Le populaire 21 septembre

480 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
480
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le populaire 21 septembre

  1. 1. Le_Populaire_87 Mercredi 21 Septembre 20111/3 PRIMAIRES. Elle veut être « plus percutante» lors des prochains débats Ségolène Royal à loffensive sociation Désirs davenir, A Limoges hier soir, Ségo- « La culture et après le premier débat té- nest naturellement pas léducation, lévisé entre candidats so- lène Royal est venue à la cialistes aux primaires, rencontre des citoyens ex- passée inaperçue. A la pas la drogue » pliquer le ({contrat avec la gare des Bénédictins où Quelques minutes plus elle analyse : « On me dit Nation)} quelle a rédigé et, elle était descendue du tard, dans le centre com- que je nai pas été assez bien sûr, dédicacé. train qui lamenait de Pa- mercial de Corgnac où la agressive, mais le sérieux ris, lancienne candidate à foule samassait pour voir de la fonction présiden- ----M-a-rc-e-I-O-ud-ot---- la présidentielle avait déjà en vrai la candidate et fai- tielle saccommode mal de marcel.audat@centrefrance.cam provoqué un attroupe- re des photos, Ségolène lagressivité. Lors des pro- ment spontané, de nom- Royal a rappelé au cours chains débats, croyez-le, je C est la formule dun breux voyageurs se retour- dun bref point presse: serai plus percutante. Je "dialogue-dédica- nant sur son passage: « Ma candidature vient de préciserai par exemple ma ce" avec les lecteurs « Tas vu, cest Ségolène », loin. Jai fait leffort décri- position sur un point que et les électeurs que Ségo- disait cette dame à sa pe- re un contrat avec la Na- je nai pu aborder lors du lène Royal, présidente de tite- fille. Un autre voulait tion (Lettre à tous les rési- débat faute de temps, la la région Poitou-Charentes lentretenir coûte que coû- gnés et indignés qui dépénalisation du canna- et candidate aux primaires te des « dégâts commis veulent des solutions, ndlr) bis. Jy suis farouchement socialistes, avait choisie par Sarkozy et que vous et je suis ici, comme opposée, car mon pro- pour son passage à Limo- allez devoir réparer », in- ailleurs, pour expliquer le gramme, cest la culture et ges, hier. Dans le centre sistait -il. chemin que nous devons léducation, pas la dro- commercial de Limoges- emprunter. » Cinq jours gue! » .• Corgnac, sa venue, organi- POPULARITÉ. Ségolène Royal a pu mesurer, lors de son passage à Limoges, sa popularité intacte, sée avec laide de son co- malgré des sondages pour lheure défavorables, à trois semaines des primaires. PHOTO BRUNO BARLIER mité de soutien et de las- Limoges ~ POL 1T 1QUE LEcho 87 ({I!espérance» de Ségolène Royal en campagne à Corgnac Candidate aux primaires socialistes, lélue du Poitou-Charentes était hier à Limoges. « Ségolène Royal est là, au cœur du pacte républi- proue du navire socialiste. venue à Limoges dialoguer, elle vous attend 1» cain», «garantiraux Français Cinq ans plus tard, et même rencontrer la population, Dans les allées du la sécurité», celleque lon dit si les enquêtes statistiques ne comme les salariés de GBM centre commercial de Cor- moins portée par lesvents fa- font delle quun troisièmeou quelleencourage dans leur gnac, un militant rameute les vorables, mène sa barque en quatrième choix, la présiden- volonté de reprendre leur en- consommateurs autour de brouillant les repères : un te du Conseilrégional de Poi- treprise en scop. «Pour em- cellequi severrait bien à nou- coup à gauche, un coup à tou-Charentes est toujours pêcher les fermetures dusine, veau tête de gondole aux pro- droite. décidée à braver la tempête il faut encourager les formes chaines présidentielles. «Je du scrutin suprême. Et pro- économiques alternatives et La manœuvre lui a déjà si madresse aux indignés et met que, pour la deuxième rentables.» Le public présent bien réussie. En août 2006, aux résignés, explique-t-elle, manche télévisée des pri- adhérera-t-il aux propos de soùs leffet dun premier son- et je leur dis de ne pas perdre maires, elle entrera «dans le licône médiatique ? «jirai dage faisant dellelunique re- espoir.» Déclinant son pro- vif du débat : la dépénalisa- voter et je sais déjà pour qui» cours capable de vaincre Ni- gramme, «faire de la France tion du cannabis, cest irres- affirme un passant poussant colas Sarkozyau second tour un pays dentrepreneurs», ponsable. Pour les jeunes, je un caddie plein de bouteilles de lélection présidentielle, «protéger le pouvoir dachat veux de la culture, de léduca- deau. «Soifdespérance»? SégolèneRoyal sevoyait pro- en bloquant lesprix de léner- pulser comme figure de tion, pas de la drogue.» J.O. gie», «faire de la France la Avant den découdre, elle est première puissance écolo- AU CENTRE COMMERCIAL DE CORGNAC À LIMOGES, Ségolène Royal est venue pour un dialogùe-dédicace avec la gique», «remettre léducation population. (Photo v.T.)
