Murielle Mollo , Eric Bautrant Département de Réhabilitation Pelvi-périnéale Centre Médical Privé “L’Avancée”  25 av Victo...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Description clinique de la névralgie  </li></ul><ul><li>pudendale :  </li></ul><ul><li>Douleur l...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>SD :  2 Cr Mj, ou 1 Mj + 2 Mn, ou 4 Mn </li></ul><ul><ul><li>Cr Mj : topographie de la douleur (...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Compression canalaire pudendale (CCP) :  </li></ul><ul><li>un des problèmes majeurs de névralgie...
Paris • JIFA 2010
Paris • JIFA 2010
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Les hypothèses de travail : </li></ul><ul><li>Déterminer un nouveau critère vasculaire capable d...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Série consécutive de 96 patients non sélectionnés (24 hommes et 72 femmes, âge moyen : 47.9  +  ...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Les explorations EDC ont été réalisées par le même opérateur, qui n’avait pas connaissance des r...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Critères vasculaires EDC principaux :  </li></ul><ul><li>Pic Systolique de Vélocité (PSV)  </li>...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>La valeur-seuil proposée pour indiquer une compression vasculaire est : PAR  >  1.3 </li></ul><u...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Description technique des explorations EDC:   </li></ul><ul><li>Patients explorés en decubitus d...
Paris • JIFA 2010
Paris • JIFA 2010
Paris • JIFA 2010 Résultats pour les 166 nerfs des 83  patients explorés par les CN : Diagnostic sur CN  CCP  67 Douleur p...
Paris • JIFA 2010 Résultats pour les 166 artères des 83 patients explorés par EDC : Diagnostic EDC Explorations non conclu...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 83 patients (166 artères) </li></ul><ul><li>explorés par EDC :  </li></ul><ul><li>Fais...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Sur les 83 patients, 23 (34 nerfs) ont été opérés, puisque le premier stade du traitement non su...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 23 patients opérés (34 artères) explorés par EDC, des résultats superposables ont été ...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Concernant la moins bonne performance de l’EDC pour la Sp, sur les 32 résultats faux positifs : ...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 83 patients explorés par EDC :  </li></ul><ul><li>Augmentation significative du PAR </...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 23 patients opérés :  </li></ul><ul><li>Nous observons encore une différence significa...
Paris • JIFA 2010 <ul><li>Sur série consécutive de 530 patients : 100 patients (137 nerfs) opérés par TIR </li></ul><ul><l...
Paris • JIFA 2010 L’exploration vasculaire par EDC, technique non invasive, a démontré une haute valeur diagnostique dans ...
Paris • JIFA 2010 Dans cette étude, nous avons pu déterminer un nouveau critère diagnostique EDC :  PAR  >  1.3 lors compr...
http://murielle-mollo.docvadis.fr Merci de votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pud Jifa1

541 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
541
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pud Jifa1

  1. 1. Murielle Mollo , Eric Bautrant Département de Réhabilitation Pelvi-périnéale Centre Médical Privé “L’Avancée” 25 av Victor Hugo • 13100 Aix-en-Provence • France L’orateur déclare ne pas avoir de conflit d’intérêt Paris • JIFA 2010
