Une action chrétienne dans un monde en détresse
Rapport annuel
2013-2014
Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page1
2
NOS PARTENAIRES
AGISSENT LÀ-BAS
Grâce au travail de nos partenaires
locaux dans 40 pays, avec le soutien de
plus de 11 6...
3
Nous allons aborder, pour le SEL, la dernière
partie de notre premier plan stratégique « Hori-
zon 2015/2016 ». Auparava...
4
Association de loi 1901, le SEL est reconnu
d’intérêt général. Sa gouvernance est assu-
rée par un Conseil d’Administrat...
5
I Après une baisse de 4% l’an passé
(due entre autres à un legs exceptionnel
l’année précédente) les dons ont atteint
4 ...
6
Les ressources financières du S
L’AFFECTATION DES 4,91 MILLIONS DE DONS REÇUS AUX
PARRAINAGE
3 216 000 € ont été reçus p...
7
u SEL
AUX MISSIONS SOCIALES
AUTRES DONS :
• Dons non affectés : 2 % (87 000 €). Ce sont les dons
reçus sans affectation ...
CENTRÉ SUR CHRIST – POUR L’ENFANT – EN COLLABORATION AVEC L’ÉGLISE
Les programmes de parrainage donnent
la priorité à l’ac...
9
FAITS MARQUANTS
I Au Burkina Faso, la barre des 1 000
enfants parrainés par des parrains en
France a été dépassée, tout ...
10
Partageretchangerla vie
d’unecommunauté
Le SEL participe au financement de projets
de développement visant à améliorer ...
FAITS MARQUANTS
11
I Au total, 32 projets ont été visités par
un représentant du SEL dont tous les
projets de soutien alim...
12
En cas de crise (tsunami, trem-
blement de terre, guerre...), nos
partenaires habituels nous lancent
un appel à l’aide....
13
Travaillerensemble
et conjuguernosforces
Le SEL est membre de l’al-
liance Integral depuis 2003.
Integral regroupe aujo...
14
Partager...
aussiavecnotrepublic
Sensibiliser le public chrétien en France aux problématiques de développement et promo...
I Le nombre de délégués du SEL est
passé à 87 au cours de l’exercice
2013/2014. Une rencontre a permis de
rassembler une p...
16
Ilspartagentlacause
des plusdémunis
Le partenariat avec Yohan Salvat, auteur,
compositeur, interprète et arrangeur de
m...
17
LILIANE, ANDRÉ ET LES AUTRES…
I Liliane a fait une collecte à l’occasion de ses 50 ans et a récolté 1000 € pour les
pro...
EMPLOIS
TOTAL DES
EMPLOIS AU
31/03/14 =
COMPTE DE
RESULTAT
Affectation par
emplois des
ressouces
collectées auprès
du publ...
19
3 641 022 € ont ainsi été versés à l’ensemble de nos
partenaires et 527 403 € ont servi aux coûts directs
de nos missio...
Merci à toutes celles et ceux
qui soutiennent fidèlement l'action du SEL
et de ses partenaires chrétiens
et contribuent à ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport annuel du SEL 2013-2014

975 vues

Publié le

Chaque année, le SEL publie un rapport pour tenir compte de l'activité du SEL et de ses partenaires.
Ceci pour vous informer, mais aussi car la transparence financière nous est très importante.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
975
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
547
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport annuel du SEL 2013-2014

  1. 1. Une action chrétienne dans un monde en détresse Rapport annuel 2013-2014 Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page1
  2. 2. 2 NOS PARTENAIRES AGISSENT LÀ-BAS Grâce au travail de nos partenaires locaux dans 40 pays, avec le soutien de plus de 11 600 personnes surtout en France, 65 nouveaux projets de développement ont pu être mis en œuvre et 598 enfants supplémentaires ont trouvé un parrain. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page2
  3. 3. 3 Nous allons aborder, pour le SEL, la dernière partie de notre premier plan stratégique « Hori- zon 2015/2016 ». Auparavant et durant cette période écoulée, grâce à un soutien renou- velé de nos amis et donateurs, nous avons vu se développer nos diverses mis- sions sociales. En effet, malgré la crise, les dons reçus par le SEL ont augmenté de 6%, ce qui nous a permis de soutenir une centaine de projets de développement, de faire face à plu- sieurs situations d’urgence, ainsi que de nous rapprocher de l’objectif pour 2015 des 9000 enfants parrainés, en collaboration avec Com- passion International. Chaque jour, nos équipes sont mobilisées et la qualité du travail fourni nous rend fiers, en tant qu’administrateurs, de pouvoir y être associés. Le monde dans lequel nous vivons apparaît de plus en plus dangereux pour les plus dému- nis. Les risques doivent pouvoir être en per- manence appréhendés et requérir notre vigi- lance. Notre prochain plan 