Marche militante © Coutant Chabert sanitaire des cancers à proximité du site nucléaire du Tricastin (Drôme) dans le cadre la commission locale d’information. L’association déplore que les équipements nucléaires qui fonctionnent depuis plusieurs décennies page 4 Sortir du nucléaire n°36
  5. 5. Vie des groupes Stèle de VitalUne génération plus tard…Nous étions une centaine environ ce 31 juillet 2007dans le petit village de Faverges en Isère, devant lastèle rappelant la mort de notre frère Vital. Un jourpluvieux de 1977, Vital a été tué par une grenadeoffensive lors de la grande manifestation contre laconstruction du surgénérateur Superphénix (quisera arrêté 20 ans plus tard suite à de nombreuxdysfonctionnements et à un coût financier colossal).Soleil éclatant, paix d’un hameau verdoyant etfleuri, rien qui rappelle les événements dramati-ques d’il y a trente ans.Réunion d’anciens combattants ?Non, à plusieurs titres.Certains étaient là pour se souvenir de ce qu’ilsavaient vécu, comme pour secouer leur incrédulitéque de telles choses aient été possibles en tempsde paix dans une démocratie. Certains viennentchaque 31 juillet déposer une fleur au pied de l’ins-cription en une forme de pèlerinage ponctuant leurvie –ils en ressentent le besoin. D’autres, quin’étaient pas nés en 77, découvraient en compa- © F. Michalongnie de proches cette “histoire” et peut-être par là“l’Histoire” comme elle se construit. D’autresencore tenaient à représenter une association en Occupation du siège régional EDFlien avec les questions si graves des énergies, de à Rennes les 17 et 18 septembre 2007l’environnement, du sens à donner à notre société. par des militants du GANVA.Quant à nous, la famille de Vital, comment ne pasnous rendre, de temps en temps, sur les lieux où il Le but : protester contre la parodie de concertationnous a quittés ? Non pour nous lamenter (il n’y a menée par RTE (Réseau de transport de lélectricité,pas besoin de lieu pour cela) mais pour ré-entrer filiale dEDF) au sujet du projet de ligne Très Hautedans cette tranche de notre vie en la partageant Tension (THT) Cotentin/Maine qui découle de laavec la génération suivante. Car, qu’on le veuille ou décision de construire un nouveau réacteurnon, la mort violente de notre frère tant aimé nucléaire - EPR – à Flamanville dans la Manche.constitue aussi, à côté des aspects politiques de Contact Ganva en Bretagne :l’affaire, une sorte de patrimoine familial, doulou- François, erminig35@yahoo.fr 06.68.02.24.23reux mais vivace et plein de sens. Un coordinateur national des groupes et actionsLes mots échangés à l’ombre du chêne nous ont à votre service !tous convaincus que les inquiétudes et les colèresdes années 70, après trente ans de perdus, restaientpleinement d’actualité. N’assistons-nous pas à larelance des politiques nucléaires, y compris sousdes justifications environnementales ? Site : http://www.stop-tht.org local ? Vous organisez Vous participez à un groupeLa réflexion a-t-elle progressé depuis trente ans ? des initiatives locales en lien avec le nucléaire ou lesAu niveau politique, on peut sérieusement en dou- alternatives énergétiques ? A vous de nous transmettreter, mais le travail remarquable fait patiemment et vos photos et un court article pour alimenter la rubriquede façon pédagogique par le milieu associatif “Vie des groupes”.–dont le Réseau “Sortir du Nucléaire”- a certaine- Envoyez votre contribution à :ment contribué à un éveil de l’opinion publique ; Jocelyn PEYRET jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.frcelle-ci commence en outre à repenser ses exigen- Tel. 04 79 36 13 19ces de mode et de niveau de vie.Merci de tout cœur à ceux et celles, étonnamment N’hésitez pas à le contacter également si vous souhaiteznombreux, qui ont fait le déplacement à Faverges- que nous annoncions vos infos locales sur notre siteMalville ce 31 juillet 2007, à leur amitié, leur gravité, internet et sur nos listes de diffusion départementalesleur conviction. Le souvenir de Vital nous appar- qui contiennent des centaines de mails de militantstient, mais pas sa mémoire, et au vu de cette belle actifs près de chez vous.journée il semble qu’elle soutienne quelque chose Si vous souhaitez créer un groupe local “Sortir ducomme un élan… vital, forcément vital. nucléaire”, Jocelyn pourra également vous aider dans vos démarches statutaires, sur lorganisation du groupe, etc. Paul Michalon Sortir du nucléaire n°36 page 5
  6. 6. Le Réseau, cest vous !Tribune Libre Cette revue, cest la vôtre ! Vous souhaitez réagir ou envoyer une proposition darticle au Réseau Sortir du nucléaire ? Alors, nhésitez pas et écrivez-nous à : reagir@sortirdunucleaire.fr Nous ne pouvons plus faire l’autruche A vous de recycler la revue le cadeau des déchets radioactifs, les générations futures reconnaissantes. Nous venons de recevoir le n° de juillet, Ne jetez pas votre magazine. Après votre merci pour tous les articles que nous lisons S’ensuit un texte incitant les consomma- lecture et celle de vos proches, donnez-la à peu à peu, merci tout particulièrement teurs à se procurer un guide (E = moins de une connaissance, déposez-la dans une pour le dossier concernant ITER. CO2) chez leur marchand de journaux Nous vous commandons 200 dossiers afin salle dattente, une bibliothèque dun cen- moyennant la somme de deux euros. permettre à nos familles, amis, collègues, tre de vacances, etc., partout où elle peut relations, plus les milieux médical et ensei- rester et être lue. En désespoir de cause, Hallucinant. Comment peut-on autoriser gnant de recevoir une information claire et déposez-la dans une boîte à lettre quel- une entreprise à vendre de l’énergie et précise concernant ITER qu’on ne trouve conque (celle dun particulier ou dEDF, par éditer à des fins commerciales un dépliant nulle part ailleurs. Il est urgent que chacun exemple) mais ne la jetez en aucun cas. finalement publicitaire et payant ? La lutte d’entre nous soit capable de prendre posi- Gilles (70) contre les gaz à effet de serre, si l’on sou- tion concernant le nucléaire : nous ne pou- haite qu’elle soit utile, ne mérite pas d’être vons plus faire l’autruche. Un peu de sémiologie dévoyée. Que ce “E” représente énergie ou Merci pour vos infos. La sémiologie est l’étude des signes, le électricité, jamais l’énergie, quelle qu’elle © Kristof Jacqueline et Jean-Claude (05) code intrinsèque des images, des sons, des