Implants. gelev staerman

1 254 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 254
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Implants. gelev staerman

  1. 1. Place de l’implant pénien dans la DE vasculaire F. Staerman Département d’Urologie Andrologie CHU Reims
  2. 2. Dysfonction érectile vasculaire <ul><li>Une étiologie méconnue </li></ul><ul><ul><li>Athérome: 5 à 10% des DE </li></ul></ul><ul><ul><li>Dysfonction endothéliale </li></ul></ul>% relaxation ACH/Papavérine Patients (Staerman et Saïag, 1996) (Saenz de Tejada et al., 1989)
  3. 3. CORPS CAVERNEUX <ul><li>Composition (Jevtich, J. Urol., 1990) 93% de masse tissulaire 7% de lumière vasculaire 34% FML 63% tissu soutien </li></ul>Endothélium = 3% non modifié dans les dysfonctions érectiles (Vickers et al., J. Urol., 1990; Sattar et al., J. Urol., 1995)
  4. 4. ACH NO VIP NPY NA NANC Hypoxie ET-1 PGI 2 ATP ACH Hist VIP, BK, SP... L Arginine L Citrulline NO synthase NO Relaxation TXA 2 Contraction AA Cyclo- oxygénase ATP ATP P2y M H 1 P2x P2x  + + - AA Cyclo- oxygénase PG ?
  5. 5. PEUT-ON TRAITER ? <ul><li>Préventif : HTA, hypercholestérolémie, tabac </li></ul><ul><li>Injections IC PGE1 (Marin-Cruzado, 1998)  eNOS </li></ul><ul><li>Vitamine E + Sélénium (Gocmen, 2000) amélioration de la relaxation à l ’ACH chez le diabétique </li></ul><ul><li>Antagonistes récepteurs ET A (Merlin et al, 2001; Khan et al., 2000) amélioration de l ’activité érectile après RT prostatique </li></ul><ul><li>VEGF (Byrne, 2001):  nombre cellules endothéliales et NO améliore relaxation endothélio-dépendante (injection IV) </li></ul><ul><li>Transplantation de cellules endothéliales autologues (Wessels, 1999) localisation dans les sinusoïdes vasculaires après IIC </li></ul><ul><li>Thérapie génique (Christ et al., 1996) gène NOS </li></ul>
  6. 6. Indication des implants <ul><li>Dysfonction érectile organique </li></ul><ul><li>Echec de tout traitement = 10 % </li></ul><ul><li>CI aux IPDE V ou IIC </li></ul><ul><li>Refus des traitements pharmacologiques </li></ul>
  7. 7. Après 65 ans <ul><li>15 à 20 % des patients consultant pour DE (2004-2005) </li></ul><ul><li>Comorbidités: </li></ul><ul><ul><li>> 50% ont ATCD ou facteurs de risque cardio-vasc. </li></ul></ul><ul><ul><li>36% sont sous AVK ou AAP </li></ul></ul><ul><ul><li>> 30% ont des ATCD de chir. pelvienne pour cancer </li></ul></ul><ul><li>72% après 70 ans considèrent la sexualité importante dans leur vie (Helgason, 1996) </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Les traitements de la DE après 65 ans: </li></ul><ul><ul><li>IPDE V en 1ère intention: 62% </li></ul></ul><ul><ul><li>IIC en 1ère intention: 30% </li></ul></ul><ul><ul><li>Echec IPDE V: 54% </li></ul></ul><ul><ul><li>Echec IIC: 38% </li></ul></ul> Intér êt de la prothèse pénienne ?
  9. 9. Prothèses gonflables 3 Pièces
  10. 10. Implants gonflables 2 pièces
  11. 11. Données pré-opératoires: 382 patients 4,6 6,7 Autre 0,7 0,5 % 0 Trauma pelvien 0,053 4,6 % 0 Trauma médul. 0,1 3 % 0 Priapisme 0,03 15,2 % 6,7 % Lapeyronie 0,01 13,2% 29,3% Chirurgie pelvienne radicale 0,2 34% 38,7% Artériels 0,2 24,4% 18,7% Diabète p < 65 ans ≥ 65 ans