2016 – 2020 devra prendre en compte ces données. D’ores et déjà, 5 orientations feront l’objet de nos prochaines actions : • Accroître notre audience • Renforcer nos relations avec nos donateurs • Développer nos partenariats avec des acteurs majeurs partageant notre vision et nos valeurs • Veiller à développer nos missions de manière équilibrée afin de réduire notre exposition aux risques potentiels • Adapter en permanence nos moyens et nos structures pour répondre aux condi- tions des défis que nous voulons relever. Tout un programme qui demande humilité de notre part et persévérance dans le soutien nécessaire au SEL. Claude GRANDJEAN MOT DU PRÉSIDENT : Je suis heureux de vous trans- mettre notre rapport annuel 2013/2014. Il est le premier sous cette forme, et a pour ambi- tion de vous informer en toute transparence sur ce que nos partenaires et nous-mêmes tentons de réaliser jour après jour pour améliorer les condi- tions de vie de dizaines de milliers de personnes en situation de vulnérabilité. Ce rapport est aussi l’occasion de remercier chaleureusement tous ceux et toutes celles qui, ici, depuis peu ou depuis longtemps, apportent leur soutien aux actions de nos partenaires locaux chré- tiens : sans relâche, ils témoignent de l’amour de Dieu autour d’eux, en essayant de répondre au mieux aux besoins de leurs compatriotes et en voulant apporter une réelle espérance. Sans eux rien ne pour- rait se faire, ils accomplissent un travail remarquable, ceux qui les rencontrent peuvent en attester. Et par-dessus tout, gardons les yeux fixés sur Dieu, Lui qui connaît la situation de chaque enfant, de chaque personne, même dans les pires conditions, et qui appelle à la transformation, eux là-bas, nous ici, pour vivre ce qu’Il nous demande - pratiquer la justice, aimer la miséricorde, et marcher humblement avec Lui. Patrick Guiborat MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page3
  4. 4. 4 Association de loi 1901, le SEL est reconnu d’intérêt général. Sa gouvernance est assu- rée par un Conseil d’Administration (CA) élu par les membres de l’Assemblée Géné- rale. Il est actuellement composé de 9 mem- bres qui se réunissent environ tous les 2 mois, avec la participation régulière de plusieurs invités. En outre, 5 membres du CA composent le Bureau qui se réunit en fonction des besoins. Chaque administrateur contribue bénévolement, par ses compé- tences variées, tant dans le monde protestant que séculier, à la stratégie et à la bonne gestion de l’association. Par délégation du Conseil d’Administration, le Directeur Général assure le pilotage des décisions et orientations définies conjointe- ment, et notamment le plan stratégique “Horizon 2015/2016”. Une vingtaine de salariés, aux multiples domaines de compétences, se consacrent au déploiement des missions sociales du SEL. Le management, basé sur les valeurs chrétiennes, favorise la concertation et le travail en équipe, ainsi que l’accomplissement professionnel de chaque salarié tout en visant la meilleure efficacité possible. Depuis 1980, le SEL, association protestante de solidarité inter- nationale, vise à améliorer les conditions de vie de personnes et de populations en situations de pauvreté dans les pays en développement. GOUVERNANCE ET PILOTAGE Les comptes sont certifiés chaque année par un commis- saire aux comptes et validés en Assemblée Générale. En 2014, le SEL comptait 608 membres. Le SEL Un Commissaire aux Comptes (Deloitte) audite les comptes annuels, présentés en Assemblée Générale, et les procédures internes liées aux finances. Périodiquement, deux pro- cédures d’auto-évaluation sont menées distinctement avec des inter- venants externes (Compassion et Integral). Sur le terrain, les programmes de parrainage et les projets de dévelop- pement sont régulièrement visités et audités, soit par le SEL, soit par Com- passion ou par des auditeurs externes. NOTRE VISION : Un engagement chrétien responsable contre la pauvreté : • Ici avec vous, • Là-bas avec des partenaires locaux, • Ensemble, pour une action chré- tienne dans un monde en détresse. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page4
