Angiologie2009 Index

1 580 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 580
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Angiologie2009 Index

  1. 1. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 101 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 101 Index Angéiologie 2009 Les articles suivis de* sont disponibles sous forme de • Explorations vasculaires pré-opératoires : recommanda- Diaporama sur le site www.angeiologie.fr, en accord tions et conclusions du groupe de travail n°1. C.VAISLIC avec leurs auteurs que nous remercions. et al. N°4 : 10 * • Enquête céphalées et algies vasculaires de la face en angéiologie. FA.ALLAERT et al N°4 : 11-12 ANTI AGRÉGANTS PLAQUETTAIRES et ANTI- • Quand évoquer une dissection artérielle carotidienne ou COAGULANTS vertébrale extra-crânienne ? C.LUCAS N°4 : 13 * • Gestion des anti-agrégants plaquettaires en péri-opéra- • Recommandations actuelles sur l’algie vasculaire de la toire. COLLET JP. N° 1 : 33 face. M.LANTERI-MINET N°4 : 13-14 * • Réponse plaquettaire inadaptée au clopidogrel et vascu- • Manifestations neurologiques après sclérothérapie. lopathie périphérique G MOREL N°2 : 30-38 JL.GILLET N°4 : 14* • Rôle de l’aspirine et des statines en prévention primaire • Place du Doppler trans-crânien dans la drépanocytose. S. MC AUMONT N°3 : 83-84 BALANDRA N°4 : 51* ARTÈRES CAROTIDES ET VERTÉBRALES / TSA ARTÈRES PÉRIPHÉRIQUES • Quelle place reste-t-il pour l’examen clinique ? WAU- • Quelle place reste-t-il pour l’examen clinique ? WAU- TRECHT JC. N°1 : 12-13 TRECHT JC. N°1 : 12-13 • Recherche de thrombophilie dans le bilan étiologique de • Nos atouts dans la prévention du risque athérothrombo- l’infarctus cérébral artériel du sujet jeune : l’expérience tique dans l’AOMI. M.DEPAIRON N°1 : 17-18 du centre Hospitalier de Perpignan. RUNAVOT G. et al • Traitement médical de l’artériopathie athéroscléreuse N°3 : 23-38 des membres inférieurs (AOMI) P.PRIOLLET N°1 : 21 • La fibrinolyse dans l’ischémie cérébrale. SABLOT D. et al • Nos défis dans la prévention du risque athérothrombo- N°3 : 39-46 tique dans l’AOMI : le respect des recommandations. • Sténose carotidienne : au-delà de la lumière. BERTRAND CLEMENT DL. N°1 : 19-20 JL et al. N°3 : 13-22 • Aspects médico-économiques du traitement des AOMI. • Quoi de neuf dans la prévention secondaire de l’ischémie FA ALLAERT N°1 : 30-32 cérébrale ? C.LUCAS N°3 : 47-52 • Réponse plaquettaire inadaptée au clopidogrel et vascu- • Stenting carotidien en 2009. B. BEYSSEN N°3 : 53-56 lopathie périphérique G MOREL N°2 : 30-38 • Echographie Doppler carotidienne pour identifier les • Maladies cardiovasculaires, dysfonction érectile et myé- maladies vasculaires pré cliniques et évaluer le risque loperoxydase T.ROUMEGUERE, et al. N°3 : 88-92 cardiovasculaire. Traduction de la Conférence de • Association de faux-anévrysme fémoral et anévrysme consensus de l’American Society of Echography Carotid fémoral contro-latéral. FITOUSSI M. N°3 : 93-95 Intima media Task Force. M.CAZAUBON N°3 : 57-65 • Epidémiologie sur la prévalence des patients diabétiques • Liste des actes et prestations affection de longue durée : avec artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Accident vasculaire cérébral. Actualisation juin 2009. M.CAZAUBON N°4 : 17-20 HAS N°3 : 66-82 • Explorations fonctionnelles vasculaires dans l’artériopa- • Mesure de l’épaisseur intima-média : Quelles avancées ? thie diabétique. P.ABRAHAM N°4 : 20-21 PJ.TOUBOUL N°4 : 3-6* • Les techniques chirurgicales mixtes dans l’ischémie cri- • Le rôle de l’écho-Doppler carotidien dans les grandes tique du diabétique. M.LUGLI et O.MALETI. N°4 : 21 études de prévention cardiovasculaire : la plaque caroti- dienne. M.DEPAIRON N°4 : 6-7* ARTÈRES RÉNALES • Qu’attend le chirurgien de l’écho-Doppler des troncs supra-aortiques chez un patient symptomatique ? • Place de l’angioplastie de l’artère rénale dans l’athéro- GA.PELOUZE N°4 : 8-10* sclérose. De CASSIN P. N°1 : 14-15 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  2. 2. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 102 102 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 • Place du traitement médical dans la prise en charge des la jonction saphèno-fémorale 3 ans après procédure lésions artérielles rénales athéromateuses. S. CHAMON- endoveineuse par laser de 40 GVS incontinentes. F.VIN TIN N°1 : 16 N°4 : 42-43 • Laser endoveineux : progrès apportés par le TIR radial. G. COHEN-SOLAL N°4 : 43-44 CHIRURGIE ARTÉRIELLE • Laser 980 : Standardisation du diamètre de la veine • Atouts et défis des facteurs de croissance face à la chi- avant laser. M. LUGLI N°4 : 44 rurgie artérielle distale F. MERCIER N°1 : 24-26 • CELON : une nouvelle technique de radiofréquence pour • Ischémie critique et ischémie chronique sévère. la destruction thermique de la grande veine saphène : O.MALETTI et M LUGLI N°1: 28-29 étude prospective multicentre de 60 cas : résultats pré- • Le traitement endovasculaire des anévrysmes artério- liminaires. G.COHEN-SOLAL et al. N°4 : 45 veineux : une révolution thérapeutique. C.VAISLIC N°1 : 29 COMPRESSION / CONTENTION • Stenting carotidien en 2009. B. BEYSSEN N°3 : 53-56 • Association de faux-anévrysme fémoral et anévrysme • Preuves expérimentales de l’efficacité des méthodes de fémoral contro-latéral. FITOUSSI M. N°3 93-95 compression. H.PARTSCH N°1 : 55-56 • Les techniques chirurgicales mixtes dans l’ischémie cri- • Compression médicale, stiffness index et mesures de tique du diabétique. M.LUGLI et O.MALETI. N°4 : 21 pression in situ : domaines de validité et d’application. D RASTEL N°1 : 57 • Etude exploratoire : évaluation comparative de la tolé- CHIRURGIE VEINEUSE rance de deux bas de compression après deux jours • Les méthodes endoveineuses : protocole actuel du laser. d’utilisation chez des femmes dont la peau était déjà F. VIN N°1 : 41 irritée par des bandes auto-fixantes. Ph. HUMBERT N°1 : • Destruction de la grande veine saphène par CLOSURE 58-59 Fast.Principes et résultats. C. LEBARD N°1 : 42-44 • La compression médicale classe 3(20-36 mm HG) en • Synthèse des recommandations dans le traitement des France : Indications thérapeutiques, pratiques médi- varices M. PERRIN N°1 : 44 cales, observance. JJ.GUEX. N : 47-48 • Les explorations veineuses modifient-elles les indica- • Comment améliorer l’observance de la thérapie par tions thérapeutiques ? PL.ANTIGNANI N°1 : 44 compression (20-36 mmHg) ? Analyse des interactions • Intérêt de l’échographie peropératoire dans le traite- patient-produit pendant l’enfilage et le désenfilage des ment de la destruction de la saphène. C.LEBARD N°1 : Bas médicaux de compression (BMC). D. RASTEL. N°4 : 46-48 48-49 • Effets des phlébectomies isolées sur le reflux et le dia- • Paramètres clés pour l’enfilage des bas médicaux : Taux mètre de la veine grande saphène : étude prospective. d’hydratation, coefficient de frottement, et la texture P.PITTALUGA N°1 : 49-50 des BMC. Ph. HUMBERT. N°4 : 49-50 • Crossectomie de la GVS : Sa place en 2009. C. ALLEGRA • Amélioration de l’observance de la thérapie par N°1 : 50-51 Compression classe 3 (20-36 