Grippe

1 233 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine, Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 233
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Grippe

  1. 1. Information de dernière heure La Grippe porcine “ nord –américaine” (H1N1) Le début : Potentiel pour une pandémie Version du jeudi 30 avril 2009 Rashid A. Chotani, MD, MPH, DTM Adjunct Assistant Professor Uniformed Services University of the Health Sciences (USUHS) 240-367-5370 chotani@gmail.com CHOTANI © 2009.
  2. 2. Remerciements L’auteur adresse toute sa reconnaissance pour leur effort, leur promptitude à mettre en place ce texte, à l’héberger sur leur site et pour les traductions à toute l’équipe de Supercourse,et en particulier à : Dr. Ronald E. LaPorte, University of Pittsburgh, USA Dr. Eugene Shubnikov, Novosibirsk, AcademicCity, Russia Dr. Faina Linkov, University of Pittsburgh, USA Dr. Mita Lovalekar, University of Pittsburgh, USA Dr. Nicolás Padilla Raygoza, Universidad de Guanajuato, México Dr. Ali Ardalan, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Mehrdad Mohajery, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Seyed Amir Ebrahimzadeh, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Nasrin Rahimian, Tehran University of Medical Sciences, Iran Dr. Mohd Hasni , University of Kebangsaan, Malaysia Dr. Kawkab Shishani, The Hashemite University, Jordan Dr. Nesrine Ezzat Abdlkarim, Beirut Arab University, Lebanon Dr. Khowlah Almohaini, University of Pittsburgh, USA Dr. Duc Nguyen, University of Texas, USA Dr. Elisaveta Jasna Stikova, University “Ss. Cyril and Methodius”, Skopje, Macedonia Dr. Michèle CAZAUBON, Secrétaire Gle de la Société Française d' Angéiologie, France •C’est véritablement une coopération à l’échelon mondial •http://www.pitt.edu/~super1/ CHOTANI © 2009.
  3. 3. PLAN 1. Virus de la Grippe 2. Definitions 3. Introduction 4. Historique aux Etats Unis 5. Situation actuelle aux Etats Unisi 6. Situation actuelle au Mexique 7. Situation actuelle globale 8. Propagation /Transmission 9. Cas-Definitions 10. Conduite à tenir • Cliniciens • Laboratoires d’ analyse • Ensemble de la Population 11. Traitment 12. Autres mesures de protection 13. Summary 14. Conclusion et Recommandations CHOTANI © 2009.
  4. 4. Virus • ARN, enveloppe • Famille du virus : Orthomyxoviridae • Taille : 80-200nm ou .08 – 0.12 μm (micron) de diamètre • Trois types Credit: L. Stammard, 1995 • A, B, C • Antigènes de suface • H (haemaglutinin) • N (neuraminidase) CHOTANI © 2009.
  5. 5. Haemagglutinin subtype Neuraminidase subtype H1 N1 H2 N2 H3 N3 H4 N4 H5 N5 H6 N6 H7 N7 H8 N8 H9 N9 H10 H11 H12 H13 H14 H15 H16
  6. 6. Definitions: Généralités • Epidemie – un nombre localisé de cas • Pandemie – une épidémie touchant le monde entier • Modifications antigéniques • Changement des protéines par sélection génétique • Bases pour changer les vaccins chaque année • Mutations antigéniques • Transformations des protéines par modifications génétique • Produit différent virus non contrôlables par les vaccins CHOTANI © 2009.
  7. 7. Survie du Virus de la grippe sur les surfaces et effets de l’humidité et de la température. * • Surfaces dures non poreuses: 24-48 heures • Plastique, acier inoxydable: • Reste actif > 24 heures • Transmissible par les mains plus de 24 heures • Vêtements, papier et tissus • Reste actif : 8 à 12 heures • Transmissible par les mains : 15 minutes • Viable sur les mains <5 minutes seulement à haute concentration virale • Transmission par contact indirect possible *Humidité 35-40%, Température 28C (82F) Source: Bean B, et al. JID 1982;146:47-51 CHOTANI © 2009.