  5. 5. 5 I Après une baisse de 4% l’an passé (due entre autres à un legs exceptionnel l’année précédente) les dons ont atteint 4 913 374 €, soit une hausse de 6 %. Dans la conjoncture difficile actuellement en France, les dons faits aux associations et fondations françaises ont augmenté en moyenne de 3,9 % en 2013 (source : France générosités). Comparativement, cette fidélité à l’égard des actions du SEL n’en est que plus remarquable. Cette fidélité se traduit par plus de 85 % de versements financiers sous forme de prélèvements automatiques. Cette confiance a été attestée dans l’étude d’image réalisée fin 2013. Sur un échantillon de 1400 personnes, 98,5 % expriment leur pleine confiance au SEL. La communication avec le public en France se développe. De nouvelles intiatives, déployées dans le cadre de la campagne « Partager, ça change tout. Pour eux, pour nous. » ont permis de sensibiliser et d’en- gager davantage le public chrétien en France. Plus de 2 000 nouvelles personnes sont entrées en contact avec le SEL. LA RELATION AVEC LES ÉGLISES SE RENFORCE I Courant 2013, un secteur s’attachant plus particulièrement aux relations avec les églises du monde protestant, notam- ment évangélique, a vu le jour et s’est formellement structuré. I Un code de déontologie a été rédigé : visant à une plus grande cohérence entre les 200 personnes portant l’image du SEL, ce document a été conçu afin de permettre à chacun d’avancer dans la même direction, fidèle aux valeurs de respect et d’écoute, de transparence et d’intégrité. I Un chantier « nouveau système d’in- formation » est lancé : l’étude de l’exis- tant et des besoins, ainsi que l’étude de la meilleure solution, en lien avec Compassion international, ont pu être lancées au cours de l’exercice écoulé. C'est un chantier majeur et indispensable pour l'avenir du SEL. FAITS MARQUANTS 2013-2014* * L'exercice comptable du SEL va du 1er avril au 31 mars. LE SOUTIEN FINANCIER AU SEL A PROGRESSÉ DE 6 % Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page5
  6. 6. 6 Les ressources financières du S L’AFFECTATION DES 4,91 MILLIONS DE DONS REÇUS AUX PARRAINAGE 3 216 000 € ont été reçus pour la mission de parrainage, répartis comme suit : • parrainage simple : 85,6 % • parrainage plus : 8,1 % • cadeaux individuels de Noël : 5,3 % • dons sur parrainage : 0,8 % • parrainage d’étudiants : 0,2 % Les dons pour le par- rainage simple sont en augmentation de 3,7 % en valeur. URGENCE Plusieurs urgences ont marqué cet exercice comptable. Nos donateurs ont été sensibles à nos appels : 255 000 € ont été reçus pour : • Les Philippines : 87,5 % • La Centrafrique : 5,8 % • La Syrie : 3,7 % • Le Mali : 1,5 % • L’Inde : 0,9 % • Le RD Congo : 0,6 % 65% 5% Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page6
  7. 7. 7 u SEL AUX MISSIONS SOCIALES AUTRES DONS : • Dons non affectés : 2 % (87 000 €). Ce sont les dons reçus sans affectation particulière qui permettent au SEL de répondre aux besoins non couverts par les dons affectés. • Fondation du protestantisme : 2 % (87 000 €). Le compte abrité à la Fondation du protestantisme reçoit des fonds qui financent les actions du SEL. • Défi Michée : 1 % (40 000 €). Ces dons ont été affectés à la mission de sensibilisation qui soutient les actions du Défi Michée. PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET DE SOUTIEN ALIMENTAIRE 1 227 000 € ont été récoltés pour la mission des projets de développement en Afrique francophone et Haïti, dont voici la répartition : • Soutien alimentaire (Ticket-Repas) : 44,9 % • Développement général en Afrique : 29,2 % • Eau : 9,2 % • Agriculture : 5,6 % • Santé : 5 % • Microcrédit : 4,7 % • Développement en Haïti : 1,4 % Les dons sont en progression sauf pour l’eau et l’agriculture bien que ces 2 secteurs restent privilégiés. 5% 24% Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page7
  8. 8. CENTRÉ SUR CHRIST – POUR L’ENFANT – EN COLLABORATION AVEC L’ÉGLISE Les programmes de parrainage donnent la priorité à l’action en faveur d’un enfant en particulier. Grâce à un soutien financier de 28 € par mois et à la correspondance avec un parrain qui prie pour lui, chaque enfant parrainé reçoit une aide efficace pour briser le cercle vicieux de pauvreté. L’enfant bénéficie d’un soutien scolaire, d’un enseignement chrétien, d’un suivi médical et alimentaire, d’activités sociales et culturelles, etc. Les enfants sont suivis sur place par l'équipe locale d'un centre d'accueil créé par une église. Depuis 1982, le SEL travaille avec Com- passion International. Cette collaboration a été réaffirmée en 2013, sur la base de valeurs et d’objectifs communs : une action centrée sur le Christ, ciblée pour le développement d’un enfant à la fois, avec des partenaires sur place, en col- laboration avec l’Église locale. QUELQUES CHIFFRES : I 8 570 enfants étaient parrainés au 31 mars 2014 dont 350 à Madagascar. 