Nos patients ont lu<br />Consommation d’alcool, prise de poids et risque de surcharge pondérale chez les femmes d’âge moye...
Position du problème<br />Dans le cadre de la lutte contre le surpoids et l’obésité :  rechercher le rôle aggravant – ou n...
Etude prospective <br />IMC à la date du début de l’étude<br />Evolution de l’ IMC annuelle , avec un suivi de 12 années.<...
Résultats <br />Après ajustement pour l’âge, l’ IMC initial, le tabagisme, la consommation d’énergie journalière moyenne (...
             Conclusion<br />Par comparaison aux non consommatrices d’alcool, les femmes de poids normal qui consomment  u...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nos Patients Ont Lu ( 2)

309 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nos Patients Ont Lu ( 2)

  1. 1. Nos patients ont lu<br />Consommation d’alcool, prise de poids et risque de surcharge pondérale chez les femmes d’âge moyen et plus âgées.<br />Lu Wanf et col. <br />Arch Int Med 2010;15:453-461<br />
  2. 2. Position du problème<br />Dans le cadre de la lutte contre le surpoids et l’obésité : rechercher le rôle aggravant – ou non- de la prise d’alcool<br />En particulier, chez les femmes de la quarantaine et plus <br />
  3. 3. Etude prospective <br />IMC à la date du début de l’étude<br />Evolution de l’ IMC annuelle , avec un suivi de 12 années.<br />19220 femmes US incluses<br />IMC moyen à l’inclusion = compris entre 18,5 et 25.<br />Indemnes de maladie cardiovasculaire, de diabète et de cancer.<br />Consommation moyenne rapportée par questionnaire.<br />
  4. 4. Résultats <br />Après ajustement pour l’âge, l’ IMC initial, le tabagisme, la consommation d’énergie journalière moyenne ( alcool exclus) et l’activité physique<br />Le risque relatif de surpoids et d’obésité en fonction de la consommation d’alcool ( 0, de 0 à 5,de5 à 15, de 15 à 30 et plus de 30 g/ jour était de 1,0,75,0,43,0,39 et 0,29(p<0,001).<br />
  5. 5. Conclusion<br />Par comparaison aux non consommatrices d’alcool, les femmes de poids normal qui consomment une quantité modérée d’alcool ont plus de chance de conserver la ligne que les non consommatrices.<br />Rappel : 30 g. d’alcool = 3 verres par jour ….<br />

×