  2. 2. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Description clinique de la névralgie </li></ul><ul><li>pudendale : </li></ul><ul><li>Douleur localisée dans les territoires des </li></ul><ul><li>3 branches terminales du nerf pudendal </li></ul><ul><li>Problème diagnostique : </li></ul><ul><li>Variabilité +++ des symptômes </li></ul><ul><li>Score Diagnostique (SD) : basé sur des </li></ul><ul><li>critères (Cr) majeurs(Mj) et mineurs(Mn): </li></ul><ul><li>Apport diagnostique plus pertinent </li></ul>
  3. 3. Paris • JIFA 2010 <ul><li>SD : 2 Cr Mj, ou 1 Mj + 2 Mn, ou 4 Mn </li></ul><ul><ul><li>Cr Mj : topographie de la douleur (rectale inf, périneale, dorsale clitoris) • “sexual arousal syndrome” • signe Tinel positif • test infiltration positif </li></ul></ul><ul><ul><li>Cr Mn : douleur neuropathique • un seul territoire atteint • augmentée par station assise• zone gâchette positive• anomalie à l’Electroneuromyographie (ENMG) </li></ul></ul>
  4. 4. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Compression canalaire pudendale (CCP) : </li></ul><ul><li>un des problèmes majeurs de névralgie </li></ul><ul><li>pudendale (NP), appelée aussi </li></ul><ul><li>« syndrome du canal d’Alcock » </li></ul><ul><li>Problème : aucun gold standard +++ </li></ul><ul><li>ENMG : peut montrer une NP tronculaire et évaluer le degré de sévérité, mais : </li></ul><ul><li> ne peut localiser le site de la lésion </li></ul>
  5. 5. Paris • JIFA 2010
  6. 6. Paris • JIFA 2010
  7. 7. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Les hypothèses de travail : </li></ul><ul><li>Déterminer un nouveau critère vasculaire capable de confirmer ou non la CCP </li></ul><ul><li>Signes de CCP vasculaire détectés par EDC au niveau du canal pudendal </li></ul><ul><li> confirmer la CCP neurologique </li></ul>
  8. 8. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Série consécutive de 96 patients non sélectionnés (24 hommes et 72 femmes, âge moyen : 47.9 + 4.9 ans) </li></ul><ul><li>Tous évalués par EDC et CN </li></ul><ul><li>Sur les 96 patients : 8 avaient déjà été opérés pour cette indication et pour 5 sujets, les CN n’ont pu établir le diagnostic </li></ul><ul><li>L’étude comparative a donc porté sur 83 patients </li></ul>
  9. 9. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Les explorations EDC ont été réalisées par le même opérateur, qui n’avait pas connaissance des résultats des CN </li></ul><ul><li>Les CN ont été determinés par un praticien qui n’avait pas connaissance des résultats de l’EDC </li></ul><ul><li>Les explorations incomplètes n’ont pas été répétées, ni sorties de l’analyse </li></ul>
  10. 10. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Critères vasculaires EDC principaux : </li></ul><ul><li>Pic Systolique de Vélocité (PSV) </li></ul><ul><li>Temps d’Ascension Systolique (TAS) </li></ul><ul><li>Critères qualitatifs secondaires : </li></ul><ul><li>amortissement du flux • dispersion des vitesses • démodulation du flux </li></ul><ul><li>Pudendal Artery PSV Ratio (PAR) : </li></ul><ul><li>basé sur les PSV mesurés en amont et en aval du canal pudendal </li></ul>
  11. 11. Paris • JIFA 2010 <ul><li>La valeur-seuil proposée pour indiquer une compression vasculaire est : PAR > 1.3 </li></ul><ul><li>Les valeurs diagnostiques de l’EDC ont été données par : </li></ul><ul><li>Sensibilité (Se) • Spécificité (Sp) • </li></ul><ul><li>Valeur prédictive positive (VPP) • </li></ul><ul><li>Valeur prédictive négative (VPN) </li></ul><ul><li>Test t de Student pour comparer les valeurs moyennes de PAR et TAS entre le flux normal et le flux piégé </li></ul>
  12. 12. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Description technique des explorations EDC: </li></ul><ul><li>Patients explorés en decubitus dorsal </li></ul><ul><li>Voie transcutanée : visualiser les vaisseaux abdomino-pelviens </li></ul><ul><li>(sonde convexe 3.75 MHz) </li></ul><ul><li>Voie endocavitaire : évaluer les vélocités des artères pudendales </li></ul><ul><li>(sonde endocavitaire 6.0 MHz) </li></ul><ul><li>Repères anatomiques : épine ischiatique et ligament sacro-iliaque </li></ul>