96 % de nos parrainages sont mis en œuvre avec Compassion Internatio- nal, dans 26 pays. Le SEL s’est donné l’objectif de 9 000 enfants parrainés fin mars 2015. I 36 % de nos parrains ont un parrainage Plus, c’est-à-dire qu’ils versent au moins 7 € supplémentaires par mois afin de soutenir des projets de Compassion tels que des constructions de latrines, l’installation de panneaux solaires ou encore la sensibilisation des parents. Environ 50 % des parrains participent au fonds de Noël qui permet à chaque enfant parrainé de recevoir un cadeau. Parrainer,partager etchangerlemonde d’unenfant ! Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page8
  9. 9. 9 FAITS MARQUANTS I Au Burkina Faso, la barre des 1 000 enfants parrainés par des parrains en France a été dépassée, tout juste 10 ans après l’ouverture du premier centre d’accueil Compassion dans ce pays. I Début novembre 2013, le typhon Haiyan touchait violemment les Philippines, dont une partie de nos bénéficiaires. Grâce à ses donateurs, le SEL a pu collecter plus de 220 000 €. En quelques jours, le personnel de Compassion Philip- pines, présent là-bas depuis 1972 et formé pour ce type de situation, a pu mettre en place un secours d’urgence en apportant notamment des kits de survie aux victimes, en reconstruisant des maisons, etc. I De 2008 à 2010, Bruce Wydick, pro- fesseur d’économie et d’études inter- nationales à l’Université de San Fran- cisco mène une étude comparative sur le parrainage d’enfants avec Compas- sion. Les résultats publiés mi-2013* montrent les « impacts positifs impor- tants du parrainage d’enfants sur la durée de scolarité des études primaires, secondaires et supérieures et sur la probabilité d’obtenir un emploi une fois adulte ainsi que sur la qualité de cet emploi ». Un supplément au SEL Infor- mations de septembre 2013 présentait les résultats de cette étude. I En fin d’année 2013, les 300 parrai- nages que le SEL avait en Arménie ont été transférés à l’association Espoir pour l’Arménie. Chaque fois que je recevais une lettre, c’était un moment merveilleux. Je me sentais aimé. Être parrainé m’a rendu plus sensible et m’a aidé à reconnaître la valeur de tout ce que j’ai et de ce que le Seigneur me donne. Mais le plus important, c’est que grâce au pro- gramme j’ai connu l’Église. Les prin- cipes et les valeurs que l’on apprend là-bas sont les plus importants. » Ronnie, ancien enfant parrainé, 33 ans et comptable * Résultats publiés dans le prestigieux Journal of Political Economy. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page9
  10. 10. 10 Partageretchangerla vie d’unecommunauté Le SEL participe au financement de projets de développement visant à améliorer les conditions de vie des populations du Sud (en particulier en Afrique francophone et en Haïti). Ces projets sont élaborés par des organi- sations chrétiennes locales compétentes et responsables de leur mise en œuvre et de leur suivi sur place dans les domaines suivants : l’accès à l’eau, l’assainissement, le microcrédit, l’agriculture, l’accès aux soins et aux médicaments, à l’aide ali- mentaire pour les plus vulnérables (Ticket- Repas). Agir pour enrayer la malnutrition, diminuer les décès liés aux maladies bénignes ou au manque de médicaments, améliorer les rendements agricoles, toutes ces actions permettent aux partenaires du SEL de témoigner concrètement de l’amour de Dieu autour d’eux. QUELQUES CHIFFRES I Au 31 mars 2014, 1 842 personnes en France et en Suisse étaient engagées régulièrement dans le soutien à long terme des 33 projets de soutien ali- mentaire (Ticket-Repas), 880 dans le soutien des autres projets en Afrique et 7 pour les projets en Haïti. I 2 500 courriers de remerciement ont été envoyés suite à des dons ponctuels reçus pour tous les domaines de projets confondus. I 59 projets communautaires dans 7 pays d'Afrique francophone et en Haïti ont été soutenus. I 39 projets de soutien alimentaire dans 13 pays Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page10