soit, produira moins de CO2 qu’elle en pro- odeurs, des événements… que notre duit jusqu’alors si on ne renonce pas à une cerveau décode pour leur donner sens. Le augmentation de sa production. Des gens comme vous au gouvernement philosophe feu Roland Barthes en avait jeté les bases théoriques avec la nouvelle Il est clair que les publicitaires utilisent le Il me faut vous dire que des gens comme vague au cinéma. Le sémiologue le plus ressort de la maternité, de l’innocence vous il y en a peu. Je vous fais parvenir populaire aujourd’hui est Umberto Ecco. enfantine pour construire une image cette petite somme mais faire plus est douce et rassurante de l’électricité impossible. J’ai 82 ans et toute ma vie, j’ai La dernière campagne de publicité d’EDF nucléaire auprès des consommateurs. C’est pensé aux autres. A 16 ans, je suis passé nous permet d’en étudier le message. leur job. En l’occurrence, ils l’ont plutôt dans la résistance. Blessé en 44. Je paye bien fait. Ce qui est troublant, c’est que, cher ces années noires. Il m’a fallu conti- Une belle image d’abord, très tendre, pour promouvoir ainsi à fortes doses nuer à apprendre. Tout ceci pour vous dire douce, câline : un nourrisson en pyjama, financières et depuis si longtemps son que je regrette de ne pouvoir faire plus. Ce d’environ deux ans, tend d’un bras, son électricité nucléaire pourtant monopole sont des gens comme vous qu’il faudrait biberon juste dans le creux de “la casse- public, EDF doit développer un fort senti- au gouvernement. role” tracée dans le ciel nocturne par la ment de culpabilité. Le tapage médiatique Bien à vous. autour de la lutte contre les gaz à effet de B. (La Chesnaye) constellation dite de la Grande Ourse. serre arrive à point nommé. Le slogan : “Faisons le choix d’une puis- Plus curieux, le gouvernement délègue à Merci de votre action inlassable. sance énergétique qui assure le progrès une entreprise en voie de libéralisation Jacques Gaillot – Evêque de Partenia des générations futures”. Sous-entendu : (dont l’État est l’actionnaire majoritaire) le “nucléaire”, quelle puissance ! Merci pour soin d’éditer "Un guide pour comprendre et agir au quotidien, et devenir vous aussi © Kristof un acteur de la lutte contre le réchauffe- ment climatique". Le Bureau de Vérification de la Publicité aurait, il me semble, dû y voir un conflit d’intérêt. EDF vend de l’électricité, pas du nucléaire et encore moins des “guides” ! Qu’attendent les professionnels de la presse pour protes- ter contre cette odieuse corruption du droit d’information ? Un autre point encore plus ennuyeux est rassemblé dans la promotion de l’électro- nucléaire pour chauffer (clairement ici dans la publicité, pour chauffer le biberon - par extension pour "faire la cuisine"-, plus implicitement, pour chauffer le loge- ment - le pyjama, la tiédeur - pour "se chauffer"). Or, chauffer électriquement est Occupation dune agence EDF le 01 juillet 07 à Rennes page 6 Sortir du nucléaire n°36
  7. 7. Tribune Librephysiquement une aberration. Il y a de tel- dégâts, la dame ne s’est pas vengée en Poèmeles pertes en calories avec l’électricité qu’il salant la facture.est bien plus rentable d’utiliser une autre On ne verrait plus les étoiles !énergie (biogaz, bois, solaire). Pire, l’élec- Interpellé quelque part au niveau de montronucléaire a une efficacité énergétique vécu par cette blague, j’ai décidé de la Dans la pureté du matin,très médiocre. De la production à l’achemi- renouveler pour voir si j’étais tombé ce Sur le compteur une saccadenement jusqu’au consommateur final, une jour-là sur une personne particulièrement Annonce à coup sûr la cascade,centrale nucléaire perd plus de 70% de naïve. Je sors donc depuis systématique- Cadarache ou le Tricastin ?l’électricité produite ! ment avec mon parapluie. Immanquablement, il y a toujours une per- A l’aube retentit le glas.Le nucléaire est un non-sens dont même sonne pour parler de mon parapluie. Le vent apporte le nuage.l’humour anglais ne pourrait masquer J’explique maintenant que grâce à ces Bientôt éclatera l’orage !l’horreur. Il est urgent de provoquer un parapluies antiatomiques (et je montre le La bruine a rouillé les lilas.débat public, démocratique, avec référen- logo que personne ne prend la peine dedum, afin de choisir "une puissance éner- lire) on peut maintenant se permettre de Au petit jour, on voit la fleurgétique qui assure réellement le progrès des construire des centrales nucléaires n’im- Fermer peu à peu sa corolle,générations futures". porte où car en cas d’accident, il suffira de Et soudain l’abeille s’affole, Tremblante devant le malheur ! Philip Lafeuil distribuer les parapluies à la population phiplaf@yahoo.fr pour la protéger. Essayez et vous verrez, il y a bien sûr des gens qui voient tout de suite Dans un éclair je l’ai perçu, la blague et l’on engage la conversation De ce cauchemar qui m’angoisse,À naïf, naïf et demi sérieusement. Mais il y en a aussi, et beau- L’onde flotte sur la paroisseou le coup du parapluie coup plus que je ne l’aurai cru auprès Et nous pénètre à notre insu ! desquels il faut vraiment charger la barqueJ’avais commandé pour la manif du 17 mars pour qu’ils comprennent qu’on est en train Peut-elle détruire à l’instant2007 un parapluie STOP EPR (*). Un superbe de les mener en bateau. “Frémissons à cette évidence ! “parapluie jaune, d’une discrétion de passe Les beaux villages de Provence,muraille. Las, La Poste n’étant plus ce Suite à ces plaisanteries deux personnes Triangle et creuset du néant ?qu’elle était, mon parapluie s’est perdu en m’ont demandé de leur procurer un para-route et celui qui m’a été renvoyé m’est pluie car elle ont envie de militer. Mais il y a Plus de bébés… Non plus de fleurs…parvenu le 18 mars. De toute façon, je n’ai eu aussi la réaction de mon kiné (quelques De Marcoule jusqu’à Valence,pu aller à aucune des manifs. Mais j’ai années d’études supérieures, je crois) : Le rossignol ferait silence !gardé le parapluie. Et avec ce temps… la “…Allons Monsieur Perrin, réfléchissez un Plus d’amour…Rien que des douleurs !tentation était grande de m’en servir, bête- peu, votre parapluie, il vous protège desment, comme parapluie… radiations qui viennent d’en haut. Mais des La luciole et ses reflets, radiations, en cas d’accident nucléaire il en Sous la lune serait éteinte,C’est ainsi qu’un certain samedi de juin je arrivera aussi de face et là, votre