  8. 8. Grippe porcine : Introduction • La grippe porcine est une maladie respiratoire des cochons, causée par la grippe A qui provoque régulièrement des épidémies de grippe chez les porcs. • Les virus de la grippe porcine n’infectent pas normalement les humains, cependant , des infections humaines de grippe porcine peuvent survenir et des cas de propagation de virus de grippe porcine d’homme à homme ont été documentés. • Plus communément, des cas humains de grippe porcine surviennent chez les gens qui vivent près des porcs, mais il est possible , qu’il y ait aussi une transmission d’homme à homme. CHOTANI © 2009.
  9. 9. Grippe porcine : Historique aux Etats Unis • Une épidémie de grippe porcine est survenue en 1976 à Fort Dix, New Jersey, responsible de plus de 200 cas dont plusieurs graves et un cas mortel. • Plus de 40 millions de personnes ont été vaccinées. • Cependant, le programme de vaccination fut interrompu après le rapport de 500 cas de syndrome de Guillain-Barre, avec paralysie nerveuse sévère. • 30 personnes décèdérent à la suite de la vaccination. • En Septembre 1988, une femme enceinte de 32 ans, jusque là en bonne santé, fut hospitalisée pour pneumpoathie daans le Wisconsion après infection par la grippe porcine, elle mourut 8 jours plus tard. • De Décembre 2005 à février 2009, 12 infections humaines au toytal ont été rapportées dans 10 états US. CHOTANI © 2009.
  10. 10. Grippe porcine : Situation actuelle aux Etats Unis • Depuis Mars 2009, 91 cas confirmés, avec un décès ont été rapportés chez l’homme. • 1er décès concerne un enfant de 22 mois qui revenait du Mexique et mourut à l’hôpital, dans la région de Houston • 5 cas d’hospitalisation (3 en Californie et 2 au Texas) . • Tous ont les mêmes caractéristiques génétiques d’après les premiers tests. • Le virus est décrit comme un nouveau sous- type de A/H1N1, jamais encore détecté chez les porcs ou chez les humains. • Des échantillons concernant l’épidémie mexicaine sont identiques à ceux de la grippe aviaire obtenus chez les patients US. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  11. 11. Grippe porcine: Situation actuelle aux Etats Unis • Le CDC a déterminé que ce virus est contagieux et capable d’infection d’homme à homme. • Le virus contient des segments de gènes de 4 types différents de grippe: • Porcine Nord Américaine, • Aviaire Nord Américaine • Humaine Nord Américiane • Et porcine Eurasienne. • La réserve nationale de sécurité (SNS) va distribuer ¼ des: • Médicaments anti-viraux • Equipements de protection personnelle et • Des systèmes de protection • Le Président Obama a demandé ce jour au Congrès d’ajouter 1,5 milliard de $ pour combattre la grippe porcine • Le 27 Avril 2009, le CDC a publié un avis qui recommande de s’abstenir de tout voyage non essentiel à destination du Mexique. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  12. 12. Grippe porcine : cas chez l’homme aux Etats Unis A la date du 28 avril 2009 • MMWR, 28 Avril, 2009 / 58(Dispatch);1-3 • 47 patients rapportés par le CDC d’âge connu (sur 64 au total), âge moyen 16 ans (écart: 3-81 ans ), • 38 (81%) <18 ans; • 51% de sexe masculin. • Parmi les 25 cas avec une date connue de début de la maladie, celle- ci va du 28 mars au 25 Avril. • 5 patients hospitalisés. • Sur les 14 patients avec notion de voyage: • 3 ont voyagé au Mexique; 40 des 47 patients (85%) n’ont pas voyagé. CHOTANI © 2009. Source: http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm58d0428a2.htm
  13. 13. Grippe porcine : cas humains aux Etats Unis A la date du 29 Avril 2009 Nombre Total de cas Confirmés = 91; 1 Death 60 No. of Confirmed Cases 40 20 0 Massachu Arizona California Indiana Kansas Michigan Navada New York Ohio Texas setts Deaths 1 No. of laboratory confirm ed cases 1 14 1 2 2 2 1 51 1 15 US States CHOTANI © 2009. Source: CDC
