Présentation intensifix/agr'eau

792 vues

Publié le

Présentation de la démarche de recherche participative menée dans le cadre du projet Intensifix, en lien avec Agr'eau

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
792
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation intensifix/agr'eau

  1. 1. agroforesterie.fr Intens&Fix Alain Canet – Konrad Schreiber D’après les expériences d’agriculteurs pionniers en semis direct sous couverts vivants et agroforesterie
  2. 2. Etat des lieux Eau, sol, climat, biodiversité…et productivité agricole
  3. 3. Le cycle du carbone en question
  4. 4. Un constat sans appel
  5. 5. Bassin Adour-Garonne Recherche participative… par, pour et avec les agriculteurs Objectif : développer des pratiques culturales permettant… • Une gestion durable des sols & de l’eau (approche systémique) • Une intensification & optimisation des systèmes agricoles  Produire plus, avec moins… tout en protégeant l’environnement
  6. 6. Techniciens de voirie *plus de 300 fermes (chiffre en constante augmentation) Apiculteurs Agriculteurs* Techniciens agricoles Techniciens de rivières ForestiersChercheurs Une aventure collective
  7. 7. Echanger, partager… et s’appuyer sur les pionniers
  8. 8. Le sol est une maison… pleine de vie ! 2 nécessités : - Le nourrir - Le protéger
  9. 9. Un sol vivant : 3t de vers de terre/ha = 3,5 millions d’individus/ha masse des vers de terre = masse des humains x20
  10. 10. Cycles de l’eau, de l’azote, du carbone… La fertilité…Une histoire de carbone …et de vers de terre ?
  11. 11. Les galeries de vers de terre, dans un sol vivant : 4000 km / ha Durables : opérationnelles pendant 30 ans ! Permettent : - INFILTRATION de l’eau - AÉRATION - DÉVELOPPEMENT des racines - RÉTENTION/STOCKAGE • Eau : x 2 • Matière organique : 5t carbone/ha • Nutriments : 2,3t azote/ha
  12. 12. La photosynthèse mise en lumière ! Photo infrarouge : André Hemelrijk
  13. 13. Le couple sol-plante: une usine de production... et de recyclage! *C= carbone Perte de matière organique ... et de fertilité !
  14. 14. Un petit tour d’horizon… Arganier, Tafraout (Maroc)
  15. 15. Soudures de frènes (Maroc)
  16. 16. La trogne en ligne de mire… France
  17. 17. Passage à l’acte… planter oui … mais dans des sols vivants !
  18. 18. Le choix des agriculteurs… en connaissance de cause …20 ans d’expérience de terrain et de recherche enfin agrégées
  19. 19. Nécessité de plantes géantes, de diversité, d’intensité ! Produire, Protéger, Valoriser le surplus… Les plantes sont l’énergie de la terre ! 19 Sortir des idées reçues, Analyser les blocages et les échecs Les couverts végétaux comme pièce maitresse
  20. 20. Optimiser, oser, s’émanciper : 12 t de MS avant semis de maïs…
  21. 21. Des associations innovantes… et performantes !
  22. 22. 22 Les modèles prairial et forestier au cœur des parcelles ?
  23. 23. 23 Des plantes en permanence La fin de l’agriculture contre nature ?
  24. 24. Des trognes et des couverts, pour lutter contre le désert ?
  25. 25. 25 Une prise de risque assumée et maitrisée
  26. 26. Succession culturale AVANT : - 1 culture par an - Sol nu une partie de l’année - Faible production de biomasse Cercle vicieux APRÈS : - Jusqu’à 3 cultures par an - Sol toujours couvert - Forte production de biomasse Cercle vertueux ! Juillet octobre avril octobre Juillet octobre avril octobre
  27. 27. Brebis agroforestières en Seine-et- MarneBrebis agroforestières en Seine-et- Marne
  28. 28. Les mycorhizes : clé de la nutrition végétale
  29. 29. Des relations de complémentarité et de mutualisme à tous les étages… et à toutes les échelles de la vie !