mmHG). Résultats de tests • Etude LEV du CMCO Evry : patients suivis de 5 à 7 ans. sur BMC>30 mm Hg. E. LE FLOCH N°4 : 50 B.ANASTASIE et co. N°1 : 51-53 • Nouvelles considérations sur la valvulopastie veineuse : COMPTE RENDUS DE CONGRÈS un débat international sur le net G.AGUS N°2 : 52-61 • Quelles investigations avant chirurgie veineuse pro- • 3E CONGRÈS MÉDITERRANÉEN DE PATHOLOGIE VEI- fonde ? M.LUGLI N°4 : 33-34 NEUSE NICE JUIN 2009 N°3 : 100 • Le traitement de l’obstruction chronique fémoro-iliaque. • XLE RÉUNION DE LA SOCIÉTÉ EUROPÉENNE DE O. HARTUNG N°4 : 34* PHLÉBECTOMIE BUCAREST (ROUMANIE) P.L.CHOU- • L’indication du traitement du reflux veineux profond : KROUN N°3 : 101-104 Doit-il être limité aux ulcères rebelles ? O.MALETI. N°4 : 35* DIABÈTE • Le rationnel du traitement de l’insuffisance veineuse pro- fonde mérite d’être reconsidéré. M. PERRIN. N°4 : 35-37* • Epidémiologie sur la prévalence des patients diabétiques • La crossectomie chirurgicale de la Grande veine avec artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Saphène est-elle nécessaire ? Etude échographique de M.CAZAUBON N°4 : 17-20 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  3. 3. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 103 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 103 • Explorations fonctionnelles vasculaires dans l’artériopa- maladie thromboembolique veineuse ? C.BIRON thie diabétique. P.ABRAHAM N°4 : 20-21 ANDREANI N°3 : 85-87 • Les techniques chirurgicales mixtes dans l’ischémie cri- tique du diabétique. M.LUGLI et O.MALETI. N°4 : 21 MALADIE VEINEUSE THROMBO EMBOLIQUE • Quel algorithme diagnostique de la maladie thrombo- DYSFONCTION ÉRECTILE embolique veineuse dans les pays à faibles ressources ? • Le pénis : un laboratoire vasculaire unique. R. VIRAG A.KANE N°1 : 64 N°1 : 60 • Recommandations pour la recherche des facteurs biolo- • Evolution de la prise en charge de l’insuffisance érectile giques de risque dans le cadre de la maladie throm- depuis 1980. P.BOUILLY. N°1 : 60-62 boembolique veineuse.Aspects biologiques. C. BIRON • Maladies cardiovasculaires, dysfonction érectile et myé- ANDREANI N°1 : 34 loperoxydase T.ROUMEGUERE et al. N°3 : 88-92 • Arrêt du traitement anticoagulant après un premier évé- • Testostérone et santé métabolique et cardiovasculaire nement thrombotique veineux spontané : comment de l’homme : Quelles preuves en 2010 ? J.BUVAT N°4 : identifier les patients ? C BIRON ANDREANI N°2 : 39-41 26-27* • Epidémiologie de la maladie veineuse thromboembo- • Quand, pourquoi et comment optimiser la réalisation lique au cours du SIDA en Afrique Sub-Saharienne P. d’un pharmaco-échodoppler pénien ? revue bibliogra- ZABSONRE N°2 : 42-46 phique. C.BONNIN N°4 : 27-29* • Thromboses veineuse superficielles des membres infé- • La maladie de La Peyronie en 2010 : Quel futur ? rieurs : aux limites des indications thérapeutiques. JL. M.GALIANO N°4 : 29-30* GILLET N°2 : 47-51 • Place de l’écho Doppler couleur dans le diagnostic de la • Maladie veineuse thrombo-embolique compliquant un compression canalaire pudendale. M.MOLLO et al. N°4 : syndrome néphrotique : à propose d’une observation. 