  14. 14. Grippe porcine : Situation actuelle au Mexique • 2.498 cases suspects au total, 159 décès et 1.311 hospitalisations (pour pneumonie) ont été rapportés dans 31 des 32 Etats Mexicains (28 Avril 28, Ministère de la Santé) • 26 confirmations par laboratoire. • Premier cas à Oaxaca, 13 Avril 2009 • La femme est décédée de pneumonie • Mexico : Plus de 854 cas de pneumonie, 59 d’entre eux avec décès. • San Luis Potosi: 24 cas avec 3 décès. • Mexicali (près de la frontière US) ): 4 cas, aucun décès. • L’épidémie dans la ville de Mexico a décidé le ministre de la santé méxicaine d’annuler les classes à Mexico et de conseiller aux étudiants et aux adultes d’éviter les places publiques et tout événement social réunissant de nombreuses personnes. CHOTANI © 2009. Source: WHO, CDC, PAHO & ProMED
  15. 15. Grippe porcine : Situation Actuelle au Mexique • De façon inattendue, le virus Mexicain a atteint en premier des adultes jeunes en bonne santé ( 20-50 ans), ce qui le distingue des virus de la grippe liée aux saisons, qui touchent préférentiellement des très jeunes ou les très âgés. • La laboratoire CDC a analysé 14 prélévements de patients mexicains gravement atteints et a trouvé que 7 d’entre eux avaient le même type de virus de grippe porcine que celui qui a infecté des patients US ( rapport préliminaire).) • LaLaboratoire National Canadien a confirmé la grippe porcine A/H1N1 sur les prélèvements de 18 patients Mexicains, 12 d’entre eux étant génétiquement identiques aux virus de la grippe porcine Californienne. CHOTANI © 2009. Source: WHO, CDC & ProMED
  16. 16. Pays Confirmation par Décès avec confirmation labo Cas suspects Décès de cause Hospitalisation TOTAL nB de labo suspecte décès total Australia 0 0 91 0 91 0 Austria 1 0 5 0 6 0 Argentina 0 0 10 0 10 0 Bolivia 0 0 2 0 2 0 Brazil 0 0 22 0 22 0 Belgium 0 0 7 0 7 0 Canada1 13 0 19 0 32 0 Chile 0 0 24 0 24 0 Columbia 0 0 42 0 42 0 Costa Rica 1 0 21 0 22 0 France 0 0 32 0 32 0 Germany 3 0 5 0 8 0 Guatemala 0 0 1 0 1 0 Greece 0 0 1 0 1 0 Honduras 0 0 1 0 1 0 Hong Kong 0 0 5 0 5 0 Israel 2 0 1 0 2 3 0 Italy 0 0 1 0 1 0 Ireland 0 0 4 0 4 0 Mexico 33 7 2498 152 1311 2531 159 New Zealand 11 0 57 0 0 68 0 Norway 0 0 1 0 1 0 Peru 0 0 2 0 2 0 Poland 0 0 3 0 3 0 Russia 0 0 1 0 1 0 Slovakia 0 0 1 0 1 0 South Korea 0 0 6 0 6 0 Spain 4 0 35 0 39 0 Sweden 0 0 24 0 24 0 Switzerland 0 0 5 0 5 0 Uruguay 0 0 2 0 2 0 USA 91 1 0 0 5 91 1 UK 5 0 20 0 25 0 Venezuela 0 0 3 0 3 0 CHOTANI © 2009. 5:00 AM April 30
  17. 17. Grippe porcine: Situation actuelle globale • L’OMS a élevé le niveau d’alerte à la Phase 5, ce Inter-Pandemic Low Risk of Human Cases 1 qui signifie qu’il existe de nombreux cas ( par Phase ex.25-50 cas avec une durée de 2 à 4 semaines) New Virus in High Risk of Human Cases 2 mais la propagation d’homme à homme reste Animals, NO Human Cases encore localisée. No or Very Limited Human-to- 3 • Le système d’alerte de l’ OMS a été révisé après la Human Transmission propagation de la grippe Aviaire en 2004, c’est en Pandemic ALERT Evidence of Increased Human-to- 4 Avril 2007 que pour la première fois le niveau 3 a New Virus Causes Human Transmission été atteint et en Avril 2009, le niveau 5 . Human Cases Evidence of Significant Human-to- 5 Human Transmission • 164 cas confirmé dans le monde entier dont 8 PANDEMIC Efficient & Sustained Human-to- 6 décès (Mexique et Etats Unis) Human Transmission • Cas mortels~ 5% • 2.952 cas suspects dans le monde entier , 160 décès (Mexique & Etats Unis) • Cas mortels ~ 5% • 1.318 hospitalisations. • Androulla Vassiliou, de la Commission de Santé Européenne a publié un avis pour les voyageurs des 27 pays membres de l’union Européenne, recommandant que les voyages “ non essentiels” à destination des Etats Unis et du Mexique soient reportés. CHOTANI © 2009.