parapluie, Le firmament, sans une plainte,l’avais avec moi lors d’un rallye cyclotou- il ne sert à rien.” Serait désert…Plus d’oiselets…riste en Normandie. La directrice du restau-rant où nos 110 cyclistes avaient pris leur Y a du grain à moudre les gars… Alors, à Hiver de l’atome glacé…repas de midi me voyant sortir avec mon nos moulins (heu… pas électriques SVP). Si la camarde étend ses voiles,parapluie au bras me fit compliment de son On ne verrait plus les étoiles,élégance. Et là, piqué par je ne sais quelle Et si on tirait de ces facéties une arme de Sous le ciel lourd et courroucé !mouche facétieuse, je me mis à vanter les sensibilisation. Sortons nos parapluies, pasmérites du pébroque jaune. J’expliquais le seulement les jours de manif mais tous les Mathilde Fillozplus sérieusement du monde à la dame que jours. Engageons la conversation, testonsce parapluie non content d’arrêter la course la crédulité des gens et révélons-leur com-des gouttes de pluie protégeait aussi des bien ils sont crédules. Dénonçons leurradiations nucléaires en cas d’accident l’abus qui est fait de leur crédulité. Et endans une centrale. plus, avec notre parapluie à la main on se reconnaîtra dans la rue les uns les autres.L’histoire s’arrêterait là si la dame avait Quand tous les gars du monde auront unéclaté de rire ou m’avait giflé. Mais point du parapluie…tout. Quelle ne fut pas ma stupéfactiond’entendre mon interlocutrice, directrice Alain Perrind’un établissement imposant, me dire :“Oh ! Mais c’est rudement bien ça, d’autantque nous on en a une pas très loin de cen- (*) Il reste une dizaine de parapluiestrale nucléaire”. Et elle était vraiment à commander :sérieuse, elle ! Et le trésorier du club n’avait http://boutique.sortirdunucleaire.org/pas encore réglé la facture des repas…Comment déniaiser la dame sans la vexer ?Car je ne pouvais quand même pas lui laissercroire en cette fable. Je m’en suis sorti sans Sortir du nucléaire n°36 page 7
  8. 8. Tribune Libre Droit de réponse de l’ACRO notre connaissance, jamais été observés Conformément au droit sur la presse, nous Association pour le Contrôle ailleurs. Même autour d’autres installa- vous demandons de publier ce droit de de la Radioactivité dans l’Ouest tions nucléaires. S’il est normal de soup- réponse dans votre revue. çonner la centrale de Brennilis, il nous paraît important de comprendre l’origine Pour l’ACRO, 138 rue de l’Eglise de ce phénomène. Pierre Barbey 14200 Hérouville-Saint-Clair Email : acro-laboratoire@wanadoo.fr C’est le but de la deuxième étude pilotée www.acro.eu.org par l’ACRO dont le rapport est aussi public Réponse de l’association Sortir Monsieur le Directeur de la publication, sur notre site Internet. L’ACRO continue à du Nucléaire Cornouaille à l’ACRO. observer des excès d’actinium 227 dans les Dans le n°34 de la revue “Sortir du cours d’eau en aval de la centrale, mais Suite à la demande de droit de réponse de nucléaire”, un article concernant le aussi dans des endroits a priori non l’ACRO, l’association Sortir du Nucléaire démantèlement de la centrale de Brennilis influencés par les rejets aquatiques. Nous Cornouaille a souhaité que, pour répondre prétend que “le laboratoire ACRO […] sommes donc toujours dans le soupçon, à “de telles allégations sont purement admet […] la présence d’actinium 227 sans explication irréfutable sur l’origine de malhonnêtes”, la précision suivante soit après avoir eu connaissance des résultats cette contamination. Cela nous conduit à apportée après leur lettre : de la CRII-Rad”. Il convient de rétablir un explorer de nombreuses hypothèses, mais ordre chronologique des évènements plus nous n’avons jamais avancé l’hypothèse L’ACRO a écrit dans son dernier rapport mis conforme à la réalité. C’est l’ACRO qui, en d’infiltrations d’eaux souterraines riches en ligne sur leur site , page 41, "De telles 2003, a révélé les anomalies parmi les des- en actinium 227 qui se reconcentreraient observations "relancent" dabord lhypo- cendants de l’uranium 235 dans les envi- sous le site de la centrale, comme l’affirme thèse dune origine naturelle, comme des rons de la centrale de Brennilis. Notre rap- votre article. De telles allégations sont infiltrations deaux souterraines qui port d’étude pour la communauté urbaine purement malhonnêtes. auraient la particularité dêtre "riches" en de Brest (devenue Brest Métropole Océan) actinium 227 et se rencontreraient à plu- est disponible en ligne sur notre site : A noter que nous avons aussi mis en sieurs endroits du bassin versant de Saint- acro.eu.org. Sortir Du Nucléaire évidence et présenté publiquement à Herbot, à commencer sur le site du SMA." Cornouaille le sait très bien puisque nous l’Observatoire du démantèlement une Chantal Cuisnier avons dialogué sur ce rapport. contamination en éléments radioactifs artificiels qui, eux, peuvent être attribués L’actinium 227 est un élément radioactif sans ambiguïté à la centrale de Brennilis. Sortir du nucléaire Cornouaille naturel de la chaîne de l’uranium 235. Sa En particulier du plutonium qui ne peut 53, impasse de lOdet concentration peut varier d’un endroit à pas être attribué aux retombées des essais 29000 Quimper l’autre, d’une matrice à l’autre. Mais les nucléaires. Mais cela ne semble pas inté- http://sortirdunucleaire29.free.fr excès découverts par l’ACRO et confirmés resser le groupe Sortir du Nucléaire depuis par d’autres laboratoires, n’ont, à Cornouaille. page 8 Sortir du nucléaire n°36