52-55* MC MBOUP, A.KANE, MB.NDIAYE, M.DIAO, A.KANE, SA.BA N°2 : 65-68 ESTHÉTIQUE ET ANGIOPHLÉBOLOGIE • Faut –il utiliser les statines (rosuvastatine) en préven- tion primaire de la maladie cardiovasculaire et de la • Intérêt de l’échographie dans les lipodystrophies. maladie thromboembolique veineuse ? C.BIRON E.RIGHI N°4 : 46 ANDREANI et M. CAZAUBON N°3 : 85-87 • Voyage et risque veineux thrombo-embolique (à propos IMAGERIE MÉDICALE (hors échographie) d’une méta-analyse) F.CHLEIR N°3 : 97 • L’apport de l’imagerie médicale chez le patient vascu- • Maladie thrombo-embolique veineuse et voyage aérien. laire. S MURGO N°1 : 8-10 F.CHLEIR. N°4 : 16 • Indications du TEP-Scan chez le patient vasculaire JP. • Dabigatran et Rivaroxaban : deux nouveaux anticoagu- LAISSY N°1 : 10-11 lants oraux à action directe sur les facteurs IIa et X a respectivement. MM. SAMAMA N°4 : 15 • Dabigatran et Rivaroxaban : Retentissement sur les tests INFORMATIONS de coagulation. MM.SAMAMA N°4 : 32 • Informations récentes sur les EPP, en direct de • Traitement au long cours de la maladie thromboembo- l’UNAFORMEC E.DRAHI N°3 : 99 lique veineuse : pour quels patients ? C.BIRON ANDREANI N°4 : 31 * • Hypersensibilité et résistance aux AVK. Place de la phar- LIPIDES ET STATINES macogénétique. J. CONARD N°4 : 56 • Dosage des apolipoprotéines A1 et B dans le bilan lipi- dique. Rapport d’évaluation technologique. HAS sep- PLAIES ET CICATRISATION tembre 2008 N°2 : 27-30 • Rôle de l’aspirine et des statines en prévention primaire • Devant une plaie des membres inférieurs, quels diagnos- MC AUMONT N°3 : 83-84 tics évoquer ? M. DEPAIRON N°4 : 38 • Faut –il utiliser les statines (rosuvastatine) en préven- • La santé des jambes chez la personne âgée. N. ZELLWE- tion primaire de la maladie cardiovasculaire et de la GER N°4 : 39 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  4. 4. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 104 104 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 • Connaissance de base de la compression/contention • Liste des actes et prestations affection de longue durée : pour bien traiter un ulcère de jambe. JP. BENIGNI N°4 : Accident vasculaire cérébral. Actualisation juin 2009 39-42 HAS N°3 : 66-82* • Explorations vasculaires pré-opératoires : recommanda- tions et conclusions du groupe de travail n°1. C.VAISLIC PRÉVENTION CARDIO VASCULAIRE et al. N°4 : 10 * • Nos défis dans la prévention du risque athérothrombo- • Recommandations actuelles sur l’algie vasculaire de la tique dans l’AOMI : le respect des recommandations. face. M.LANTERI-MINET N°4 : 13-14 * CLEMENT DL. N°1 : 19-20 • Nos atouts dans la prévention du risque athérothrombo- VEINES tique dans l’AOMI. M.DEPAIRON N°1 : 17-18 • Quoi de neuf dans la prévention secondaire de l’ischémie • La sclérothérapie à la mousse : peut-on proposer un pro- cérébrale ? C.LUCAS N°3 : 47-52 tocole consensuel ? RABE E. N°1 : 40 • Echographie Doppler carotidienne pour identifier les • Les médicaments veino-actifs, leurs indications spéci- maladies vasculaires pré cliniques et évaluer le risque fiques dans la maladie veineuse thrombo-embolique. cardiovasculaire. Traduction de la Conférence de RAMELET AA. N° : 37-39 consensus de l’American Society of Echography • Les méthodes endoveineuses : protocole actuel du laser. Carotid Intima media Task Force. M.CAZAUBON N°3 : F. VIN N°1 : 41 57-65 • Destruction de la grande veine saphène par CLOSURE • Rôle de l’aspirine et des statines en prévention primaire Fast.Principes et résultats. C. LEBARD N°1 : 42-44 MC AUMONT N°3 : 83-84 • Synthèse des recommandations dans le traitement des • Faut –il utiliser les statines (rosuvastatine) en préven- varices M. PERRIN N°1 : 44 tion primaire de la maladie cardiovasculaire et de la • Les explorations veineuses modifient-elles les indica- maladie thromboembolique veineuse ? C.BIRON tions thérapeutiques ? PL.ANTIGNANI N°1 : 44 ANDREANI N°3 : 85-87 • Intérêt de l’échographie peropératoire