  13. 13. Paris • JIFA 2010
  14. 14. Paris • JIFA 2010
  15. 15. Paris • JIFA 2010 Résultats pour les 166 nerfs des 83 patients explorés par les CN : Diagnostic sur CN CCP 67 Douleur périnéale non due à CCP 99 Total 166
  16. 16. Paris • JIFA 2010 Résultats pour les 166 artères des 83 patients explorés par EDC : Diagnostic EDC Explorations non conclusives 1 Compression vasculaire 92 Flux normal 73 Total 166
  17. 17. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 83 patients (166 artères) </li></ul><ul><li>explorés par EDC : </li></ul><ul><li>Faisabilité : 98% pour une exploration correcte </li></ul><ul><li>Se = 89.6% • Sp = 67.4% </li></ul><ul><li>VPP = 65% • VPN = 90.4% </li></ul>
  18. 18. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Sur les 83 patients, 23 (34 nerfs) ont été opérés, puisque le premier stade du traitement non suffisamment efficace </li></ul><ul><li>Décompression chirurgicale : </li></ul><ul><li>Procédure Trans-Ischio-Rectale (TIR) </li></ul><ul><li>Dans ce sous-groupe de 23 patients : </li></ul><ul><li>Intra-Operative Score (IOS) permet de </li></ul><ul><li>confirmer la CCP et déterminer le degré de sévérité </li></ul>
  19. 19. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 23 patients opérés (34 artères) explorés par EDC, des résultats superposables ont été obtenus, malgré un plus petit nombre de cas : </li></ul><ul><li>Se = 90.3% </li></ul><ul><li>Sp = 67.0% </li></ul>
  20. 20. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Concernant la moins bonne performance de l’EDC pour la Sp, sur les 32 résultats faux positifs : </li></ul><ul><li>Dans 12 cas : syndrome myofascial </li></ul><ul><li>Dans 9 cas : vestibulite </li></ul><ul><li>Dans 11 cas : autres causes (pathologie urologique…) </li></ul>
  21. 21. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 83 patients explorés par EDC : </li></ul><ul><li>Augmentation significative du PAR </li></ul><ul><li>chez les patients porteurs d’une compression, comparés aux patients indemnes : </li></ul><ul><li>1.85 + 0.78 versus 0.98 + 0.38 ; p < 0.001 </li></ul><ul><li>Augmentation significative du TAS : </li></ul><ul><li>67.53 + 6.67ms vs 59.36 + 4.7ms; p < 0.01 </li></ul>
  22. 22. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Parmi les 23 patients opérés : </li></ul><ul><li>Nous observons encore une différence significative du PAR : </li></ul><ul><li>1.96 + 0.22 versus 1.13 + 0.74 ; p < 0.05 </li></ul><ul><li>Tandis que le TAS ne varie pas significativement, due à la perte de puissance statistique : </li></ul><ul><li>67.43 + 5.03ms vs 48 + 23.54ms; p NS </li></ul>
  23. 23. Paris • JIFA 2010 <ul><li>Sur série consécutive de 530 patients : 100 patients (137 nerfs) opérés par TIR </li></ul><ul><li>Diagnostic EDC: 120 compressions vasculaires et 17 flux normaux </li></ul><ul><li>IOS < 2 (indication chirurgicale erronée) pour 10 nerfs, alors que pour 6 d’entre eux, flux normal à l’EDC </li></ul><ul><li>Se = 91.3 %, Sp = 65.2 % </li></ul>
  24. 24. Paris • JIFA 2010 L’exploration vasculaire par EDC, technique non invasive, a démontré une haute valeur diagnostique dans la CCP : 1) un flux normal à l’EDC exclut très probablement une CCP neurologique 2) une compression vasculaire indique une CCP neurologique dans 2/3 des cas
  25. 25. Paris • JIFA 2010 Dans cette étude, nous avons pu déterminer un nouveau critère diagnostique EDC : PAR > 1.3 lors compression vasculaire Ce critère objectif apparaît être très intéressant dans cette pathologie, mais nécessite d’être validé par des études ultérieures.
  26. 26. http://murielle-mollo.docvadis.fr Merci de votre attention

×