  30. 30. Un sol vivant & couvert = Autorégulation • Eau (freiner, filtrer, fixer) • Nutriments •Température • Pathogènes • Polluants chimiques
  31. 31. Réduire la puissance, optimiser l’efficience des agrosystèmes productifs et rentables car fertiles !
  32. 32. Plus de biomasse pour plus de vie... ... durablement
  33. 33. Carbone exporté (t/ha/an) Carbone restitué (t/ha/an) 2 2 4 4 6 6 0 Agriculutre « moderne » 7 tC/ha/an Couverts végétaux d’interculture 12,5 tC/ha/an Couverts végétaux d’interculture + Agroforesterie 16,5 tC/ha/an Production alimentaire Retour au sol (fertilité) Biomasse énergie (bois, méthanisation…) Stocké (bois d’œuvre) Carbone, fertilité... et climat La France pourrait stocker 2 fois plus de carbone ! Atténuation et adaptation climatique
  34. 34. Plus de végétal, moins de travail du sol …
  35. 35. L’écosystème ferme à la loupe
  36. 36. Évaluer les performances • Fournir des outils d’évaluation et indicateurs simples et robustes pour guider la prise de décision des agriculteurs • Rassembler et analyser les résultats (succès & échecs) • Transférer & disséminer
  37. 37. Des mesures in situ de pratiques au champ 1 2 3 Cylindre ouvert à chaque extrémité
  38. 38. Des indications et des indicateurs
  39. 39. Des démarches complémentaires Des agriculteurs motivés
  40. 40. Passer du modèle « classique »… Exploitation
  41. 41. à un optimum écosystémique… Diversification et optimisation à l’échelle du territoire
  42. 42. Sur les bordures : des cours d’eau, des champs, des routes, etc. • Une végétation gratuite • Qui est actuellement perdue lors d’un entretien couteux • Qui peut être un complément de biomasse valorisable (méthanisation par exemple), activateur de biodiversité Autour des parcelles : profiter de la végétation qui se développe spontanément…
  43. 43. Un potentiel souvent négligé, ignoré…
  44. 44. Forestiers 880 m3 de petit bois pour une surface de forêt de 800 ha Techniciens rivière 460 m3/an de bois pour 55 km de rivières et ruisseaux Techniciens voirie 125 m3/an de bois 75 t d’herbe pour 25 km de voirie Agriculteurs 30 m3 de bois/an/ferme Ferme de 100 ha, dont 20ha AF et 5km de haies 1 200 m3/ an à l’échelle du bassin versant *BRF= bois raméaux fragmentés Prêts pour le changement d’échelle ! Potentiel de production de biomasse à l’échelle d’un bassin versant (5000ha) Actuellement, seulement 20 % de ce potentiel est exprimé !
  45. 45. La biomasse non concurrentielle, un levier socio-économique Développement de nouvelles filières, création d’emploi
  46. 46. Faire rimer biomasse et biodiversité
  47. 47. Produire, protéger, paysager Des espaces naturels au cœur des parcelles
  48. 48. Couverture des sols, auxiliaires et pollinisateurs • Des cultures « de couverture » • Luzerne, sainfoin, trèfle, lotier,… • Floraison double et décalées Vipérine Luzerne Sainfoin Sarrasin Trèfle Phacélie 49
  49. 49. Des arbres : ressources toute l’année Des essences remarquables : • Au sortir de l’hiver : saule marsault, noisetier  pollen  couvain • Juin : tilleul (trou de miellée) • Fin de saison : lierre Diversité et continuité = santé des abeilles
  50. 50. Arbres, miellat et propolis Sapin Mélèze Épicéa Chêne Peuplier Hêtre Marronnier Orme 51 Miellat Propolis
  51. 51. Cultures Colza Tournesol Luzerne LuzerneSainfoin Noisetier Saule Erable Tilleul LierreAubépine Châtaigne r Ronce Arbres champêtres Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Prunellie r Couverts Abriter et nourrir les abeilles ! Sarrasin Cornouiller Haie champêtres
  52. 52. Les produits de la ruche • Miel • Pollen • Propolis • Cire • Gelée royale
  53. 53. Merci de votre attention agroforesterie.fr

×