dans le traite- • Maladies cardiovasculaires, dysfonction érectile et myé- ment de la destruction de la saphène. C.LEBARD N°1 : loperoxydase T.ROUMEGUERE et al N°3 : 88-92 46-48 • Effets des phlébectomies isolées sur le reflux et le dia- mètre de la veine grande saphène : étude prospective. RECOMMANDATIONS DE LA HAS et P.PITTALUGA N°1 : 49-50 CONFÉRENCES DE CONSENSUS • Crossectomie de la GVS : Sa place en 2009. C. ALLEGRA • Nos défis dans la prévention du risque athérothrombo- N°1 : 50-51 tique dans l’AOMI : le respect des recommandations. • Etude LEV du CMCO Evry : patients suivis de 5 à 7 ans. CLEMENT DL. N°1 : 19-20 B.ANASTASIE et col. N°1 : 51-53 • Recommandations de la HAS dans l’ischémie aigue des • Sclérothérapie à la mousse : une méthode sure. Le point membres inférieurs. M.CAZAUBON et FA. ALLAERT N°1 : sur l’importance du choix du gaz pour le mélange. JJ 22-23* GUEX N°1 : 53-54 • Recommandations pour la recherche des facteurs biolo- • Preuves expérimentales de l’efficacité des méthodes de giques de risque dans le cadre de la maladie throm- compression. H.PARTSCH N°1 : 55-56 boembolique veineuse. Aspects biologiques. C. BIRON • Compression médicale, stiffness index et mesures de ANDREANI N°1 : 34 * pression in situ : domaines de validité et d’application. D • Synthèse des recommandations dans le traitement des RASTEL N°1 : 57 varices M. PERRIN N°1 : 44* • Etude exploratoire : évaluation comparative de la tolé- • Dosage des apolipoprotéines A1 et B dans le bilan lipi- rance de deux bas de compression après deux jours dique. Rapport d’évaluation technologique ; septembre d’utilisation chez des femmes dont la peau était déjà 2008 HAS N°2 : 27-30* irritée par des bandes auto-fixantes. Ph. HUMBERT N°1 : • Echographie Doppler carotidienne pour identifier les 58-59 maladies vasculaires pré cliniques et évaluer le risque • Plaidoyer pour les télangiectasies : leurs explorations, cardiovasculaire. Traduction de la Conférence de leurs traitements et les retombées financières. JC SCIA- consensus de l’American Society of Echography LOM N°2 : 7-9 Carotid Intima media Task Force. M. CAZAUBON N°3 : • Manifestations neurologiques après sclérothérapie. 57-65* JL.GILLET N°4 : 14* ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  5. 5. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 105 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 105 • Entraînement à la sclérothérapie échoguidée et à l’écho- • Le traitement de l’obstruction chronique fémoro-iliaque. guidage. M. SICA N°4 : 22* O. HARTUNG N°4 : 34* • Comment scléroser les varices en 2010 : Technique de • L’indication du traitement du reflux veineux profond : ponction injection directe. B. BURCHERIE N°4 : 22-23* Doit-il être limité aux ulcères rebelles ? O.MALETI. N°4 : • Sclérothérapie : ma méthode. F.FERRARA N°4 : 23-24* 35* • Un modèle physique pour la sclérose à la mousse : F. • Le rationnel du traitement de l’insuffisance veineuse pro- PASSARIELLO N°4 : 24-25 fonde mérite d’être reconsidéré. M. PERRIN. N°4 : 35-37* • Quelles investigations avant chirurgie veineuse pro- • Connaissance de base de la compression/contention pour fonde ? M.LUGLI N°4 : 33-34 bien traiter un ulcère de jambe. JP. BENIGNI N°4 : 39-42 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  6. 6. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 106 106 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 Auteurs BONNIN C. A • Quand, pourquoi et comment optimiser la réalisation d’un pharmaco-échodoppler pénien ? revue bibliogra- ABRAHAM P. phique. N°4 : 27-29* • Explorations fonctionnelles vasculaires dans l’artériopa- BOUILLY P. thie diabétique. N°4 : 20-21 • Evolution de la prise en charge de l’insuffisance érectile AGUS G. depuis 1980. N°1 60-62 • Nouvelles considérations sur la valvulopastie veineuse : BURCHERIE B. un débat international sur le net N°2 : 52-61 • Comment scléroser les varices en 2010 : Technique de ALLAERT FA. ponction injection directe. N°4 : 22-23* • Aspects médico-économiques du traitement des AOMI. BUVAT J. N° 1 : 30-32 • Testostérone et santé métabolique et cardiovasculaire de • Enquête céphalées et algies vasculaires de la face en l’homme : Quelles preuves en 2010 ? N°4 : 26-27* angéiologie. N°4 : 11-12 ALLEGRA C. C • Crossectomie de la GVS : Sa place en 2009. N°1 : 50-51 ANASTASIE B. CAZAUBON M. • Etude LEV du CMCO Evry : patients suivis de 5 à 7 ans. • Recommandations de la HAS dans l’ischémie aigue des N°1 : 51-53 membres inférieurs. N°1 : 22-23 ANTIGNANI PL. • Echographie Doppler carotidienne pour identifier les • Les explorations veineuses modifient-elles les indica- maladies vasculaires pré cliniques et évaluer le risque tions thérapeutiques ? N°1 : 44 cardiovasculaire. Traduction de la Conférence de consensus de l’American Society of Echography Carotid Intima media Task Force. N°3 : 57-65 B • Epidémiologie sur la prévalence des patients diabétiques BALANDRA S. avec artériopathie oblitérante des membres inférieurs. • Place du Doppler trans-crânien dans la drépanocytose. N°4 : 17-20 N°4 : 51 CHAMONTIN S. BENIGNI JP. • Place du traitement médical dans la prise en charge des • Connaissance de base de la compression/contention lésions artérielles rénales athéromateuses. N°1 : 16 pour bien traiter un ulcère de jambe N°4 : 39-42 CHLEIR F. BERTRAND JL. • Voyage et risque veineux thrombo-embolique (à propos • Sténose carotidienne : au-delà de la lumière. N°3 : 13- d’une méta-analyse) N°3 : 97 22 • Maladie thrombo-embolique veineuse et voyage aérien. BEYSSEN B. N°4 : 16 • Stenting carotidien en 2009. N°3 : 53-56 CHOUKROUN PL. BIRON ANDREANI C. • XLE RÉUNION DE LA SOCIÉTÉ EUROPÉENNE DE • Recommandations pour la recherche des facteurs biolo- PHLÉBECTOMIE BUCAREST (ROUMANIE) N°3 : 101-104 giques de risque dans le cadre de la maladie throm- CLEMENT DL. boembolique veineuse.Aspects biologiques. N°1 : 34 • Nos défis dans la prévention du risque athérothrombo- • Arrêt du traitement anticoagulant après un premier évé- tique dans l’AOMI : le respect des recommandations. nement thrombotique veineux spontané : comment N°1 : 19-20 identifier les patients ? N°2 : 39-41 COHEN SOLAL G. • Faut–il utiliser les statines (rosuvastatine) en prévention • Laser endoveineux : progrès apportés par le TIR radial. primaire de la maladie cardiovasculaire et N°4 : 43-44 • Traitement au long cours de la maladie thromboembo- • CELON : une nouvelle technique de radiofréquence pour lique veineuse : pour quels patients ? N°4 : 31* la destruction thermique de la grande veine saphène : ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  7. 7. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 107 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 107 étude prospective multicentre de 60 cas : résultats pré- • La compression médicale classe 3(20-36 mm HG) en liminaires. N°4 : 45 France : Indications thérapeutiques, pratiques médi- COLLET JP. cales, observance N° : 47-48 • Gestion des anti-agrégants plaquettaires en péri-opéra- toire. N°1 : 33 CONARD J. H • Hypersensibilité et résistance aux AVK. Place de la phar- HARTUNG O. macogénétique. N°4 : 56 • Le traitement de l’obstruction chronique fémoro-iliaque. O. HARTUNG N°4 : 34* HAS. D • Dosage des apolipoprotéines A1 et B dans le bilan lipi- De CASSIN P. dique. Rapport d’évaluation technologique septembre • Place de l’angioplastie de l’artère rénale dans l’athéro- 2008 N°2 : 27-30 sclérose. N°1 : 14-15 • Liste des actes et prestations affection de longue durée : DEPAIRON M. Accident vasculaire cérébral. Actualisation juin 2009 • Nos atouts dans la prévention du risque athérothrombo- N°3 : 66-82 tique dans l’AOMI. N°1 : 17-18 HUMBERT P. • Le rôle de l’écho-Doppler carotidien dans les grandes • Etude exploratoire : évaluation comparative de la tolé- études de prévention cardiovasculaire : la plaque caroti- rance de deux bas de compression après deux jours dienne. N°4 : 6-7 d’utilisation chez des femmes dont la peau était déjà • Devant une plaie des membres inférieurs, quels diagnos- irritée par des bandes auto-fixantes. N°1 58-59 tics évoquer ? N°4 : 38 • Paramètres clés pour l’enfilage des bas médicaux : Taux DRAHI E. d’hydratation, coefficient de frottement, et la texture • Informations récentes sur les EPP, en direct de des BMC. N°4 : 49-50 l’UNAFORMEC N°3 : 99 K F KANE A. FERRARA F. • Quel algorithme diagnostique de la maladie thrombo- • Sclérothérapie : ma méthode. N°4 : 23-24* embolique veineuse dans les pays à faibles ressources ? FITOUSSI M. N°1 : 64 • Association de faux-anévrysme fémoral et anévrysme fémoral contro-latéral. N°3 : 93-95 L FRANCHESCI C. • Quand les progrès technologiques font reculer la LAISSY JP. science, voire la conscience. N°3 : 7-8 • Indications du TEP-Scan chez le patient vasculaire N°1 : 10-11 LANTERI-MINET M G • Recommandations actuelles sur l’algie vasculaire de la GALIANO M. face. N°4 : 13-14 • La maladie de La Peyronie en 2010 : Quel futur ? N°4 : LEBARD C. 29-30* • Destruction de la grande veine saphène par CLOSURE GILLET JL. Fast.Principes et résultats. N°1 : 42-44 • Thromboses veineuse superficielles des membres infé- • Intérêt de l’échographie peropératoire dans le traite- rieurs : aux limites des indications thérapeutiques. N°2 : ment de la destruction de la saphène. N°1 : 46-48 47-51 LEFLOCH E. • Manifestations neurologiques après sclérothérapie. • Amélioration de l’observance de la thérapie par N°4 : 14 Compression Classe 3(20-36 mmHG) Résultats de tests GUEX JJ. sur BMC>30 mm HG N°4 : 50 • Sclérothérapie à la mousse : une méthode sure.le point LUCAS C. sur l’importance du choix du gaz pour le mélange. N°1 : • Quoi de neuf dans la prévention secondaire de l’ischémie 53-54 cérébrale ? N°3 : 47-52 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  8. 8. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 108 108 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 • Quand évoquer une dissection artérielle carotidienne ou PITTALUGA P. vertébrale extra-crânienne ? N°4 : 13 • Effets des phlébectomies isolées sur le reflux et le dia- LUGLI M. mètre de la veine grande saphène : étude prospective. • Les techniques chirurgicales mixtes dans l’ischémie cri- N°1 : 49-50 tique du diabétique. N°4 : 21 PRIOLLET P. • Quelles investigations avant chirurgie veineuse pro- • Traitement médical de l’artériopathie athéroscléreuse fonde ? N°4 : 33-34 des membres inférieurs (AOMI) N°1 : 21 • Laser 980 : Standardisation du diamètre de la veine avant laser. N°4 : 44 R RABE E. M • La sclérothérapie à la mousse : peut-on proposer un pro- tocole consensuel ? N°1 : 40 MALETTI O. RAMELET AA. • Ischémie critique et ischémie chronique sévère. N°1 2-: • Les médicaments veino-actifs, leurs