STATUT DE L’ASSOCIATION POUR UNE JEUNESSE UNIE, CITOYENNE
ET ACTRICE DU DEVELOPPEMENT : (A.J.U.C.A.D)

Préambule
La jeunes...
TITRE I : DE LA CONSTITUTION

Chapitre 1 : Dénomination – Forme juridique

Article 1 : Il est créé conformément à la loi n...
Article 5 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du
Développement est une association apolitique, no...
 Aider les populations à cerner les tenants et les aboutissants de
leurs pratiques, le plus souvent néfastes (excision, m...
Article 12 : Les membres de L’A.J.U.C.A.D peuvent être classés dans trois
groupes à savoir les membres actifs, les membres...
Article 17 : L’association comprend des représentations décentralisées dans les
communes et villages conformément à l’arti...
en cas d’égalité au cours d’un vote, ou au cas où les suggestions sont impertinentes ou
insatisfaisantes, la voix du

Prés...
Article 25 : Le bureau exécutif est élu pour un mandat de trois (03) ans. Il se
réunit au moins une fois par mois sur conv...
Article 29 : Les ressources de l’Association sont constituées:
 Du quote-part que se sont fixé ses membres et qu’ils vers...
Article 34 : Aucun membre ne peut démissionner sans prendre attache avec le
bureau exécutif, pour que tout se fasse dans l...
Article 37 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du
Développement peut et souhaite collaborer avec ...
TITRE VII : DES DISPOSITIONS GENERALES

Article 41 : Un règlement intérieur approuvé par l’Assemblée viendra préciser les
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Statut de l'a.j.u.c.a.d ( Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement)

2 100 vues

Publié le

Vous trouverez dans ce document de 12 pages les statuts d'une association de jeunes et de jeunesse de la province du Namentenga au Burkina Faso.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 100
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Statut de l'a.j.u.c.a.d ( Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement)