  18. 18. La grippe porcine: Transmission chez les porcs Human Virus Avian Virus Avian/Human Reassorted Virus Swine Virus CHOTANI © 2009.
  19. 19. Grippe porcine: Transmission à l’ Homme • Par contact avec des porcs infectés ou un environnement contaminé par des virus de la grippe porcine. • Par contact avec une personne atteinte de la grippe porcine. • La propagation interhumaine de la grippe porcine a été aussi documentée et on pense qu’elle survient de la même façon que la grippe saisonnière, par la toux et les écoulements nasaux des gens infectés. CHOTANI © 2009.
  20. 20. La grippe porcine : Définitions des cas aux Etats unis (dernière mise à jour) • Un cas confirmé d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient présentant une maladie respiratoire aiguëe fébrile avec confirmation par le laboratoire d’une infection virale ( grippe porcine A(H1N1) en utilisant un ou plusieurs des tests suivants: : • RT-PCR en temps réel • culture virale • Un cas probable d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient avec une maladie respiratoire aiguëe fébrile qui est: • positive pour la grippe A, mais négative pour H1 et H3 par RT-PCR, ou • positive pour la grippe A par un test rapide grippal ou un test grippal par immunofluorescence associés aux critères des cas suspects. . Un cas probable d’infection virale par la grippe porcine A (H1N1) est défini par un patient avec une maladie respiratoire aiguëe fébrile qui : • A été en contact étroit au cours des 7 jours précédents avec une personne qui est un cas confirmé d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) ou • Dans les 7 jours qui suivent un voyage à l’intérieur des Etats Unis ou dans un autre pays hors US où il existe confirmation d’un cas ou de plusieurs cas de grippe porcine A(H1N1) ou • Réside dans un pays ou il y a un ou plusieurs cas confirmés de grippe porcine.. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  21. 21. Grippe porcine: Definitions des cas aux Etats Unis • La période d’infection pour un cas confirmé d’infection virale par la grippeporcine A(H1N1) est définie par 1 jour avant l’installation de la maladie jusqu’à 7 jours après le début. • Un contact étroit est défini comme moins de 200 mètres d’un sujet confirmé ou suspect d’infection virale par la grippe porcine A( H1N1) pendant la période d’infection. • Une maladie respiratoore aiguëe est définie comme l’installation récente d’au moins deux symptômes suivants: rhinorrhée ou congestion nasale, mal à la gorge, toux ( avec ou sans fièvre ou fébricule). • Groupes à haut risque: les critères de haut risque de complications de l’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) sont les mêmes que ceux des grippes saisonnières ( voir les références). is defined as the same for seasonal influenza (see Reference) CHOTANI © 2009. Source: CDC
  22. 22. Grippe porcine : conduite à tenir pour les médecins • Les médecins doivent penser à la possibilité d’infection virale par la grippe porcine chez des patients présentant une maladie respiratoire fébrile qui • Vivent dans les zones où des cas de grippe porcine A(H1N1) ont été identifiés ou • Ont voyagé dans des zones où des cas humains de grippe porcine A( H1N1) ont été identifiés ou • Ont été en contact avec des personnes malades provenant de ces zones dans les 7 jours qui ont précédé l’apparition de leur maladie. • Si une grippe porcine est suspectée, les médecins douvent obtenir un prélèvement des voies aériennes pour les tests de grippe porcine et placer celui-ci au frigidaire ( et non au congélateur). • Une fois collecté, le médecin doit contacter le département de santé local afin de faciliter le transport et d’obtenir rapidement le diagnostic par le laboratoire de santé publique. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  23. 