indications spéci- 29 fiques dans la maladie veineuse thrombo-embolique. • L’indication du traitement du reflux veineux profond : N° : 37-39 Doit-il être limité aux ulcères rebelles ? N°4 : 35* RASTEL D. MBOUP MC. • Compression médicale, stiffness index et mesures de • Maladie veineuse thrombo-embolique compliquant un pression in situ : domaines de validité et d’application. syndrome néphrotique : à propose d’une observation. N°1 : 57 N°2 : 65-68 • Comment améliorer l’observance de la thérapie par MERCIER F. compression (20-36 mmHg) ? Analyse des interactions • Atouts et défis des facteurs de croissance face à la chi- patient-produit pendant l’enfilage et le désenfilage des rurgie artérielle distale N°1 : 24-26 Bas médicaux de compression (BMC) N°4 : 48-49 MOLLO M. RIGHI E. • Place de l’écho Doppler couleur dans le diagnostic de la • Intérêt de l’échographie dans les lipodystrophies. N°4 : compression canalaire pudendale. M.MOLLO et al. N°4 : 46 52-55* (Prix Junior 2010). ROUMEGUERE T. MURGO S. • Maladies cardiovasculaires, dysfonction érectile et myé- • L’apport de l’imagerie médicale chez le patient vascu- loperoxydase N°3 : 88-92 laire. N°1 : 8-10 RUNAVOT G. • Recherche de thrombophilie dans le bilan étiologique de l’infarctus cérébral artériel du sujet jeune : l’expérience P du centre Hospitalier de Perpignan. N°3 : 23-38 PARTSCH H. • Preuves expérimentales de l’efficacité des méthodes de S compression. N°1 : 55-56 SAMAMA MM. PASSARIELLO F. • Dabigatran et Rivaroxaban : deux nouveaux anticoagu- • Un modèle physique pour la sclérose à la mousse : F. lants oraux à action directe sur les facteurs IIa et Xa res- PASSARIELLO N°4 : 24-25 pectivement. N°4 : 15 PELOUZE GA. • Dabigatran et Rivaroxaban : Retentissement sur les tests • Qu’attend le chirurgien de l’écho-Doppler des troncs de coagulation. MM.SAMAMA N°4 : 32* supra-aortiques chez un patient symptomatique ? N°4 : SCIALOM JC. 8-10 • Plaidoyer pour les télangiectasies : leurs explorations, PERRIN M. leurs traitements et les retombées financières. N°2 : 7-9 • Synthèse des recommandations dans le traitement des SABLOT D. varices N°1 : 44 • La fibrinolyse dans l’ischémie cérébrale. N°3 : 39-46 • Le rationnel du traitement de l’insuffisance veineuse SENE D. profonde mérite d’être reconsidéré. M. PERRIN. N°4 : 35- • Thromboses artérielles et syndrome néphrotique. N°2 : 37* 62-64 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1
  9. 9. 101-109 Index 3/02/10 10:54 Page 109 INDEX ANGÉIOLOGIE 2009 109 SICA M. • La crossectomie chirurgicale de la Grande veine Saphène • Entraînement à la sclérothérapie échoguidée et à l’écho- est-elle nécessaire ? Etude échographique de la jonction guidage. N°4 : 22* saphèno-fémorale 3 ans après procédure endoveineuse par laser de 40 GVS incontinentes. N°4 : 42-43 VIRAG R. T • Le pénis : un laboratoire vasculaire unique. N°1 : 60 TOUBOUL PJ. • Mesure de l’épaisseur intima-média : Quelles avancées ? W N°4 : 3-6 WAUTRECHT JC. • Quelle place reste-t-il pour l’examen clinique ? N°1 : 12- V 13 VAISLIC C. • Le traitement endovasculaire des anévrysmes artério- Z veineux : une révolution thérapeutique. N°1 : 29 ZABSONRE P. • Explorations vasculaires pré-opératoires : recommanda- • Epidémiologie de la maladie veineuse thromboembo- tions et conclusions du groupe de travail n°1. N°4 : 10 lique au cours du SIDA en Afrique Sub-Saharienne N°2 : VIN F. 42-46 • Les méthodes endoveineuses : protocole actuel du laser. ZELLWEGER N. N°1 : 41 • La santé des jambes chez la personne âgée. N°4 : 39 ANGÉIOLOGIE, 2010, VOL. 62, N° 1

×