HYPERTENSION ARTERIELLE : ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET FACTEURS DE RISQUE         CARDIOVASCULAIRES ASSOCIES A             ...
INTRODUCTIONMETHODES ET MALADESRESULTATSCOMMENTAIRESCONCLUSION                      2
INTRODUCTION (1)HTA = problème de santé publique.Dans les pays sous développés => double charge avecle poids antérieur des...
INTRODUCTION (2)Menace de l’HTA et avènement de nouveaux concepts derisque => ce travailBut : présenter les aspects épidém...
METHODES ET MALADES (1)METHODES Etude prospective et transversale Service de Cardiologie et Médecine interne CHUB 1er Janv...
METHODES ET MALADES (2)Paramètres étudiés- Epidémiologiques- Facteurs de risque cardiovasculaireCritères diagnostiques- Ni...
METHODES ET MALADES (3)MALADESHospitalisés: 283, dont 262 pour MCV et 110 pour HTA.Inclus: 99ANALYSE STATISTIQUE    Epi In...
RESULTATS (1)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUESFréquence: 42% des MCVAge moyen= 60,1 ± 13,3 ans (extrêmes:31 et 88)Sexe: 38 hommes e...
RESULTATS (2)                   3%                           22,2%     74,8%                                    Classe 1  ...
RESULTATS (3)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES Délai de consultation En moyenne : 11,8 ± 13,7 jours (extrêmes: 1 et 60), Minimum 7 ...
RESULTATS (4)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES (suite) Caractéristique des hypertendus connus HTA connue: 87,9% malades, dont 86,2%...
RESULTATS (5)                       7,1%                              12,1%                                      13,1%    ...
RESULTATS (6)Facteurs de risque (FDR) cardiovasculaire                               Effectif     Pourcentage (%)Non modif...
RESULTATS (7)                     1%                                26,3%                                -      72,7%     ...
COMMENTAIRES (1)Fréquence- HTA: 42%- Bouramoué et al, 9 ans : 45% proche de la nôtre => place importante HTA hospitalisati...
COMMENTAIRES (2)Sexe:Sex-ratio en faveur des femmes notre étude et cellede Ben Abdelaziz Tunisie, ≠ pour Mouanodji Tchadet...
COMMENTAIRES (3) Délai de consultation- Retard consultation dans notre étude prédominait dans la classe défavorisée. Const...
COMMENTAIRES (4) Niveau de pression artérielle- HTA du sujet noir est sévère, fait également souligné par Gombet et al aya...
COMMENTAIRES (5)Facteurs de risque cardiovasculaireFDR modifiables : au 1er plan dans notre étude etcelles du Togo, Mali e...
COMMENTAIRES (6)Estimation du RCV global (suite)RCV très élevé: 72,7% ce travail, 75% Nigéria (karaye. Nig Med J 2007).Des...
CONCLUSIONCe travail a montré la fréquence actuelle del’hypertension artérielle en hospitalisation et apermis d’évaluer le...
MERCI        22
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hta fdr cv

815 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
815
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hta fdr cv