  2. 2. Le_Populaire_8? Mercredi 21 Septembre 20112/3 PRIMAIRE PS • Ségolène Royal croit toujours en ses chances, malgré les sondages défavorables « Il faut organiser le sursaut» Candidate à la primaire du PS après lavoir été à lélection présidentielle en 2007, Ségolène Royal mène campagne. Après Limoges hier, elle sera .aujourdhui, dans .Ie ~uy-de.: tre les banques au service Dôme à la rencontre dhabitants et de syndicalistes. A du développement des Clerm~nt-Ferrand, elle signera sa Lettre à tous les révoltés PME, quitte à leur recon- et aux indignés qui veulent des solutions. naître un droit à lerreur. Je veux remettre léduca- conviction est partagée ? quon leur dit quavec les INTERVIEW tion au cœur de mon pro- Les Français sont en at- dettes et la spéculation fi- jet. I;école a été trop fragi- Xavier Panon tente dune espérance et nancière, il ny a rien à fai- lisée. Il faudra rétablir vite comptent sur moi, car ils re, que la politique ne sert lannée de formation des S égolène Royal est savent que je ne suis pas plus à rien. Je dis que la enseignants. convaincue de tenir une girouette. Ils connais- politique peut encore re- un discours de vérité sent mon exigence de la trouver des marges de • Notre modèle dÉtat provi- qui finira par payer. sécurité, de la valeur tra- manœuvre. dence est en crise depuis vail, mon attachement à la longtemps. Comment y ré- • Nest-ce pas trop dur, • Ils expriment pourtant une Nation, ma volonté de re- pondez-vous? Il faut réin- après avoir disputé la finale forte défiance envers les venler lÉlal providence, mettre les banques au pas, en 2007, de vous retrouver politiques. Oui, énorme. de conduire la révolution mais pas laffaiblir. Je suis dans cette primaire délica- Cest le grand danger de à la fois contre lassistanat verte. te? Non, au contraire. Jai labstention et des votes et contre laffaiblissement de lexpérience, une force Je me bats depuis des extrêmes. Je pense être la des services publics. Il faut intérieure, de la détermi- années pour ces valeurs, mieux à même dêtre de- dabord les garantir aux nation et de la conviction. parfois sous les quolibets. vant le FN au premier gens avant de leur deman- Ma candidature vient de Je continue mon chemin, tour. Les catégories der dassumer leurs res- loin. Jai connu des droit. Les Français choisi- moyennes et modestes ne ponsabilités. échecs, mais je poursuis ront une personnalité co- veulent plus des recettes un travail de fond depuis hérente dans son action, • Mais la facture est bien politiciennes. Dans la crise des années. Il débouche qui dit toujours la vérité, là. Oui, cest pour cela que économique, il faut quel- sur mon livre programme. sans double langage. je propose que toute dé- quun dinsubmersible, Je me sens solide et cohé- pense nouvelle soit gagée • De vos visites en province, courageux, déterminé. Les rente pour proposer ma par une économie, sans retirez-vous une impression Français peuvent me faire oublier la recette de la lut- vision de la France et des nouvelle par rapport à confiance. solutions efficaces. te contre la fraude fiscale. 2007? Je vois un véritable • Ils veulent quon réponde • Pourtant, selon notre son- appauvrissement. Ce qui • La tension monte entre dage dhier, vous êtes jugée me frappe le plus, cest ce à leurs préoccupations et Aubry et Hollande. Que leur peu convaincante. Cest un sentiment de précarité, la mettent gauche et droite conseillez-vous? Ils font ce peur de tomber. Il faut dans le même sac. Je veux quils veulent. Je madres- sondage sur notre premier stopper ce déclin et orga- leur montrer que gauche se aux Français. Ils sau- débat de la primaire. Je ne et droite, ce nest pas pa- ront apprécier ce sens des niser le sursaut. lai pas abordé comme de reil. Dès mon élection, ils responsabilités. Cela dit, le la téléréalité. Jai choisi • Des indignés ou des rési- doivent voir leur vie jour venu, je ferai aussi non de polémiquer avec gnés, lesquels sont les plus saméliorer. Mes premières part de mes désaccords, les autres, mais de dire la nombreux? Ils sont parfois mesures seront de bloquer par exemple avec la pro- vérité de mon engagement les mêmes. Indignés par les prix de 50 produits de position irresponsable de et dexpliquer mes solu- les inégalités, les hausses première nécessité, den- Martine Aubry sur la léga- tions. de prix, la précarité du cadrer les loyers, de met- lisation du cannabis .• travail et résignés parce • Et vous pensez que votre SEGOLENE ROYAL. « Les Français comptent sur moi ». PHOTO BEP