  9. 9. Selon que vous serez Justicefaible ou puissantLe Réseau "Sortir du nucléaire" proteste contre la condamnationinjuste de son porte-parole : 2 mois de prison avec sursis pour Stéphane Lhomme.Pas de certificat médical, pas de blessé, pas la trappe pour laisser monter unmoindre ecchymose. Pas de partie civile, pas de officier de police pour une irres-plaignant, pas lombre dune "victime". Pas même ponsable tentative darrestationune infraction… et pourtant, cest bien à une peine acrobatique.de deux mois de prison - avec sursis tout de même- que Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau Pour éviter toute chute, Stéphane"Sortir du nucléaire", a été condamné par la Cour Lhomme referme immédiatementdappel de Bordeaux le 19 septembre 2007. la trappe. Le Procureur met alors volontairement sa jambe enPourquoi cette condamnation ? opposition pour tenter dempê- cher la fermeture. LéchafaudageVoici un rappel préalable de quelques autres faits : tangue, le policier redescend,la centrale nucléaire du Blayais (Gironde) a fonc- suivi du procureur. Le militanttionné entre le 1er avril et le 26 septembre 2003 cessera de lui-même son occupa-sans autorisation de rejets chimiques et radioactifs, tion en fin daprès-midi, seraet de pompage deau. Il sagit dun délit passible entendu par la police puis relâchéde deux ans de prison. dans la soirée.Le Préfet et lAutorité de sûreté, qui auraient dû Or, quelque temps plus tard,sanctionner EDF, ont au contraire "couvert" le délit. surprise : le Parquet de BordeauxAussi, le 27 octobre 2003, cest lassociation antinu- - qui est donc capable dagir ! -cléaire Tchernoblaye qui a déposé une plainte poursuit Stéphane Lhomme pour "violences" com-contre la centrale nucléaire du Blayais. Une enquête mises sur le procureur et sur le policier. Pourtant,préliminaire est soigneusement réalisée par la ces derniers ne sont pas parties civiles et ils nontgendarmerie de Blaye, qui transmet le dossier au aucune blessure.Parquet de Bordeaux qui se dépêche… de ne rienfaire. Quatre ans et demi après linfraction grave quils ont commise, les dirigeants de la centrale nucléaireTous les ans, à la date anniversaire du dépôt de la du Blayais ne sont pas inquiétés par le Parquet deplainte, les militants de Tchernoblaye manifestent Bordeaux. Par contre, celui-ci a fait condamnervainement pour demander que justice soit faite. Le sans la moindre justification un militant pacifique27 octobre 2006, pour le 3ème "anniversaire", deux qui ne faisait que... demander justice. "Selon quemilitants tentent doccuper un échafaudage situé vous serez faible ou puissant…"dans la cour du Palais de Justice où ont lieu destravaux. Apportez votre soutien à l’action de l’association TchernoblayeSeul Stéphane Lhomme, Président de lassociation C/o Cinema Utopiaet, par ailleurs, porte-parole du Réseau "Sortir du Place Camille Julliannucléaire", parvient à prendre position à 12 mètres 33000 Bordeauxde hauteur. Il y reste plusieurs heures, avant quun FranceProcureur monte à sa rencontre sous prétexte de Tél : 05 57 95 69 33négocier. En réalité, lhomme de loi ouvre une Site : http://tchernoblaye.free.fr Une lecture indispensable Nous vous invitons à lire lenquête exclusive menée pendant plusieurs années par Stéphane Lhomme : Linsécurité nucléaire: bientôt un Tchernobyl en France ? Ce livre passionnant de 250 pages (déjà un succès de librairie) est paru en avril 2006 aux Editions Yves Michel. Commandez ce livre aujourdhui (lexemplaire: 18 euros - port compris) à: Réseau “Sortir du nucléaire” 9, rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04. Chèque à l’ordre de “Sortir du nucléaire”. Ou sur : http://boutique.sortirdunucleaire.org/ Sortir du nucléaire n°36 page 9
  10. 10. Avoir le nucléaire civil,Interview cest avoir la bombe Monique Sené, cofondatrice du GSIEN (Groupement de scientifiques pour linformation sur lénergie nucléaire) est physicienne, spécialiste du nucléaire, chercheuse au CNRS. Elle dénonce les politiques de développement nucléaire et les mensonges qui couvrent les risques accrus de prolifération de la bombe. Charlie Hebdo : Début sep- Charlie Hebdo : Sarkozy déclare que “lIran doté tembre 2007, la Corée du Nord de larme nucléaire est inacceptable” et dans le acceptait officiellement de même temps, il vend du nucléaire civil à la Libye de démanteler lintégralité de ses Kadhafi. programmes nucléaires. Quelle lecture faites-vous de cette politique ? Est-ce une bonne nouvelle ? Monique Sené : On menace lIran dune main, Monique Sené : En tout cas alors quon vend du nucléaire à Kadhafi de lautre ! cest un pas dans la bonne L’Iran est le grand Satan et Kadhafi serait un ange? direction. La Corée du Nord Mais, il ny a pas plus tard que quatre ou cinq ans, commençait à vraiment man- on disait encore de Kadhafi que cétait un monstre ! quer de nourriture, et les pres- IIl a pratiqué le terrorisme, les tortures, et dun seul sions exercées par la Chine ont coup il se serait racheté une conduite ? Cest une fait leur effet. Maintenant, reste politique du “deux poids, deux mesures” qui n’a à savoir: quel programme la aucun sens. Officiellement, pourtant, Ahmadinejad Corée du Nord va-t-elle et Kadhafi demandent la même chose: laccès au démanteler exactement ? nucléaire civil. Bien sûr que Kadhafi ne va pas dire Quand est-ce quelle va le quil compte construire la bombe avec sa centrale faire? Quelle liberté dinspec- de dessalement ! tion aura lAIEA ? Il faut se méfier des effets dan- Par ailleurs, Kadhafi na pas besoin du nucléaire: nonce, et personne ne peut pour linstant prédire si cette source-là dénergie ne sera pas rentable pour ce démantèlement sera effectif ou non. Il y a tou- son pays. Il peut très bien dessaler avec son pétrole jours eu des allers-retours sur le sujet, et on ne peut ou avec lénergie solaire. Et avec un EPR de 1650 jamais se dire “ça y est, cest enfin terminé”... Mais mégawatts je vois mal ce quil va faire de son élec- disons quau moins on va dans le sens du traité de tricité... Une fois que Kadhafi a les combustibles, il non-prolifération, contrairement à dautres pays peut faire ce quil veut. qui ne font aucun effort pour le respecter… Charlie Hebdo : Comment passe-t-on du Charlie Hebdo : Au même moment, lIran annonce nucléaire civil au nucléaire militaire ? avoir franchi une étape décisive dans son pro- gramme nucléaire: 3000 centrifugeuses denrichis- Monique Sené : On prétend qu’on ne peut pas sement en fonctionnement. Est-ce un signe clair utiliser le plutonium qui sort dun réacteur civil que lIran ne compte pas se cantonner à la produc- pour fabriquer la bombe. Sur cette question, je suis tion de nucléaire civil ? catégorique: cest faux. Ce plutonium a dailleurs été expérimenté par les États-Unis dans les années Monique Sené : Trois mille centrifugeuses, cest 1970: ils ont fait exploser une bombe qui était faite un seuil symbolique: ça correspond au nombre de avec du plutonium venant de combustibles de centrifugeuses nécessaires pour fabriquer de lura- réacteurs civils. Et ça a parfaitement marché... nium enrichi rapidement. Cest-à-dire que, si lIran Autre exemple, lInde: elle avait un contrat de le souhaite, il peut désormais acquérir la bombe nucléaire civil avec le Canada, et elle a gardé de nucléaire dans un délai de un ou deux ans... A par- toutes petites quantités de combustibles usés, qui tir du moment où vous avez les ingrédients, il n’y a lui ont suffi pour extraire la quantité de plutonium plus dobstacles sérieux à la confection de la (quelques kilos) pour réaliser la bombe. bombe, il faut aussi dominer la technologie, mais il On est incapable de dominer la technique nucléaire y a probablement suffisamment de personnes prê- et dempêcher quelle se transforme en arme. Les tes à aider lIran pour que ce ne soit pas un pro- deux technologies, civile et militaire, se tiennent blème... Ce ne sera pas forcément la bombe nec trop pour quil n’y ait pas de glissement. Quand on plus ultra miniaturisée, mais une bombe au moins vend de la technologie nucléaire, on sait ce quon aussi puissante que celles dHiroshima ou de vend. Cest aujourdhui une vraie bagarre que dar- Nagasaki, qui ont fait plusieurs centaines de mil- river à faire comprendre que le nucléaire n’est pas liers de morts. une énergie comme les autres... page 10 Sortir du nucléaire n°36