  11. 11. FAITS MARQUANTS 11 I Au total, 32 projets ont été visités par un représentant du SEL dont tous les projets de soutien alimentaire au Bur- kina Faso et au Sénégal. Ces visites permettent à la fois d'effectuer un suivi des actions menées et de rencontrer partenaires et bénéficiaires. I Suite au séisme en Haïti et face à l’ampleur du travail de reconstruction, le SEL a décidé de soutenir là-bas le travail, à long terme, de 3 partenaires chrétiens œuvrant dans le développe- ment et la mobilisation des chrétiens contre la pauvreté. I Les domaines de l’agriculture et de l’eau et assainissement sont ceux ayant reçu le plus de dons. A titre d’exemples : 47 sources ont pu être aménagées en RD Congo, 15 blocs de latrines dans des écoles en RD Congo, au Bénin et au Burkina, et 28 projets de dévelop- pement agricole ont pu contribuer à l'amélioration des conditions de vie des paysans. LA COMMISSION DES PROJETS (CPD) : La CPD est un organe de décision collégial constitué de membres du Conseil d’Admi- nistration (CA) du SEL, de salariés du SEL et d’experts. La Commission est un lieu de réflexion sur la mission du Département des Projets (DPD) et de prise de décisions qui a pour but d’as- sister la direction du DPD dans l’ouverture et le suivi de partenariats avec les organisa- tions du Sud. L’approbation d’une demande fait partie de son champ de compétences. La Commission se réunit au moins 5 fois par an. Témoignage d’un bénéficiaire d’une source aménagée : Avant le projet, nous buvions l’eau de notre rivière Nkoko, une eau impure, polluée et nuisible à la santé car en amont de la rivière, des gens font la lessive ou la vaisselle ou utilisent des pesticides pour la pêche. On y retrouve aussi des matières fécales de bœuf. Et en aval les gens puisaient cette eau de boisson. » Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page11
  12. 12. 12 En cas de crise (tsunami, trem- blement de terre, guerre...), nos partenaires habituels nous lancent un appel à l’aide. Nous relayons ensuite cet appel en France auprès de nos donateurs. Les sommes récoltées pour le secours d’urgence sont alors envoyées à nos partenaires locaux avec lesquels nous avons l’habi- tude de travailler. Ceux-ci prolon- geront ensuite leur action par un soutien au développement, à long terme. Le SEL est membre de la plate- forme Integral, une alliance de 21 organisations chrétiennes. Dans ce cadre, le SEL peut parfois s'as- socier à certains de ses membres (comme Tearfund, World Relief...) afin d'augmenter l'efficacité de sa réaction aux situations d'urgence. Sur l’exercice 2013-2014, plus de 255 000 € ont été reçus pour les situations d’urgence. Durant l’exercice 2013-2014, de nombreux conflits ont mis sur les routes des millions de personnes qui ont souvent tout perdu : Mali, Syrie, Jordanie, RD Congo, République Centrafricaine. I Dans ce dernier pays, et grâce à la générosité des donateurs, le SEL a pu apporter un soutien aux per- sonnes déplacées à travers ses partenaires locaux. Ils ont pu trouver refuge et nourriture alors que la terreur faisait rage dans les rues. Cette année le SEL a également sollicité ses donateurs suite au typhon Haiyan qui a terrassé les Philippines. Les fonds récoltés ont été reversés à Compassion Phi- lippines, partenaire du SEL pour le parrainage d'enfants. Secoursd’urgence FAITS MARQUANTS Un réfugié sur le site de la FATEB (Faculté de Théologie Evangélique de Bangui), notre partenaire en Centrafrique : Je me sens plus en sécurité ici, même si les bruits m’effrayent encore. Ma maison n’a pas été détruite, mais les assaillants ont volé tout ce que nous avions. Je voudrais revenir à la maison, mais je dois attendre que la situation devienne plus calme.» Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page12
  13. 13. 13 Travaillerensemble et conjuguernosforces Le SEL est membre de l’al- liance Integral depuis 2003. Integral regroupe aujourd’hui 21 organi- sations chrétiennes de 12 pays et a pour objectif de renforcer les collaborations entre elles pour davantage d’efficacité en quantité et en qualité. C’est le cas dès qu’une situation de crise humanitaire atteint un pays, une procédure d’urgence est alors déclenchée entre les membres : ainsi, grâce à Integral, le SEL peut apporter votre soutien à des organisations chré- tiennes locales dans des pays où il n’a pas habituellement de partenaires locaux (Cela a été le cas notamment pour les inondations au Pakistan en 2008, la guerre civile en Afrique de l’Est en 2011-2012 ou au Sud Soudan ensuite, et actuellement au Proche-Orient – Irak, Syrie –). www.integralalliance.org AU NIVEAU NATIONAL Créé par l’Alliance évangélique en 1980, le SEL est naturelle- ment devenu membre du Conseil National des é- vangéliques de France à sa création en 2010. Il s’y implique de diverses manières, au niveau du pôle des œuvres et dans divers groupes de travail et de réflexion biblique. Le SEL participe à deux plateformes mises en place par la Fédération Protestante de France pour Haïti et le Congo-Brazzaville : elles sont un espace informel de concer- tation et de coordination d’organisations protestantes engagées en solidarité avec ces pays. Le SEL est également membre des réseaux suivants : ASAH, FMEF, Dette et développement, AMCP. AU NIVEAU INTERNATIONAL Le SEL est également membre du réseau international Michée et d’une plateforme européenne EU-CORD, et dans le cadre du parrainage le SEL collabore très étroitement avec Compassion International. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page13
  14. 14. 14 Partager... aussiavecnotrepublic Sensibiliser le public chrétien en France aux problématiques de développement et promouvoir la réflexion chrétienne en la matière, fait partie des missions sociales du SEL. Cela se concrétise par la mise à disposition des églises ou des particuliers, de ressources thématiques bibliques ou générales comme des dossiers d’animation, des livres ou articles de référence. La mise en place et la communication d’une journée thématique annuelle proposée aux églises ainsi que la mise en place d’un réseau de délégués du SEL dans les églises sont les 2 actions majeures de ce dispositif. Artisanat SEL, un des pionniers du commerce équitable en France dès 1983, permet à des milliers d’artisans et de producteurs de vivre plus décemment grâce aux débouchés qu’il leur offre ici par divers canaux de distribution (site internet, catalogue, bénévoles, magasins, etc.). Le SEL sensibilise à l’importance du commerce équitable et à son impact pour réduire la pauvreté. Le Défi Michée a été créé en 2004 dans le cadre d’un mouvement international (Micah Challenge), d’abord pour sensibiliser le public protestant aux questions de pauvreté et d’injustice, puis surtout pour rappeler aux dirigeants du monde leur promesse pour 2015 de tenir les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) visant notamment à réduire de moitié l’extrême pauvreté dans le monde. Depuis l’an dernier, le Défi Michée a focalisé son plaidoyer sur la corruption, par exemple sur la transparence des entreprises extractives, les paradis fiscaux, etc. Initialement créées au sein du SEL, Artisanat SEL et le Défi Michée maintiennent de solides liens avec le SEL qui sensibilise sur leurs actions auprès de son public ici : Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page14
  15. 15. I Le nombre de délégués du SEL est passé à 87 au cours de l’exercice 2013/2014. Une rencontre a permis de rassembler une partie d’entre eux fin novembre 2013 : un moment fort pour ce réseau. I 18 interventions lors de cultes ont per- mis de mieux faire connaître le SEL et ses missions sociales. Merci beaucoup d'être venus pour nous parler. C'était vraiment bien d'ob- tenir une meilleure idée de ce que fait le SEL. Je comprends pourquoi beaucoup de gens se sont engagés dans le parrainage d'enfants. » Un pasteur d’une église à Versailles I Un événement dans l'église Hillsong Paris en février 2014 a permis de trou- ver des parrains pour 118 enfants. I 13 stands ont présenté le SEL dans des événements tels que Pulse, Paje, CEIA de Lognes, La course des Héros, l’Assemblée du Désert, WE jeunes sur la mission au Mans, Rencontre de Femmes (association EvénementiElles), les Rencontres Musicales, Protestants en Fête à Paris, le Grand Kiff… I Le SEL a collaboré aussi avec des instituts de formation théologiques comme l’Institut Biblique de Nogent et la Faculté Libre de Théologie évangé- lique de Vaux-sur-Seine en proposant des cours sur les thématiques bibliques en lien avec la pauvreté. I La journée du SEL 2014 sur le thème « Ils ont quelque chose à partager avec vous » semble avoir particulière- ment marqué. Des témoignages vidéos de partenaires du SEL ou de bénéfi- caires s’adressant aux chrétiens en France ont ainsi ponctué les différents cultes. Etre déléguée, c’est du bonheur ! Surtout lorsqu’un enfant est parrainé. Il est bon d’être un « serviteur inutile » pour une association qui promeut « une action chrétienne dans un monde en détresse » et en même temps il est essentiel qu’une per- sonne rappelle régulièrement aux chrétiens « d’ouvrir les yeux sur le monde ». Danièle Attard, déléguée du SEL. 15 FAITS MARQUANTS 98% des répondants renouvellent leur pleine confiance au SEL 96% déclarent donner au SEL car ils apprécient sa façon de "faire de l'humanitaire" 41% préfèrent que le SEL décide de l'affectation des dons tandis que 37 % souhaitent connaître pré- cisément ce à quoi va servir le don. Pour renforcer sa relation avec ses donateurs, le SEL a mené en 2013, une 2e vague d ’enquêtes auprès d’eux. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page15