  1. 1. STATUT DE L’ASSOCIATION POUR UNE JEUNESSE UNIE, CITOYENNE ET ACTRICE DU DEVELOPPEMENT : (A.J.U.C.A.D) Préambule La jeunesse est une des plus grandes richesses que puisse avoir un pays, si elle est impliquée de façon active dans le processus de développement dudit pays. Malheureusement, cette réalité est ignorée d’une part par de nombreux jeunes, et ceux qui en sont conscients manquent d’engagement affiché et déterminant dans la construction de leur localité. D’autre part, les actions de l’Etat restent insuffisantes pour mettre en valeur les potentialités immenses des jeunes. Ainsi, après avoir constaté avec regret la réticence, la timidité, et même l’indifférence de nombreux jeunes devant l’entreprise du développement dans la province du Namentenga au Burkina Faso, nous avons décidé la création d’une association qui militera pour la conscientisation, l’unification et la valorisation de la jeunesse pour un développement de plus en plus remarquable. Cette association répond à l’appellation : « Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement », et son sigle est le suivant : A.J.U.C.A.D. Son siège est à Boulsa, chef lieu de la province et peut être transféré dans une des communes de la province à la demande de l’Assemblée Générale. 1
  2. 2. TITRE I : DE LA CONSTITUTION Chapitre 1 : Dénomination – Forme juridique Article 1 : Il est créé conformément à la loi n°10-92-ADP du 15 Décembre 1992 portant liberté d’Association au Burkina-Faso, une Association sous le nom de l’Association qui agit pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement (A.J.U.C.A.D). Article 2 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement à travers ses programmes d’activités milite pour l’unification, la conscientisation et la valorisation des jeunes dans le processus du développement dans la province du Namentenga. Article 3 : L’Association dans la poursuite de ses objectifs agit en conformité avec les normes juridiques, morales et humaines, et se présente comme un renfort aux efforts de l’Etat burkinabé. Article 4: L’A.J.U.C.A.D existe au bénéfice de toute la jeunesse du Namentenga en particulier, sans distinction de rang social, de religion, et d’appartenance politique, et par extension à toute la population. 2
  3. 3. Article 5 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement est une association apolitique, non syndical, et à but non lucratif. Toute tentative de récupération politique sera dénoncée, combattue et condamnée. Chapitre 2 : Objectifs – Siège - Durée Article 6 : Cette association se veut promotrice d’une expression vraie, pleine et digne de toute jeunesse. En clair, voici ses objectifs :  Eveiller la conscience des jeunes sur leurs potentialités et leur rôle combien central dans la construction de leur pays, en commençant par la province du Namentenga.  Inculquer aux jeunes les valeurs humaines et morales, bases de tout amorcement de développement.  Favoriser des rencontres et des échanges entre des jeunes en vue de renforcer leur unité en partageant les expériences et en travaillant ensemble.  Œuvrer pour l’épanouissement de la jeunesse en participant à sa formation humaine, morale et intellectuelle.  Contribuer à la protection et à l’assainissement de notre environnement.  Promouvoir une sexualité mûre et saine pour la jeunesse, pour lui éviter les maladies sexuelles et les déboires inimaginables.  Contribuer à lutter contre le chômage juvénil, la pauvreté  Amener les jeunes à s’intéresser à la culture de la province et à la promouvoir.  Faire de la jeunesse un canal pour atteindre les autres couches de la société – enfants, adultes et vieux – surtout les analphabètes. Cela dans l’optique de :  Faire connaître toujours aux populations leurs droits et devoirs.  Faire connaître les institutions de l’Etat aux populations. 3
  4. 4.  Aider les populations à cerner les tenants et les aboutissants de leurs pratiques, le plus souvent néfastes (excision, médicament de la rue, refus de voter…). Article 7 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement a son siège à Boulsa, chef lieu de la province du Namentenga. Article 8 : Cette structure militera pour la jeunesse tant que le besoin se fera sentir, ce qui veut dire que la durée de son existence reste illimitée. TITRE II: COMPOSITION-ORGANISATION-FONCTIONNEMT Chapitre 1 : Les membres Article 9 : Tous les jeunes de la province du Namentenga qui désirent se réunir pour œuvrer afin que la jeunesse ne subisse pas le développement ou un dit développement, mais qu’elle le soit dans toutes ses dimensions, peuvent adhérer à cette association. Les adhérents doivent être des jeunes moralement et socialement recommandables et doivent approuver le statut et le règlement intérieur de l’association. Article 10 : Tout membre doit s’engager à travailler de façon collective et individuelle à la réalisation des objectifs que l’association se donne. Article 11 : Le membre fondateur de l’association est le responsable du suivi et du contrôle de son fonctionnement. 4
  5. 5. Article 12 : Les membres de L’A.J.U.C.A.D peuvent être classés dans trois groupes à savoir les membres actifs, les membres d’honneur, et les partenaires. Les premiers sont tous les adhérents qui font vivre l’association en honorant leurs devoirs et leurs droits. Les seconds sont ceux qui ont été choisis dans la société comme référence (nous parlons surtout de parrain), et les derniers sont toute structure ou personne qui de diverses manières (aides financières, matérielles, techniques…) contribuent au fonctionnement de l’association. Article 13 : Dans l’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement, militent des jeunes élèves, étudiants, de la fonction publique, du privé, et pratiquant divers métiers. Article 14 : Notre association couvre toute la province et a donc une organisation provinciale. Des démembrements peuvent être érigés en fonction des membres provenant des différentes communes rurales, et des villages de la province. Chapitre 2 : Les organes ou instances Article 15 : Les organes ou instances de l’association sont principalement :  L’Assemblée Générale  Le bureau exécutif provincial Article 16 : Le mandat des membres du bureau est un service et donc gratuit. Nous précisons ainsi qu’aucune rémunération n’est prévue pour les membres exerçant une fonction dans le bureau ou non. Cependant des indemnités compensatoires peuvent être octroyées selon les situations. 5