  11. 11. ProliférationCharlie Hebdo : Monique Sené : Ce nest pas un argument valable.Quels sont les États les plus proliférants ? Leffet de Hiroshima et Nagasaki a été tellement fort quil a conditionné toute la guerre froide. PourMonique Sené : Ce sont surtout les États-Unis, autant, on n’est jamais à labri dun chef dÉtat suf-lAllemagne et lAngleterre qui vendent des élé- fisamment fou ou irresponsable pour faire usage dements sensibles, comme des centrifugeuses. Quant la bombe atomique. Et la prolifération ne faità la France, il y a eu plusieurs tentatives de la part quaugmenter les risques. Pourtant, lHistoire a mon-de nos gouvernements: dans les années 1970, tré que cest toujours le pire qui arrive... On naValéry Giscard dEstaing a vendu à lIrak un réac- aucun moyen de prévoir lavenir. La guerre froide etteur de recherche, donc plutonigène. Mais, en 1981, léquilibre de la terreur sont finis, mais les guerresIsraël bombarde Osirak, le réacteur nucléaire qui continuent. Les États-Unis parlent même dutiliser deavait été construit. L’Irak se retrouve par consé- petites bombes, dites “bombes de champ dequent sans nucléaire. A la même époque, en 1974, bataille”… Dans ce cas-là, pourquoi sarrêter enla France promet au shah dIran de lui vendre des chemin? Ce nest pas nouveau: une fois quon aréacteurs. Mais, quelques années plus tard, laya- ouvert la boite de Pandore, on ne sait plus la refer-tollah Khomeyni déclare que le nucléaire est trop mer. Par ailleurs, on n’a même pas besoin ducher et contraire à lislam: il renonce alors au pro- nucléaire militaire pour faire tout péter : si des terro-jet. Plus tard, cest lAllemagne puis finalement la ristes décidaient de faire sécraser un avion ou plu-Russie qui ont repris les contrats iraniens. sieurs sur une centrale civile, ils nauraient quà seEn ce qui concerne les pays qui ont la bombe sans servir parmi les dix-neuf sites français... Non seule-en avoir officiellement le droit, le Pakistan la doit ment le nucléaire rend les États (ou leurs chefs)aux États-Unis, lInde au Canada, la Chine à lURSS, dangereux, mais en plus il les rend vulnérables.et Israël à la France.Charlie Hebdo : Que répondez-vous à ceux quiréfutent le danger en rappelant que, depuis Propos recueillis par Marine Chanelsoixante ans que la bombe existe, elle na jamais Charlie Hebdo - 12 septembre 2007 honteuxété réemployée depuis Nagasaki ?Libye : un trocAu moment même où les infirmières bulgares expli- Sans compter, bien entendu, laquent à lopinion publique horrifiée les tortures que possibilité de retraiter luraniumle régime de Kadhafi leur a fait subir pendant des irradié et den tirer le plutoniumannées, on apprend quen échange de leur libération nécessaire à la bombe. A moinsla France a proposé au colonel Khadafi, en plus de quon ne croie sérieusement quequelques avions de combat, laccès au nucléaire en notre dictateur va sacheter bruta-lui fournissant une centrale destinée nous dit-on au lement une conduite, ou que,dessalement de leau de mer. comme certains le disent avec un mépris évident pour les Libyens,Quoi de plus généreux en effet, que de fournir de quils seraient bien incapables, auleau douce à la population libyenne ! On comprend contraire des Iraniens, de parvenirque ce soit madame Sarkozy, au titre de sa mission à leurs fins et quil ny a donchumanitaire, qui ait été chargée dapporter la bonne aucun risque.nouvelle à ce cher colonel. Mais de qui se moque-t-on ? Qui peut croire en effet un seul instant que la A ceux qui nous disent que le nucléaire ne doit pasdessalinisation nucléaire de leau de mer est une être réservé au nord de la Méditerranée, on ferasolution raisonnable pour les Libyens alors quils dis- remarquer que la plupart de ces pays nont pas deposent de pléthore de pétrole et de gaz pour dessaler nucléaire (Portugal, Italie, Grèce, Croatie, Bosnie,à bien moindres frais et surtout sans danger leur eau Albanie) ou se posent la question dy renoncer,de mer, sans compter lénergie solaire. comme lEspagne. En acceptant ce troc honteux, nucléaire contre infir-Qui peut croire un instant, pour un pays dont la mières otages, la France expose la communautéconsommation délectricité natteint pas 15TWh, à internationale à des risques totalement inconsidérés,lintérêt dun parc nucléaire alors quun seul réacteur et crée un précédent dangereux qui justifie davanceEPR en fournit une douzaine. En revanche oui, cest le chantage et les revendications de tous les dicta-pour Kadhafi une occasion en or daccéder au teurs fous de la planète.nucléaire, avec la caution de la France. A ceux quinous disent quil sagit de nucléaire civil et que Benjamin Dessus,létanchéité avec le nucléaire militaire est garantie, président de lassociation Global Chanceon rappellera quil suffit de disposer de déchets dun Bernard Laponche,réacteur nucléaire pour réaliser une jolie “bombe expert international en énergie, Global Chancesale”. Source : Libération (Rebonds) du 28 juillet 2007 Sortir du nucléaire n°36 page 11