23. Grippe porcine: Conduite à tenir pour les médecins • Signes et Symptômes • Maladie comparable à la grippe • Fièvre, toux, mal de gorge, écoulement nasal, maux de tête, douelrus musculaires. Dans certains cas, vomissements et diarrhée( cas d’installation de la maladie depuis Mars jusqu’à mi-Avril 2009). • Des cas de maladie respiratoire sévère , nécessitant l’hospitalisation et avec issue fatale, ont été rapprtés au Mexique • La possibilité d’aggravation d’une pathologie chronique pré-existante ou d’une infection bastérienne massive avec l’infection virale par la grippe porcine doit être prise en compte. • Pour les patients non hospitalisés qui sont des cas confirmés ou suspects d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1) il est recommandé de rester à la maison ( isolement volontaire) pendant au moins les 7 premiers jours après le début de la maladie, sauf pour accéder aux soins médicaux. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  24. 24. Grippe porcine: lignes de conduite pour les médecins FDA : Autorisations pour l’utilisation des antiviraux en urgence (EUAs) • Le 27 Avril 2009, la FDA a publié les recommandations en réponse aux demandes des Centres de Contrôle des maladies et de prévention ( CDC) dans le contexte de l’épidémie de grippe porcine. • Le Département de la Santé et des Services Humanitaires ( HHS) ont déclaré qu’il s’agissait d’une urgence dans le domaine de la santé publique le 26 avril 2009. • Autorisation de traiter la grippe porcine par : • Tamiflu: autorisation d’utiliser le Tamiflu pour traiter et prévenir la grippe chez les enfants de <1 an et nécessiter de mettre au point des recommandations pour les enfants de plus d’un an. Le Tamiflu est couramment approuvé par la FDA pour le traitement et la prévention de la grippe chez des patients âgés d’un an et plus. • Tamiflu et Relanza:autorisation pour les deux antiviraux d’être distribués dans de larges tranches de la population, sans se conformer strictement aux requêtes fédérales qui s’appliquent à la distribution de ces produits en période normale et nécessitent une information écrite pour l’utilisation de ces médicaments en uirgence.. CHOTANI © 2009.
  25. 25. Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires • Le diagnostic sur des prélévements de patients qui sont des cas suspects d’infection par le virus de la grippe A(H1N1) doit être réalisé dans un laboratoire spécialisé ( BSL-2) • Toutes les manipulations sur les prélèvements doivent être réalisées dans un laboratoire bio-sécurisé(BSC). • L’isolement du virus sur des échantillons provenant de patients qui sont des cas suspects d’infection par le virus de la grippe A ( H1N1) doit être réalisé dans un Laboratoire spécialisé BSL-2 avec la possibilité d’examens classés BSL-3 ( extension des conditions BSL-2). • Les précautions additionnelles comprennent : • La recommandation d’un équipement de protection personnelle ( basé sur l’appréciation du risque spécifique) • Une protection respiratoire – masque classique ou plus haut niveau de protection • Protection des chaussures • Blouse couvrant le front • Deux paires de gant • Protection des yeux (lunettes protectrices ou protection de tout le visage) • Déchets En accord avec les procédures habituelles CHOTANI © 2009. Source: CDC
  26. 26. Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires • Désinfectants appropriés • Ethanol à 70% 70 per cent ethanol • Lysol à 5% • Eau de Javel à 10% • Toutes les personnes travaillant dans le laboratoire doivent se surveiller quant à l’apparition de fièvre ou de tout autre symptômes pouvant évoquer une infection grippale: diarrhée, maux de tête, rhinorrhée, douleurs musculaires. • Toute maladie doit être immédiatement signalée au responsable hiérarchique. • Pour le personnel qui a eu une exposition non protégée ou un défaut connu de son équipement de protection alors qu’il était en contact avec un cas confirmé de grippe porcine A (H1N1), une chimioprophylaxie antivirale par zanamivir ou oseltamivir pendant les 7 jours qui suivent l’exposition doit être considérée; CHOTANI © 2009. Source: CDC