  6. 6. Article 17 : L’association comprend des représentations décentralisées dans les communes et villages conformément à l’article 14 qui permet la création des démembrements à certaines conditions. Chapitre 3 : L’Assemblée Générale (A.G) Article 18 : L’Assemblée Générale est l’instance suprême. Elle est d’une importance majeure dans la prise de décision. Elle est composée de tous les adhérents et se réunit deux fois l’an en session ordinaire sur convocation du bureau exécutif. Au besoin, de concert avec l’administration, ou sur demande des 2/3 au moins des membres actifs à jour de leurs cotisations, le président peut réunir une assemblée générale extraordinaire. La première A.G se tient au mois de septembre et a pour but la programmation (l’approbation) et le lancement des activités de l’année qui seront au calendrier. La deuxième a lieu en juin et son but est de dresser un bilan annuel des activités programmées et de la vie de l’A.J.U.C.A.D en général. Article 19 : L’Assemblée Générale a pour mission de :  Déterminer les orientations de l’Association.  Suivre et évaluer les activités entreprises.  Approuver les rapports de fin d’exercice.  Apporter des modifications aux textes de base.  Prononcer les sanctions. Article 20 : L’Assemblée Générale est sous la direction du président de l’association Article 21 : Les propositions sont discutées et adoptées en Assemblée Générale L’adoption des propositions est tributaire du vote des membres actifs à l’Assemblée ; 6
  7. 7. en cas d’égalité au cours d’un vote, ou au cas où les suggestions sont impertinentes ou insatisfaisantes, la voix du Président et du Secrétaire Général Permanent sont prépondérante. En outre, toutes les décisions ne seront pas prises ou adoptées en assemblée générale. Article 22 : Les Assemblées Générales ordinaires et extraordinaires sont sanctionnées par un Procès-Verbal qui est porté dans un registre signé par le Président et le Secrétaire Général Permanent. Chapitre 4 : Le bureau exécutif Article 23 : Il existe pour le bon fonctionnement de l’association un bureau exécutif qui comprend principalement huit (08) responsables. Il s’agit de : 1. Le Président 2. Le Vice-président 3. Le Secrétaire Général Permanent 4. Le Secrétaire adjoint 5. Le Trésorier 6. Le Trésorier adjoint 7. Le Chargé de l’information 8. La Représentante des filles A ces responsables, pourront s’ajouter d’autres selon les besoins de l’association. Article 24 : Deux commissaires aux comptes non membres du bureau exécutif sont désignés en Assemblée Générale pour suivre la gestion des finances de l’Association. 7
  8. 8. Article 25 : Le bureau exécutif est élu pour un mandat de trois (03) ans. Il se réunit au moins une fois par mois sur convocation du Président. Article 26 : Le bureau exécutif est chargé de :  Coordonner toutes les activités de l’Association.  Elaborer les programmes d’activités concrètes et réalisables.  Régler les différends entre les membres.  Rechercher les fonds nécessaires au fonctionnement de l’Association.  Assurer et pérenniser les bonnes relations avec les partenaires tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.  Veiller à l’exécution et au déroulement des activités prévues dans le programme. TITRE III : ADHESION – BIENS ET RESSOURCES Chapitre 1 :L’Adhésion Article 27 : L’adhésion à l’association est libre, mais requiert pour tout membre l’obligation de se conformer aux dispositions statutaires et réglementaires ainsi qu’au respect des décisions prises en Assemblée Générale. Article 28 : Tout membre de l’Association a le devoir de :  S’acquitter des obligations et des dettes contractées envers l’Association.  Respecter la discipline, l’éthique et surtout la philosophie de l’Association. Chapitre 2 : Des Biens et des Ressources 8
  9. 9. Article 29 : Les ressources de l’Association sont constituées:  Du quote-part que se sont fixé ses membres et qu’ils versent régulièrement  Des droits d’adhésion  Des activités rémunératrices de revenus qu’elle organise  Des dons accordés par des sympathisants  Des aides des structures sœurs  Des subventions  Des aides des partenaires nationaux et internationaux. Article 30 : Les droits d’adhésion sont fixés en Assemblée Générale, ainsi que les cotisations ordinaires. Article 31 : Les fonds recueillis doivent être déposés dans un compte bancaire ouvert au nom de l’Association et doivent exclusivement servir aux dépenses de celleci. Article 32 : Les dépenses effectuées par l’un des membres du bureau dans l’exercice de sa fonction doivent lui être remboursées conformément à l’article 16. TITRE IV : DEMISSION – SANCTION Chapitre 1 : Démission Article 33 : Tous les membres de l’Association y adhèrent librement et ont le droit de démissionner conformément aux dispositions statutaires et règlementaires. 9
  10. 10. Article 34 : Aucun membre ne peut démissionner sans prendre attache avec le bureau exécutif, pour que tout se fasse dans l’ordre et le respect. Chapitre 2 : Sanction Article 35 : Conformément aux dispositions statutaires et règlementaires, l’Assemblée Générale peut prononcer à l’encontre de tout membre malveillant les sanctions suivantes :  Avertissement  Suspension  Exclusion  Exclusion avec poursuites judiciaires Article 36 : Sont considérés comme actes répréhensibles les comportements suivants :  Deux absences successives non justifiées aux rencontres,  Le refus d’appliquer les décisions prises en Assemblée Générale,  Toute négligence d’un responsable dans l’exercice de ses fonctions,  Les actes et propos susceptibles de porter préjudice à l’Association,  La malhonnêteté et le manque de respect à l’endroit des autres membres,  Le non respect des cotisations,  Le détournement des fonds de l’Association. TITRE V : LES RELATIONS EXTERIEURES 10
  11. 11. Article 37 : L’Association pour une Jeunesse Unie, Citoyenne et Actrice du Développement peut et souhaite collaborer avec d’autres structures, associations, ONG, et partenaires dans la réalisation de ses objectifs. Article 38 : Mais pour que cela se fasse dans le respect des objectifs et de la souveraineté de l’Association, des conventions et des clauses orientant les relations devront être élaborées. Cela permettra à chaque parti de connaître son domaine d’action et de ne pas perdre de vue le but visé par chacun. Article 38 : Tout accord conclu avec tout organisme doit connaître l’approbation du secrétaire général permanent, fondateur de l’association. TITRE VI : DES MODIFICATIONS DU STATUT ET DU REGLEMENT Article 39 : Les modifications du présent statut et du règlement intérieur sont du ressort de l’Assemblée Générale à la majorité des deux tiers (2/3) des membres actifs, et du Secrétaire Général Permanent. Article 40 : Les modifications du présent statut et du règlement intérieur pourraient être demandées et assurées par le fondateur de l’association. 11
  12. 12. TITRE VII : DES DISPOSITIONS GENERALES Article 41 : Un règlement intérieur approuvé par l’Assemblée viendra préciser les conditions d’application du présent statut. Fait par l’Assemblée Générale Constitutive à Boulsa le 07 / 07 / 2012 Le Président de Séance Vincent BOENE Le Secrétaire de séance SORGHO T. T. Alexis 12

×