  12. 12. Prolifération Leau, le nucléaire, le solaire et la Libye... La planète bleue ne manque pas deau puisque 71 % de sa surface est immergée. Mais cest deau douce dont lhumanité a besoin. Toute pénurie est un problème que connaissent beaucoup de pays. Et parmi eux: la Libye. La mer est salée. Il suffit de lui retirer le sel. La Libye dispose déjà dune trentaine dusines de dessalement. Une de plus, pourquoi pas ? Sil est un pays ensoleillé, Surtout en Libye. La place ny manque pas pour cest bien la Libye. installer une centrale solaire photovoltaïque ou Alors pourquoi choisir heliothermodynamique! Il existe de par le monde lénergie nucléaire pour des centrales solaires opérationnelles, en Californie alimenter cette usine ? Est- par exemple. Pourquoi pas en Libye ? Non seule- ce bien raisonnable pour ment la France pourrait vendre une technologie de la France de prendre la production dénergie sans risque, mais elle pourrait responsabilité commer- aussi vendre un procédé de dessalement moins ciale de cette vente? Les vorace en énergie. réacteurs de troisième Deux procédés se partagent actuellement le marché génération tels que celui du dessalement thermique. Le plus répandu est la que la France propose à la distillation multiflash qui donne de leau pure Libye utilisent luranium- après plusieurs opérations de chauffe, de vaporisa- 235 dont les réserves sont tion et de condensation. Lautre procédé, dit de très limitées. Alors si cette losmose inverse, nécessite de filtrer et désinfecter énergie doit être choisie, leau avant de lui appliquer une pression suffisante ne faudrait-il pas que ce pour la faire passer à travers une membrane ne soit pour des pays sans laissant passer que les molécules deau. soleil ? Nouveau procédé primé Les centrales nucléaires sont potentiellement plus dangereuses que tout autre mode de production Un nouveau procédé mis au point par le dénergie donc la sécurité doit être au top niveau. Laboratoire des sciences du génie chimique (LSGC) Pour latteindre, il faut une construction résistant à de Nancy évite un gâchis thermique. Et linvention tous les risques identifiés; le personnel doit bénéfi- ne demande pas dêtre un expert en assemblage, si cier dune formation sans faille. Et sur ces exigences bien que des emplois locaux seraient créés. se greffe le spectre du terrorisme. Même si lédifice Linitiatrice de ce procédé, Viviane Renaudin, a est dune solidité à toute épreuve, si le personnel reçu le Grand Prix pour linnovation de la fondation est hautement qualifié, le risque du terrorisme est à Altran, remis par Frederico Mayor, directeur géné- craindre, outre celui dune guerre. Les Libyens ral de lOrganisation des Nations unies et de Pierre- sont-ils consultés et prêts à prendre ce risque ? Frédéric Ténière-Buchot, Haut conseiller pour leau La réponse a son importance. au programme de lONU pour lenvironnement. Construire lusine de dessalement - utilisant ce Il y a moyen de faire autrement procédé moderne - à proximité dune centrale de production dénergie solaire serait lidéal. Parce que les centrales de dessalement existantes fonctionnent à partir dénergies fossiles (ce quil Hubert Reeves – Astrophysicien faut dorénavant éviter), lénergie de remplacement Source : Le Journal de Montreal - Environnement nimpose pas le recours au nucléaire. 07/08/2007 Le Réseau ouvert sur l’international Pour toute information ou actions importantes concernant l’internatio- nal, merci de prendre contact avec notre Chargé des relations internatio- nales : André LARIVIERE andre.lariviere@sortirdunucleaire.fr Tel. 04 71 76 36 40 page 12 Sortir du nucléaire n°36
  13. 13. Le tritium, rejet polluant Pollutionde lindustrie nucléaire en 2007 ?La question du tritium revient dans lactualité nucléaire en France par plusieurs voies :- une demande dEDF pour augmenter les autorisations de rejet des réacteurs à eau pressurisée (REP)de 45 % dans chaque centrale,- engagement du Parlement, dans la loi de juin 2006 sur les déchets nucléaires, pour une solution sur le stockage descolis de déchets tritiés avant la fin de 2008.- installation du projet ITER à Cadarache, producteur et utilisateur de tritium gazeux.Alors que toutes les autres révisions sont en La Commission Permanente sur les Déchetsbaisse, la quantité de tritium à rejeter dans et Matières Radioactives de l’ANCLIleau de refroidissement par les centrales (Association Nationale des CLI) à laquelle jeserait augmentée dau moins 40 % afin participe m’a chargé, avec Monique Senéde permettre en 2009 lutilisation dun du GSIEN (Groupement de scientifiquescombustible à haut taux de combustion pour l’information sur l’énergie nucléaire),(HTC). Cette augmentation des rejets résulte d’un rapport sur lavancement des recher-de la nécessité de mettre plus de bore et de ches concernant la toxicité du tritium. Il enlithium dans leau du circuit primaire de ressort que les données dont on disposerefroidissement des réacteurs et celle des aujourdhui sur la toxicité du tritium sontpiscines de stockage du combustible. antérieures à 2001. Dans son récent DossierLe tritium, résultant de la transmutation du sur le réacteur à fusion nucléaire ITER ( voirbore et du lithium sous le flux des neutrons, ci-dessous) , le Réseau Sortir du Nucléaireest un isotope de lhydrogène difficile à cite Raoul Dautray, ancien Hautconfiner, qui se retrouve ainsi aisément Commissaire à L’Energie Atomique (CEA),dans leau du fleuve. qui “s’inquiète du devenir du tritium en particulier pour les formes de tritium produit à Cadarache, 2000 fois plusRisque de pollution organiquement lié et pour les expositions radioactif que le plutonium, alors quon nasur l’environnement de tissus à croissance et renouvellement toujours pas mis en service un stockage rapide (cas de lembryon et du foetus)…. définitif des déchets tritiés …”.Lors de la séance du CSSIN (Conseil Supérieur Compte tenu du nombre de travailleursde Sûreté et dInformation Nucléaire) du 31 En résumé, le principe de précaution, inscrit exposés dans chaque pays, des réflexionsmai 2007, pour le représentant d’EDF, il dans la Constitution française, voudrait que sont en cours sur la mise en place détudess’agit d’utiliser un combustible à l’uranium lon attende une meilleure connaissance des épidémiologiques coordonnées au planplus enrichi en le laissant plus longtemps risques sanitaires de diffusion du tritium international, afin daugmenter la puis-dans le réacteur. Le but est de diminuer la dans la nature. Au contraire, on peut sance statistique par rapport aux étudesconsommation duranium et la quantité de se demander si on ne se dépêche pas de épidémiologiques réalisées dans un cadrecombustible usé. À la remarque qu’une prendre des décisions irréversibles avant national (Canada, Royaume-Uni, USA)”.augmentation de quantité de tritium rejeté que les risques soient mieux évalués.annuellement