  1. 1. HYPERTENSION ARTERIELLE : ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES ASSOCIES A BRAZZAVILLEMakani Bassakouahou JK, Ikama MS, Mongo Ngamami S, DilouBassemouka L, Ondze Kafata LI, Ellenga Mbolla B, Ekoba J, GombetT, Kimbally-Kaky G, Nkoua JL. CONGRES FRANCOAFRICAIN D’ANGEIOLOGIE Brazzaville, octobre 2012 1
  2. 2. INTRODUCTIONMETHODES ET MALADESRESULTATSCOMMENTAIRESCONCLUSION 2
  3. 3. INTRODUCTION (1)HTA = problème de santé publique.Dans les pays sous développés => double charge avecle poids antérieur des maladies transmissibles.Prévalence à Brazzaville: 32,5% enquête STEPS OMS (Kimbally-Kaky et al. Med Trop 2004) 45% au CHU (Bouramoué et al. Med Afr Nr 2002) 3
  4. 4. INTRODUCTION (2)Menace de l’HTA et avènement de nouveaux concepts derisque => ce travailBut : présenter les aspects épidémiologiques de l’HTA etles FDR CV associés dans le service de Cardiologie 4
  5. 5. METHODES ET MALADES (1)METHODES Etude prospective et transversale Service de Cardiologie et Médecine interne CHUB 1er Janvier au 30 Juin 2009 (6 mois) Inclus: hypertendus hospitalisés et ayant réalisé le bilan minimum OMS pour l’HTA Fiche d’enquête après consentement éclairé des malades 5
  6. 6. METHODES ET MALADES (2)Paramètres étudiés- Epidémiologiques- Facteurs de risque cardiovasculaireCritères diagnostiques- Niveau socio-économique / ordre décroissant : classe1, 2, 3 / profession et niveau instruction- HTA = PA ≥ 140/90 mmHg ou traitement antiHTA- RCV global : recommandations 2007 (SEH/SEC) 6
  7. 7. METHODES ET MALADES (3)MALADESHospitalisés: 283, dont 262 pour MCV et 110 pour HTA.Inclus: 99ANALYSE STATISTIQUE Epi Info 3.5.1. Comparaison par test χ² et test de Fisher Seuil de signification: p < 5% 7
  8. 8. RESULTATS (1)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUESFréquence: 42% des MCVAge moyen= 60,1 ± 13,3 ans (extrêmes:31 et 88)Sexe: 38 hommes et 61 femmes, sex-ratio: 0,6 8
  9. 9. RESULTATS (2) 3% 22,2% 74,8% Classe 1 Classe 2 Classe 3Figure 1. Niveau socio-économique 9
  10. 10. RESULTATS (3)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES Délai de consultation En moyenne : 11,8 ± 13,7 jours (extrêmes: 1 et 60), Minimum 7 jours : 50,5% des malades Malades de bas NSE : plus concernés (P=0,3) 10
  11. 11. RESULTATS (4)ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES (suite) Caractéristique des hypertendus connus HTA connue: 87,9% malades, dont 86,2% traités Bonne observance: 29,3%, classe1 et 2 plus intéressées (p= 0,03). Ancienneté HTA : 2 mois-37 ans. 11
  12. 12. RESULTATS (5) 7,1% 12,1% 13,1% 67,7% Normale Grade 1 Grade 2 Grade 3 Figure 2. Niveau de pression artériellePression pulsée > 60 mmHg : 58,6% des malades12
  13. 13. RESULTATS (6)Facteurs de risque (FDR) cardiovasculaire Effectif Pourcentage (%)Non modifiables Age 50 50,4 ATCD familiaux de MCV 7 7,1Modifiables Sédentarité 74 74,7 Dyslipidémie 36 36,4 Obésité abdominale 35 35,4 Obésité par IMC 23 23,2 Consommation de tabac 10 10,1 Diabète sucré 9 9,1Moyenne FDR= 2,1± 1,1 Syndrome métabolique= 34,3% 13
  14. 14. RESULTATS (7) 1% 26,3% - 72,7% Modéré Elevé Très élevéFigure 3. Estimation RCV global des malades 14
  15. 15. COMMENTAIRES (1)Fréquence- HTA: 42%- Bouramoué et al, 9 ans : 45% proche de la nôtre => place importante HTA hospitalisation- Séries africaines: 20-58% fonction des normes utilisées (Diallo Méd Afr Nr 1994, Kaba Guinée Méd 2005, Damorou. Mali Méd 2008,)Age - Moyen : 60,1 ± 13,3 ans. L’âge de prédilection +++ auteurs : 51 et 60 ans (Bouramoué, Karaye, Lengani, Tilly) 15
  16. 16. COMMENTAIRES (2)Sexe:Sex-ratio en faveur des femmes notre étude et cellede Ben Abdelaziz Tunisie, ≠ pour Mouanodji Tchadet Thiam Sénégal: +++ masculineNiveau socio-économique- Bas : 74,8% de nos malades. Fait habituel dans lesséries africaines (Bouramoué, Diallo, Lengani) 16
  17. 17. COMMENTAIRES (3) Délai de consultation- Retard consultation dans notre étude prédominait dans la classe défavorisée. Constat similaire fait / Mouanodji au Tchad. Caractéristiques des hypertendus connus Notre série: 29,3% de bons observants vs 63,3% pour Karaye au Nigéria. L’appartenance à la classe 1 ou 2 = Facteur de bonne observance. 17
  18. 18. COMMENTAIRES (4) Niveau de pression artérielle- HTA du sujet noir est sévère, fait également souligné par Gombet et al ayant comparé les hypertendus d’ethnie noire et ceux d’ethnie blanche.- Dans notre série, HTA sévère: 67,7% des malades, 75% pour Damorou et al au Togo. 18
  19. 19. COMMENTAIRES (5)Facteurs de risque cardiovasculaireFDR modifiables : au 1er plan dans notre étude etcelles du Togo, Mali et Nigéria. une éducation des malades.- Syndrome métabolique: 34,3% notre série. Aux USA(Fabrice. Spectra Biologie 2005) : présence du dit syndrome: 40%sujets > 60 ans.- Pression pulsée > 60 mmHg : + moitié malades, faitégalement rapporté par d’autres auteurs (Familoni, Legedz, Persu). 19
  20. 20. COMMENTAIRES (6)Estimation du RCV global (suite)RCV très élevé: 72,7% ce travail, 75% Nigéria (karaye. Nig Med J 2007).Des taux plus bas notés en France (Tilly. Rev Med Ass Maladie 2003)et en Tunisie (Ben Abdelaziz. Rev Med Orient 2007) [19,6 et 40,6%] sont lefait : d’un dépistage précoce de l’HTA, de l’existenced’une couverture sociale et d’une meilleureobservance thérapeutique. 20
  21. 21. CONCLUSIONCe travail a montré la fréquence actuelle del’hypertension artérielle en hospitalisation et apermis d’évaluer le poids des facteurs de risquecardiovasculaires associés.Des études multicentriques permettront de fournirdes données nécessaires pour l’établissement desdifférents axes de prévention. 21
  22. 22. MERCI 22

×