  27. 27. Grippe porcine : Conduite à tenir pour la sécurité du personnel des laboratoires FDA : Autorisation pour l’utilisation en urgence de tests diagnostiques: • Le 27 avril 2009, la FDA a publié des recommandations en réponse à la demande des Centres de Contrôle Sanitaire et de Prévention dans le cadre de l’épidémie de grippe porcine. • L’une des raisons de cette demande est la déclaration d’urgence de santé publique le 26 avril 2009 par l’ HHS ( Département de la Santé et des Services Humanitaires). • La réponse est la suivante dans le cadre de la grippe porcine : • Test diagnostiques : permission de distribuer les tests diagnostiques pour la grippe porcine ( rRT-PCR Swine Flu Panel diagnostic test) aux laboratiores qualifiés qui ont l’équipement nécessaire popur rélaiser et interprétrer les résultats. CHOTANI © 2009.
  28. 28. Grippe porcine : Conduite à tenir pour la population en général • Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuements . • Jeter le mpuchoir dans une poubelle après usage. • Se laver les mains avec de l’eau et du savon • Surtout après une toux ou un éternuement. • Se nettoyer les mains avec des lingettes alcoolisées. • Eviter d’approcher de trop près les malades. • Eviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains sales. • En cas de grippe, rester à la maison ( pas de travail ni d’école) et limiter le contact avec les autres afin de ne pas contaminer les autres. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  29. 29. Grippe porcine : Traitement • Pas de vaccin • Antiviraux pour le traiotement et/ou la prévention de l’infection: for the treatment and/ or prevention of infection: • Oseltamivir (Tamiflu) ou • Zanamivir (Relenza) • Les anti-viraux peuvent atténuer la maladie et permettre de guérir plus rapidement. • Ils peuvent aussi prévenir les complications grippales sévères • Lors du traitement, les antiviraux sont plus efficaces lorsqu’ils sont initiés très tôt après le début de la maladie ( 2 jours après les premiers symptomes). • Attention ! Ne donnez pas d’aspirine (acide acetylsalicylique ) ou de produits contenant de l’aspirine (e.g. bismuth subsalicylate – Pepto Bismol) aux enfants ou adolescents ( plus de 18 ans) qui sont des cas confirmés ou suspects d’infection virale par la grippe porcine A ( H1N1); ceci peut provoquer un syndrome de Reye, rare mais extrêmement sévère . Pour stopper la fièvre, d’autres drogues anti- pyrétiques sont recommandées comme l’acétaminophène ou les anti-inflammatoires non stéroidiens. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  30. 30. Grippe porcine: autres mesures de prévention Definir la Quarantaine vs. Isolement vs. Eloignement social • Isolement: ne concerne que la sequestration de patients symptomatiques,soit chez eux, soit en milieu hospitalier, de manière à ce qu’ils ne contaminent pas les autres. • Quarantaine: Se définit comme la mise hors circulation dans la communauté de sujets asymptomatiques qui ont pu être exposés à l’infection. • Eloignement social: A été utilisé dans le cadre de mesures différentes de la mise en quarantaine, afin de réduire le contact entre les personnes, comme la fermeture des écoles ou linterdiction de larges rassemblements publics. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  31. 