de 45 % en Tricastin, appli- Cette intervention du corps médical Jean-Pierre Morichaudquée aux 17 réacteurs refroidis par le Rhône mamène à vous préciser la nature et la Administrateur du Réseaucorrespond à un facteur cinq, le représen- réalité chimique du radioélément appelé “Sortir du nucléaire “tant de lAutorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a tritium. Le tritium est un isotope de lhydro- j.p.morichaud-fpu@wanadoo.frrépondu qu’il veillera à une répartition équi- gène, il en a donc les propriétés chimiques. ITER, mythes et réalitéslibrée des rejets des différentes centrales le Il est aussi difficile à confiner dans unlong du fleuve. réservoir. Il se présente sous trois formes : hydrogène tritié (HT), eau tritiée (HTO), Un dossier essentiel à diffuser largementDormez en paix, braves gens ! tritium organique (T orga ou OBT). Sous cette dernière forme, il se combine à toutes Commandez et diffusez largement autourEn ce qui concerne la toxicité du tritium, les molécules organiques rencontrées dans de vous le dossier thématique sur ITERje vous livre les conclusions de la communi- la nature. Dans les rivières, il sagit essen- "ITER, un soleil artificiel à portée de main?cation du CEA, Direction Des Sciences du tiellement des micro-organismes, des Mythes et réalités de la rechercheVivant, ce même jour : algues et des poissons. sur la fusion nucléaire". Sa demi-vie radioactive est de 12,35 ans, son Port compris : Unité : 3 euros -“On ne dispose pas à lheure actuelle de don- activité massique de 359TBq/g (térabec- Par 10 : 6 euros – Par 50 : 20 euros.nées expérimentales sur des expositions querels/gramme), soit environ 1000 TBq Chèque à l’ordre de Sortir du nucléairechroniques à faible débit et à faible dose pour 3g. Ce qui fait 2000 fois celle du pluto- 9, rue Dumenge – 69317 Lyon Cedex 04cumulée… Il reste à proposer des valeurs nium, pour une durée de vie 2000 fois plus Ou avec paiement sécurisé sur :d’Efficacité Biologique Relative indiscutables, courte. À vous de choisir . http://boutique.sortirdunucleaire.org/ Sortir du nucléaire n°36 page 13
  14. 14. Des doutes sur la pertinenceBure du site d’enfouissement des déchets nucléaires La Commission nationale dévaluation a rendu son rapport sur lannée 2006 sur les recherches menées par lAndra à Bure. Plusieurs points suscitent des interrogations. La CNE (Commission nationale dévaluation) est encore sur la quantité de gaz formé par corrosion. lorganisme chargé "dévaluer" les travaux menés Ce problème des gaz naurait été pris "à bras Ie par lAndra sur le site de Bure dans la Meuse. corps par IAndra que depuis quelques années." Composée de douze membres, elle est présidée par Ainsi la CNE conclue qu"il ne sera pas facile, dans Bernard Tissot, faisant partie, entre autres, de un court laps de temps, de conduire simultanément lAcadémie des sciences. Elle a publié son premier et en cohérence ces efforts considérables de recher- rapport annuel, remis au gouvernement le 2 juillet che et de développement." 2007, dans le cadre institué par la nouvelle loi du 28 juin 2006. Dans ce rapport, on trouve notam- Des études pourtant nécessaires pour savoir com- ment des commentaires de la CNE qui peuvent une ment Ie futur ouvrage se comportera dans le temps. nouvelle fois semer le doute sur la pertinence du choix de lenfouissement en profondeur des Situation sanitaire déchets nucléaires. Le rapport relève également que certains "phéno- Ainsi, la CNE rappelle "quon ne dispose pas dune mènes inattendus" ou "plus amples que prévus", longue expérience provenant de travaux souter- ont déjà été observés comme la formation de frac- rains dans des argiles indurées profondes." Les tures lors de lavancement des galeries et des conséquences dévénements pouvant se produire à déformations. Lorganisme estime ainsi que 2009 Bure seraient donc difficilement prévisibles. "Cette est une date un peu prématurée pour "que ces incertitude, au moins pour ce qui concerne léchelle questions soient complètement maîtrisées." locale, doit être gardée à Iesprit", poursuit le rap- port. Un peu plus inquiétantes sont les remarques Autre point qui risque dapporter de leau au mou- sur les solutions techniques envisagées pour la lin des opposants au projet, le problème du temps. sûreté, la réversibilité et lingénierie minière. Cest En effet, le document indique clairement que lim- en 2009 que ces options doivent être présentées. pact sur lenvironnement sur de grandes échelles de temps reste problématique. "Lextrapolation des Or, la CNE indique que "létat des connaissances propriétés des matériaux à des durées bien plus scientifiques na pas encore atteint le degré de longues pose un problème de méthode scientifi- maturité nécessaire à un choix assuré de solutions que", avance la CNE. Et de citer les ouvrages souter- techniques." Ces solutions portent sur Ie comporte- rains qui sont conçus pour une durée inférieure au ment thérmo-hydro-mécanique de la roche ou siècle alors que la radioactivité des déchets © M. Leers Bure : Galerie à 490 m sous terre. page 14 Sortir du nucléaire n°36
  15. 15. Burenucléaires peut durer des centaines dannées. "Onobserve que la prédiction de nombreux phénomènesnaturels reste encore incertaine", rappelle ainsi lacommission.Les interrogations portent également sur la santédes populations. Jugées "prioritaires", ces préoc-cupations font lobjet de propositions de la CNE. Asavoir la création dun "état initial de Ia situationsanitaire et sociale dans la region Meuse-Haute-Marne", car visiblement, et contrairement à ce quelon pourrait penser, on ne dipose pas encore de cetype de document.Le rapport de la commision est disponible sur le siteinternet de la Documentation française (collectiondes rapports publics)http://www.ladocumentationfrancaise.fr Bertrand Puysségu La Croix de la Haute-Marne - 31.08.07 Les opposants passent à lactionLes opposants au labo de Bure ont réalisé toute unesérie d’actions au cours de l’été 2007. Après unstage sur la "désobéissance civile", ils ont montéun canular à Houdelaincourt (Meuse) en annonçantla venue de délégations étrangères "suspectes".Cette commune a donc reçu la visited "Américains" et de "Libyens", dont le "colonelKhadafi", venus déposer leurs (faux) déchets sur vigoureusement ne manquent pourtant pas de bonlun des sites de forage de lAndra... Le lendemain, sens et de légitimité : NON à lenfouissement deles opposants