  12. 12. ETIOLOGIES: 382 patients %
  13. 13. Données pré-opératoires: patients vasculaires <ul><li>Age moyen: 58,5 ± 8,6 ans </li></ul><ul><li>Traitements de la DE </li></ul><ul><ul><li>IPDE V: 40% </li></ul></ul><ul><ul><li>IIC: 41% </li></ul></ul><ul><ul><li>IPDE V + IIC: 11% </li></ul></ul>
  14. 15. Résultats <ul><li>Complications </li></ul><ul><ul><li>Sepsis: 0% </li></ul></ul><ul><ul><li>Problème mécanique: 5,5% </li></ul></ul><ul><ul><li>Autres: 6,4% </li></ul></ul><ul><li>Révisions chirurgicales: 5,5% </li></ul><ul><li>IIEF: pré-op: 22,8 post-op: 69,3 </li></ul>
  15. 16. Résultats techniques: série globale 11,5 7,9 2,2 27,7 2 et 3 pièces 382 2008 Reims 7,9 1,3 3,2 48 3 pièces 372 1998 Carson 5,6 3 pièces 1381 1999 Wilson 6,8 2,5 1,8 22 3 pièces 434 1997 Goldstein Révision (%) Mécanique (%) Infection (%) Recul (mois) Type Pts
  16. 17. Résultats « sexualité » <ul><li>Carson (1998): 4 ans de recul </li></ul><ul><ul><li>79% pts utilisent la prothèse ≥ 2 fois / mois </li></ul></ul><ul><ul><li>88% la recommanderaient </li></ul></ul><ul><li>Montorsi (2000): 5 ans de recul ( 200 pts et 120 partenaires) </li></ul><ul><ul><li>92, 5% ont toujours des rapports sexuels </li></ul></ul><ul><ul><li>Fréquence: 1,7 fois/semaine </li></ul></ul><ul><ul><li>Érection: excellente satisfaisante insuffisante </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Patient 48% 50% 2% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Partenaire 17% 66% 17% </li></ul></ul></ul>
  17. 18. Le premier rapport... <ul><li>Maniement pompe maitrisé </li></ul><ul><li>+/-exercices masturbatoires </li></ul><ul><li>+/-CS Sexologue </li></ul><ul><li>Lubrifiant systématique </li></ul><ul><li>Eviter certaines positions </li></ul><ul><li>Suivi : 1, 3 et 12 mois </li></ul>
  18. 19. International Index of Erectile Function (IIEF) (Mulhall et al., J. Urol., 2003) 96 patients
  19. 20. Comparaison Sildénafil, PGE1 et implants péniens IIEF Fonction érectile Question 4: Le traitement correspond il à votre attente ? Question1: satisfaction EDITS (Rajpurkar, J. Urol., 2003)
  20. 21. Priapisme veineux <ul><li>90% de DE majeure par fibrose CCav > 24h 1 </li></ul><ul><li>Implantation PP possible à phase précoce après échec ttt moins invasifs 2 </li></ul><ul><li>Evite perte de longueur pénienne + implantation facile phase précoce </li></ul><ul><li>Biopsie CCav systématique 2 </li></ul>1: Pryor, Textbook of genitourinary surgery 1998 2: Pryor, J Sex Med 2004
  21. 22. Informations du patient (± couple) <ul><li>Seul moyen </li></ul><ul><li>Intégration Bénéfices - Risques </li></ul><ul><li>Jamais comme avant ….longueur de verge </li></ul><ul><li>+/- montrer l’implant pénien </li></ul><ul><li>Contact téléphonique avec d’autres patients </li></ul><ul><li>Aucune interaction avec la miction </li></ul><ul><li>Orgasme et éjaculation conservés </li></ul><ul><li>Simplicité </li></ul>

×