31. Grippe porcine: autres mesures de prévention Personnel Engagé dans des Activités concernant les voies respiratoires. • Recommandations: • Le personnel engagé dans des activités liés au système respiratoire ( par exemple: prélèvements dans les voies respiratoores, intubation endotrachéale, traitement par nébulisation, actes de bronchoscopie, réanimation avec intubation en urgence ou réanimation cardio-pulmonaire) chez des patients suspect de grippe porcine A ( H1N1) ou confirmés, doivent avoir un équipement de protection spéciale (fit-tested disposable N95 respirator). • Dans l’attente de la clarification des modalités de tranmission de ce virus, le personnel s’occupant directement de patients suspects de grippe porcine A ( H1N1) ou confirmés, doivent avoir un équipement de protection spéciale (fit- tested disposable N95 respirator) quand ils entrent dans leurs chambres. • L’utilisation d’appareils spéciaux de respiration doit s’intégrer dans le contexte d’un programme de protection respiratoire complet en accord avec les règles de l’Adminsitration de santé et de Sécurité. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  32. 32. Grippe porcine: autres mesures de prévention Contrôle de l’infection chez les patients dans un centre de soins • Les patients suspects de grippe porcine A ou confirmés doivent être placés dans une chambre seule avec la prte maintenue fermée. Si possible, une chambre permettant d’éviter toute infection par les particules en suspension dans l’air avec une pression négative permettant de changer l’air 6 à 12 fois par heure peut être utilisée; L’air peut être chassé directement à l’extérieur ou être remis en circulation après filtration par un filtre à air de très haute puissance. Pour les ponctions, les bronchoscopies ou les intubations, une salle d’examen avec pression négative est nécessaire. • Les malades doivent porter un masque chirurgical quand ils sont hors de leur chambre et doivent être encouragés à se laver les mains fréquemment et à suivre des cours d’hygiène respiratoire. Les verres et autres ustensiles utilisés par les malades doivent être lavés avec du savon et de l’eau avant d’être mis à la disposition d’autres personnes. Les procédures de nettoyage et de désinfection préconisés lors lors des grippes saisonnières peuvent être utilisés en cas de grippe porcine. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  33. 33. Grippe porcine: autres mesures de prévention Contrôle de l’infection chez les patients dans un centre de soins • Toutes les précautions classiques doivent être préconisées chez tous les patients lors de leurs activités , et maintenues 7 jours après le début de la maladie ou jusqu’à la disparition des symptômes. Maintenir l’habitude de l’hygiène des mains en se lavant à l’eau et au savon ou en utilisant des lingettes immédiatement après avoir enlevé les gants ou après tout contact avec des sécrétions respiratoires. • Le personnel dispensant des soins ou recueillant les prélévements de sujets suspects de grippe porcine ou confirmés doivent porter des gants non stériles, des blouses et des lunettes de protection des yeux. CHOTANI © 2009. Source: CDC
  34. 34. Typesde masque de protection • Masques chirurgicaux • Facilement disponibles et utilisés communément en chirurgie ou lors d’explorations complémentaires. • Masques respiratoires de haute filtration • Filtres spéciaux éliminant les particules de > 0.3 micron. Ces masques sont classifiés en : • imperméable à l’huile • résistant à l’huile • non résistant à l’huile • Plus un masque est résistant à l’huile,meilleur il est. • Les masques sont un numéro sur leur face postérieure qui indique leur efficacité de filtration. Par exemple un masque N95 a 95% d’efficacité pour filtrer les particules de plus de 0.3 micron dans les conditions normales de respiration. • La prochaine génération de masque utilisera la Nano-technologie et pourra filtrer des particules de < 0.027 micron. CHOTANI © 2009.