ont investi lhypermarché Leclerc de déchets dont on sait tous dores et déjà quil estSaint-Dizier pour une dégustation de champagne irréversible - NON à lenfouissement des responsa-"Champanium". Enfin, ils se sont rassemblés pour bilités des générations actuelles - NON à un pariune marche la "Transmutance". complètement fou qui met inéluctablement en péril les générations à venir. A voir : OUI à une gestion plus raisonnée des déchets exis- “TOUS N’ONT PAS DIT OUI” tants - OUI à dautres modes de production énergé- tique - OUI au principe de précaution - OUI à la sor-Depuis 1980, l’industrie nucléaire, dépassée par la tie du nucléaire, nécessaire et impérative…gestion de ses propres déchets, cherche à enfouir Ce n’est pas nouveau, démocratie et nucléaireles plus toxiques. Ceux dont la période de décrois- n’ont jamais fait bon ménage… le film d’Alain Riessance radioactive pourrait se prolonger - au delà retrace la lutte des hommes et des femmes qui,des activités humaines terrestres - pendant des depuis 1994 dans un petit coin perdu de lest de lamilliers d’années. France, s’opposent au rouleau compresseur duFace à de nombreuses tentatives d’enfouir (dans le lobby nucléaire.Gard, dans la Vienne), la réponse des populations atoujours été NON. Film : “Tous n’ont pas dit oui”En Meuse et en Haute-Marne, dans le cadre abusif Durée : 26 mnde la loi “Bataille”, les élus locaux ont dit OUI. Réalisation : Alain Ries - ries.a@club-internet.frContre l’avis des habitants de la région et soutenus Musiques : Patricia Dalliopar une manne financière conséquente, ils ont http://www.patriciadallio.com/accepté que dans leur région sinstalle d’abord un Auteur du Cd audio “D’où vient l’eau des pluies”.laboratoire de recherche, puis un centre d’enfouis-sement des déchets à vie longue. Vite ! Commandez ce DVD en envoyant un chèque de 11 euros à :Autour du site retenu par lAndra (Agence natio- Réseau “Sortir du nucléaire”nale pour la gestion des déchets radioactifs) à BURE 9, rue Dumenge 69317 Lyon Cedex 04.dans le sud meusien, les populations locales ont Ou dans la boutique en ligne :vivement réagi. Les arguments qu’elles opposent http://boutique.sortirdunucleaire.org/ Sortir du nucléaire n°36 page 15
  16. 16. L’heure est au bilanAllemagne pour la loi allemande sur les énergies renouvelables Le ministère fédéral allemand de lEnvironnement (BMU) a présenté un rapport dévaluation flatteur des résultats de lapplication de la loi allemande sur les énergies renouvelables (EEG) entrée en vigueur le 1er avril 2000. Les moyens choisis par lAllemagne pour favoriser Pour le BMU, la loi allemande pour la promotion des la production délectricité issue de sources déner- énergies renouvelables a également eu des retom- gie renouvelable se sont avérés extrêmement béné- bées économiques positives. Les énergies renouvela- fiques. Cette conclusion est le résultat de l’évalua- bles sont en effet un facteur considérable dinvestis- tion de la loi sur la promotion des énergies renou- sement et sont devenues un secteur majeur pour velables (Erneuerbare-Energien-Gesetz ou EEG), lexportation. Neuf milliards deuro ont ainsi été dont le rapport complet a été présenté début juillet investis dans des installations en Allemagne en 2006. 2007 par le ministère fédéral allemand de Le BMU estime que plus de 214 000 personnes ont été lEnvironnement (BMU). Selon Sigmar Gabriel, employées dans le secteur grâce à lEEG. Par ailleurs, ministre fédéral, la EEG est un grand succès en ter- plus de 70% des éoliennes produites en Allemagne mes de protection du climat, dapprovisionnement sont exportées et le BMU estime que les perspectives énergétique et demploi. Grâce à ce texte, les fabri- du secteur photovoltaïque, se développant dune cants allemands ont atteint une position domi- manière semblable, sont prometteuses. nante sur cet important marché, a-t-il ajouté. L Allemagne est ainsi devenue au cours des 10 der- Une position dominante nières années un leader sur le marché mondial de lénergie éolienne et semble prendre la même voie Entrée en vigueur le 1er avril 2000 et modifiée en dans le photovoltaïque et les centrales électriques à 2004, l’EEG est le résultat de la transposition de la biomasse. directive européenne relative à la promotion des énergies renouvelables dans le secteur de lélectri- Néanmoins, l’évaluation de l’EEG a démontré que le cité. Elle regroupe toutes les dispositions relatives mode de soutien de certains secteurs doit être au développement de l’énergie hydraulique, de la adapté pour mieux les développer et fournir dau- biomasse, du biogaz, de la géothermie, de l’éolien tres incitations à linnovation. C’est le cas par et du solaire. Elle a permis de porter la part des exemple de lénergie éolienne en mer. énergies renouvelables dans la production électri- que allemande de 6,3% en 2000 à 12% en 2006. F.ROUSSEL-LABY L’objectif fixé par cette loi qui demandait que la Actu Environnement part d’électricité produite à partir de sources renouvelables atteigne 12,5% en 2010 a même déjà Allemagne : été atteint en 2007 et sera peut-être même dépassé. Le ministre allemand est donc très confiant pour l’atteinte du second objectif fixé à 20% en 2020 et à 400 000 emplois seront créés d’ici 2020 45% en 2030. Une dernière réévaluation récente de l’étude démon- Outre la réduction des émissions de gaz à effet de tre que 235 000 personnes sont actuellement serre et l’augmentation de l’efficacité énergétique, employées dans le secteur des énergies renouvelables les 27 pays membres de lUnion européenne ont en en 2006 (20 000 de plus que ce qui était annoncé effet pris lengagement collectif de faire passer la dans la première évaluation de juillet 2007 !). En part des énergies renouvelables dans la consom- deux ans, le nombre d’emplois créés a atteint une mation totale dénergie de 6,5 à 20% dici à 2020. progression de 50% ! D’après cette étude, le chiffre pourrait atteindre 400 000 emplois permanents en Côté émissions de CO2, le BMU estime que l’EEG a 2020 ! Alors quand est-ce qu’on s’y met en France ? permis d’éviter les émissions de 45 millions de ton- nes en 2006 soit 8 millions de tonnes supplémen- Il est possible de télécharger l’étude complète taires par rapport à 2005. Selon le ministère, lEEG (en allemand) sur le site du BMU : contribue de manière significative à la protection http://tinyurl.com/22xozg du climat. page 16 Sortir du nucléaire n°36

×