Comment refondre un intranet de 10 000 pages

480 vues

Publié le

Isabelle Canivet et Jean-Marc Hardy
Vous êtes en pleine refonte de votre intranet ou vous l'envisagez dans le cadre d'un changement de CMS ? Vous souhaitez ramener l'architecture de 8 ou 9 niveaux à 3 ou 4 pour plus d'efficacité ? Vous vous demandez comment faire cohabiter l'ancien et le nouvel intranet, comment réécrire les pages dans une logique utilisateur, comment gérer les tags pour rendre le moteur de recherche (plus) performant, etc. ?

Dans le cadre du webinaire Comment refondre un intranet de 10 000 pages, Isabelle et Jean-Marc vont aborder les points suivants : 

- Repenser le sitemap sur base de données scientifiques 
- Convaincre le management des bénéfices 
- Orchestrer l'énorme chantier éditorial

Publié dans : Marketing
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
480
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
204
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment refondre un intranet de 10 000 pages

  1. 1. Comment refondre un intranet de 10.000 pages
  2. 2. Isabelle & Jean-Marc yellowdolphins.com contact@yellowdolphins.com
  3. 3. Au sommaire : 1. Repenser le site map sur base de données scientifiques 2. Convaincre le management des bénéfices 3. Concevoir l’arborescence et orchestrer le chantier éditorial
  4. 4. Site Map Science
  5. 5. L’efficacité d’un site map est mesurable 1. Le taux de succès dans l’accès à l’information 2. Le temps nécessaire pour arriver à l’information 3. Le nombre d’hésitations (“backtracking”)
  6. 6. Le test d’arborescence 1. Préparer les scénarios de recherche 2. Désigner les “bonnes réponses” 3. Recruter les participants 4. Enregistrer les parcours utilisateurs
  7. 7. Il est possible de se perdre dans une galaxie !
  8. 8. Les hésitations des utilisateurs sont identifiées
  9. 9. Le nouveau site map génère moins d’hésitation
  10. 10. Comparaison des performances Taux de succès du nouveau site map Taux de succès de l’ancien site map Pourtant, les utilisateurs étaient habitués à l’ancien site map !
  11. 11. Les utilisateurs hésitent moins « Directness score » du nouveau site map « Directness score » de l’ancien site map
  12. 12. Ils accèdent plus vite à l’information Temps moyen d’accès à l’information (nouveau site map) Temps moyen d’accès à l’information (ancien site map)
  13. 13. Le test de tri de cartes : pour affiner  Les utilisateurs classent 30 à 60 cartes dans la rubrique de leur choix  Test sur les différents niveaux d’arborescence  Test fermé, ouvert ou semi-ouvert
  14. 14. Le site map idéal, généré par les utilisateurs  Classification consensuelle  Identification des libellés ambigus  Identification des « inclassables »  Commentaires des participants
  15. 15. Test de l’interface
  16. 16. Convaincre le management
  17. 17. 5 arguments orientés management 1. L’économie réalisée 2. Le décloisonnement et la dépolitisation 3. La mesurabilité des performances 4. La fiabilité de l’information 5. La durée de vie de l’architecture
  18. 18. L’économie réalisée 100.000 visites mensuelles Temps de visite moyen = 600 secondes  Soit 1 million d’heures par mois passées sur l’intranet  Coût d’utilisation par le personnel = 360 millions € par an  Augmentation de la performance = +200%  Économie réalisée = 180 millions € par an
  19. 19. Quel est le pire ennemi d’une architecture d’information ? L’égo !
  20. 20. Protéger l’architecture de l’égo Security is important ! Environment is important !
  21. 21. Le décloisonnement Directeur RH Directeur IT Directeur COM C’est mon intranet ! C’est mon intranet ! C’est mon intranet !
  22. 22. La culture du client interne C’est notre intranet !
  23. 23. Concevoir l’arborescence & orchestrer le chantier éditorial
  24. 24. Concevoir l’arborescence
  25. 25. Le gabarit éditorial et la scénarisation pré-rédactionnelle
  26. 26. La maîtrise de l’investissement éditorial
  27. 27. L’écriture orientée utilisateur 1. L’information est compréhensible à l’arrivée 2. La structure visuelle des pages est efficace 3. Chaque page contient un appel à l’action : formulaires, contacts 4. L’utilisateur peut approfondir l’information 5. Les démarches associées sont proposées
  28. 28. Les guidelines éditoriales 1.Répartition des responsabilités 2.Workfow de rédaction, de validation, d’actualisation, d’archivage 3.Règles d’architecture, de nommage, de classification 4.Conventions d’écriture 5.Exemples à suivre et à ne pas suivre
  29. 29. Les contributeurs sont formés : “écrire pour intranet” 1.Écrire, pour être lu 2.Écrire pour être compris 3.Écrire pour faire gagner du temps aux collègues 4.Écrire pour guider vers l’action 5.Écrire pour améliorer l’accès à l’information 6.Produire des visuels à valeur ajoutée
  30. 30. L’architecture de l’intranet est protégée 1.Un responsable de l’arborescence 2.Une résistance aux pressions 3.Un fichier unique centralisé 4.Un antidote contre l’archivage coûte que coûte 5.Un enrichissement du contenu plutôt que la création de nouvelles pages
  31. 31. Merci de votre attention ;-) Isabelle & Jean-Marc yellowdolphins.com

×