  3. 3. Le_Populaire_8? Mercredi 21 Septembre 20113/3 Le Populaire 23 PRIMAIREUPS • Les ségolinistes D creusois peu nombreux, mais motivés Royal, « candidate du peuple » Les soutiens de Ségolène jardin de Martine Aubry. lence ». blique et indépendante de Royal dans la primaire du « Cest la candidate du Pierre angulaire du so- notation» ou encore « la PS sorganisent pour diffu- peuple, sil y a une forte cialisme, elle veut aussi publication de la liste des ser les propositions et enga- participation lors de la miser sur léducation, an- banques et organismes gements de leur candidate. primaire du PS, elle sim- nonçant notamment « le qui ont spéculé sur la det- posera », ajoute-t-elle, rétablissement de la 2 an- te des États ». Julien Bigay confiante, avant de pré- née de formation à En plus de ce livre-pro- j u 1 ien.b igay@centrefrance.cam senter « les 6 axes quelle a lIUFM ». Un regard vers la gramme - et de celui du définis comme prioritaires jeunesse qui se tourne PS quelle comme tous les L écharpe bleue, blan- vers la banlieue, « une autres candidats ont ap- pour la France ». che ou rouge autour partie de la solution », où prouvé - Ségolène Royal du cou et la motiva- Sur le plan économique, Ségolène Royal veut « faire la présidente du Poitou présente un « contrat avec tion chevillée au corps, les veut « développés les mi- la nation », lancé solennel- soutiens creusais à Ségolè- de la France un pays den- cro-crédits et les bourses lement lors dune réunion ne Royal, candidate à la trepreneurs pour réduire pour entreprendre ». à Montreuil le 10 septem- primaire du PS, battent le la dette », avec « la créa- Côté sécurité, la candi- bre. En dix points, elle rappel. La présidente de la tion dune banque publi- date reformule notam- réaffirme ses engagements région Poitou-Charentes que dinvestissement pour ment sa proposition de principaux et promet la et ex-candidate à la prési- les PME ». Globalement, 2007, « un encadrement création dune instance de dentielle de 2007 vient de « les banques doivent militaire éducatif des jeu- contrôle de son travail: leur fournir un support obéir et non plus com- nes délinquants », une un « comité de surveillan- programmatique avec son mander ». Pour soutenir idée reprise la semaine ce des engagements, dont livre Lettre à tous les indi- les plus pauvres, elle pro- dernière ... par Nicolas les membres seront dési- gnés et résignés qui veulent pose « un blocage des prix Sarkozy. À léchelle inter- gnés à parité par la majo- des solutions. sur lénergie et les pro- nationale, celle qui est ac- rité et lopposition ». Un « contrat avec duits de première néces- tuellement vice-présidente Avec tout cela, les ségolé- la nation» sité ». de lInternationale socia- nistes en sont sûrs, « elle « Ségolène Royal a envie, La candidate promet liste, milite pour « une ac- est la mieux placée pour elle, dêtre présidente» af- aussi de « faire de la Fran- tion européenne offensi- battre Nicolas Sarkozy ! » • firme dabord sa manda- ce la première puissance ve », illustrée par « la taire creusoise Cécile For- écologique dEurope », en création dune agence pu- tineau, lançant une pierre, misant sur linnovation MANDATAIRE. Cécile Fortinau (écharpe blanche) est la repré sans la nommer, dans le avec « des filières dexcel- sentante de Ségolène Royal en Creuse. STÉPHANE LEFÈVRE

×