  16. 16. 16 Ilspartagentlacause des plusdémunis Le partenariat avec Yohan Salvat, auteur, compositeur, interprète et arrangeur de musique chrétienne s’est mis en place en 2013. Il est parti, en octobre de la même année, en voyage humanitaire avec le SEL. Confronté à la pauvreté, il a été bouleversé par ce qu’il a vu. Il a également eu l’occa- sion de visiter Esther, sa filleule. Cette rencontre a été pour lui un moment fort et inoubliable. Son voyage lui a inspiré une chanson : « La même étoile ». Lors d’une interview dans le SEL Infor- mations de février 2014, Yohan Salvat nous a confié : Ils sont nombreux à partager la cause du SEL et à agir avec nous. En voici un tour d’horizon : LES ARTISTES Si je peux donner un peu plus de sens à ma vie en devenant le porte-parole de ceux qui n’ont pas de voix, pour crier l’injustice qu'ils subissent, alors je pense que c’est une façon de répondre à l’appel de Dieu. Le SEL est en partenariat avec 6 artistes dans le cadre du parrainage d’enfant dont Pierre Lachat depuis près de 10 ans mais aussi Benjamin Comba, Jean-Luc Gadreau, Matthieu Koumarianos, Serge Hub et dernièrement, Yohan Salvat. Plus de 50 concerts ont été l’occasion de faire un appel à soutenir les enfants en attente d’un parrainage. Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page16
  17. 17. 17 LILIANE, ANDRÉ ET LES AUTRES… I Liliane a fait une collecte à l’occasion de ses 50 ans et a récolté 1000 € pour les projets eau et assainissement, I André a participé au Marathon de Rome et a récolté 260 € pour soutenir une cantine scolaire à Dakar au Sénégal. I Une course humanitaire a été organisée pendant le camp famille au Centre des jeunes de St Lunaire. 364,54 € ont été récoltés. SPORT ET FOI  Un partenariat SOS Sport encou- rage les jeunes à se lancer dans un défi sportif et à collecter des fonds pour un projet humanitaire. Plus de 8 000 € ont été récoltés en 2013 pour soutenir une cantine scolaire à Dakar au Sénégal. Une équipe de Sport & Foi a aussi pu se rendre au Burkina Faso dans une bibliothèque en partie financée par les courses humani- taires organisées lors des camps d’été précédents. Je fais des traductions pour le SEL depuis de nombreuses années et tou- jours avec autant de plaisir. Etre un maillon qui permet la mise en relation entre un enfant de Colombie et une famille du Limousin va dans le sens de mes convictions et je sais le bénéfice qu’en retirent les deux parties. » Paula Viala, bénévole et marraine Tenir des stands pour le SEL est une occasion de soutenir le SEL autrement. Quelle joie de voir qu’un enfant dont j’ai le dossier va être parrainé mais aussi de voir la joie dans les yeux de ceux qui parrainent ! » Mialy Rakoto, bénévole et marraine Je viens 2 fois par mois faire de la mise sous pli, du classement… Je suis très heureux d’être au service de Dieu de cette façon dans la bonne ambiance du parrai- nage. » Denis Laurent, bénévole et parrain MERCI À TOUS NOS BÉNÉVOLES ! 150 bénévoles se sont joints au SEL pour des missions très variées : traduction de lettres par- rains-filleul, tâches administratives, tenue de stands, mise à jour d’adresses, visites sur le terrain, délégués dans leur église locale... Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page17
  18. 18. EMPLOIS TOTAL DES EMPLOIS AU 31/03/14 = COMPTE DE RESULTAT Affectation par emplois des ressouces collectées auprès du public consommées au 31/03/14 RESSOURCES RESSOURCES COLLECTEES AU 31/03/14 Suivi des ressources collectées auprès du public et utilisées au 31/03/14 Report des ress. collectées auprès du public non affectées et non utilisées en début d'exercice. 