  35. 35. Résumé • Il existe une évidence de contamination chez les porcs et les humains. • L’OMS a mis le niveau d’alerte en 5, ce qui signifie qu’il y a une large contamination ( par ex. 25(50 cas durant 2-4 semaines) mais la propagation interhumaine est encore localisée. • 164 cas confirmé dans le monde (10 pays ) avec 8 décès (Mexique et Etats Unis) ; Cas-fatalité ~ 5% • 2.952 cas suspects dans le monde (34 pays) avec 160 décès (Mexique et Etats Unis); Cas-fatalité ~ 5% • 1.318 hospitalisés • Données épidémiologiues dans une étude US: • 47 patients ( sur 64), âge moyen :16 ans (écart: 3-81 years), • 38 (81%) <18 years; • 51% de sexe masculin • Au Mexique, les adultes jeunes en bonne santé, (20-50 years)sont affectés par la maladie. • Grande disparité des cas mortels entre le Mexique et les autres pays, comme les Etats Unis. • Pas de vaccin disponible. • Anti-viraux disponibles : • Oseltamivir (Tamiflu) ou • Zanamivir (Relenza) • La Communauté Européenne a publié un avis pour les voyageurs des 27 pays membres de l’ Europe recommandant d’éviter les voyages “ non essentiels “ à destination des régions contaminées aux Etats unis et au Mexique. • Les Etats Unis ont publié un avis pour les voyageurs recommandant d’éviter les voayges “non essentiels “ à destination du Mexique. CHOTANI © 2009.
  36. 36. Conclusion/Recommandations • A ce jour, il existe des cas au Canada et aux Etats Unis de patients sans notion de voyage au Mexique, ainsi , il existe maintenant 3 pays rapportant une épidémie de virus interhumaine- le virus peut être appelé grippe Nord Américaine H1N1. • La plupart des gens ne sont pas immunisés contre ce virus, et , s’il continue sa progression, plus de cas, plus d’hospitalisations et plus de décès sont à attendre dans les jours et les semaines à venir. • Chaque localité et juridiction doit : • Etre capable d’une amélioration de la surveillance virologique et clinique • Développer un plan pour héberger un grand nombre de patients dans un état sévère et d’assurer les soins si nécessaire, et de prévoir des mises en quarantaine à leur domicile pour les patients non graves • Les hôpitaux et les centres de soins douvent se focaliser sur la prévention rigoureuse de l’infection et son contrôle. • Dans l’hémisphère Nord, la transmission du virus de la grippe cesse traditionnellement début Mai, mais dans les années de pandémie ( 1957) des épidémies sporadiques ont eu lieu pendant l’été chez des adultes jeunes. • Vraisemblablement: • Cette vague va s’affaiblir en Amérique du Nord dans les 3-5 semaines prochaines ( le virus de la grippe ne peut pas survivre si la température ou l’humidité sont élevées). • Elle réapparaîtra en automne en Amérique du Nord, avec une seconde vague hautement pathogène. • Continuera à circuler et à provoquer des maladies en Australie et en nouvelle Zélande CHOTANI © 2009.
  37. 37. Conclusion/Recommandations 1. Fermeture des frontières et Restrictions des Voyages : • La maladie a déjà franchi les frontières et les continents, aussi la fermeure des frontières et les restrictions des voyages ne changeront pas le cours de sa propagation • Récemment, l’expérience en 2003 au cours du SARS a démontré l’ inefficacité de telles mesures. • En Chine, 14 millions de personnes ont subi un dépistage pour la fièvre aux aéroports, aux gares, et sur les autoroutes, mais seulement 12 avient une probabilité de SARS. • Singapour rapporte qu’après avoir fait subir un dépistage chez près de 500 000 passagers, aucun cas de SARS n’a été retrouvé. • Les méthodes de surveillance passive ( les sujets symptomatiques font part de leur maladie) peuvent être utiles. • Fermetures des écoles : • Elles peuvent seulement retarder la progression de la maladie, mais quand elles rouvrent ( car elles ne peuvent pas rester fermées indéfiniment) la propagation reprend. De plus, elles peuvent être difficiles à assumer pour les parents et peser sur l’économie. • La fermeture après identification d’un large groupe contaminé peut être approprié si le pourcentage d’absentéisme parmi les étudiants et les professeurs est assez élevé pour la justifier. • Une haute priorité doit être accordé pour inclure le virus de la grippe A porcine Nord Américaine (H1 N1) dans les vaccins des prochaines années. CHOTANI © 2009.

×