365 897 1. Missions sociales 4 339 863 4 168 425 1. Ressources collectées auprès du public 1.1 Réalisées en France Dons manuels non affectés 87 166 87 166 Actions réalisées directement 51 437 51 437 Dons manuels affectés 4 826 209 4 826 209 Versements à des org. agissant en France 41 000 41 000 Legs et autres libéralités affectées 1.2 Réalisées à l’étranger Actions réalisées directement 476 738 475 966 Versements à un org. central ou autre org. 3 770 688 3 600 022 2. Autres fonds privés 2. Frais de recherche de fonds 404 605 404 605 3. Subventions et autres concours publics 2.1 Frais d’appel générosité du public 404 605 404 605 4. Autres produits 270 691 3. Frais de fonctionnement 520 447 476 787 Total des emplois de l’exercice inscrits au compte de résultat 5 264 915 Dotations aux provisions 15 083 Reprise des provisions 17 377 Engagements à réaliser sur ress. affectées 390 237 Report des ress. affectées non utilisées exercice ant. 468 848 Variation des fonds dédiés collectés 78 611 Excédent des ressources de l’exercice 56 Insuffisance des ressources de l’exercice TOTAL GENERAL 5 670 291 TOTAL GENERAL 5 670 291 4 991 986 Total des emplois financés par les res- sources collectées auprès du public 5 049 817 Total des emplois financés par les ressources collectées auprès du public 5 049 817 Solde des ressources collectées non affectées et non utilisées en fin d’exercice 308 066 EVALUATION DES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES EN NATURE 1. Missions sociales 70 361 Bénévolat 94 650 2. Frais de recherche de fonds 9 387 Prestations en nature 3. Frais de fonctionnement 14 902 Dons en nature TOTAL 94 650 TOTAL 94 650 5 670 k€ 4 913 k€ TOTAL DES RESSOURCES : 5 670 k€ dont 4 913 k€ de dons reçus. 18 L’AIDE AUX ARTISANS Par cette activité (en lien avec Artisanat SEL), le SEL permet à des producteurs et artisans défa- vorisés de pays pauvres de vivre dignement de leur travail. Cette activité sectorisée a été créée suite à l’A.G.E. de juin 2009. Les fonds utilisés ne sont pas issus de la générosité du public. Finances et Compte Emploi Ressour Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page18
  19. 19. 19 3 641 022 € ont ainsi été versés à l’ensemble de nos partenaires et 527 403 € ont servi aux coûts directs de nos missions sociales. Il s’agit en particulier du travail accompli pour instaurer et entretenir le lien entre le parrain et son filleul, mais aussi toute la col- laboration avec nos partenaires sur le terrain, pour l’élaboration des dossiers de projets et pour leur suivi. Les frais de recherche de fonds (404 605 €) com- prennent les frais de communication permettant de faire des appels aux dons ainsi que les frais de traite- ment de ces dons. Les frais de fonctionnement (476 787 €) : le SEL affecte l’intégralité de ses frais de support (adminis- tration, informatique, gestion, etc.) aux frais de fonc- tionnement. L’aide aux artisans (secteur fiscalisé non lié aux dons reçus)  : cette activité représente 171 438 € d’achat d’objets artisanaux, ainsi que 58 743 € de frais de fonctionnement. La provision (reprise et dotation) : une partie du stock d’objets artisanaux a fait l’objet d’une provision pour dépréciation. Les engagements à réaliser sur ressources affectées (390 237 €) : il s’agit des dons affectés par les donateurs, non utilisés dans l’année et arrivés principalement en fin d’exercice, qui sont reportés à l’année suivante pour être utilisés conformément à leur volonté. Utilisation des ressources collectées 9,4% 8% 82,6% Missions sociales Frais de recherche de fonds Frais de fonctionnement Dons : Les réductions fiscales liées à l’impôt sur le revenu sont applicables (dans les limites légales) : 75% pour les projets de soutien ali- mentaire et 66 % du montant pour les autres dons, 60 % pour une entreprise. Assurance-vie : Toute personne le souhaitant peut inscrire le SEL comme bénéficiaire de son assurance- vie. Legs : Un legs peut être attribué à la « Fondation SEL, Service d’Entraide et de Liaison, 157 rue des Blains, 92 220 Bagneux ». Dons déductibles ISF : Depuis le 1er Janvier 2015, les personnes concernées doivent envoyer ce type de don à l’ordre de la Fondation SEL. Attention : seuls les legs et dons ISF sont concernés par la Fondation SEL. Tous les autres dons doivent continuer à être simple- ment attribués au SEL. Les emplois des fonds reçus 82,6 % des dons reçus sont employés directement pour la réalisation des missions sociales du SEL. DONS ET LEGS POUR LE SEL Nous sommes à votre entière disposition pour répondre à toutes vos questions. Nous pouvons également vous contacter à votre demande. ources Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page19
  20. 20. Merci à toutes celles et ceux qui soutiennent fidèlement l'action du SEL et de ses partenaires chrétiens et contribuent à faire reculer la pauvreté dans le monde. Une action chrétienne dans un monde en détresse Rapport SEL 17 mars 24/03/15 14:36 Page20

×